iOS 16 : le Contrôle de sécurité aide à stopper une relation toxique

Félix Cattafesta |

Si la dernière mouture d'iOS 16 met le paquet sur le partage familial, elle apporte également un mode offrant de vérifier qui a accès à quoi. Une nouveauté utile dans le cas d'une relation devenue violente ou dans les situations de harcèlement : elle permet de couper les ponts avec une personne qui peut avoir accès à certains éléments de sa vie numérique. Elle peut aussi servir à faire un point sur comment sont gérées certaines données.

Ce nouveau menu baptisé « Gérer les partages et les accès » est accessible dans les Réglages, puis dans Confidentialité et sécurité et dans la rubrique Contrôle de sécurité. Il fonctionne en 3 étapes.

Premièrement, l'iPhone va vous permettre de vérifier ce que vous partagez avec d'autres personnes (calendriers partagés, données de santé, position…) ou publiquement. On peut ainsi rapidement cesser tout partage avec un individu, ou plus simplement voir qui a accès à quoi. Une vue « Informations » plus générale offre un résumé par catégorie de ce que l'iPhone partage.

Une deuxième étape offre de gérer les accès des apps. On pourra voir en un clin d'œil quelles apps ont des vues sur les photos, le micro, sa position, etc. On pourra rapidement bloquer tout partage d'informations avec un programme, et un raccourci permet de tout sélectionner d'un coup pour repartir de zéro.

L'iPhone vous invite à vérifier quels appareils sont connectés au compte Apple, avec une option pour les supprimer (si jamais quelqu'un d'autre venait à s'en servir). On peut ensuite changer son numéro de téléphone de confiance et le mot de passe de son compte au cas où une tierce personne y aurait accès. iOS incite finalement à vérifier ses contacts d'urgence et à modifier le code de l'iPhone.

Apple a également prévu un mode pour les situations d'urgence permettant de réinitialiser l'intégralité des paramètres vus ci-dessus de manière plus rapide mais moins personnalisable. Celui-ci va interrompre tout partage avec d'autres personnes et révoquer l'accès de toutes les apps. Il invite ensuite à modifier les mots de passe de son compte ou de ses appareils afin d'être sûr que personne ne vous espionne. Il permet aussi de changer sa liste de contacts d'urgence.


avatar Terminellow | 

👍🏻👍🏻👍🏻

avatar SyMich | 

À toutes fins utiles, le Parquet de Paris a fait développer une application VeriPhone qui va permettre de détecter la présence d'une app tracker (stalker app) sur un smartphone
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/09/28/veriphone-un-nouvel-outil-pour-tester-l-infection-d-un-smartphone-par-des-logiciels-espions_6143486_4408996.html

avatar JohnWalker | 

@SyMich

👍 merci

avatar iftwst | 

@SyMich

Impossible à trouver sur l’AppStore.

Tout comme Tinycheck

avatar Dylem | 

Faut apprendre à lire un article :

"Le dispositif se présente comme une simple tablette tactile, peu coûteuse, installée au sein du tribunal judiciaire de Paris. "

avatar iftwst | 

@Dylem

Ohh temps pour Moa.

avatar ruru75020 | 

Il faut a tout prix en parler aux épouses des députés NUPES et EnMarche !!! Elles feront de très bonnes testeuses !

avatar Lu Canneberges | 

Fonctionnalités et parcours extrêmement utiles et bien vus, ce serait super d’avoir la même chose, même cloisonnée, de manière centralisée et efficace, sur les réseaux sociaux qui en sont loin.

Le choix du niveau de détail est super.

Mais pouvoir d’un clic tout verrouiller et tout déconnecter, quand on sait à quel point notre vie est liée à un appareil dont on ne maîtrise plus forcément ce qu’il partage avec qui, c’est vraiment vital et bienvenu.

Bravo et merci pour ça Apple, il était temps ! 🙌

avatar Lu Canneberges | 

Il y a même un bouton « Quitter rapidement » en haut à droite pendant tout le processus et dès le début, qui renvoie d’un tap à l’écran d’accueil, au cas où la personne redoutée s’approche, c’est très bien vu !

avatar Lu Canneberges | 

Ah ben tiens je tombe même sur des ex ahah !

Mais il s’agit juste d’albums photo partagés… et d’une localisation 😅

C’est pas inutile de fouiller ce contrôle de sécurité !

avatar Lu Canneberges | 

Par contre ça reste parfois trop brutal : exemple, 32 albums partagés et 13 albums publics, je n’ai qu’un bouton pour tous d’un coup (deux fois) et pas la possibilité d’en déconnecter 5 et de garder les autres…

Il faudra donc retourner manuellement dans Photos.

CONNEXION UTILISATEUR