Tim Cook : le marché de l'iPad loin de la saturation

Mickaël Bazoge |

Ce quatrième trimestre fiscal a montré une fois encore, et pour la troisième fois consécutive, que les ventes d'iPad sont en recul avec 12,3 millions d'unités écoulées entre début juillet et fin septembre.

Cliquer pour agrandir

Des résultats qui contrastent évidemment avec la grande forme de l'iPhone… et du Mac qui avec 5,5 millions d'ordinateurs écoulés, est une des grandes satisfactions d'Apple actuellement. La part de l'iPad dans le chiffre d'affaires de l'entreprise montre clairement que l'ardoise s'essouffle :

Cliquer pour agrandir

Est-ce une raison pour enterrer cette famille de produits ? Évidemment non. Durant la conférence des résultats trimestriels, Tim Cook s'est employé à défendre l'iPad et à lutter contre une certaine perception négative des performances de ventes de l'ardoise. « Je sais qu'il y a beaucoup de commentaires négatifs sur l'iPad », a t-il expliqué, « mais j'ai une perspective différente sur le sujet. Nous avons vendu 247 millions [d'iPad] sur les quatre dernières années, c'est plus que pendant les quatre premières années de l'iPhone ».

Cliquer pour agrandir

Pour le CEO d'Apple, ce tassement des ventes doit être interprété comme un « ralentisseur », pas un « problème » à terme. Mais « nous voulons croître, nous n'aimons pas les chiffres négatifs ». D'après Cook, le marché serait loin d'être saturé. Dans les six pays qui génèrent le plus de revenus pour Apple, le pourcentage le moins élevé d'iPad vendus à des consommateurs qui n'en ont jamais possédé dépasse encore les 50% (ce taux oscille en moyenne entre 50% et 70%).

Plus intéressant encore, Tim Cook ne sait pas dire le cycle de renouvellement de l'iPad, un produit qui après tout, n'a que quatre ans d'existence. Certains clients sont même amenés à trancher entre un iPad, un Mac et un iPhone — et au vu des excellents chiffres obtenus par les ordinateurs, il est fort probable qu'ils aient choisi le Mac ou le smartphone, plutôt que la tablette. À cet égard, il sera intéressant de savoir si l'iPad mini, qui a connu un rafraîchissement très limité cette saison, ne risque pas une cannibalisation importante de la part de l'iPhone 6 Plus. Quoi qu'il en soit, Tim Cook n'a évidemment aucun problème avec ça, ce d'autant que les marges sont sans doute plus intéressantes sur le Mac ou l'iPhone.

Pour aller plus loin :

avatar cochonou | 

bref, derrière les dénégations super crédibles, on est (déjà) entré dans l'ére post-tablettes
les ipads rejoignent ainsi officiellement les ipods dans la catégorie des gadgets plus ou moins inutiles
Heureusement pour Apple qu'il se vend encore des PC, car sinon tim cook ne pourrait plus compter que sur les ventes d'iphones ;)

avatar DarKOrange | 

@cochonou :
Faut arrêter de parler de n'importe quoi et surtout de ce qu'on ne maîtrise pas...

"Ère post tablette" après 4 ans d'existence... LOL

avatar Jean-Jacques Cortes | 

4 ans, c'est justement le temps durant lequel les netbooks avaient la côte, avant d'être balayés par les tablettes.
Le problème de l'iPad est son prix astronomique et son manque d'ouverture au monde réel (pas de HDMI , de SD Card ou d'USB en standard) si on ne se procure pas les adaptateurs idoines.
De plus, l'iPad n'est pas renouvelé tous les ans comme avec les mobiles.
Pour remédier à cette baisse, il faudrait gonfler la capacité de stockage et baisser fortement les prix.

avatar Paul Position | 

"Tim Cook ne sait pas dire le cycle de renouvellement de l'iPad... "

L'expression "ne sait pas dire" est signée, l'auteur est natif du Noorrrddd!!!

avatar Ipadhenry97 | 

@Paul Position :
Je suis du nord également mais je ne comprend pas pourquoi tu dis sa...

avatar alan1bangkok | 

ça

avatar DarKOrange | 

Je comptais m'acheter le nouvel iPad mini mais vu le foutage de gueule avec cette pseudo mise à jour je ne le ferai pas. Et je suppose que vais être loin d'être dans ce cas.

avatar Silverscreen | 

Les renouvellements d'iPhones sont sur des cycles de deux ans artificiellement créés par la pratique des subventions opérateurs. L'évolution rapide des débits GSM accroit considérablement le confort d'utilisation de l'appareil, à la condition d'avoir un combiné compatible avec les dernières normes.
Ces deux facteurs, parmi d'autres, expliquent le taux de renouvellement très rapide de l'iPhone qui, cumulé avec l'ajout de nouveaux consommateurs, permet une croissance très rapide des ventes.

L'iPad a une durée de vie supérieure à l'iPhone : l'iPad 2 fonctionne encore très bien, à la façon d'un ordinateur dont le cycle de remplacement moyen est plutôt de 3 à 5 ans…

Il faudra attendre encore un peu avant que les premiers iPads vendus en masse (ce qui exclu l'iPad 1, relativement confidentiel à son lancement) ne fassent l'objet d'un renouvellement… Mais je pense que dès l'année prochaine, une fois les renouvellement enclenchés, les chiffres de vente comparés d'une année sur l'autre peuvent progresser dans le bon sens.

Apple a raison de ne pas s'alarmer… D'autant que les fêtes de fin d'année peuvent encore changer la donne maintenant que la gamme s'est étoffée (249 € l'iPad mini en entrée de gamme et un iPad Air bien plus sexy que l'iPad 2 vendu à la même période l'année dernière)…

avatar Xav852 | 

J'ai toujours l'ipad (1), et ce qui va me faire changer, ce n'est pas les nouvelles features que peut mettre en avant Apple, mais plutôt le fait d'avoir une machine à la ramasse, lente et sous ios5 ..

avatar Neufouad | 

Tu as en effet du loupé un truc. Le Larousse donne quelques synonymes sympas d'étoffer : développer, enrichir, meubler, nourrir…

En ajoutant deux modèles à la gamme ; si, Apple l'étoffe, la développe, l'enrichit, la nourrit voire la meuble.

Désolé. ;o)

avatar Mark Twang | 

En ce qui me concerne, j'ai troqué mon iPad contre un mini. C'est plus pratique pour l'emporter en randonnée. Mais en usage quotidien, l'iPad reste sur ma table de nuit. Pour travailler à la maison j'utilise un desktop. Pour travailler en extérieur, j'utilise un Laptop. Et depuis quelques mois, l'iPhone redevient mon device tactile de prédilection. Bref, la tablette ne s'est pas imposée comme indispensable pour moi.

avatar RDBILL | 

c'est clair qu'à choisir, je préfère acheter ou renouveler mon iphone plutôt que mon Mac, puis mon Mac avant mon iPad.
Ce que je fais avec mon ipad, je peux à peu près le faire avec mon iphone ou mon Mac.
En revanche je ne peux pas faire avec l'iPad tout ce que je fais avec mon iPhone : légèreté, téléphone sms, ou avec mon Mac : Puissance de calcul, vaste stockage, grand écran...

avatar bugman | 

"Certains clients sont même amenés à trancher entre un iPad, un Mac et un iPhone — et au vu des excellents chiffres obtenus par les ordinateurs, il est fort probable qu'ils aient choisi le Mac ou le smartphone, plutôt que la tablette."

C'est surtout que certains clients qui ont ET l'iPhone ET fait le choix de l'une ou de l'autre machine pourraient trouver que prendre la troisième n'apporterait que peu d'intérêt. Je l'ai un peu vécu comme cela quand j'avais les trois.

avatar finaleSportivo | 

Ne pas oublier que l'iPad contribue à tirer des profits des iTunes et App Store.

C'est un marché dans lequel Apple marge encore comme un porc.

Il faudra attendre que la période de renouvellement soit à sont point culminant pour se faire une idée.

La question est : quand arrivera cette période ?

avatar mbalille | 

Je confirme: j'ai hésité entre un iPad mini et l'iPhone 6 , j'ai pris ce dernier (il doit arriver demain :-)), plus polyvalent, et mon iPad ne quitte pas mon domicile...

avatar finaleSportivo | 

Pour obliger les consommateurs à renouveler leur tablette, il faudrait qu'Apple décide des gammes qui ne bénéficieront pas des futures MAJ d'iOS. Ainsi les utilisateurs se verraient refuser de downloader les apps ou les MAJ des apps.

Et aussi que les futures version d'iTunes n'accepte pas les iDevice s'ils sont en dessous d'une certaine version d'iOS.

Apple à la possibilité technique de réaliser cela.

avatar grofbdforg | 

Le prochain grand saut ne serait-il pas cette fameuse "machine" qui regrouperait à peu près tout ce que l'on attend de nos Mac, tablettes, téléphones ? La tablette est une transition pour moi. Ni plus ni moins.

avatar John Maynard Keynes | 

@grofbdforg

"machine" qui regrouperait à peu près tout ce que l'on attend de nos Mac, tablettes, téléphones

Machine plus connu sous le nom de FCMTVT (fantasme chimérique monstrueux tenant de la vision triviale)

avatar grofbdforg | 

Tu sais, tant qu'une telle "machine" :) n'existe pas véritablement. Vraiment, dans un avenir plus ou moins proche (et oui, je ne suis pas visionnaire moi :D), l'idée sera probablement, chez Apple ou Microsoft d'ailleurs, de n'avoir qu'un seul est unique appareil.
Je reste néanmoins persuadé que les tablettes, sous leur forme actuelle, sont une transition... Je pense principalement interface. Mais je me rend compte qu'au niveau de l'interface (iOS tout comme les autres), elle nous mènera, tôt où tard à un appareil véritablement différent... Ok, il y a un peu de rêve geekien, c'est vrai ! ;)
L'Apple Watch sera une étape supplémentaire vers cet "machine"... ;)

avatar showbiz787 | 

@John Maynard Keynes :
Mouai au final l'iphone 6 plus peut être considéré comme ta chimère il mélange plusieurs concept et les fait moyennement pour la plupart:
Pas la meilleur réception
Pas le meilleur apn
Gps dep
Ipod limité en capacité
Cloud limité par le réseau
Ecran qui a le cul entre deux poches.
...

avatar altakz | 

Le Air 2 va faire grimper les ventes, le mini 3 je pense pas car les gens ont remarqué l'arnaque, mais c'est pas pour autant qu'ils vont pas acheter le 2, car contrairement au 1 (le 2 (et donc le 3)) ne sont pas dépassés. Mais y aussi le 6 Plus qui pénalise surtout le mini mais le Air aussi je pense.
En tout cas y a vraiment pas de quoi paniquer chez pommi.

avatar USB09 | 

@grofbdforg

Pas plus qu'on Mac d'IBM ou INTEL. Il y avait à ce moment ROSETA pour faire la transition sinon c'était une belle sculpture sur le bureau.
L'ipad à l'avantage d'avoir une ludothèque très fourni mais les éditeurs sont très frileux actuellement.
Les grands acteurs du monde Pro :
Microsoft a voulu lancer son propre Hardware et Adobe a un politique de s'orienter vers Windows. sans compter des comptables qui désertent.
Si Apple devait changer encore de plateforme, pas sur que ceux ci rempilent pour un tour.

avatar grofbdforg | 

Rosetta avait pour but, si ma mémoire est bonne, de rameuter les utilisateurs Windows... avec les lenteurs que l'on connait. Aujourd'hui il y a Bootcamp ! :))
Je ne parlais pas de changer de plateforme d'ailleurs. Je pense interface en fait... ;)

avatar John Maynard Keynes | 

@grofbdforg

Je ne sais pas si c'est une question de mémoire mais tu n'y es pas du tout.

Rosetta (Hommage à la pierre de Rosette) avait pour but de permettre d'exécuter le code PowerPC sur du x86 et d'assurer en douceur la transition.

Strictement rien à voir avec un support de Windows ;-)

avatar grofbdforg | 

Mais si. Si nous réfléchissons bien, Rosetta a finalement mené Apple a proposer BootCamp, c'est exactement ça. Sans Rosetta, point de convergence entre les deux types de proc, et, finalement en arriver où nous en sommes aujourd'hui avec de l'Intel dans nos machines... Et pour le coup, le support des proc x86 étaient, selon moi, une première marche vers :

- le portage de programme sous OSX (qui a l'époque manquait sérieusement de logiciels... tout du moins beaucoup de personnes le pensaient)
- la virtualisation
- l'installation pure et simple d'un autre OS en dur
- les proc x86

Je pense que Rosetta c'est tout cela... En revanche, je dois bien reconnaître que je n'ai pas forcément poussé mon commentaire... sorry ! :D

avatar John Maynard Keynes | 

@grofbdforg

Tu as conscience de la dimension acrobatique de ton propos et de sa logique très douteuse ?

Je pense que Rosetta c'est tout cela..

Tu peux le penser, mais cela ne change pas grand chose au fait que cela n'est pas de sens. ;-)

avatar jeepspirit38 | 

Il est évident que le secteur des tablettes n'est pas encore arrivé à saturation... On renouvelle plutôt un iPad comme un Mac...pas comme un iPhone...
Et j'imagine que les tablettes à bas cout Android cannibalisent les ventes de l'Ipad...même si on est loin d'avoir la même qualité/efficacité

avatar grofbdforg | 

Ecoute, là, je ne sais pas. Depuis mon iPad 2 (que j'ai donc toujours), j'ai conservé mon iMac et acheté un MacBook... Du coup, je ne sais pas qu'elles sont les habitudes de consommation des utilisateurs d'iPhone et iPad. :)
Mais je suis d'accord avec toi. Android et toutes ses ***** à bas coût et aux performances parfois juste inadmissibles croquent gentiment dans les Pommes déjà croquées et ce n'est pas la petite fenêtre qui vole au vent qui modifie cette tendance.

avatar brunitou | 

Les utilisations sont différentes selon untel ou untel... Mais il est clair que lus l'utilisateur s'équipe, plus le device devient redondant avec un autre...

Pour ma part, je n'ai jamais trouvé une utilité à l'iPad (que j'avais dans les mains via ma compagne) jusqu'à ce que j'en ai un à moi rien qu'à moi ;)
L'iPad est chez moi utilisé 75% du temps, le reste étant partagé entre l'iPhone et le Mac (enfin, sauf au bureau quand le wifi ne passe pas ou en mode nomade). De quoi se poser des questions! Mon MBA de fin 2011 est encore bon pour longtemps... mais j'ai qd mm upgradé mon 4S pour un 5S...

avatar NAVY7GAS | 

C'est un problème et un ralentisseur,
Dans l'attente d'un iPad fusion Mac Air, parce que réalisable mais qu'ils ne le veulent simplement pas pour doubler leurs profits en vendant deux produits à part alors qu'ils sont presque distincts, et non ce n'est pas un grille-pain pour l'un et un réfrigérateur pour l'autre, je dirais plutôt un réfrigérateur et une machine à glaçons, cette réplique était un argument intangible, Microsoft l'a bien fait, ils le peuvent largement.
Qu'on demande à un iMac d'être tactile c'est clairement pas ergonomique même en le couchant il prendrais bien trop de place sur un bureau.
Un iPad Mac 12" trouverait son public chez les peu professionnels désirant juste un 2en1, on éliminerait cette transition pour ne revenir qu'à deux appareils, mobile et pc

avatar John Maynard Keynes | 

@NAVY7GAS

Dans l'attente d'un iPad fusion Mac Air, parce que réalisable

Tout ce qui est réalisable ne fait pas forcément sens.

Et en terme de sens ce type de produit hybride est très loin d'en porter beaucoup et ce n'est pas parce que cela semble attirer quelques clients potentiels que cela aurait plus de sens ...

Si Apple parvient un jour à produire un produits hybride conceptuellement élégant, ils m'impressionneront énormément tant le concept tient pour l'instant de la chimère fantasmagorique.

avatar showbiz787 | 

@John Maynard Keynes :
Un ipad sous ios qui partage ses donnés avec osx me parait pas la mère a boire tu branche ton clavier et sourie ta osx tu l'enlever ta ios end of story.

avatar John Maynard Keynes | 

@showbiz787

Vision triviale indigne d'un esthète comme toi ;-)

C'est une vision tellement facile qu'elle serait indigne d'Apple tant c'est à la porté du premier venu :-)

Perso je crois à la segmentation de l'offre pas à l'hybridation sous cette forme

avatar iRobot 5S | 

C'est l'iPod qu'il ne fallait pas enterrer :(

CONNEXION UTILISATEUR