Les applications « sherlockées » par macOS Sierra, iOS 10 et watchOS 3

Stéphane Moussie |

Imaginez : vous êtes développeur indépendant, vous créez une application innovante, et tout à coup Apple sort un logiciel similaire qui est intégré au système et gratuit. C'est ce qui s'est passé au début des années 2000 avec Watson, un puissant moteur de recherche développé par Karelia Software, qui s'est fait voler la vedette par Sherlock 3.0, un logiciel intégré à Mac OS X Jaguar dont les fonctions et l'interface étaient très proches (lire : Rétro MacG : Sherlock).

Depuis, lorsqu’Apple sort une application ou une fonction similaire à une app tierce sans pour autant l’acquérir, on dit que cette dernière a été « sherlockée ». Chaque version majeure, ou presque, des systèmes d'exploitation de Cupertino « sherlocke » des apps. macOS Sierra et iOS 10 n'y coupent pas.

Auto Unlock : MacID, Knock

En attendant un capteur Touch ID intégré aux Mac, Sierra simplifie l'ouverture de session grâce à l'Apple Watch. Quand l'ordinateur détecte que la montre est à proximité, il ne demande pas de mot de passe.

Auto Unlock

Cette fonction, baptisée Auto Unlock, rend le même service que les applications tierces MacID [1.3.4 – US – 3,99 € – iPhone/iPad – Kane Cheshire] et Knock [2.0.2 – US – 4,99 € – Knock Software, Inc], mais elle ne va pas forcément causer leur perte.

Le développeur de MacID a poussé un ouf de soulagement quand il a vu qu'Auto Unlock ne fonctionnerait qu'avec une Apple Watch. Son application permet en effet de déverrouiller un Mac avec un iPhone également.

MacID

Dans un billet de blog anticipant l'annonce d'Auto Unlock (la fonction avait fuité en mai), Kane Cheshire avait vu juste sur la capacité de son app à en faire plus qu'une éventuelle fonction intégrée au système : actions personnalisables, lancement de l'écran de veille, contrôle du son, déverrouillage avec un schéma sur le trackpad...

MacID semble assez bien armé pour résister à Auto Unlock. Knock fonctionne aussi avec un iPhone (que l'on tape deux fois pour débloquer le Mac), mais il a peut-être moins d'arguments à faire valoir. Son seul atout par rapport à Auto Unlock, c'est sa compatibilité avec des systèmes antérieurs à macOS Sierra et watchOS 3 (un argument qui vaut pour toutes les applications tierces citées dans cet article).

Presse-papier universel : Copied, Paste

Le presse-papier universel est une nouveauté de Sierra et iOS 10 qui s'inscrit dans la logique de continuité entre les deux plateformes. Le texte ou l'image copié sur l'iPhone peut être transféré de manière transparente sur le Mac, et inversement.

Presse-papier universel

Les développeurs de gestionnaires de presse-papier ne semblent pas inquiétés par cette nouvelle fonction inattendue. « Je pense que Paste va très bien collaborer avec : le presse-papier universel va synchroniser les éléments sur les appareils, tandis que Paste va tout mettre en ordre », déclare le développeur de cette app tierce disponible sur Mac [1.1.3 – US – 2,99 € – OS X 10.9 – Dmitry Obukhov] et bientôt sur iOS.

Également interrogé par nos soins, le créateur de Copied, une app similaire d'ores et déjà présente sur Mac et iOS, se montre lui aussi enthousiaste : « Je pense que le presse-papier universel est un excellent ajout à la condition qu'Apple le rende fiable. »

Copied

Kevin Chang reconnait sans peine que le presse-papier universel d'Apple va être plus pratique à utiliser que la fonction analogue de son application. En raison des limitations d'iOS, une app tierce demande nécessairement plus d'actions pour synchroniser un élément copié.

Je m'attends à ce que Copied perde quelques utilisateurs actuels et potentiels qui cherchent seulement à copier-coller des éléments entre plusieurs terminaux, mais il reste un gestionnaire de presse-papier complet qui rivalise avec les autres apps du genre.

Comme le développeur de MacID, Kevin Chang met en avant les fonctionnalités avancées de son application pour prouver qu'elle a toujours sa place : édition de texte, modèles de formatage, gestion des éléments copiés... Copied va aussi continuer d'évoluer. Le partage de presse-papier entre plusieurs utilisateurs est notamment prévu.

Optimisation du stockage : CleanMyMac, CleanApp...

En plus de déporter les documents dans iCloud Drive, macOS Sierra permet de gagner la place sur son disque dur/SSD grâce à de nouvelles options. Dans le panneau de gestion du stockage, on peut « optimiser le stockage » en supprimant les vidéos déjà lues dans iTunes et les anciennes pièces jointes de Mail, vider la corbeille automatiquement, et « réduire l'encombrement » en listant les documents les plus lourds et les moins utilisés.

Gestion du stockage sur macOS Sierra

Autant d'options que proposent depuis des années des utilitaires spécialisés comme CleanApp ou CleanMyMac, pour ne citer qu'eux. « Apple confirme nos 8 années consacrées à rendre le Mac plus propre », déclare MacPaw, qui croit toujours dans le potentiel de son logiciel :

L'optimisation du stockage d'Apple se concentre sur le nettoyage basique. Cela va nous permettre de nous focaliser sur des fonctionnalités plus avancées dans les prochaines versions de CleanMyMac.

CleanMyMac

CleanMyMac, CleanApp et les autres vont d'ores et déjà au-delà du coup de balai de Sierra en supprimant par exemple les traductions, les binaires universels et les fichiers des apps désinstallées, mais il deviendra peut-être plus difficile de justifier leur prix (20 à 40 €) maintenant.

Place de parking dans Plans : Tuture

Dans iOS 10, Plans mémorise automatiquement où vous avez garé votre voiture. Une fonction pas vraiment nouvelle (mais pas moins utile) car déjà disponible dans Waze et d'autres apps... dont Tuture [1.1.1 – Français – Gratuit (achats in-app) – VRDCI], dont c'est même l'unique fonction.

Géolocalisation de la place de stationnement dans Plans

« C'est toujours agréable de voir que notre idée est reprise, cela va dans le bon sens car une application native sera toujours mieux intégrée », déclare, bon joueur, Antoine Mussard de l'agence web VRDCI. Selon lui, Tuture, qui est financé par la pub (un achat in-app à 9,99 € est présent pour l'enlever), reste pertinent pour plusieurs raisons :

  • Tuture fonctionne dans tous les types de véhicules car elle ne repose pas sur la connexion Bluetooth comme la fonction à venir d'Apple. [NDLR : un utilisateur affirme sur Reddit que cela fonctionne pour lui sans Bluetooth]
  • Tuture détecte la position des entrées des parkings couverts.
  • Tuture permet de savoir a quel niveau d'un parking vous vous êtes garés.
Tuture

« En résumé, la solution d'Apple sera partielle (mais très précise car elle récupère les coordonnées GPS au moment où le Bluetooth voiture est déconnecté) quand notre application est universelle », analyse-t-il.

L'agence parisienne affirme que cette nouvelle fonction intégrée à Plans ne change rien à sa feuille de route pour Tuture et surtout qu'elle prévoit toujours de sortir une nouvelle app, Park!, qui utilisera la base de données de Tuture afin de trouver une place qui vient de se libérer à proximité dans les grandes capitales mondiales.

Domicile (HomeKit) : Elgato Eve

En l'absence d'application Apple, Elgato Eve [2.0 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 9 – Elgato Systems] est rapidement devenue la solution par défaut pour contrôler différents appareils HomeKit. Au point que le fabricant allemand a reçu un sérieux coup de main d'ingénieurs de la Pomme pour la conception de ce logiciel.

Elgato Eve

Dans iOS 10, Apple reprend la main avec l'app Domicile, capable de gérer tout l'équipement HomeKit, ainsi qu'avec une intégration dans le Centre de contrôle. Cela devrait faire du tort à Eve, mais pas de quoi préoccuper Elgato qui gagne de l'argent sur la vente de matériel et non de logiciel.

Domicile

Souvenirs de Photos : Quik, Magisto...

En intégrant dans les nouvelles versions de Photos un générateur automatique de « Souvenirs », Apple reprend à son compte une fonction déjà disponible dans Google Photos... mais aussi une pléthore d'applications spécialisées. L'une d'entre elles, Replay, avait même servi à faire la démonstration de la puissance de l'iPad Air lors du keynote de fin 2014 (lire : Les coulisses d'une démo d'app pendant un keynote d'Apple).

Souvenirs de Photos

Cette application française, qui permet de créer facilement des vidéos sympathiques rassemblant des photos et des films persos, a été acquise récemment par GoPro. Un nouvel appui qui sera sûrement le bienvenu alors que ce type d'applications risque de souffrir de la création automatique de souvenirs dans Photos.

Quik (ex-Replay)

Quik (le nouveau nom de Replay) et Magisto devront compter sur leur palette d'outils d'édition et leurs fonctionnalités avancées pour se démarquer de Photos.

Breathe : ReachOut Breathe

Une application Apple Watch pour rappeler qu'il faut faire des pauses et respirer profondément ? Apple n'est pas la première à y avoir pensé. Alors que watchOS 3 introduit Breathe, on trouve depuis plusieurs mois dans l'App Store de la montre ReachOut Breathe et d'autres apps de méditation.

Breathe

Pour conclure

Nous arrêtons là la liste des applications sherlockées par iOS 10 et macOS Sierra, mais elle est en réalité loin d'être finie. On pourrait aussi citer les éditeurs de Live Photo qui perdent de leur intérêt maintenant que l'édition est prise en charge par le système, le Split View de Safari qui annihile les utilitaires spécialisés, etc.

Bien considéré, un sherlockage n'est pas forcément une mauvaise chose pour une application tierce. Il est bien sûr déstabilisant pour un développeur de voir arriver Apple dans son pré carré avec des atouts majeurs (intégration au système et gratuité, notamment), mais il y a des moyens de tirer parti de la situation.

MacID perdra certainement une partie de ses utilisateurs qui préféreront l'Auto Unlock totalement transparent de watchOS 3, mais en communiquant bien, l'application est aussi en mesure d'en gagner de nouveaux qui auront découvert le déverrouillage matériel avec macOS Sierra.

Cela vaut pour les autres logiciels tiers mentionnés dans cet article. Les utilisateurs qui découvriront la synchronisation du presse-papier avec Sierra et iOS 10 se tourneront vers Copied le jour où ils voudront aller plus loin que la fonction de base.

Quatre ans après l'arrivée de Passbook (maintenant Wallet), Fidall est toujours là pour gérer les cartes de fidélité. Idem pour 1Password, qui ne semble pas avoir souffert de l'introduction du trousseau iCloud.

Ces applications tierces peuvent faire valoir de véritables avantages par rapport aux solutions intégrées d'Apple : compatibilité avec les systèmes précédents, disponibilité multiplateforme, fonctions avancées... C'est ce qui ressort des réponses des développeurs interrogés : un sherlockage n'est pas une fatalité, mais une chance à saisir.

avatar Louis3741 | 

Faut pas abusé non plus, de la que macOS remplace CleanMyMac...

avatar C1rc3@0rc | 

+1

D'autant que l'approche d'Apple est radicalement differente: CleanMyMac fait reelement du nettoyage et analyse les fichiers et l'usage du disque.

La focntion d'Apple c'est de transformer le Mac en un terminal de consultation pendant que toutes les données vont finir - virtuellement - sur iCloud.
Bref Apple cloudise et virtualise le Mac la ou CleanMyMac et Cie rendent la machine plus fonctionnelle: on ne peut pas avoir plus opposé comme fonction.

L'avantage de MacID c'est qu'il peut fonctionner theoriquement avec n'importe quel appareil la ou Apple limite le fonctionnement a la tocante. Et vu les ventes pitoyables d'Apple Watch, le developpeur va pas perdre grand chose dans l'histoire...

Dans les applications Sherlockées, il faut citer l'excellent Path Finder "http://www.cocoatech.com/pathfinder/" mais les "emprunts" d'Apple a cette application indispensable restent loin de la fonctionnalité et de l'integration de Path Finder.

C'est d'ailleurs un des problemes avec Apple: le sherlockage est rarement aussi bien fait que l'original et s'integre mal.
On peut d'ailleurs comprendre que le sherlockage nait d'une erreur de conception chez Apple qui donne naissance a une demande chez les utilisateurs, demande qui est entendue et comblée par des développeurs independants.

avatar IOS10 | 

Je ne connaissais pas cette expression "sherlocker" ! :-D

avatar byte_order | 

C'est le nom politiquement correct pour pillage-d'idée-légal-parce-que-l'auteur-initial-n'a-pas-assez-d'argent-pour-protéger-son-innovation.

L'autre technique, employée quand un brevet protège le truc a piller, c'est le rachat.
Une dernière technique quand un truc n'est pas à piller mais à tuer, c'est le rachat suivi de l'enterrement.

avatar xDave | 

Pour MacID, si le Dev fait fonctionner son App en Bluetooth 2.x il aura un client de plus ;)

avatar Gandalf | 

L'app Domicile me semble une meilleure solution que l'application Eve dans la mesure où elle pourrait permettre de regrouper les appareils domotiques de différents constructeurs. Il faudrait qu'elle propose également un système de scripts similaire à IFTTT ou du moins qu'elle s'intercale avec.

avatar Mickaël Bazoge | 
Eve regroupe les périphériques HomeKit de différentes marques.
avatar Yoskiz (non vérifié) | 

macOS Sierra sera capable de supprimer les applications totalement comme le "Désinstallateur" de CleanMymac ?

avatar AirForceTwo | 

Je ne crois pas du tout au discours selon lequel ces applications sherlockées vont survivre en raison de leurs fonctionnalités supplémentaires. Évidemment, les développeurs n'ont d'autre choix que de tenir ce discours. Mais on sait très bien que ça sent le sapin pour beaucoup d'entre eux.

La philosophie d'Apple, ça a toujours été un nivellement vers le bas niveau fonctionnalités, et vers le haut niveau expérience utilisateur. Les utilisateurs Apple ont toujours accepté de voir les fonctionnalités disparaitre. Audion est mort dès la sortie d'iTunes, les petits navigateurs web alternatifs sont tous morts à la sortie de Safari, et on ne compte plus les exemples. On n'a jamais revu par la suite les fonctionnalités qui différenciait ces logiciels des logiciels Apple. Les gens se sont habitués à avoir moins. Les utilisateurs s'adapteront et se contenteront des fonctionnalités Apple.

L'exemple de Passbook n'est pas valable: la plupart des cartes de fidélités ne sont pas compatibles avec Passbook, la sherlockisation était loin d'être réussie.

Reste Trousseau d'accès, qui, je l'admets, n'a pas détrôné 1Password et compagnie. Peut-être que si Apple sortait l'app Trousseau d'accès du dossier Utilitaires, la mettait dans le dock et lui donnait une interface grand public, ça changerait la donne.

avatar oomu | 

Le trousseaux d'accès est + ancien que 1password

1password permet de synchroniser des macs et ios sans passer par internet (uniquement en réseau local), ce qui lui assure au moins une clientèle se méfiant (malgré les garanties de cryptage bout à bouts, etc) du nuage. Ha et bien sur 1password est multi-plateforme.

Mais vous avez sûrement raison, le trousseau d'accès est tellement banalisé dans l'interface de Safari que peut être les utilisateurs ne réalisent pas que ça existe et que combiné avec trousseau icloud c'est l'équivalent de 1password.

L'interface du trousseau d'accès est un peu aride aussi, mettant sur le même plan les certificats, mot de passe système et utilisateur.

avatar CNNN | 

Faudrait faire la même chose avec tous les Tweaks dispo sur Cydia mais la liste serait bien plus longue :/

avatar Doctomac | 

" C'est ce qui s'est passé au début des années 2000 avec Watson, un puissant moteur de recherche développé par Karelia Software, qui s'est fait voler la vedette par Sherlock 3.0, un logiciel intégré à Mac OS X Jaguar"

Oui bon, l'application Watson s'était elle même inspirée de Sherlock qui existait bien avant. Faut être un peu juste et pas refaire l'histoire.

avatar byte_order | 

+1

Watson n'est effectivement pas le meilleure exemple d'application préexistante que Apple pille (pardon, s'inspire) pour l'intégrer dans leurs OS.

avatar r e m y | 

Je confirme ce que dit Doctomac.
Si Watson a pris ce nom c'est justement qu'il se voulait l'assistant de Sherlock qui existait sur MacOS 9, en allant au delà de ce que proposait Sherlock (qui se contentait de résultats "élémentaires"!)

avatar Noam | 

MacID reste indetronable car l'Auto Unlock d'Apple avec seulement une Apple Watch ne touche que très peu de personne et je trouve que c'est au contraire une opportunité pour lui permettre de toucher toutes les personnes sans Apple Watch qui souhaite profiter de cette fonctionnalité.

avatar Mike Mac | 

Et dire que j'ai visité le 221b Baker Street à Londres, mais aussi la maison de Sir Arthur Conan Doyle à Edimbourg.

En attendant Sherlock est contre le Brexit...

Qui suit l'actualité aura compris

avatar albanico | 

"tout à coup Apple sort un logiciel similaire qui est intégré au système et gratuit"

Et encore a l'époque les maj d'osX n'étaient pas gratuites

avatar RenaudL | 

On ne peut que louer l’idée d’Apple d’ajouter des fonctionnalités a Mac OS. Plus simple et moins cher pour l’utilisateur

CONNEXION UTILISATEUR