Apple TV : travailler avec plutôt que contre les chaînes

Nicolas Furno |

Le New York Times a publié un article qui fait le point sur la stratégie d’Apple pour sa télévision. La rumeur prête au constructeur des intentions dans ce domaine depuis longtemps déjà et on s’attendait à une stratégie frontale, contre les chaînes de télévision. On imaginait une offre où l’on pourrait regarder les programmes de la télévision en direct ou en différé, avec ou sans publicités

Cette option est séduisante pour les téléspectateurs, beaucoup moins pour les chaînes qui voient d’un très mauvais œil leur perte de pouvoir et surtout la perte de revenus associée. C’est pourquoi Apple et d’autres entreprises, comme Google, n’ont pas réussi jusque-là à proposer une télévision de nouvelle génération.

Face à ce constat d’échec, le constructeur de Cupertino aurait changé de stratégie, comme l’explique le quotidien américain. Plutôt que de travailler contre les chaînes, Apple aurait décidé de travailler avec elles et d’avancer plus timidement, certes, mais d’avancer malgré tout. Son idée est de proposer aux fournisseurs de contenus de mettre en place de petites applications qui facilitent l’accès à des contenus gratuits ou payants depuis l’Apple TV.

Sur l’écran d’accueil de son boîtier, Apple a multiplié les icônes qui correspondent à chaque fois à un service. Il y a des services spécialisés qui dans le sport, qui dans la musique, mais aussi des services de streaming comme Netflix aux États-Unis ou Canalplay Infinity depuis une semaine en France (lire : Canalplay Infinity débarque sur l’Apple TV). Et il y a des chaînes traditionnelles qui proposent tout ou partie de leur catalogue : le mois dernier, Apple a d’ailleurs ajouté plusieurs services adossés à une chaîne, dont HBO ou Sky News.

Selon le New York Times, c’est Apple qui viendrait proposer ses services pour développer une application adaptée à l’Apple TV. Les chaînes paieraient une petite somme en échange de cette mise en avant et avec l’hypothèse d’augmenter le nombre de leurs abonnés payants. Pour les chaînes, c’est une opération qui ne leur coûte pas grand-chose, qui peut leur rapporter quelques abonnés, mais qui leur sert surtout à collecter des informations.

Grâce à ces partenariats, Apple et les chaînes de télévision apprennent énormément sur les besoins des spectateurs et sur leurs habitudes. En procédant ainsi par petites touches, plutôt qu’avec une offre immédiatement complète, l’entreprise de Tim Cook prépare en douceur le passage du hobby au vrai business qui compte pour son Apple TV.

En parallèle, le constructeur chercherait toujours à produire une télévision et non pas seulement un boîtier. Selon le site taïwanais Digitimes, Apple serait en train de négocier avec LG pour obtenir des dalles Ultra-HD 4K. Sony commercialise d’ores et déjà un modèle doté d’une telle définition, mais il faut compter 4500 € au minimum et il reste encore le problème des contenus. Le fabricant entend lancer une offre de streaming de film en 4K à la fin de l’année, mais il faudra une connexion 20 Mb/s au minimum…

[Via : MacRumors]


avatar YanDerS | 
GG pour la NSA, la CIA & co, oui. Mais là il sagit d'Apple en partenariat avec des chaines TV. C'est trop du menu fretin pour GG et les agences US

CONNEXION UTILISATEUR