Le Shine vous réveille au bon moment

Nicolas Furno |

Dans l’offre toujours plus large de traqueurs d’activité, le Shine reste le plus discret et celui qui s’oublie le plus facilement. Porté au poignet comme une montre, au cou comme un pendentif ou encore simplement gardé dans une poche ou un sac, il enregistre vos pas tout au long de la journée, et votre sommeil tout au long de la nuit, sans que vous n’ayez jamais à intervenir.

S’il est sans conteste le plus simple et surtout le plus discret au quotidien, ce traqueur souffre toutefois de fonctions moins évoluées que ses concurrents. Ses concepteurs rattrapent toutefois leur retard à grands pas, comme le prouve la dernière mise à jour de l’application associée Misfit Shine [1.11.1 – Français – Gratuit – 32,7 Mo - MISFIT WEARABLES CORPORATION]. Contrairement à ce que laisse entendre son numéro de version, il s’agit d’une mise à jour majeure avec deux nouveautés importantes.

L’interface de l’application a été revue pour réduire l’importance des fonctions sociales et favoriser au contraire deux autres fonctions. Le suivi de sommeil n’est plus désormais qu’une pastille dans votre journée, mais cette fonction gagne un écran dédié qui affiche, jour après jour, la durée de votre sommeil. Le Shine reste encore inférieur à ses concurrents sur la quantité d’informations données, il n’y a toujours que deux phases de sommeil (léger et profond), mais on a immédiatement le graphique détaillé. Autre nouveauté, on peut définir un objectif de sommeil et obtenir un indicateur à ce sujet.

À propos de sommeil, le Shine sait enfin réveiller son porteur. Comme tous les traqueurs, il doit le faire au meilleur moment, c’est-à-dire pendant une phase de sommeil léger, si c’est possible. L’appareil étant alimenté par une pile et dépourvu de dispositif sonore ou de vibreur, c’est en fait l’iPhone qui vous réveillera, ce qui implique quelques contraintes. L’application doit rester active toute la nuit (et le terminal branché) pour que cela fonctionne.

Lors de notre premier essai, l’application n’a sonné qu’à l’heure dite, alors même que l’on était déjà réveillé depuis quelques minutes. Autant dire que le réveil n’a pas fait preuve d’une grande intelligence, mais c’est probablement un bug de l’application.

L’autre volet de cette mise à jour, peut-être l’élément le plus intéressant d’ailleurs, c’est l’ajout d’un écran dédié au poids. Jusque-là, le Shine utilisait cette information pour ses calculs, mais elle ne servait à proprement parler à rien. Cet écran dédié permet, comme chez la concurrence, de suivre l’évolution de son poids au quotidien. Pour le moment, il faut saisir son poids manuellement, mais à la rédaction, on penche sérieusement pour l’hypothèse d’une balance connectée signée Misfit…

Sur le même sujet :
- Test du Shine de Misfit Wearables


avatar safation | 
@Mirage Breton Est-ce qu'il mesure le rythme cardiaque? (Couplé à endomondo possible?)
avatar Bladep | 
Un très bon investissement et qui se bonifie avec le temps.

CONNEXION UTILISATEUR