TAG Heuer fait tout un fromage d'un partenariat avec Intel et Google

Stéphane Moussie |

Le soufflé est retombé. On attendait de TAG Heuer sa réponse à l'Apple Watch lors de sa conférence de presse qui s'est tenue aujourd'hui dans le cadre du Baselworld. On a eu à la place l'annonce d'un partenariat avec deux géants de la Silicon Valley et une dégustation de fromage — suisse, évidemment.

Guy Sémon (TAG Heuer), Jean-Claude Biver, Michael Bell (Intel) et David Singleton (Google) réunis autour...

L'heure n'était pas à la présentation de la montre connectée que Jean-Claude Biver promet depuis plusieurs mois, mais seulement à l'officialisation d'un partenariat avec Intel et Google. Le premier apportera un processeur, le second un système d'exploitation, Android Wear en l'occurrence.

Le président du pôle montres de LVMH, dont fait partie TAG Heuer, n'a jamais caché qu'il allait se tourner vers les entreprises high-tech pour trouver une « technologie que la Suisse n'a pas. » Le nom d'Intel avait fuité depuis plusieurs semaines et celui de Google avait aussi été ébruité plus récemment.

Trois acteurs différents pour un même produit, c'est une configuration qui ne fonctionne pas selon Tim Cook. Dans une interview récente, il prenait comme exemple Windows et Android, mais son propos s'applique aussi aux montres connectées — qui sont des produits Android après tout. « Il y a une entreprise qui apporte le système d'exploitation, une autre qui fait un peu de matériel et une troisième qui s'occupe d'autre chose. [...] Le mélange de tout ça ne donne pas quelque chose de très bon en matière d'expérience utilisateur. »

...d'un fromage suisse.

La présentation de la montre connectée de TAG Heuer interviendra à la fin de l'année. On connaîtra à ce moment-là ses fonctions, son prix et tout le reste. Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui, donc, si ce n'est le fromage qui venait tout droit de la ferme de Jean-Claude Biver et qui a été la vedette de l'événement.

Le patron de TAG Heueur a tout de même pris les devants en indiquant que la future montre ne sera pas Swiss made. La faute à son moteur, à savoir le processeur Intel, qui viendra de l'étranger. « Même si 98 % du reste de la montre est suisse, avec un moteur étranger nous ne pouvons pas obtenir le label Swiss made », a-t-il indiqué. Mais il ne s'avoue pas vaincu pour autant. Il va faire du lobbying auprès de l'industrie pour adapter le label aux montres connectées.

Montage iGeneration

Jean-Claude Biver n'a rien voulu dévoiler de la future montre durant la conférence de presse... mais il a été plus bavard auprès de Reuters. Ainsi, la fameuse tocante sera dérivée de la gamme Carrera, vendue à partir de 2 000 €.

La ligne de défense face à Apple ne change pas : « Les jeunes gens qui vont porter une montre Apple voudront peut-être acheter une vraie montre plus tard ».


avatar Wolf | 

Mettre Android wear dans une heure tag c'est limite un crim de lèse majesté.

avatar p@t72 | 

ouiiiiii
ios aurait été plus approprié... :)

avatar Ast2001 | 

IMHO, esthétiquement, c'est plus joli que tout le noirs des interfaces de la montre Apple.

avatar béber1 | 

très probable.
À voir en pratique

avatar Androshit | 

@Ast2001 :
C'est un montage de MacGé ^_^

avatar Ast2001 | 

Certes mais l'écran est 100% un écran Android Wear...

avatar Hoppy | 

@Wolf :
Tour à fait Thierry!

avatar majipoor | 

C'est un point intéressant: comment les amoureux de montres Suisses mécaniques vont-il réagir à l'idée d'une montre hybride? (pour autant qu'elle conserve quelques éléments mécaniques, sinon je ne vois pas ce qui la distinguerait d'une Moto360).

C'est un pari très risqué je pensepour Tag Heuer, car il y a aussi le risque que cette montre "qui n'est pas une vraie montre Suisse" dégrade l'image de toute la marque.

avatar béber1 | 

Effectivement, très risqué et assez mal aisé quoi qu'ils fassent

S'il restent sur leurs bases mécaniques en saupoudrant de quelques fonctions/services connectés, ils vont très vite arriver à la limite des évolutions Hi--tech à suivre,

s'ils vont sur le principe de la Smartwatch, ils tombent dans les bras d'Android Wear et se mettent sur le même pied technologique que celui de toutes les autres smartwatchs du marché qui surenchériront en specs hi-tech pour essayer de se différencier le plus possible des autres

avatar occam | 

Tandis que la Frankfurter Allgemeine Zeitung rapporte la 1ère vraie sensation de BaselWorld:
Nomos, l'horloger saxon de Glashütte (équivalent saxon du Locle ou de La Chaux-de-Fonds) vient de présenter un des très rares mouvements "not SwissMade", un calibre automatique de seulement 3.2 mm de haut (dans un boîtier de 6mm au total).
Et pour une fois, pas la énième copie du 7750 de Valjoux.
Et pour moins de 2600€.

Cela, c'est de la vraie innovation horlogère. Tandis que les Android jetables à 2000€ auront du mal à passer l'hiver. La vie ne pardonne pas à ceux qui ratent le coche. Et l'évolution favorise les espèces qui savent se construire une niche.
Je parierais sur la survie de Nomos, et sur sa co-existence avec l'Apple Watch et autres smartwatches. Je ne donnerais pas trop cher de TAG Heuer, s'ils continuent sur cette lignée.

Référence:
http://www.faz.net/aktuell/technik-motor/umwelt-technik/nomos-glashuette...

avatar Florian Innocente | 

@majipoor :
Ils ont déjà fait ça avec les smartphones. Un enrobage de luxe sur un modèle assez bas de gamme techniquement parlant.

Je me demande combien ils en ont vendu.

avatar C1rc3@0rc | 

Biver n'est pas spécialement connu pour son bon gout.
On voit que Tag Heuer se precipite sur un "marché" qui ne fait qu'accumuler les echecs, et pourquoi? Parce qu'Apple sort l'Apple Watch, un "bide" dont il ne fait plus de doute aujourd'hui.
Mais bon, Biver demontre qu'il n'est ni un visionnaire, ni un esthete, et encore moins un bon connaisseur du marche: faire une montre avec un processeur Intel - totalement hors jeu dans le mobile - et avec Android Ware qui ne fait que demontrer ses incapacités et immaturité c'est deja lamentable. Mais alors arriver a faire une montre soit disant suisse qui ne pourra meme pas pretendre au label Swiss Made, fallait le faire, il l'a fait...

Bref on a une belle brochette de perdants autour d'une meule de fromage. L'image est a la hauteur du ridicule de la situation.

Et que dit Hayek pendant ce temps: Apple va prendre 6% de PDM du marché des montre entre 500 et 1000€?

Les smartwatch sont la meme farce que les netbook!

avatar Mrleblanc101 | 

En quoi l'apple watch ne sera pas une "vraie" montre par rapport à cette pseudo-smartwatch?

avatar Lymf | 

@Mrleblanc101 :
Je me posais la même question. Il aurait dit ça d'une montre classique j'aurais compris, sans être spécialement d'accord mais la c'est une grosse blague...

avatar béber1 | 

non non, il a raison.

Apple n'est pas un horloger
et sa spécialité c'est de créer des terminaux en micro-informatique, toutes sortes de terminaux

avatar pepeye66 | 

Ceux qui auront franchi le pas de la montre connectée et interactive (Apple et autres de même facture) ne seront peut être pas tentés par une "vraie montre...à l'ancienne"ou bien hybride. Le pari ne me semble pas gagné.
;-)

avatar TomSupraBoy | 

@pepeye66 :
C'est clair. Surtout que là on en est aux balbutiements de la montre connectée. Les futures générations (de personnes) n'auront peut-être pas connus la montre classique et connaîtront directement la montre connecté.

avatar harzack86 | 

c'est triste, le gars de chez Intel ne peut meme pas s'acheter une ceinture....

avatar Yanouss | 

@harzack86 :
Il a un pantalon high-tech ultra connecté et ajustable qui ne requiert pas de ceinture mdrr

avatar patounemedia | 

Pas de Swiss Made, pas pour moi....

avatar Crkm | 

Ça change quoi concrètement?

avatar béber1 | 

ben, qu'il aura pas l'heure de Genève nan?

avatar battboss | 

@patounemedia :
J aimerai pas te décevoir mais swiss made ne veux pas dire 100% Suisse car bcp de marque soustraite en Chine etc.

"Aujourd'hui le label Swiss Made pour les montres reste particulièrement controversé. Car pour être qualifié de Swiss Made, il suffit que 50 % de la valeur constituant le mouvement soit fabriquée en Suisse ; et que la montre et son mouvement soient assemblés et contrôlés en Suisse.

Certaines montres peuvent donc être majoritairement composées de pièces venant de Chine ou d'ailleurs, et arborer légalement le label Swiss Made. La Fédération Horlogère Suisse souhaite d'ailleurs renforcer le label afin d'éviter ces dérives."

avatar Maximei | 

On peut tout aussi bien acheter une aWatch ou toute autre connectée, apprécier leurs fonctions et leur design et s'acheter une montre plus traditionnelle pour les mêmes raisons...

avatar feefee | 

Ouaih bon d'un autre coté ils ont plus trop le choix ...

http://www.challenges.fr/entreprise/20150225.CHA3402/tag-heuer-breitling...

avatar Ast2001 | 

C'est marrant de voir les lignes bouger. Cela va apporter du sang neuf à Android Wear qui ne pourra en ressortir, je je le pense, qu'encore meilleur.

avatar feefee | 

@Ast2001

Mouah , l'amour rend aveugle ...
Je parlais de celui pour ta femme bien entendu ... :-)

avatar Ast2001 | 

Nul besoin d'être aveugle pour tomber amoureux de mon épouse, je te l'assure :-)

avatar feefee | 

Et la beauté de l'âme alors ?? :-)

avatar Keor | 

Les fonds noirs sont affreux dans l'os de l'Apple watch, tout ça pour camoufler les horribles bords d'écran et avoir une autonomie des plus ridicule...

avatar MiLe | 

Pour ce qui est des fonctionnalités attendues, en janvier dernier, Bloomberg business rapportait des propos de Jean-Claude Biver:
GPS,monitoring santé et applications spécifiques liées aux sports que la marque sponsorise.

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-01-19/tag-heuer-casts-aside-...

avatar bompi | 

J'aime bien la Carrera. C'est d'ailleurs quasiment la seule TAG Heuer que j'apprécie, esthétiquement parlant.
Donc partir de cette montre pour en concevoir une nouvelle, pourquoi pas.

Mais ce que je trouve inquiétant pour nos amis Suisses est cette attitude si semblable à celle des contempteurs de l'iPhone à ses débuts.
On ne sait pas si la mayonnaise prendra côté Apple Watch mais si elle prend, je crains que certains ne morflent un peu...

avatar michael75 | 

Quelle idée de vouloir comparer des produits d'horlogerie avec des produits hi-tech ?

J'ai du mal à imaginer Lange and Sohne, Chopard ou Glashütte préparer une montre connectée, ni même s'imaginer être concurrencée par une boite comme Apple. Pour ma part, possesseur d'une collection de montre qui va de la petite Beitling aux IWC, Piaget, Chopard etc. je compte acheter une Apple Watch mais elle ne remplacera jamais mes montres.

La Watch risque de concurrencer les montres à moins de 1000€... qui sont à 99% des mouvements de piètre qualité enrobés d'un boitier au design "tendance"

avatar occam | 

Vous avez raison, mais les marques que vous citez font encore de la vraie horlogerie.
Je pense surtout aux entreprises sises à Glashütte (A. Lange & Söhne, Glashütte, Nomos, etc.) qui ont dû reconstruire tout un savoir-faire qu'elles avaient mis 200 ans à bâtir.

Chez les nez-au-vent comme TAG Heuer ou Breitling, on sent carrément la panique.Ce sont aussi les marques dont les résultats trimestriels comptent plus que la tenue sur le long terme.

Quant au Swatch Group, on doit commencer à se dire que le fils Hayek n'a décidément pas la carrure du père, et que Marc-Aurèle n'aurait pas dû laisser les rênes de l'Empire à Commodus.
Mais bon, tous les patrons n'ont pas la grandeur d'adopter un successeur d'envergure, comme Trajan le fit avec Hadrien, ou Steve Jobs avec Tim Cook.

avatar aldomoco | 

...vous remarquerez quand même qu'ils ont choisi un fromage ni carré ni rectangulaire mais rond ! étonnant non ?

avatar béber1 | 

"Quelle idée de vouloir comparer des produits d'horlogerie avec des produits hi-tech ?

J'ai du mal à imaginer Lange and Sohne, Chopard ou Glashütte préparer une montre connectée, ni même s'imaginer être concurrencée par une boite comme Apple. Pour ma part, possesseur d'une collection de montre qui va de la petite Beitling aux IWC, Piaget, Chopard etc. je compte acheter une Apple Watch mais elle ne remplacera jamais mes montres."

 
Ce sont 2 produits différents, pour des besoins différents.

Cela dit, même si je pense que la montre de Luxe subsistera grâce à son prestige et à ses qualités formelle et de fabrication… le marché de la montre en général devrait être bouleversé à cause de l'intrusion des smartwatchs.

Et là, les montres basse et moyenne-gamme devraient pratiquement disparaitre à terme, remplacées par des terminaux au poignet qui auront sur elles l'avantage incontournable de leurs multi-fonctionnalités.

Pour l'instant, les 2 produits sont placés sur le même ring.. non, secteur de marché et vont se bouffer le nez à coup de coms, contre-coms et surenchérissement divers vers le plus-mieux.
Certains voulant jouer aussi les bi-trans pour essayer d'acheter l'arbitre

avatar XiliX | 

Personnellement, à l'heure actuelle, si je dois m'acheter une montre connectée, ce sera sans aucun doute AppleWatch. Non pas parce que c'est Apple, mais surtout en tant que montre connectée, c'est la seule aujourd'hui qui propose des fonctionnalités connectées très riches.
Autres les fonctions classiques (notif, appels...etc etc), AppleWatch permet de gérer la domotique, système de paiements, santé, chekin/checkout hotel/transports avion ou train...
C'est vraiment sur le plan ecosystème que AppleWatch est extremement intéressant en tant que montre connectée.

avatar joneskind | 

C'est marrant comme toute l'horlogerie suisse qui jurait ses grands dieux que "non on a pas peur d'Apple bla-bla-bla" s'empresse d'essayer d'exister sur le terrain de la smartwatch.

Ce qui semble de plus en plus évident: la smartwatch va rapidement remplacer la tocante utilitaire et peu à peu ringardiser la tocante de luxe.

"Pour qui sonne le glas"

avatar fessebook | 

Quand je vois le prix des montres à pile pourri chez Guess, dolce cabana... À plus de 500 € je pense que l'Apple Watch a un bel avenir... ;-)

avatar Eurylaime | 

@fessebook : Apple Watch c'est typiquement le produit de cette clientèle en effet. Et c'est pas forcément un compliment ^^

avatar softjo | 

Je ne donne pas cher non plus aux bracelets et bagues, qui sont également remplacés par les smartwatch. Ces dernières vont remplacé tous les bijoux. Paraît même que les femmes vont arrêter d'acheter des paires de souliers des la sorties de l'iwatch, parce que les douleurs offrent moins de fonctions. Même les marques de vêtement ont peur. Comment vont ils rivaliser face aux nombreuses fonctions de l'AppleWatch?

avatar béber1 | 

on prévoit des vêtements "intelligents" pour l'avenir

CONNEXION UTILISATEUR