Apple Watch : flop ou top ?

Christophe Laporte |

Cela fait maintenant un mois que l’Apple Watch est disponible à la vente dans neuf pays, dont la France, la Chine et les États-Unis. Si depuis sa sortie, le fonctionnement de la montre a été disséqué en profondeur (on vous invite à lire notre série de tests sur l’Apple Watch ou encore notre Timeline Apple Watch), qu’en est-il sur le plan commercial ?

À vrai dire, c’est le grand mystère, car Apple a décidé tout simplement de ne pas communiquer sur la question. La seule information « officielle » que nous avons à ce sujet est la déclaration de Tim Cook intervenue à l’occasion de la publication des résultats trimestriels de la Pomme.

Le patron d’Apple avait déclaré à cette occasion être ravi de la demande concernant son nouveau produit, mais il avait refusé d’en dire plus. Il est vrai qu’il ne s’était passé alors que quelques jours entre la commercialisation de l’Apple Watch et la présentation des résultats financiers.

En ce qui concerne le stock d’Apple Watch (ou plutôt son absence), la situation est la suivante à l’heure où nous écrivons ces lignes :

  • 2 à 3 semaines pour les Apple Watch Sport 38 mm
  • 4 à 5 semaines pour les Apple Watch Sport 42 mm
  • 1 à 2 semaines pour la plupart des Apple Watch 38 mm
  • 4 à 5 semaines pour la plupart des Apple Watch 42 mm
  • Juin pour les Apple Watch Edition

Si le patron d’Apple se dit extrêmement satisfait au sujet des ventes d’Apple Watch, le souci c’est qu’on ne connait pas son référentiel. Faut-il comparer cette nouvelle montre connectée avec les volumes de vente de ses concurrentes ? Faut-il comparer ses ventes avec les espérances des analystes dont les projections vont du simple au quadruple ? Ou bien aux premiers pas sur le marché de l’iPhone et de l’iPad ?

Tim Cook a affirmé à plusieurs reprises que son nouveau produit était appelé à connaitre le même succès que ses devanciers. On rappellera qu’Apple avait communiqué sur les chiffres de vente des iPhone et des iPad. Et c’est ce qui rend la situation actuelle si confuse.

Pour le moment, il y a un nombre restreint d'études sérieuses sur le sujet. La première affirme qu’Apple a enregistré quasiment un million de précommandes aux États-Unis dans les 24 heures qui ont suivi la campagne de réservation. L’analyste Ming-Chi Kuo, souvent bien informé, avançait le chiffre de 2,3 millions de précommandes une semaine après le lancement des réservations.

À titre d’information, l’analyste estime qu’en 2015, Apple pourrait vendre de 15 à 20 millions d’Apple Watch (le « consensus » de Wall Street s’est établi dans une fourchette de 20 à 30 millions d’unités).

Enfin, une dernière étude affirmait que la demande s’était très rapidement calmée. Selon une nouvelle analyse de Slice Intelligence, Apple aurait écoulé 2,5 millions d’Apple Watch aux États-Unis le 18 mai. Ce qui est intéressant, c’est que plus de la moitié des commandes a été faite le premier jour et que leur nombre a considérablement diminué depuis.

Reste maintenant à connaître le rythme de croisière de cette Apple Watch. La crainte d’Apple est sans doute de revivre le même scénario que le Cube : un début en fanfare, avant un écroulement des ventes. Une indifférence qui avait ensuite poussé Apple à retirer son ordinateur de la vente un an plus tard. Mais nous n’en sommes pas là. Selon cette étude, dans les mauvais jours, Apple écoulerait 20 000 montres rien que sur le marché américain, ce qui est loin d’être insignifiant, comme nous le verrons plus tard…

Le Cube — crédit : Uelef

Pour essayer d’y voir clair sur le succès de l’Apple Watch, nous sommes obligés de faire des hypothèses et de nous baser sur les statistiques que nous venons d’évoquer.

1. L’Apple Watch est-elle un succès si on rapproche ces chiffres aux ventes des autres montres connectées ?

La réponse est clairement oui. À titre de comparaison, Pebble est sans doute l’acteur qui, hormis Apple, tire le mieux son épingle du jeu. L’entreprise a « levé » 20 millions de dollars lors de sa campagne KickStarter. Le modèle de base était proposé à 159 $. Autrement dit, environ 130 000 personnes l’ont précommandé. On ne serait pas étonné qu’Apple ait réalisé plus de chiffre d’affaires rien qu’avec l’Apple Watch Edition.

Il a fallu sept trimestres à Pebble pour franchir le cap du million de montres vendues. Au passage, comparaison n’est pas toujours raison. Il ne faut pas minimiser pour autant le succès et la montée en puissance de cette start-up. Certes, ses chiffres de ventes paraissent insignifiants, mais plus d’un fabricant de montres Android Wear aimerait avoir le même engouement pour ses montres connectées.

En 2014, les montres Android Wear n’ont pas atteint le million d’exemplaires vendus. L’année dernière, seul Samsung a fait légèrement mieux que la moyenne, mais en étant très agressive sur les prix.Il ne fait guère de doute qu’Apple est d’ores et déjà l’acteur numéro un sur le marché des montres connectées.

2. L’Apple Watch connait-elle un succès dans la lignée de l’iPod, l’iPhone et l’iPad ?

Si l’on part du principe qu’Apple a écoulé un million de montres lors de sa campagne de précommande, ce qui semble être une estimation assez prudente, la réponse est oui.

Il avait fallu sept trimestres (près de deux ans) à Apple pour franchir le cap du million avec le tout premier iPod, 74 jours pour l’iPhone et 28 jours pour l’iPad. L’Apple Watch se permet d’être en avance sur ses devanciers, mais là encore, toutes ces statistiques sont à prendre avec des pincettes.

On rappellera par exemple que l’iPod était d’abord réservé aux utilisateurs de Mac (une base d’utilisateurs bien moindre que la base d’utilisateurs iPhone, surtout dix ans en arrière), que l’iPhone était en vente uniquement aux États-Unis auprès d’un seul opérateur, ou encore que l’iPad, qui avait signé jusque-là le meilleur départ, a également vu sa croissance ralentir très rapidement.

3. L’Apple Watch est-elle un feu de paille ?

C’est sans doute la question la plus complexe, car nous manquons à la fois de données et de recul. Optons pour le scénario pessimiste affirmant qu’Apple vend 20 000 montres par jour sur le marché américain, ce qui représente environ 35 % du chiffre d’affaires pour Apple.

En rythme de croisière, au niveau mondial, Apple peut donc tabler sur 50 000 à 60 000 unités par jour. En extrapolant, on serait donc à plus de 15 millions d’unités par an. Sachant que l’Apple Watch est un produit « saisonnier » qui a le potentiel de faire un carton à l’approche des fêtes de fin d’année, il y a de quoi être optimiste. Cette estimation à la louche est à comparer avec les 7 millions de montres connectées qui ont trouvé preneur en 2014.

Pour un nouveau business, ce n’est pas si mal, même si c’est en dessous des prévisions de certains analystes. Insistons sur le fait que le prix moyen de vente de l’Apple Watch est beaucoup plus élevé que celui de ses concurrents. Le modèle qui ouvre la gamme à 399 € est déjà plus cher que 99 % des montres connectées.

Enfin, l’Apple Watch entrouvre un marché particulièrement juteux pour son concepteur : celui des accessoires. Le marché des bracelets n’a sans doute rien à envier à celui des étuis et des bumpers pour l’iPhone.

La vraie difficulté pour Apple n’est pas là. Chaque itération ou presque d’iPhone, d’iPod et d’iPad a su conquérir de nouveaux utilisateurs. Il va falloir que la firme de Cupertino crée une véritable dynamique sur le long terme autour de son objet connecté.

Pour le moment, l’Apple Watch est considérée par beaucoup comme un simple gadget à qui il manque certainement des applications innovantes. Apple a joué la carte du fitness et de la mode pour lancer son produit. À plus long terme, pour lui donner de la consistance, la firme de Cupertino va devoir sans doute changer son fusil d’épaule. La santé et la domotique sont deux domaines d’applications qui pourraient changer radicalement la perception de l’Apple Watch.


avatar R1x_Fr1x | 

Flop. Mais ce qui ramène du cash n'est pas tout à fait un flop.

avatar jpsaint | 

Pas mieux, pour autant l'investissement pour soutenir la demande fut grande... le solde est il positif ? bien sur à la vue de leurs marges ...
Pour autant il y a eu dans l'investissement un glissement vers les pratiques de beats... on donne des montres toutes les 30 s à tout le gotta... c'en est presque vexant de ne pas avoir la édition star...

avatar bbtom007 | 

Ni l'un ni l'autre ! Bien sans plus !

avatar phoenixback | 

J'annonce 200coms

avatar xela57 | 

@phoenixback :
Ah ben loupe, 3615 voyance

avatar phoenixback | 

@xela57 :
T'as vu, elle n'intéresse plus personne cette merde, vivement la v2

avatar Noexicaise | 

Gros flop...

avatar jeantro | 

C'est surtout un gadget de plus qui ne sert a rien
L'iPhone est bien suffisant à lui tout seul

avatar Djipsy5 | 

Je pense à m'offrir une Watch Sport. Quelqu'un a-t-il un retour ? Devient-il presque aussi addictif qu'un iPhone ?

avatar Boud | 

Si tu as une vie sociale réellement non.

avatar guillrun | 

Garder 4 jours et je l ai rendu vaut pas son prix modele sport 449 e

avatar philiipe | 

Trop dépendante de l'iPhone, autonomie équivalente à celle d'un téléphone (4/5 jours auraient été mieux pour une montre connectée), pas de GPS, absence d'une Killer apps, ...

Bref, un gros tapage peut-être pour rien.

avatar Funky-Droid | 

Flop. Heureusement qu'il y a encore des pigeons.

avatar Mitch75002 | 

Le monde selon IGen est toujours blanc ou noir...Top of flop...

Vous pouvez pas non laisser un peu de temps au temps ? La montre n'est pas encore vendue en Apple store, elle n'est pas dans tous les pays, et c'est une toute nouvelle catégorie qui cherche à s'imposer.

Les débuts sont prometteurs, Apple ça vendre 5-6M d'unités sur le trimestre, mais seul le temps dira...

avatar misterojd | 

@Mitch75002 :
+1
Le monde selon MacG...

avatar Simeon | 

Lisez l'article avant de commenter.
Le titre est certes peut-être un peut racoleur, mais le texte n'est pas du tout manichéen. Il pose pas mal de bonnes questions et donne relativement peu de réponses.

avatar comass | 

Très bonne étude. Intéressant à lire.

avatar PINOCU | 

Je ne l'enlève plus et j'aurais déjà du mal à m'en passer.

avatar Bruno de Malaisie | 

Et que pensent les journalistes de MacGé concernant l'Apple Watch?
Puisque vous êtes quelques uns à la porter;)

avatar Sylvain | 
C'est pas comme si nous avions fait des articles depuis son lancement :] https://www.igen.fr/timeline/watch
avatar Bruno de Malaisie | 

@Oyoel :
Au temps pour moi.
Je lis les News sur l'iPad et je n'avais pas vu ce lien.
J'avais vu les différents articles mais sans en voir l'entièreté.
C'est réparé et je m'en vais consulter tout cela.
Merci

avatar Ipader | 

Il faudrait aussi compter les désistements je pense ?

Sinon, on aura jamais un chiffre très clair car ils ont eu du mal à la produire et ne l'ont pas lancés dans tous les pays en même temps.
Les Watch n'étaient pas disponibles directement en magasin.
Aussi tous les utilisateurs iOS n'ont pas forcément un iPhone compatible.
On pourra mieux juger à partir de le V2.

avatar PierreBondurant | 

"Apple a joué la carte du fitness et de la mode pour lancer son produit."

C'est assez bien résumé je trouve.
Perso je serais dans la catégorie des utilisateurs fitness.
J'ai jamais aimé les ceintures pectorales donc porter mon cardio fréquencemètre au poignet m'intéressait vraiment.
Mais 3 problèmes:
- pas etanche
- autonomie trop faible
- le prix: ma ceinture pectorale Polar H7 coûte £55 vs les £299 de la watch sport.

Donc à moins que les fonctions et le soft me permettent de m'entraîner SANS mon iPhone, je ne suis pas acheteur.

avatar Kabrice | 

On pourrait la qualifié de flop si les modèles étaient en stock.
Pour le moment j'ai l'impression qu'ils en vendent toujours plus qu'ils ne sont capables d'en produire.

avatar daxr1der | 

@Kabrice :
Et si à la fabrication ils ont pas de composants? Les fournisseurs ont du mal à fournir, il vaut mieux faire croire qu'il y à une forte demande, d'ou la pénurie, plutôt que de dire nous avons mal géré.

avatar Kabrice | 

@daxr1der:
Je pense que nous parlons de 2 choses différentes. La pénurie explique la non disponibilité des produits en boutique et les semaines d'attente sur le store. Je ne m'avancerais pas sur les raisons de cette indisponibilité. C'est récurrent pour tous les lancements de produit ou presque.
Mon propos est de mettre en perspective la notion de flop.
Il serait pour moi clair que si l'Apple Watch faisait un flop elle serait déjà disponible en magasins et sur le store sans délais.
Pour le moment Apple et ses fournisseurs ne produisent pas assez pour satisfaire la demande et avoir des stocks en boutique ou ouvrir les ventes à de nouveaux pays.
Après certain diront que la pénurie est organisée et est la pour stimuler les ventes ;-).
Je reste peut être naïf mais pour moi l'Apple Watch ne sera pas un raz de marée avec 40 ou 50 millions d'exemplaires vendus cette année. Le premier iPhone a du se vendre à quelques centaines de milliers d'exemplaires il me semble.
Attendons la communication d'Apple pour voir qui a raison des analystes, des journalistes ou des fossoyeurs.

avatar hirtrey | 

@Kabrice :
Il ne feront aucun commentaire sur la vente. Il font noyer les résultats dans divers.

avatar Kabrice | 

@hirtrey
Possible car au final l'apple watch est un accessoire pour l'iPhone.

avatar stéphane83 | 

C'est évident que toute cette complication lors de la commercialisation (pas de vente en Apple Store pour éviter soit disant des files d'attente, quelques boutiques la distribuant au compte gouttes pour des commandes en ligne finalement) permettait un lancement en évitant ainsi que le flop ne soit trop flagrant sauf que...au bout d'un certain temps la réalité va vite les rattraper et je ne pense pas que l'Apple Swatch soit vraiment un succès fulgurant.
Un succès ouais peut être temporaire peut être dû à la nouveauté du produit mais un succès modeste.

avatar whiplash70 | 

Ca me fait toujours rire ce genre de news: Apple ne communique pas les chiffres de vente, alors on s'appuie sur une "étude" (sic) qui émane d'une boite dont les méthodes d'analyse sont au mieux opaques pour ne pas dire fumeuses pour sortir des chiffres de vente donc la crédibilité est... disons relative.

avatar bugman | 

sept trimestres (plus de 200 jours)

avatar Ipader | 

Aussi, en nous expliquant dès le départ qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, cela a dû alimenté le marché parallèle.
Quel pourcentage de gens qui l'ont achetés l'ont fait pour la revendre plus cher ?

avatar Artek | 

Si Apple ne fait pas de commentaire sur les ventes, c'est clairement un Flop. Si la vente étais un succès ca se saurait. Apple n'aurais de cesse de nous vanter les ventes de son nouveau produit.

Quand à la montre elle meme.... Flop également. Apple fait (ou essaye de faire) toujours pareil. Elle prends un produit qui existe déjà et le refait en mieux. Si la plus part des gens ne savent meme pas à quoi sert l'iWatch, Apple s'est planté en beauté.

avatar AlexDedalus | 

Flop....un produit qui débute à 400€ et qui s'est déjà vendu à plus de deux millions d'exemplaires en un mois ? Et dont les projections pour la première année dépasse largement les 10 millions d'exemplaires ? Sérieusement vous fumez quoi tous ? Je veux bien l'adresse de votre plan weed :)

L'Apple Watch est loin des ventes faramineuses d'iPhones c'est sur...mais c'est non seulement une nouvelle catégorie de produit en plus d'être un produit compagnon (nécessité d'avoir un iPhone pour le moment), vous vous attendiez à quoi ? Que 50% des utilisateurs d'iPhone achètent une Apple Watch ? Regardez les évolutions des ventes d'iPhones...ça n'a pas démarré avec les chiffres du 6/6 Plus hein.

A titre de comparaison, regardez les chiffres ventes de PS4/Xbox One - qui sont loin d'être considérés comme un flop à ce jour - l'Apple Watch risque de faire aussi bien voir mieux....sur la première année alors que c'est un produit qui n'existait pas jusque là.

Et vous parlez de flop ? Il y a des entreprises qui rêveraient d'avoir un seul produit connaissant le flop de l'Apple Watch :)

avatar Hoppy | 

@AlexDedalus
Enfin un commentaire qui n'a pas été rédigé a la vas vite. Dis-donc, cela fait vraiment du bien. J'ai mon Apple Watch depuis deux jours, me concernant, niveau de l'autonomie C'est ric-rac, elle tombe à plat vers 23.30 alors que je fais 1h30 de fitness tous les jours la batterie. Pour le reste, c'est l' extase.

avatar Hideyasu | 

@AlexDedalus :
+1 ! Faut pas comparer aux ventes d'iPhone mais par rapport à la concurrence sur le même produit, & au final on est loin d'un flop

avatar Thegoldfinger | 

@Alexdedalus

+10
Enfin quelqu'un avec un peu de jugeote !

Toutes les entreprises au monde rêveraient d'un "Flop" pareil !

avatar philus39 | 

J'en suis enchanté, ne la quitte que pour dormir.
Une 38mm tient sans problème une journée, est étanche dans le cadre d'un usage 'normal' ( je la passe même tous les jours un coup sous l'eau pour la nettoyer).

Elle est plein d'usages super comme pouvoir écouter de la musique avec juste un casque Bluetooth et sans téléphone. Le top quand on bricole dans le jardin...

avatar bonenza | 

Revendu après 1 mois. J'ai eu du mal à justifier son prix. J'ai acheté une tomtom multisport à la place pour le sport et moins cher. Je l'enlève quand j'ai fini. Pas besoin d'une montre en permanence.

avatar Rez2a | 

Perso je suis d'accord avec la conclusion de l'article, j'ai vraiment hâte de savoir ce qu'Apple a dans les cartons pour les prochaines versions, notamment au niveau de la santé.
Je suis convaincu qu'ils ne donneraient pas tant d'importance à la montre au niveau de la com si ils n'avaient pas des trucs énormes en chantier.
Pour l'instant on parle de gadgets un peu chers (mais néanmoins pas moches) de geek, mais dans quelques années on pourrait parler d'objets capables de vous prévenir d'une attaque cardiaque avec 15 minutes d'avance, allez savoir.

avatar Madalvée | 

Il faut laisser le consommateur se retourner : pour certains, il faut prévoir l'investissement dans un iPhone en plus de la montre.

avatar SIMOMAX1512 | 

Votre article arrive bien trop tôt je trouve, pour avoir son rythme de croisière il faut déjà qu'elle soit dispo sous moins d'une semaine et ensuite commercialisé dans bcp plus de pays, estimations basse de 15 millions par an sur 6 pays seulement avec vente en ligne quasi exclusivement, pas de bracelet tiers moins chère que les versions Apple , un produit Apple c'est tout un écosystème autour, là il n'est pas encore complètement en place. Refaite ce genre d'articles dans quelques mois.

avatar Pommeduverger | 

À mon avis cette première version est un échec pour plusieurs raisons :

- le produit n'est pas bon à l'heure actuel (trop limité vis à vis de l'iPhone, ergonomie raté)
- la communication a été foireuse : personne ne sait à quoi sert ce produit réellement, on dirait qu'il a été conçu sans ligne directrice. C'est un accessoire ? Un produit à part entière ? bref c'est pas clair ...
- les retours de la presse (Macgeneration en tête) ont été globalement TRÈS mauvais et ont probablement dégoûté pas mal de clients.
- Sans oublier les problèmes du lancement : pas de file d'attente en Apple Store, pas de stocks, indisponibilité, délais de réceptions extrêmement long ... Bref ...

avatar MiLe | 

@Pommeduverger :
Ce serait bien de préciser que la grande majorité des journalistes qui ont accueilli fraîchement l'Apple Watch ,disent, un mois après, ne plus pouvoir s'en passer!

avatar Pommeduverger | 

@MiLe :

Lesquels ?

avatar MiLe | 

@Pommeduverger :
Regardez sur Re code, 9to5, imore...

avatar Pommeduverger | 

@MiLe :

Chez Macg, Mac4ever et ORLM la tendance est bien plus contrasté j'ai l'impression.

avatar Crkm | 

Oui enfin Recode,bon…Mosberg est le plus gros fanboy d'Apple sur Terre,donc niveau objectivité on repassera.

avatar MiLe | 

@Crkm :
Ça ne l'a pourtant pas empêché d'être très critique sur l'Apple Watch à sa réception!

avatar 0MiguelAnge0 | 

Vu la mégalomanie et le melon de la pomme, si les chiffres avaient été amazing, ils auraient communiqué. De là à penser que leurs projections seraient inférieures à l'attendu du marché...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR