Pourquoi nous vous déconseillons d’installer StopCovid

Anthony Nelzin-Santos |

Le traçage des contacts avec une application ? « Ce n’est pas dans la culture française » assurait Christophe Castaner le 26 mars. Le ministre de l’Intérieur ignorait-il que deux jours plus tôt, le Conseil scientifique Covid-19 se donnait une nouvelle mission, l’étude d’une stratégie numérique permettant « l’identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées par le virus du Covid-19 » ?

Deux semaines plus tard, le 8 avril, le ministre de la Santé et le secrétaire d’État au Numérique levaient le voile sur l’application StopCovid. Après la controverse sur le choix d’un système centralisé, le refus d’utiliser les API proposées par Apple et Google, et l’absence de collaboration à l’échelle européenne, le Premier ministre avait préparé les esprits à un enterrement de première classe.


Tags
avatar Gilianda | 

Excellent article, merci ! Du bon (et vrai) travail de journaliste. Je ne regrette pas d'avoir rejoint le club, continuez comme ça et ne vous laissez pas impressionner par les critiques, vous savez, vous, le travail que demande ce genre d'enquête et le courage d'exprimer des opinions pas toujours populaires.

avatar Azurea | 

Merci pour votre article qui m’apporte des réponses concrètes.
Pour ma part je ne l’installe pas, c’est mon choix !

avatar tete2noeud | 

Merci pour cet article, d’excellent niveau comme d’habitude avec vous 😀
Et toujours un plaisir de débusquer les trolls pro-gouvernement dans les commentaires, avec leur victimisation habituelle. Quand un sujet pareil, qui aborde forcément des questions qui se heurtent au politique ne va pas dans leur sens, ça pleure direct.
De mon côté, je suis abonné pour ça : des articles de fond, avec parfois de l’opinion. Quitte à ce que ça vienne parfois gratter un peu.
En attendant, je sors le popcorn ! 🍿

avatar abalem | 

Si c’est article peut éjecter ceux qui ne pensent pas, qui adorent basher a tire larigot et qui ont peur d’un débat d’idées, c’est déjà un super article ! Pourquoi faut-il à ce point s’empêcher de penser ? J’avais justement demandé l’avis de MacG sur la question, parce que la rédaction en a longuement débattu et qu’ils ont étudié les différentes options. Leur avis m’aide à me faire le mien, avec ce que je vais lire ailleurs aussi. Mon opinion est le résultat circonstancié de ce que je lis, confronté à mon esprit critique.
Donc merci de ne pas être soupe au lait, ça fait du bien, à fortiori au vu de cette ribambelle de commentaires!

avatar Palfie | 

@abalem

Désolé mais l’article n’appelle pas à un débat d’idée. Il est à sens unique. Après, pourquoi pas une évolution de la ligne éditoriale du site surtout s’il y a suffisamment d’abonnés actuellement pour accepter d’en démotiver une partie sans se mettre en danger...

avatar XiliX | 

@Palfie
"Désolé mais l’article n’appelle pas à un débat d’idée. Il est à sens unique. Après, pourquoi pas une évolution de la ligne éditoriale du site surtout s’il y a suffisamment d’abonnés actuellement pour accepter d’en démotiver une partie sans se mettre en danger..."

Je ne pense pas que ce soit un évolution de la ligne éditorial
Sur MacG il est déjà arrivé que l'auteur écrit un article à charge.
Perso je trouve ça intéressant de connaitre l'avis de l'auteur.
Et contrairement à ce que tu dis, on peut en débattre.
Tu as encore le droit de ne pas être d'accord avec l'article.
Tu peux exposer ton avis... c'est ça le débat

avatar hirtrey | 

@abalem

Si il te fallait ce type d’article pour ne pas installer l’application, je peux affirmer sans risque que tu n’es pas très doué. Tous les articles de MacG sur cette application n’était que critique et il y en a eu bcp.

avatar horizon | 

Désolé je repose ma question :
Ça veut dire quoi se faire tracer ?
Quel est le risque ?
Concrètement, quelles sont les conséquences dans ma vie de demain ?
Merci pour vos réponses.

avatar hirtrey | 

@horizon

Non c’est du Bluetooth. Tu n’es pas tracé au sens du GPS qui te localise. Tu es tracé dans le sens où tu croises d’autre personne que tu croises et qui auront installé l’application.
Et cette application est complètement anonyme. L’application ne sais rien du tout sur la personne qui installes l’application. Tu ne fournis jamais ton nom ou autre information contrairement à Apple/Google qui peuvent associer ton nom à tes données de santé mais aussi à ta position GPS.

De plus les sources de l’application sont disponibles donc tout les développeurs peuvent vérifier contrairement à l’API de Google/ ou la on te demande de le faire une totale confiance.

avatar Krysten2001 | 

@hirtrey

« L’application ne sais rien du tout sur la personne qui installes l’application. Tu ne fournis jamais ton nom ou autre information contrairement à Apple/Google qui peuvent associer ton nom à tes données de santé mais aussi à ta position GPS. » totalement faux encore une fois.

avatar ingmar92110 | 

Tout est politique d’une manière ou d’une autre, puisqu’il s’agit de sa vision personnelle de la société, de valeurs etc... Le Figaro est politique, Libération aussi, pour autant on trouve dans les deux des journalistes et des articles de valeur.
Pour ou contre certaines prises de position ou craintes développées dans cet article, peu me chaud car j’ai mes propres avis. (Oui on a seulement des avis individuels je pense, pas des vérités).

J’y vois surtout un article solide, bien écrit, argumenté avec de la conviction et de l’engagement. Ça me plaît. Merci 🙏

avatar blogostef | 

Attention, MacG nous sort in edito politique. Ça commençait bien et puis en fait non. Aucun argument nouveau, juste une resucée des opinions entendues ici et là.

avatar Cric | 

Article très bien rédigé, merci à Anthony.

Après, je peux comprendre les réactions des uns et des autres quant à son parti-pris.
Ce qui est amusant, c’est qu’il y a eu plusieurs articles « politiques » publiés ce jour, pourtant personne ne s’en est plaint jusqu’à celui-ci !

Le principal reproche que je ferai à cet article est de n’a pas répondre à la question du « risque » (s’il existe) pris à installer cette App en l’état : y a t’il une atteinte à la vie privée ? Les donnés sont elles anonymisées ? etcétéra.

Aux quelques personnes qui ont réagi négativement à cet article, il serait dommage de vous perdre car vous participez au débat par votre présence et vos réflexions.

@Bigdidou : ça fait plaisir de te lire suite à ta longue absence.

Je crois que c’est le premier article réservé aux membres du club MacGe qui attire autant de commentaires.
En cela, c’est déjà un succès !

avatar hirtrey | 

@Cric

Pour la vie privée, regarde ma réponse à @horizon.

avatar Malvik2 | 

Très belle article, excellent dans la forme, vraiment.
Et sur le fond je suis en total accord avec vous.
Cet application, pour peu que l on prenne le temps de s'y intéresser 5 minutes posément, est une vaste fumisterie.
Et coûteuse, qui plus est.

avatar nomatechapl | 

Simplement merci de revenir à l’essentiel 😊

avatar vivientaupas | 

Bien que d’accord sur le constat : cet article est mal construit et est pénible. Ça risque d’être contreproductif.

avatar Mac_Z | 

Moi aussi très déçu par cet article. Je vais de ce pas me désinscrire du Club. Que vous fassiez une synthèse des positions des uns et des autres pourquoi pas. Mais « appeler » dans un sens ou dans l’autre ce n’est pas le rôle que j’attends de vous. Surtout qu’il y a des sujets derrière qui dépassent de très loin le périmètre de cette communauté : la politique et la santé, entre autres. La prochaine fois vous allez nous appeler à voter pour tel ou tel candidat à la présidentielle ?

avatar Steve Molle | 
[modéré] FI
avatar Florian Innocente | 
Non on ne vous dira pas pour qui voter, les quotidiens de toutes obédiences le font à chaque présidentielle ou du moins celles où les enjeux sont plus importants que lors de précédentes échéances. Ca n'a rien de nouveau, libre à chacun d'en faire ce qui lui plait. Ca fait partie du débat.
avatar hirtrey | 

@innocente

Nous ne devons pas lire les mêmes journaux

avatar Florian Innocente | 

Oh je pense que vous jetez quand même un œil au Monde ou à Libé occasionnellement.

Mais c’est arrivé aux deux présidentielles quand le FN a été qualifié au second tour et c’est plus banal encore aux Etats-Unis.

avatar hirtrey | 

@innocente

J’y suis abonné justement. Le seul appel était toujours au deuxième tour quand il y avait un candidat FN en face.
Sinon, ils n’ont jamais demandé de voter pour un candidat au premier tour

avatar fransik | 

@hirtrey

...MacG explique pourquoi ils déconseillent d’installer StopCOVID.
En n’aucun cas il ne disent qu’il ne faut pas(!) l’installer, la nuance est importante.

Et l’avis est argumenté, il ne s’agit en aucun cas d’une croyance, mais d’un éclairage réfléchi sur un sujet qui, encore une fois, aurait mérité une excellente communication

Maintenant le libre-arbitre de chaque individu décidera en fonction des arguments qu’il peut retenir/ décide de choisir, et c’est aussi légitime.

Demandez poliment à Mr O. sur Twitter quelles sont les sources/ études prouvant l’utilité du projet actuel, vous serez surpris des réponses.

avatar hirtrey | 

@fransik

Vous plaisantez j’espère. Il n’y a aucune nuance dans le titre. Et l’article n’est qu’à charge.
De plus les cotes techniques sont secondaires dans cette article mais que politique. Voir le paragraphe « le temps venu ... » je suis sur un site d’informatique, j’ai pas pris un abonnement pour un site pro Meléchon ou autre.

Ensuite la France fait cavalier seul : c’est totalement faux. D’autre pays ont aussi choisit de ne pas utiliser Google/Apple.

Les touristes allemands : il seront dans le même cas si ils vont dans un Pays d’Europe utilisant l’API. Il n’y a pas d’échange avec l’Italie pour les allemands.

Il y a des failles de sécurité dans les deux systeme, centralisé et décentralisé.
Si le serveur central est piraté, il font avoir une liste d’identifiant anonyme.
Côté API Apple/Google tu peux savoir qui est malade (https://github.com/oseiskar/corona-sniffer)

avatar ckermo80Dqy | 

@innocente

C'est une appli en rapport avec la Santé publique. Fortement conseiller aux lecteurs de ne pas l'installer, ce n'est pas votre rôle, je suis profondément perturbé si vous commencez à pencher dans cette direction. Et pourquoi l'auteur de l'article ne participe-t-il pas au débat ? Près de 250 posts tout de même... Ce serait la moindre des choses. N'oubliez pas qu'on a fait une démarche financière presque militante en vous soutenant avec un abonnement premium, alors un peu de considération pour nos remarques.

avatar Steve Molle | 

Les collabos l’ont mauvaise. Trop beau à voir.

avatar Sindanárië | 

@Steve Molle

👍🏽👍🏽👍🏽😬

avatar gafa and chill | 

Excellent article, merci MacG !
Bien assez d’arguments techniques avec une pointe de politique, parce qu’on ne peut pas échapper au politique.
J’ai même envie de dire qu’il ne devrait pas être réservé aux membres du Club iGen pour qu’il puisse atteindre une audience plus grande, aussi bien technophile que plus généralement citoyenne !

avatar Steve Molle | 

C’est effectivement dommage que cet article soit réservé aux abonnés.! Il s’agit ici d’utilité publique.

avatar Steve Molle | 

J’ignorais tout des magouilles autour de Mounir...un argument de plus pour ne jamais installer ce cheval de Troie du Macronistan.

avatar Sindanárië | 

@Giloup

En parlant de caniveau, tu nous feras signe si un jour tu en sors 😬 hein? 😬

avatar andr3 | 

J’aime bien cet article où il est fait la démonstration de l’absurdité nombrilistique gauloise franco-française.

Vu de l’étranger(), la mise en place unilatérale d’une solution repliée sur elle-même est totalement absurde de la part du pays le plus touristique de la planète.

C’est dommage de gaspiller son énergie et ses ressources pour ça. Il aurait mieux valu s’ouvrir au monde et à tout le moins suivre la majorité européenne.

() si si la Belgique est un pays étranger 😉

avatar Sindanárië | 

@andr3

"() si si la Belgique est un pays étranger 😉"

😨😱💨

avatar Marco92 | 

Merci pour cet article qui forcément fait débat.
Les français sont devenus irréconciliables ma pauvre dame.
J’ai adoré le lire et j’aime beaucoup ce ton. Bravo.

Travaillant à côté de la Tour Eiffel, je ne peux me désoler que 90% des personnes dans la rue vivront dans un protocole différents du notre. On a refait le Minitel 🤦‍♂️ non ?

Après, chez les jeunes (comme mes ados) - on se moquent royalement des libertés numériques et ils se sentent « protégés » comme si, contre l’incivisme et la stupidité, il existait « une app pour ça » comme une pullule du lendemain sensée les protéger mieux que les gestes barrières.

avatar Axeldeville | 

Je ne crois pas que ce soit de votre compétence de nous dire si nous devons ou non, installer cette application. Vous dépasser largement de votre champs.
Si cette application permets de sauver ne serait-ce qu’une seule vie, alors oui, il faut l’installer sans hésiter.
Nous déconseiller de le faire est criminel !! Et pas de votre ressort.

avatar Steve Molle | 

@Axeldeville

Ce point de vue ne tient pas. Nous ne sommes pas tenus de tout céder à ce gouvernement qui use de méthodes incompréhensibles sur ce sujet (et sur d’autres) sous le prétexte moral de la crise sanitaire.

avatar ric_anto | 

Seule critique : ajouter « Édito » ou « Point de vue » (ou tout autre de cet acabit) en préambule de l’article aurait été appréciable.
Qu’on soit d’accord avec le fond, peu importe, chacun sera libre de se faire son avis sur cette application. Mais sur la forme, cela ressemble à une vérité absolue et étayée, alors que c’est avant tout une prise de position.
Avancer les « pour » et « contre » (quitte à conclure par un « la position de la rédaction » si tel était le souhait) aurait eu le mérite s’ouvrir le débat de manière plus apaisée.

avatar eplus | 

Vous avez raison iGen : ne faisons rien, et laissons des gens mourrir.
« Le masque ne sert à rien, et est même dangereux » disaient les scientifiques... Or face au COVID, l’inaction tue.
Tellement triste de lire vos arguments complotistes et moralisateurs 😪

avatar Steve Molle | 

@eplus

Complotistes ?

Quand tu utilises ce mot prière d’y coller une démonstration sinon ça s’appelle de la diffamation.

avatar mak972 | 

Je me rappel pourquoi j'avais désactivé les commentaires 😂 allez bonne nuit

avatar cdubaldo | 

Je rejoins tous ceux qui se demandent pourquoi cet article 1/ est réservé aux abonnés vu le sujet qui concerne tous les français 2/ n’est pas tagué “opinion” car on s’éloigne beaucoup du contenu éditorial du site qui nous avait habitué à moins de polémiques.

Ça n’engage que moi mais je n’ai pas participé à votre levée de fonds pour bénéficier de ce type de contenu. Si j’avais su comme dirais l’autre...

avatar pasc' | 

Cette appli c’est le loup dans la bergerie. Les états veulent pister leurs ouailles. Ça commence par un truc comme ça et ça finit par une puce sous la peau.
L’état a une fâcheuse capacité à toujours aller de l’avant avec ce genre de chose. Rappelez vous la CSG. C’est juste pour deux ans à 0,5% et maintenant ?
Pour sauver des vies mettez votre masque. Ce serait déjà bien. Engueulez vos cafetiers et restaurateurs qui dès ce soir (je viens de traverser Paris) ne respectent déjà plus rien, le premier soir, demandez les résultats des études, allez vous faire tester. Et allez bosser ou bien faites sérieusement votre télétravail. Dans ce cas parfait.
Quand on compare aux données livrées à Facebook Google et consort ce n’est quand même pas pareil. Ces entreprises mise à part vendre les données (ce qui est déjà pas mal) n’ont aucun pouvoir. Ni celui de vous empêcher d’aller bosser, ni celui de vous hospitaliser, ni celui de vous confiner, ne celui de vous empêcher d’aller voir vos parents ou partir en vacances. Cela fait des dizaines d’années que les GAFA.. existent, ça se saurait.
N’acceptez pas ce truc qui n’est que le début d’une longue histoire. Si vous craignez la maladie, dites vous qu’avec la régression actuelle de l’épidémie l’appli est encore plus inutile.
Soyez critiques.
Merci MacGe !

avatar hledu | 

Les arguments proposés dans cet article me laissent songeurs: affirmer que l’application sera inefficace car pas assez utilisée, tout en dissuadant le lecteur de l’installer. C’est une belle contradiction. Critiquer les choix techniques opérés sans les comparer avec ceux de l’API Apple/Google, c’est se priver d’envisager que l’on a choisit la moins pire des solutions, à défaut de la meilleure. Bref un article à charge. Pourquoi pas, c’est votre liberté éditoriale. Mais les procédés intellectuels utilisés seraient plus à leur place sur un rond-point que sur MacG.

avatar norohc | 

@guillaumegete

Bonsoir,
L'article est politique mais pourquoi dites vous "forcément" ? Personnellement, j'aimais beaucoup ce site et je le trouvais d'un très bon niveau sur beaucoup de sujets (avec une vraie analyse). J'aime qu'on m'expose les faits de manière impartiale pour m'aider à comprendre, pas qu'on dise à tous les lecteurs ce qu'ils doivent faire car vous savez mieux qu'eux mettre en balance les risques de détournement des informations par le gouvernement VS les vies que l'application pourrait sauver (si elle se généralisait bien entendue et même si ces dernières seraient limitées vu les premiers retours dans les autres pays).

J'ai envie de comprendre la différence entre la solution qu'a choisi la France avec l'INRIA par rapport à la solution de Google/Facebook et les avantages/inconvénients de chacune en vulgarisant éventuellement les débats des experts. Oui vous avancez des arguments valables mais uniquement ceux qui vont dans le sens de ce que vous voulez montrer.
On peut lire ailleurs que les solutions décentralisées n'ont pas que des avantages non plus comme on peut le lire ici (je ne cherche pas à défendre une solution, juste indiquer que les experts informatiques ne semblent pas non plus partisans de la solution de google/apple) :
https://eprint.iacr.org/2020/531

Pourquoi ne pas avoir plutôt appelé l'article 'pourquoi je n'installerais pas stopcovid' en montrant un point de vue qui est celui de l'auteur avec sa prise de vue argumentée mais quand même subjective ?

P.S : c'est un détail mais vous indiquez "un chiffre qui monte à 56 % chez les plus de 70 ans, c’est-à-dire les personnes qui devraient bénéficier en premier lieu des mesures de protection". Mais l'application n'est pas une mesure de protection individuelle. Le fait de savoir que vous avez été en contact avec un porteur du virus (via l'application ou l'identification des cas contacts) ne vous évite pas d'avoir la maladie mais vous évite de la transmettre à d'autres alors que vous n'avez pas encore de symptômes. Et ceci pour éviter que la contamination devienne exponentielle.

avatar max351 | 

@norohc

"L'article est politique [...]" ?"

L'article traite d'une application. La mise en œuvre de cette application a été dictée par des décisions prises par un gouvernement. Si pour vous cela signifie qu'il s'agit d'un article politique, alors nous n'avons pas la même vision de ce qu'est (et doit être) un article politique.

"Personnellement, j'aimais beaucoup ce site et je le trouvais d'un très bon niveau sur beaucoup de sujets (avec une vraie analyse)"

Pourquoi utiliser le passé ? Cet article prend position, certes. Cela parait vous déranger au point de remettre en question l'intégralité de votre passif avec le site et sa rédaction. C'est en tout cas ce que je comprends et je trouve que c'est un peu radical. Et pourquoi préciser "avec une vraie analyse" ? Insinuez-vous que cet article est, a contrario, une fausse analyse parce qu'elle ne correspond pas à votre vision ?

"J'aime qu'on m'expose les faits de manière impartiale pour m'aider à comprendre [...]"

Vous avez raison, l'article est partial. Tout comme la majorité des articles de MacG. Étrangement, leur partialité ne pose aucun soucis lorsqu'il s'agit d'un produit ou service, d'une news sur telle personne d'Apple, etc. Ce n'est donc pas leur partialité qui dérange. Ce qui dérange c'est qu'ils critiquent une application qui est portée par un gouvernement, et que par extension ce gouvernement est porté par des femmes et des hommes qui peuvent lire cet article, et penser qu'il s'agit d'une attaque... contre le gouvernement.

avatar webHAL1 | 

@max351

L'article est bourré d'absurdités et de parallèles/exemples totalement à côté de la plaque (le boulanger, l'Australie).
Qu'il soit partial est une chose. Qu'il soit limite mensonger en est une autre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR