Alexa, HomeKit, AirPlay 2 : cet avertisseur de fumée coche toutes les cases

Mickaël Bazoge |

Habituellement, ce qu'on demande à un avertisseur de fumée et de monoxyde de carbone, c'est de réveiller tout le monde quand le capteur repère de la fumée ou une molécule suspecte dans l'air. Mais évidemment, dans notre monde (et la maison) tout-connecté, ça n'est plus suffisant. On connait bien sûr les détecteurs de fumée intelligents, comme le Nest Protect. First Alert veut en proposer encore plus.

Le constructeur, qui avait annoncé un coffre-fort HomeKit il y a deux ans, lance les précommandes du Onelink Safe & Sound. En plus de ses fonctions basiques, ce détecteur de fumée et de monoxyde de carbone est également un client Alexa doté d'un haut-parleur.

Oui, on pourra parler de la pluie et du beau temps avec son avertisseur de fumée, ce qui est tout de même un impressionnant marqueur de progrès et de modernité. L'accessoire est aussi compatible HomeKit, on pourra donc le contrôler avec l'app Maison et Siri, et l'intégrer dans des scènes.

Le Onelink avait déjà eu les honneurs d'une présentation en janvier, durant le CES. À l'époque, First Alert avait annoncé le support d'AirPlay 2, mais comme on le sait, cette fonction est encore en bêta dans iOS 11.4. Quand AirPlay 2 sera disponible dans sa version finale, le fabricant en remettra certainement une couche. Le produit, qui sera livré à partir du 1er juin (uniquement en Amérique du Nord visiblement), coûte la bagatelle de 250 $.


avatar fskynet67 | 

Hs mais j’aimerai bien un jour pouvoir nommer mon assistant personnel avec le prénom que je veux.... sûrement possible un jour.... ok Google , dit Siri etc... pas très fun je trouve.

avatar charlie105 | 

J’imagine Alexa qui annonce qu’il y a le feu, et termine sa phrase en par son célèbre rire démoniaque

avatar Star System | 

Un détecteur de fumée ça vaut max 30 euros ...

avatar gwen | 

@Star System

Un ordinateur ça vaut Max 300  €
Un téléphone ça vaut Max 20  €
Une baguette ça vaut Max 1  €

La liste peut être longue pour définir le prix de base d’un produit.

avatar l3chvck | 

Le problème des détecteurs de fumée (et/ou de monoxyde) c'est que leur durée de vie est limité à quelques années (je crois 5). A 250US$ je pense qu'ils n'en vendront qu'aux très riches ou a ceux qui ne savent pas qu'il faudra bientôt le remplacer.

avatar John McClane | 

@l3chvck

Il ne suffit pas de changer les piles pour repartir pour 5 ans ??

avatar byte_order | 

Pour les détecteurs de fumée, qui repose sur un capteur optique du taux de particule dans l'air, oui, quasiment, (exclusion faite de l'encrassement du capteur optique)

Pour les détecteurs de CO, le capteur est électrochimique, et son exposition prolongée à des taux minimes (inférieur au seuil) à des gaz dont le CO dégrade le capteur. Changer les piles ne suffit alors pas à restaurer ses capacités à l'état initial ou presque.

Pour les modèles à prix raisonnable de détecteur (< 50 €), mieux vaut ne pas jouer au radin, il en va quand même de votre sécurité.

Mais évidement, pour un modèle qui parle, fait boite de nuit avec ses led et se pilote par magie via Wifi, vu le prix, on risque d'hésiter. Rien que cela me semble dangereux, mais bon, si certains considère plus important d'être "moderne" plutôt que d'être tout aussi efficace voir plus à moindre coût, qu'est-ce que la sécurité de leur vie et celles de leurs proches pèse dans la balance...

A priori, pour $250, ce détecteur connecté ne remonte même pas le taux de CO, juste un oui/non sur l'alarme...

avatar John McClane | 

@byte_order

En effet je comprends mieux, merci !
Du coup j’hésite à acheter le Nest, car s’il cesse d’être utilisable au bout de 2 ou 5 ans, ça ne vaudra pas ses 119€...

avatar stefhan | 

(Mais qu’est-ce j’aime la plume de Mickaël et ses petites réparties cachées ??)

avatar A884126 | 

"on pourra donc le contrôler avec l'app Maison et Siri, et l'intégrer dans des scènes."

Par exemple ? Car à part crier au feu je ne vois pas très bien.

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah, et bien par exemple quand le bidule détecte de la fumée, ça allume toutes les lumières Hue de la maison.
avatar byte_order | 

On doit pouvoir envisager un scénario qui, sur alarme, joue sur le bandeau LED intégré une gamme de couleurs allant du bleu au jaune en passant par un orange profond, et une musique dramatique (la tour infernale, backdraft, au feu les pompiers ya la maison qui brûle, walk through the fire, c'est pas le choix qui manque), le tout pour une meilleure expérience audio visuelle (en plus de thermique et atmosphérique) de l'utilisateur durant l'incendie du domicile.
^_^

Le progrès, quoi.

Bon, plus sérieusement, l'appel automatique au 18 si l'alarme dure trop longtemps et que la présence de fumée *et* de CO est persistante depuis trop longtemps, avec envoi de l'adresse ?

Siri est elle capable de tenir une conversation minimaliste avec le central des pompiers ?

avatar flux_capacitor | 

Je ne comprends pas cette compatibilité AirPlay 2… Ce détecteur de fumée est-il aussi une enceinte pour diffuser de la musique ?

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est aussi un haut-parleur (pour Alexa).
avatar flux_capacitor | 

J'ai bien compris que c'est un haut-parleur pour Alexa, qui "parle à travers" mais la compatibilité Airplay 2 semble indiquer que ce haut-parleur sera visible et sélectionnable comme périphérique de sortie audio d'un appareil iOS et tvOS, pour l'app Musique.

avatar povpom | 

@flux_capacitor

Même remarque et question.

avatar bonnepoire | 

Si ça permet d’entendre un assistant c’est forcément une enceinte. La compatibilité AirPlay ne laisse aucun doute.

C’est pour ça que je ne comprends pas que certains trouvent ça cher.

CONNEXION UTILISATEUR