Amazon transmet bien des images et de l’audio à la police américaine sur simple demande

Nicolas Furno |

Amazon a reconnu officiellement pour la première fois que les données enregistrées par la gamme de produits Ring pouvaient être transmises aux autorités américaines sur simple demande, sans mandat et surtout à l’insu des propriétaires de ses produits. C’est dans une réponse à une question adressée par un sénateur que l’entreprise a ainsi noté avoir transmis des images et du son enregistrés par ses caméras à onze reprises depuis le début de l’année 2022.

Une sonnette vidéo de Ring (image Ring).

C’est la première fois que l’entreprise reconnaît ce partage des données avec la police sans autorisation des propriétaires, mais la pratique est bien connue. Amazon se défend de transmettre des vidéos ou de l’audio sur simple demande, l’entreprise précise qu’elle traite chaque requête des autorités pour vérifier l’urgence de la situation et ce n’est que dans ce cas de figure qu’elle met à disposition les images. Le problème, comme le note le sénateur, c’est qu’une entreprise privée décide seule de l’urgence de la demande et d’après lui, les données sont fournies même dans des situations qui ne l’exigeaient pas.

Sans cette question directe posée par un sénateur, Amazon n’aime pas particulièrement faire la publicité de cette possibilité, on s’en doute. L’entreprise n’a pas répondu aux questions d’Ars Technica, qui cherchait notamment à savoir si les onze requêtes depuis le début de l’année étaient dans la norme ou en augmentation. On ne connaît pas non plus le nombre de refus apportés par Amazon, ce qui serait utile pour savoir si les onze transmissions effectuées sont des exceptions ou la norme.

Les utilisateurs ont à leur disposition des options pour empêcher cet usage, la plus importante étant d’activer le chiffrement de bout en bout. Le cas échéant, plus personne ne peut accéder aux images, ni Ring, ni la police, mais ce réglage doit être activé pour chaque caméra et l’entreprise refuse de changer le paramètre par défaut, jugeant que c’est à ses clients de décider s’ils souhaitent en bénéficier. En outre, les caméras sur batterie ne disposent pas de l’option pour le moment, seules celles qui sont alimentées constamment la proposent.

Au-delà de Ring, Amazon peut aussi permettre aux autorités d’accéder à un flux audio enregistré par ses produits, ce qui inclut toutes les enceintes connectés Alexa, comme le précise The Verge. Ce partage simplifié des données ne concerne normalement que les États-Unis, les lois européennes sont plus strictes et l’accès aux données bien plus encadré.


avatar Paquito06 | 

@Abd Salam

“Les garanties de l’état de droit… c’est tout ce qu’on demande !”

Faut que la police/justice mette un peu d’ordre de son coté au niveau de ces requetes (urgentes ou pas, mais surtout).

“Et personne ne dit qu’une personne faisant l’objet d’une enquête doit forcément en être informé ! c’est une caricature ou de la simple ignorance crasse ?”

Ah je sais pas, lis un peu les commentaires plus haut, ca plait pas trop apparemment.

avatar Abd Salam | 

@Paquito06

Disons que les cadres ne sont pas claires (dans notre échange),

- s’il s’agit d’une enquête de police judiciaire ;

- ou s’il s’agit d’un travail de collectes d’informations (appelées Renseignements Généraux en France) et donc hors judiciaire ;

Le fait que les personnes ne soient pas informées est, disons… délicat !

Ensuite c’est pas une question d’urgence mais de validité légale ; les USA ont introduit la possibilité de collecter des informations judiciaires sans autorisation / supervision d’un juge ET qui fait un mélange des genres entre police judiciaire et Renseignement Généraux (surveillance de la population non criminelle)… et sans aucune des garanties de l’état de droit (ou fortement limitée).

On en en revient donc dans ce contexte, pas le tien (de l’enquête justifiée et encadrée), là oui, c’est chaud que les gens soient pas informés !

avatar Paquito06 | 

@Abd Salam

Oui, c’est tres moyen et borderline ces methodes. Malheureusement la Constitution ne protege pas l’intimité.

avatar IceWizard | 

@Abd Salam

« - ou s’il s’agit d’un travail de collectes d’informations (appelées Renseignements Généraux en France) et donc hors judiciaire ;
Le fait que les personnes ne soient pas informées est, disons… délicat ! »

Dit le type qui n’est visiblement pas informé que les RG ont été dissous en 2008, il y a 14 ans !!

avatar Abd Salam | 

@IceWizard

1) je parlais de la mission de Renseignements Généraux qui n’a pas disparu en France

ET qui existe dans des pays comme les USA qui n’ont pas eu un service de police qui s’appelle littéralement comme sa mission : Renseignements Généraux !

je rajoute : 2) les Renseignements Généraux (le service) en France n’ont pas été dissous mais fusionnés avec d’autres services !

du coup, c’est comme aux USA, la mission continue d’exister mais sans un service qui porte le nom de la mission explicitement !

avatar Abd Salam | 

@r e m y

le problème est déjà d’imaginer qu’il puisse exister des situations où la supervision d’un juge n’est pas nécessaire !

avatar Abd Salam | 

@Touriste85

On se demande à quoi sert la séparation des pouvoirs si on peut -est obligé de ?- faire une confiance aveugle et absolue aux policiers !

avatar Gillesgilles2 | 

Ou on peut activer le chiffrement je nai rien vu de tel dans l’application ring

avatar pagaupa | 

Décidément merveilleux tous ces objets connectés ! 🥶

avatar anonx | 

@pagaupa

Le pire c'est qu'ils les vendent leurs daubes 😂

Il y a eu une belle vague durant les Primes Days 🥰👌

avatar spockyss | 

Il existe de très bons outils pour bloquer les pubs et bloquer aussi l’envoi de données perso par des sites Web qui pistent les utilisateurs sur le web.

avatar marenostrum | 

il va faire la même chose, collecter tes données. tu vas passer par lui. même si tu le payes ça ne changera rien, leurs besoins sont toujours plus gros que l'argent qui gagnent ou les données récoltées valent plus que l'argent des abonnements.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Faut vraiment être un gros naif pour ne pas avoir compris que cela devait arriver…

Possédez vos donnérs mais si cela doit se traduire par une moins bonne convivialité…

avatar marenostrum | 

la plupart vont accepter tout, pour peu de confort. pareil pour le vaccin aussi et toute chose.

avatar DP-Britto | 

Et voilà ça commence. Bien tous ces objets connectés

avatar pb23 | 

ONZE requêtes sur une année pour tous les US
C’est quand même… rien !
Ce ne sont pas les données de monsieur ou madame tout le monde sur simple suspicion
Ce si petit chiffre doit correspondre à des cas graves qui pourraient justifier un tel usage
désolé J’ai une approche statistique de la vie

avatar r e m y | 

Difficile de tirer des conclusions définitives de ce seul chiffre donné par Amazon car ils peuvent aussi avoir reçu quelques milliers de demandes urgentes de la police et accepté uniquement 11 fois de fournir ces données... on n'en sait rien puisqu'ils n'ont pas donné le nombre de requêtes reçues.

avatar DP-Britto | 

@pb23

Quand bien même, l'utilisation qu'Amazon peut faire de ces données est quand même interrogeant.

avatar r e m y | 

Je ne pense pas qu'Amazon fournisse ces données à la police de gaité de cœur. Ils sont contraints par la loi.
J'imagine qu'ils sont beaucoup plus intéressés par l'analyse de la fréquence à laquelle on vous livre des colis et le % de ceux-ci ne venant pas d'Amazon (pure fiction de ma part, je n'ai aucune idée de ce qu'ils font ou pas des images)

avatar IceWizard | 

@r e m y

« Je ne pense pas qu'Amazon fournisse ces données à la police de gaité de cœur. Ils sont contraints par la loi. « 

Le Patriot Act oblige les entreprises à fournir les données demandées, uniquement dans les affaires de terrorisme. Pas pour les crimes ordinaires, ni les délits ! Ce qui limite fortement les demandes.

avatar Paquito06 | 

@pb23

“ONZE requêtes sur une année pour tous les US
C’est quand même… rien !
Ce ne sont pas les données de monsieur ou madame tout le monde sur simple suspicion
Ce si petit chiffre doit correspondre à des cas graves qui pourraient justifier un tel usage
désolé J’ai une approche statistique de la vie”

Je suis d’avis egalement. Si on parlait de milliers de personnes ca ferait tache, mais 11 requetes sur une annee pour 340 Million de personnes. On doit vraiment parler d’une belle brochettes de malandrins, alors balancez les images.

avatar r e m y | 

Non pas 11 requêtes!
11 fois où Amazon a fourni les images et le son de ses caméras. Peut-être qu'ils ont reçu 2000 requêtes mais qu'ils n'y ont répondu que 11 fois... on n'en sait rien, vu qu'ils n'ont fourni que le nombre de fois où ils ont communiqué les données et pas le nombre de requêtes reçues.

avatar Paquito06 | 

@r e m y

Ouais c’est tres incomplet comme jeu de donnees. Enfin 11 enquetes traitees, c’pas la fin du monde.

avatar r e m y | 

Mais ça laisse entière la question posée par ce sénateur:
Est-ce à une entreprise privée, quelle qu'elle soit (peu importe que ce soit Amazon ou X ou Y) de décider si telle ou telle demande des forces de l'ordre est légitime et s'ils doivent, ou pas, fournir les données demandées.
(Imagine que ce soit 11 requêtes traitées sur 2000 reçues, ça poserait un sérieux problème de capacité d'obstruction à des enquêtes de police.)

avatar Paquito06 | 

@r e m y

“Mais ça laisse entière la question posée par ce sénateur:
Est-ce à une entreprise privée, quelle qu'elle soit (peu importe que ce soit Amazon ou X ou Y) de décider si telle ou telle demande des forces de l'ordre est légitime et s'ils doivent, ou pas, fournir les données demandées.”

Legitime ou urgente? Grosse diff. Si legitime, amazon repond mais pas necessairement rapidement, si urgente, canpeut ne pas etre legitime mais repondu rapidement. En fait, faut que la police qui requete soit reglo et surveille. C’est pas le job d’amazon, peu importe la reaction, bonne ou mauvaise, on est d’accord.

avatar Paquito06 | 

@r e m y

“(Imagine que ce soit 11 requêtes traitées sur 2000 reçues, ça poserait un sérieux problème de capacité d'obstruction à des enquêtes de police.)”

Et oui.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR