Archos et Kodak, deux vieilles gloires à l'assaut des tablettes

Stéphane Moussie | | 19:19 |  37

Kodak va poser sa célèbre marque sur des tablettes produites par Archos. L’ancien géant de la photographie, qui s’est séparé en 2012 d’une partie de sa propriété intellectuelle au profit de l’industrie high-tech pour survivre, a choisi Archos pour entrer sur le marché en raison de sa « solide expérience » et de sa forte présence dans les points de vente (25 000 à travers l’Europe, selon le fabricant).

Ces tablettes qui sortiront avant l’été auront les couleurs emblématiques de Kodak et intégreront « les plus récentes technologies ». Capteur biométrique ? Écran OLED ? Que nenni, les technologies mentionnées dans le communiqué de presse sont un appareil photo de 8 mégapixels et une connectivité 3G (sic).

On se moque sans avoir vu les tablettes en question, mais les opérations de branding telles que celle-ci conduisent rarement à de bons produits — et dans le cas présent la connectivité 3G n’augure rien de bon. Dans la plupart des cas, le logo d’une ancienne gloire qui parle encore un peu au grand public est collé sur un produit cheap en marque blanche. C’est ce que fait Polaroid avec les appareils photo numériques… et Kodak avec les smartphones.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


37 Commentaires

avatar postman94801 16/02/2017 - 19:28 via iGeneration pour iOS

Grandeur et décadence d'une société qui n'a pas réussi à s'adapter aux évolutions du marché.

avatar Abd Salam 16/02/2017 - 20:55 via iGeneration pour iOS

@postman94801

Kodak a été un pionnier de la photo numérique si ce n'est le pionnier.

L'effondrement de Kodak ne s'explique absolument pas par des erreurs internes !

Mais par une absence de clients... la demande pour des capteurs numériques étaient tout simplement trop faibles !

L'immense majorité des acheteurs se contente de chutes de galettes de capteurs !

Il n'y a que deux ou trois acheteurs de capteurs numériques...

avatar C1rc3@0rc 16/02/2017 - 22:52

@ Abd Salam

Non, Kodak s'est effondré face a Nikon, Canon, Fuji, Sony,... et s'est planté dans le post-argentique.
Il y a 2 marchés dans la photo: le GP et le pro. Les japonais ont pris 100% du GP et ont aussi tres vite acquis les marchés pro. Faut juste pas chercher plus loin.

« a choisi Archos pour entrer sur le marché en raison de sa « solide expérience »
Ben la c'est clairement une erreur et pas qu'interne, car n'importe qui de pas totalement ignare risque le claquage de zygomatique a la lecture de cette idiotie.

Archos c'est un peu le RIM (blackberry) français: une vraie compétence d’ingénierie a l’origine et un fort potentiel, complètement pourri par une incompétence monstrueuse des dirigeants et cadres qui a fini par tuer l’ingénierie et la marque.

Kodak qui s'associe a Archos, ce serait équivalent a disons Blackberry qui tenterait de se relancer avec Microsoft (avec les restes de Nokia)...

avatar Abd Salam 17/02/2017 - 00:10 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Non, avant un marché grand public ou un marché pro... il faut des acteurs qui achètent les galettes pour équiper leurs appareils en capteurs numériques premiums pour les pro (photo ou imagerie médicale ou autres) et chutes et galettes défectueuses pour le grand public.

Nikon et Fuji ne fabriquent pas leurs propres capteurs... pour info.

avatar C1rc3@0rc 17/02/2017 - 02:13

Ah ok tu ne parle donc que de l'activité équipementier de Kodak, ce qui n'est pas du tout le propos de l'article.
Mais tu confirmes aussi par la que Kodak s'est planté dans son evolution... mauvaise strategie interne.
Il y a des secteurs de l'industrie ou un equipementier est incontournable comme Corning. Kodak, c'est planté sur le GP et sur le B2B. Aujourd'hui les 2 principaux sont Sony et Canon... Kodak a donc fait des erreurs manageriales.

avatar Eltigrou 17/02/2017 - 01:11 via iGeneration pour iOS

@Abd Salam

Heu... qu'est ce que c'est une galette premium et une chute de galette ?
Votre propos signifie que les appareils GP sont équipés de capteur plutôt bas de gamme ?

Merci par avance de m'éclairer sur ce sujet !!

avatar C1rc3@0rc 17/02/2017 - 02:11

Logique industrielle... quand tu achetes un appareil photo t'as tout intérêt a aller chez un revendeur et tester plusieurs appareils avant d'en trouver un qui n'a pas de défauts et plus tu descend en gamme plus le capteur peut avoir des defauts...

C'est la meme logique avec le microprocesseurs: chez Intel tu as les processeurs avec peu de defaut qui sont les Core i7xxxk, qui supportent la plus haute frequence (de base a pas confondre avec l'escroquerie turbo...).

Ces Core i7xxxk tu peux les monter en frequences au-dela de la base indiquée par Intel, seulement y en a qui vont monter a 4.2ghz et d'autres qui vont atteindre les 4.7ghz: moins il y a de defauts plus la frequence monte.

En fonction du taux de defaut, Intel baisse la cadence et vend ces processeurs moins chers - avec l'argument marketing de la consommation plus faible.

Apres tu as le nombres de core: un processeur a 4 core sur lequel il y a 1 core defectueux sera vendu comme un 2 core, le 3eme sera desactivé... un 6 core c'est souvent un 8 core deffectueux,... c'est pour ça que le cout grimpe brutalement quand on passe a 8 core...

Et ainsi de suite, ça permet d'augmenter le rendement des chaines de production en reduisant le taux de dechets (yield).
Donc en gros quand tu achetes un Core i7 dualcore a 1.5ghz, y a une bonne probabilité que ce soit un quadcore avec un fort taux de defauts et dont les core ont ete desactivé et la frequence descendue...

C'est la meme chose, au niveau des disques durs (gamme grand public et gamme entreprise), des SSD, de la RAM, des GPU (specialité d'AMD dans le rebranding), des ecrans (pixels mort, fuite le lumiere, homogeneité, calibration,... a noter qu'avec l'Oled c'est pire que le LCD),...

et pour les appareils photo numeriques: le capteur(CCD ou CMOS, Foveon) subit les memes contraintes de production qu'un microprocesseur.

Cette logique est a valable pour quasi toute l'industrie, que ce soit l'electronique, la mecanique ou l'alimentation...

avatar Abd Salam 17/02/2017 - 00:25 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Kodak était fournisseurs de capteurs numériques plus que concurrents de Nikon et Fuji (et concurrents uniquement sur le marché grand public, balayé par les smartphones photo en prime).

Les pro de la photo ne se seraient pas détournés de Canon ou Nikon... comme en fait l'amère expérience Sony.

Encore pour info... Sony vends plus de capteurs... sous licence Nikon que sous sa propre marque d'appareils photo !

Sony se réserve parfois la primeur de ses nouveaux capteurs !

En prenant le départ de la course après Sony, Nikon vends plus de capteurs Sony en moins de temps que Sony tout en vendant le même capteur plus cher.

avatar fondoeil 16/02/2017 - 19:33 via iGeneration pour iOS

Ouhlala, vous allez vous faire taper sur les doigts en disant du mal d'Archos, cette très grande entreprise française qui fait des produits de haute qualité « Made in France » [mode mdr]

Qui se ressemble, s'assemble...

avatar EBLIS 16/02/2017 - 22:48

Je pensais justement à Archos ce matin en voyant leurs produits estampillés 2016-2017 mais qui ont 15 ans de retard. Je me disais que c'était vraiment dommage d'avoir raté à ce point le train du numérique car ils n'ont pas su se réinventer. Cela vaut aussi pour Polaroïd, tout comme Archos, leurs produits numériques actuels ne sont que de pauvres petits gadgets à la traîne totale, le genre de produits qui terminent à 29€ en déstockage sur des ventes privées minables.

avatar Biking Dutch Man 16/02/2017 - 20:03 via iGeneration pour iOS

Comme Polaroïd, on utilise les restes d'une marque connue sur des produits no name pour faire croire à un public non averti qu'il s'agit d'un produit de qualité! Triste business!

avatar shaba 16/02/2017 - 20:04 via iGeneration pour iOS

@Biking Dutch Man

Dans le cas présent ça ne trompera pas grand monde je pense... un bide annoncé.

avatar iPop 16/02/2017 - 20:06 via iGeneration pour iOS

Deux canards n'en font pas un aigle.

avatar C1rc3@0rc 16/02/2017 - 22:46

Deux canards boiteux n'en font pas un aigle.

en l’occurrence on parle ici plutôt de limaces parkinsonienne.

avatar iPop 17/02/2017 - 04:45 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Terrible l'image 👍😁

avatar House M.D. 16/02/2017 - 20:18 via iGeneration pour iOS

On voit le cas aussi dans le domaine de la TV avec Radiola qui est sorti de la tombe par un groupe chinois qui veut vendre des TV bas de gamme avec une marque connue des 50-60 ans…

avatar noooty 16/02/2017 - 20:23 via iGeneration pour iOS

@House M.D.

Radiola et Schneider appartenaient à Philips, et sortait exactement les mêmes produits avec juste la différence de la marque.

avatar stefhan 16/02/2017 - 20:21 via iGeneration pour iOS

Il y a beaucoup d'humour dans cet article.
Beaucoup.

avatar gjthomas 16/02/2017 - 20:33 via iGeneration pour iOS

Quelqu'un se rappelle des tablettes olivetti : les célèbres olitab ! On prend les mêmes et on recommence.

avatar simnico971 16/02/2017 - 20:46 via iGeneration pour iOS (edité)

Kodak, Polaroïd : Survival of the fittest.

avatar Abd Salam 16/02/2017 - 21:00 via iGeneration pour iOS

@simnico971

Pour le grand malheur de Kodak, le marché des capteurs numériques ne fonctionne pas du tout comme certains pourraient se l'imaginer...

L'immense majorité des acteurs n'ont besoin que de chutes de galettes, voir de galettes défectueuses recalées pour les marchés premiums...

Pour mettre dans les téléphones, tablettes et appareils photos compacts... et tout ce qui est bas de gammes.

Kodak s'est heurté à un véritable phénomène de monopsone (un ou deux clients).

avatar scanmb 16/02/2017 - 21:33 via iGeneration pour iOS

@Abd Salam

Ils n'ont pas su prendre le virage post-argentique , surtout ...

avatar Abd Salam 17/02/2017 - 00:05 via iGeneration pour iOS

@scanmb

Justement je vous explique que pas du tout !

Mais pas du tout !

Kodak était pionnier ! ce ne sont pas des erreurs ou une incapacité à passer au numérique !

Il y a eu deux soucis majeurs... la transition entre l'argentique et le numérique n'a pas été progressive... et le nombre de clients pour les capteurs numériques étaient extrêmement restreints.

La vente de pellicules a stoppé nette... coupant totalement les rentrées d'argent qui aurait pu financer un passage en douceur en donnant du temps pour trouver des débouchés aux capteurs (si possible).

L'idée que Kodak a raté le passage au numérique (par sa faute) traduit une ignorance totale des événements réels.

C'est une erreur grave de diagnostic... ou de la légende urbaine.

avatar C1rc3@0rc 17/02/2017 - 01:11

Prenons ton hypotese:
Kodak etait pionnier sur un marcher émergeant a forte croissance (conversion brutale argentique > numérique selon ton propos)
Il apparaît que Kodak s'est effondré, ce qui est rappelé dans l'article.

La premiere hypothese pour expliquer cela c'est qu'un autre acteur a reussi a placer sa production mieux que Kodak.

La seconde c'est que Kodak n'avait pas de production a placer: pionnier mais produit inadapté a la demande.

La troisième c'est que la gestion financière ou commerciale de kodak l'a mené a la faillite sans que la production puisse juguler la mauvaise gestion.

La quatrième est la presence d'un acteur monopolistique avec des pratiques anti-concurrentielles massives, systematiques et particulierement vicieuses. C'est typiquement le cas qu'on a connu avec Intel, qui a asphyxié les concurrents (meilleurs) secteurs par secteurs avec la cooperation de Microsoft.

Hormis le 4ieme cas, dans les autres cas, c'est la strategie et la gestion de Kodak qui est impliquée dans ses problemes.

Donc soit tu evoques un acteur monopolistique de la trempe de Wintel qui aurait "tué" Kodak, et la tu nous apprends quelque chose.

Soit tu evoques les autres cas, et la il est question d'erreur de stratégie interne, puisque il n'est pas question de problème technologique ou de qualité de production.
Qui a selon toi reussi la ou kodak a echoué et pourquoi?

avatar Wolf 16/02/2017 - 21:01 via iGeneration pour iOS

J'me demande pourquoi Archie ne c'est pas associé avec Dubonnet ?

avatar scanmb 16/02/2017 - 21:32 via iGeneration pour iOS

La marque "Patrick" va refabriquer des chaussures sous license "Bata" .....
Quelqu'un est intéressé ?

avatar scanmb 16/02/2017 - 21:34 via iGeneration pour iOS

En termes simples: le numérique

avatar lll 16/02/2017 - 22:19 (edité)

Et voilà l'arrogance des fans d'Apple... À l'époque où il fallait absolument du Firewire pour remplir un iPod monochrome, je sauvegardais 20 Go de médias divers (dont des vidéos de 300 pixels de largeur !) sur mon Archos Jukebox, dont j'aimais assez le design à l'époque :

http://images.cdn.stuff.tv/sites/stuff.tv/files/brands/Hall_of_Fame/Arch...

C'était une bonne machine, malgré une fiabilité hasardeuse.

avatar EBLIS 16/02/2017 - 22:54 (edité)

J'ai aussi un Archos de 20Go qui a 10 ans, et là est bien le problème, Archos est mort à cette époque.

avatar CaptainBinouz 17/02/2017 - 00:52 via iGeneration pour iOS

Ça fait bien longtemps que Kodak a perdu la guerre des boîtiers photo, et que leur créneau de prestige et d'action était devenu le film (en particulier le 35mm pour le cinéma).
Kodak a gardé le quasi monopole dans ce domaine jusque dans les années 2010. La disparition du film au cinéma est très récente.
C'est triste que cette grande marque, adorée des photographes et chefs opérateurs argentique soit morte mais plus rien aujourd'hui ne nécessite son vrai savoir faire, à part quand Tarantino décide de refaire de la bobine :))

avatar narugi 17/02/2017 - 01:32 via iGeneration pour iOS

Vivement la sortie de cette tablette ! Du coup je vais vraiment hésiter entre l'iPad 2017 et celle-ci. 🤢🤢🤢

avatar fte 17/02/2017 - 02:32 via iGeneration pour iOS

Archos ? Vieille gloire ?

Le nom me dit quelque chose, mais c'est tout. Ils faisaient quoi ? Sûrement pas du matos informatique ou photo, je ne pense pas ne pas connaître toutes les vieilles gloires de ces secteurs...

avatar shaba 17/02/2017 - 08:38 via iGeneration pour iOS

@fte

Tu es sérieux ou c'est du second degré ? Ils étaient précurseurs dans le domaine des baladeurs notamment avec des pro loin d'être ridicules face aux iPods. Mais ils se sont effondrés petit à petit

avatar fte 18/02/2017 - 10:04 via iGeneration pour iOS

@shaba

Je suis sérieux. J'ai fouiné et aucun de leurs produits ne me rappelle quoi que ce soit. Je n'en ai jamais vu et probablement que très vaguement entendu parler.

On dirait une de ces marques genre Wiko qu'on trouve dans les postes ici en Suisse et qui fait fabriquer ses trucs bas de gamme par containers en Chine. Des produits d'appel.

avatar ddrmysti 20/02/2017 - 21:29

Certains parlent de l'heure de gloire d'archos, je trouve que c'est un peu exagéré, c'est une marque qui a touché des marchés avant que ceux ci ne deviennent populaires, mais avec des produits qui ont prit d'un coup 5 ans de retard technologique quand le concurrent à sorti un produit populaire. Donc son heure de gloire était réservé à une toute petite niche d'initiés.

Quant à dire qu'archos était un précurseur… Ouai on peut dire ça, un peu comme si ford avait était un précurseur en sortant la fort T... 6 mois avant que renault ne présente sa R5.

Pour donner quelques exemples, Quand apple à sorti son ipod, archos avait déjà un produit similaire sur le marché, mais utilisant des HDD de 2,5", là où apple a utilisé des versions 1". Résultat de archos jukebox était un mastodonte avec une ergonomie atroce, dans l'ipod était intuitif et tenait dans la poche.

Par la suite, alors que les ipods commençaient à visionner des images et des vidéos, un ami avoir avait un lecteur multimedia archos, avec un grand écran tactile resistif, et la possibilité d'installer des jeux. Mais là encore c'était un truc énorme, qui a vite semblé ridicule face à la toute jeune PSP.

Et puis à l'époque de l'ipad, ils ont encore voulu le concurrencé avec un produit qu'on pourrait qualifié aujourd'hui de visionnaire, mais à l'époque une tablette résistif sous windows 7 avec un disque dur, c'était vraiment catastrophique.

Bref, archos avait des idées (même si on oublie que bien souvent ils n'étaient pas les premiers, coucou Creative qui était là avant archos sur les mp3 à hdd), mais ne se donnait pas les moyens de les réaliser, et le résultat faisait au final bien triste mine face à la concurrence bien plus moderne.

avatar zoubi2 17/02/2017 - 19:23

Les propos de Abd Salam me semblent intéressants... mais je n'arrive pas vraiment à comprendre où est l'erreur de Kodak... N'avoir pas compris que tout le monde ne peut pas acheter des Rolls Royce ? De n'avoir pas su fabriquer (proposer) des Twingo faites avec les rebuts des Rolls ? De n'avoir pas anticipé la chute vertigineuse de l'argentique ? Parce que quand-même, la vente des films + le développement ça faisait un sacré paquet de fric, non ?

avatar iPop 19/02/2017 - 10:48 via iGeneration pour iOS

@zoubi2

Oui mais le cinéma passait au numérique ...portable.
Le cinéma se cassait la gueule. La mode de film à petit budget et tourné à l'épaule.