Le nouveau tableau électrique de Leviton est connecté

Mickaël Bazoge |

Le fabricant Leviton a dévoilé une nouvelle version de son tableau électrique Load Center. Ce dernier permet désormais de contrôler les interrupteurs du panneau depuis une application mobile, qui affiche le statut des circuits et des appareils électroménagers branchés sur le réseau électrique de la maison. Un hub Wi-Fi est intégré dans le tableau, c’est lui qui fait le lien avec l’iPhone ou l’appareil Android.

L’objectif ici est d’offrir au résident un contrôle granulaire de la consommation électrique de son logement ; en bout de course, il s’agit d’économiser sur les coûts d’énergie en maîtrisant de manière plus efficace sa consommation. Des notifications avertissent l’utilisateur en cas de souci, même si ce dernier est à des milliers de kilomètres de chez lui (ce qui lui fera une belle jambe).

Le hub du Load Center pourra recevoir des mises à jour de son firmware, ce qui n’est qu’à moitié rassurant : il n’est pas question que le tableau électrique tombe en rade si un patch n’a pas été installé correctement ! Le système n’est pas compatible HomeKit malheureusement, ni avec aucune autre plateforme domotique.

Leviton ne donne pas d’informations sur la disponibilité et le prix de ce produit.

Tags
avatar pjn | 

Si ce sont des interrupteurs qui font office de disjoncteur ....non commercialisable en France 😁
La norme interdit d avoir des disjoncteurs motorisés
Et pour la vrai Domotique on fait mieux ....KNX par exemple 😝

avatar Mickaël Bazoge | 

@pjn

J’avoue que je ne suis pas dans ma zone de confort dans ce domaine 😬

avatar pagaupa | 

Du firmware dans une installation dosmestique...non merci. Déjà que les normes rendent obsolète une installation tous les dix ans, pas besoin d’obsolescence programmée...

avatar Malouin | 

@pagaupa

Ah le phantasme de l’obsolescence programmée ! Ça nous manquait ! Merci...

avatar Biking Dutch Man | 

Encore un truc à se faire hacker. Mon credo est de n’avoir de connecté que des objets amovibles et non l’infrastructure de base, car ils vont devenir obsolètes bcp plus rapidement. Et en cas de problème on peut les enlever/remplacer facilement.

avatar Gillesgilles2 | 

@Biking Dutch Man

Si ça devient HomeKit j’ai confiance . Pour ce qui est de l’obsolescence , j’imagine qu’on peut juste changer le module de communication wifi et non tout le panneau

avatar Gillesgilles2 | 

Sachant que HomeKit peut être rajouté avec une mise à jour logiciel , j’imagine qu’elle pourra devenir compatible un jour?

avatar misterbrown | 

Vivement le hack de ton compteur électrique est une rançon demandée pour rétablir le courant.

avatar pjn | 

Pas d obsolescence avec des protocoles issue de l industrie 😁
Le KNX existe depuis 1991 avant sous le nom d’EIB qui lui même dérivé du batibus...
Pas de piratage puisque ça tourne en mode autonome ...
Tant qu on ne veux pas d interface machine tel que des smartphone ou tablette pour une commande à distance ...
La Domotique se démocratise au plus grand nombre maintenant avec les IoT , avec des HomeKit et toutes une ribambelle d appareil connecté mais c est sur que la sécurité en prend un coup si on fait pas gaffe !!!
D autant plus qu il y a maintenant des Google home , des Alexa , HomePod ...autant de portes d entrées !!! 😁😁

avatar Aleyc | 

Et si la boite ferme demain plus aucun serveurs pour se connecter au tableau. Ça donne envie

avatar R1x_Fr1x | 

les efforts dans la domotique doivent se poursuivre mais il faut davantage mettre en avant les solutions innovantes qui restent en local, chez soi, sans passer par le net. C'est sûr que c'est moins vendeur que toutes ces pubs qui se ressemblent à vouloir absolument allumer le chauffage avant de quitter le bureau (genre toute l'année tout le temps).

Pourtant c'est la seule vision de la domotique qui m'interesse. Que les serveurs soient gérés par des Apple, Google, Amazon, Xiaomi ou autre, kif kif bouricco. Pas pire parce-que chinois. Pas mieux parce-qu'américain.

Mais le niveau de maitrise technique pour faire une clean instal chez soit sans passer par Internet mais rester en local voire mieux en filiaire KNX, c'est encore bcp trop compliqué si on se lance soi-même ou très cher en passant par une boite spécialisée. Surtout si on veut vraiment jouer le jeu avec des thermostats, des capteurs de présence, luminosité, vidéo surveillance, prises connectées et le tout avec switch ON/OFF et remontée d'info pour suivre la consommation. Espérons que ça change rapidement.

avatar Vince-mac | 

De toute manière ce genre de produit ne sera pas vendu en France, probablement :-)
- ce ne sont pas des modules qui semblent compatibles rail DIN (donc impossible de les mettre dans un tableau européen). Il suivent peut être la norme US que je ne connais pas. Par contre ce sont bien des « circuit breakers », donc il s’agit bien de disjoncteurs. Pour le coup ils sont un peu plus évolués que les nôtres car ils diagnostiquent la raison de la disjonction : problème de terre ou arc électrique.
- le courant US est à 110V 60Hz. Bien que nos transfos et appareils modernes se foutent du type de courant qu’ils ingèrent, j’ai de sérieux doute que des disjoncteurs puissent être aussi efficaces et sûrs, ou même fonctionner s’ils sont installé dans un environnement ou tension (et donc ampérage, les deux sont liés à la puissance) sont si différents.

CONNEXION UTILISATEUR