Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Traçage des contacts : l'app britannique a permis de sauver des milliers de vies, selon une étude

Florent Morin

Monday 17 May 2021 à 17:00 • 27

iOS

Les apps de traçage de contacts COVID ont fait leur apparition pendant la crise sanitaire avec la promesse de sauver des vies. Qu’en est-il de leur efficacité réelle ? Des scientifiques se sont penchés sur le sujet et ont donné leurs conclusions à la prestigieuse revue scientifique Nature1 dans un article paru le 12 mai 2021.

L’étude à l’origine de l’article s’appuie sur les statistiques issues de l’app NHS COVID-19. Cette app a pour objectif de tracer les cas contacts potentiels en Angleterre et au Pays de Galles (l'Écosse a une application à part). Elle s’appuie sur l’algorithme Exposure Notifications (version 2) mis à disposition par Apple et Google. En complément, l'app utilise un système de QR code qui permet de signaler sa présence dans un endroit public et recevoir une notification en cas de cluster. En outre, elle fournit les informations pour se confiner rapidement et être informé en temps réel. C'est bien l'ensemble de ces techniques qui a fait l'objet de l'étude, sans en distinguer une en particulier.

L'efficacité de NHS COVID-19 a été mesurée du 24 septembre 2020 à fin décembre 2020. L’app a été utilisée par 16,5 millions de personnes (28 % de la population totale) et a envoyé 1,7 million de notifications. Les scientifiques se sont appuyés sur ces chiffres, le nombre réel de cas contacts par notifications et d'autres données. Ils ont appliqué plusieurs méthodes de calcul. Au bout du compte, le nombre de vies sauvées se compterait en milliers, de 4 200 à 8 700 selon le nombre d’utilisateurs actifs de l’app. Le résultat n'est donc pas négligeable.

Quels que soient les chiffres précis, la conclusion des scientifiques est que le développement et le déploiement en continu de telles applications est une bonne solution en attendant une protection vaccinale complète des populations.

S'il peut être tentant de faire la comparaison avec TousAntiCovid ou d'autres applications de traçage de contact, cela n'est pas le propos de la présente étude. Il s'agit bien d'étudier l'impact des applications de traçage de contact au sens large, et non une technique en particulier. Rien ne dit que le bénéfice de l'application vient plus des QR codes que d'Exposure Notifications ou même que de la population cible. Il existe des comparaisons entre telle ou telle technique de traçage (TousAntiCovid utilise un autre protocole, ROBERT), mais ce sont des aspects purement théoriques, alors que le travail réalisé ici respecte la méthode scientifique.

Reste donc à savoir quelle partie de l'app est la plus efficace, à moins qu'elles ne soient complémentaires. En tout cas, le modèle anglo-saxon semble fonctionner. Et c'est déjà une bonne chose.


  1. Cet article est une prépublication déjà évaluée par des pairs. Une vérification supplémentaire des preuves et du texte sera effectuée pour la publication finale. Les preuves fournies vont être examinées en détail, contredites si nécessaire et évaluées comme il se faut avant la publication définitive. En général, il ne s’agit que de précisions ou d’erreurs de dernière minute. ↩︎

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner