L'app Notes censure les titres manuscrits qui contiennent des jurons

Mickaël Bazoge |

Les gros mots, on n'aime pas trop ça chez Apple. Même quand ils proviennent de l'utilisateur… Dans Notes, plusieurs mots « interdits » sont purement et simplement censurés lorsqu'il s'agit de titrer une note. Pour créer automatiquement le titre d'une nouvelle note, l'application va prendre les premiers mots du document, que ce soit du texte saisi avec le clavier, avec le doigt ou l'Apple Pencil1.

Tout cela est bel et bon, mais Apple reste Apple et les mots vulgaires sont censurés. Si le moteur de reconnaissance optique de caractères de Notes repère un juron, il sera remplacé par un trait dans le titre — bien sûr, il reste possible de modifier le titre pour remplacer ledit trait.

Chez Apple, les ciseaux d'Anastasie découpent encore un peu n'importe comment, que ce soit en français (voir la première capture d'écran ci-dessus) ou dans le langage fleuri pratiqué au Québec. Certains jurons ont plus de difficulté à passer au tamis de la censure et s'affichent plus facilement que les autres dans les titres.

L'incohérence est aussi au rendez-vous avec du texte saisi au clavier, où tous les jurons passent comme une lettre à la Poste.

Mais pourquoi cette discrimination p***** de b***** de m**** ?!

Même si l'appareil est en français, il reconnait les jurons en anglais, et il les censure tout autant.

Note pour Notes : « Duck » n'est pas un juron.

Dans iOS 13 et macOS Catalina, l'application Notes a évolué plutôt dans le bon sens, avec plusieurs fonctions attendues depuis longtemps comme les dossiers, un affichage des notes sous forme de galerie, des listes plus flexibles et une recherche dans les images (lire : iOS 13 : toutes les nouveautés dans Notes).


  1. Cette fonction de reconnaissance de l'écriture est présente depuis iOS 11. Mais le moteur OCR de Notes est poussif et a priori de ce côté-là, ça n'a pas vraiment évolué. ↩︎

Source
Tags
avatar armandgz123 | 

Ils sont chiant avec ça...

avatar Baptiste_nv18 | 

@armandgz123

C’est même invivable, j’ai revendu tout mon matos Apple j’en pouvais plus.

avatar Depret Lucas | 

@Baptiste_nv18

Pour des gros mots ? C’est vrai que c’est tellement courant :)

avatar Baptiste_nv18 | 

@Depret Lucas

C’était de l’ironie 😜

avatar TrollMan06 | 

@Depret Lucas

Second degrés... toussa toussa.... 🙄🙄

avatar Depret Lucas | 

@TrollMan06

Il y en a, ils sont capable de dire ça réellement 😂😂🤣🤣

avatar oomu | 

"Il y en a, ils sont capable de dire ça réellement 😂😂🤣🤣"

ce genre de détails, d'interdits ou de contrôle par ci par là ou tout ce qui enlève une forme de contrôle à l'utilisateur est ce qui au final fait que je n'achète plus de Mac ou refuse d'utiliser les services en ligne d'Apple.

L'app store est obligatoire sur iphone, donc j'ai appris très tôt à contourner ou faire avec pour profiter de l'énorme avancé qu'était l'iPhone en 2007

Mais sur Mac, si l'app store et son contrôle éditorial (dont je me contrefous des raisons idéologiques pour le défendre) devenait un jour obligatoire, cela serait un argument massue pour abandonner macOs. (pour n'utiliser plus que windows et linux)

On ne peut donc pas dire que ça serait une raison pour "abandonner apple" avec des trémolos dans la voix et toute la dramaturgie.

Mais cela s'ajoute à l'argumentaire suivant:

- c'est cher pour toutes sortes de petites limites et frustrations, tels les ssd soudés.
- pour qui se prend Apple ? J'ai déjà un père et il a été fourni gratuit.
- la concurrence fourni des trucs moins lourdingues et + flexibles

avatar pat3 | 

@oomu

"Mais sur Mac, si l'app store et son contrôle éditorial (dont je me contrefous des raisons idéologiques pour le défendre) devenait un jour obligatoire, cela serait un argument massue pour abandonner macOs. (pour n'utiliser plus que windows et linux)"

C’était un des arguments contre le Mac AppStore à sa sortie, mais je n’y croyais pas à l’époque, et on y est toujours pas, même si les contraintes se sont resserrées pour les développeurs, essentiellement avec le sandboxing. Pour Apple, ce serait tellement contre-productif que j’imagine mal qu’ils se lancent dans un tel abîme.

avatar fte | 

@pat3

"Pour Apple, ce serait tellement contre-productif que j’imagine mal qu’ils se lancent dans un tel abîme."

La productivité n’a jamais été une préoccupation d’Apple. Le design clivant premium par contre...

avatar fanchig | 

@pat3

Pour Safari, avec les extensions, certains abandonnent le dvp à cause des « choix » d’Apple: cf Zotero.

avatar warmac33 | 

@oomu

Tellement d'accord avec toi.
C'est la multiplicité de ces petits détails agaçants qui m'ont fait quitter iOs. Payer plus cher pour devoir faire malgré les limites décidés par Apple ça m'a gavé.

avatar frankm | 

@armandgz123

Ils sont 100% cons. Mais c’est tellement américain

avatar MachuPicchu | 

@armandgz123

Carrément, ils nous pètent les burnes.

avatar Osei Tutu | 

Un exemple parmi tant d’autres. Certains mots ne sont même pas suggérés par le clavier ! À croire que seuls des mineurs ou des pudibonds utilisent des produits Apple

avatar John McClane | 

@Osei Tutu

"Certains mots ne sont même pas suggérés par le clavier ! "

Tout à fait. Ainsi le mot « pedophilie » n’est pas reconnu, je viens de l’écrire et le système le souligne en rouge sans vouloir en corriger l’accent manquant.

avatar EBLIS | 

Je comprends plus ou moins qu'ils veuillent contrôler le contenu de leurs services, mais quand nous payons une machine à plusieurs centaines voire milliers d'euros, elle nous appartient, pas besoin d'une entreprise qui nous fait la morale derrière et qui nous dit ce que nous devons écrire ou non. Le contenu sur NOS machine NOUS appartient. De plus supprimer des mots du titre ne va pas les supprimer du dictionnaire. Ces techniques de censure sont utilisées par les pires états et régimes politiques.

avatar shaba | 

En quoi ça les regarde ? Ça aussi c’est intrusif.

avatar Yohmi | 

@shaba
Complètement. C’est vraiment ridicule à ce niveau, on a le droit d’écrire ce qu’on veut. Bientôt un romancier qui parle d’une putain ne pourra plus le faire sur son iBidule car Apple trouve ça incorrect 😑
Bientôt la censure auto des photos coquines dans l’app photo !

avatar pat3 | 

@Yohmi

"Complètement. C’est vraiment ridicule à ce niveau, on a le droit d’écrire ce qu’on veut. Bientôt un romancier qui parle d’une putain ne pourra plus le faire sur son iBidule car Apple trouve ça incorrect 😑 "

[premier degré] un romancier qui utilise Notes pour son roman, on va dire qu’il a peu de chance d’être un jour édité [/premier degré]

avatar Yohmi | 

@pat3
Ah toutes mes excuses, je ne connaissais pas cette règle.

avatar marc_os | 

@pat3
C'est clair, Frédéric Dard n'aurait jamais pu utiliser Notes pour travailler sur ses San Antonio !

Mais de quoi je me mèle ?
Sérieux, cette pudibonderie protestante devient insupportable.

avatar Sorabji | 

« Fuck a duck and try to fly »: je ne connaissais pas, mais c'est très drôle👍😀

avatar Mickaël Bazoge | 
Ça me fait plaisir 🦆
avatar albanet | 

@MickaëlBazoge

😂😂😂

avatar malcolmZ07 | 

@Sorabji

😂😂😂 ça m'a bien fait rire aussi

avatar bugman | 

@Sorabji

Ah oui, à essayer au moins une fois dans sa vie ! 🤗😬😂
(Je l’avais noté quelque part à un moment dans ma ToDo, il me semble, d’ailleurs... mais je ne retrouve plus)

avatar Guizilla | 

Ils devraient acheter MyScript le moteur de l’application Nebo qui est vraiment puissant et nous lâcher la grappe avec leur p*** de censure à la c 🙂

avatar Mickaël Bazoge | 
💯
avatar occam | 

@Guizilla

S’ils achètent MyScript, ce ne sera certainement pas pour nous lâcher la grappe.
La censure deviendra encore plus pernicieuse, et un bon moteur comme MyScript sera propriété exclusive d’AAPL et disparaîtra du marché.
Comme dit le dicton chinois, careful what you wish for.

avatar Guizilla | 

@occam

C’est pas faux

avatar chriseg | 

Bordel de merde ! ;)

avatar DareMac | 

Tabarnak > tabernacle

Sacrons en Québécois comme il faut. 😀

avatar foxot | 

Ah ouais ça devient grave là quand même x)
Attention, avec iOS 14, si on va sur un site pornographique avec safari, les images et vidéos seront floutés 🤣

Non plus sérieusement, c’est censé servir à quoi et à qui ?
Surtout pour ceux qui comme moi se servent de cette application pour faire des brouillons de textes ou des notes perso, j’ai pas le droit de mettre des grossièretés dans le titre de mes notes parce que je risque de me choquer moi-même en les ouvrant la prochaine fois ?
Bref, si cette fonction voit bien le jour, j’espère vraiment qu’elle sera désactivable.
Sinon ça me fera encore une app Apple de plus que je vais devoir remplacer.

(Je ne sais pas si il y a une seule note dans mon appli avec des jurons, c’est par principe, mais notes sont à usages perso, j’y écris ce que je veux...)

avatar mouahaha | 

"Attention, avec iOS 14, si on va sur un site pornographique avec safari, les images et vidéos seront floutés 🤣"

Mais non, elles seront remplacées par des pommes avec une auréole au dessus. :)

avatar Depret Lucas | 

Vous vous plaignez alors que c’est juste dans l’application note, dites moi qui ici dit des gros mots très souvent ???

avatar oomu | 

bordel, moi, tout le temps !

avatar fte | 

@Depret Lucas

Moi, j’essaie bordel, mais je me fais sermonner à chaque fucking fois. Il y a une bande de culs serrés sur ce putain de forum. Merde !

avatar Depret Lucas | 

@fte

Mdr 😂

avatar f3nr1l | 

Nom de Dieu de putain de bordel de merde, z'avez bientot fini de dire des putain de saloperies de grossièretés sur ce forum de mes couilles? J'en ai plein le cul de vos conneries, on se croirait dans un claque avec des salopards et des tapins!
Foutredieu, un peu de délicatesse et de savoir vivre, 'faites chier!

avatar Bigdidou | 

@Depret Lucas

« dites moi qui ici dit des gros mots très souvent ??? »

Moi, par exemple. Merde, fait chier, connard, urologue, ligne 13, bite, couille (sans *) et parfois même des choses comme rassemblement national.

avatar GtnDns | 

C’est très moyen comme censure.. Par PRINCIPE. Même si on n’utilise que peu fréquemment des mots vulgaires, on est quand même en droit de pouvoir écrire ce que l’on souhaite dans ses notes..

avatar charlie105 | 

« comme une lettre à la Poste »
Vu le contexte j’aurais dit: « comme papa dans maman »

avatar oomu | 

...

je n'ai jamais pu supporter les mormons...

avatar simnico971 | 

Sinon chez moi la recherche dans les notes est complètement pétée, vous avez une solution ? J'ai plusieurs centaines de notes et tout recherche retourne zéro résultat.

avatar byte_order | 

@simnico971
2 possibilités :
- soit vos notes ne contiennent que des jurons, et ils ne sont donc pas indexés :-)
- soit le développeur qui bossait sur la fonction "recherche" de Notes a été ré-affecté au développement de la fonction anti-jurons jugée plus stratégique par les dirigeants d'Apple.

La solution : migrez vos notes dans un autre outil, un qui aura un sens des priorités plus conformes à vos attentes.

avatar Toinewh | 

Euh… écrivez ce que vous voulez et ça ne s’affichera juste pas dans l’aperçu, c’est quand même pas la mort ;)
Et puis vive la classe à la française, pas la crasse à la française… enfin bref…

avatar Fennec72 | 

Et dans Apple News, il y a-t-il de la censure ?

Osent-ils censurer le Washington Post quand il cite des propos orduriers de Trump ou tout simplement une chronique parlant de rap?

avatar bonnepoire | 

@ Fennec72
Bien vu. Et dans Apple Music c'est tout un genre qu'ils devraient bloquer. Genre qu'ils mettent bien en avant... vive l'hypocrisie.

Après, la censure dans notes, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Ou comme dirait un philosophe sportif, je m'en bats les couilles.

avatar debione | 

Bienvenue au nouveau jeu retrouvons le bon mot! Sponsorisé par : Apple et son correcteur orthographique incroyable! Saurez vous retrouver les 10 bons mots?

Mer des, salopettes, enceintes, culotte, ni honnête, biterroise, coquille, soda, partout, fourre

avatar bugman | 

« L'incohérence est aussi au rendez-vous avec du texte saisi au clavier, où tous les jurons passent comme une lettre à la Poste. »

Apple maîtrise le software ET le hardware. Nous savons tous que les claviers de la firme ne supportent pas les saloperies, et ce, à la sortie du carton.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR