Le projet Marzipan, une chance pour le Mac… et l’iPad

Anthony Nelzin-Santos |

En levant le voile sur le projet Marzipan, Apple a ravivé l’espoir des développeurs et des commentateurs pour le futur des applications macOS. Pourtant, « UIKit sur Mac » pourrait aussi profiter aux applications iOS. Ouvrir la possibilité d’adapter les applications iOS aux paradigmes du Mac, c’est ouvrir la possibilité que les conventions de macOS marquent leur emprise sur l’iPhone et surtout l’iPad.

Alors que les distinctions fonctionnelles entre l’iPad et le Mac sont toujours plus ténues, qu’il n’a jamais été aussi facile — mais en même temps aussi frustrant — de passer de l’un à l’autre, cette annonce n’est pas anodine. En travaillant sur la version macOS d’UIKit, elle renforce la version iOS. En invitant les développeurs à adapter leurs applications à macOS, elle les pousse à réfléchir à la conception de leurs applications iOS.

La présentation d’UIKit pour Mac, lors de la WWDC 2018.

Or trop souvent encore, les applications iPad sont conçues comme de grandes applications iPhone. Quelques développeurs jeunes (comme Savage, Serif, Cultured Code ou Ulysses) et moins jeunes (comme The Omni Group, Panic ou même Adobe) montrent pourtant qu’elles peuvent être au moins aussi perfectionnées que les applications Mac. L’iPad ne manque ni de puissance ni de succès, mais certains développeurs peuvent manquer de motivation.

C’est que l’intérêt d’un développement spécifique à l’iPad n’est pas toujours très clair. Pourquoi prendre du temps que l’on pourrait consacrer à peaufiner l’application iPhone, pourquoi engager des dépenses que l’on pourrait attribuer au développement Android, pourquoi diable s’intéresser à cet objet un peu coincé entre le téléphone et l’ordinateur portable ? Il faut bien le dire, le choix de la « grande application iPhone » est souvent le plus sensé.

Ce qui ne veut pas dire qu’il faille se résigner ! En se laissant gagner par un optimisme un peu fou, on pourrait espérer qu’en sautant de l’iPhone au Mac, certaines applications atterrissent sur l’iPad au passage. Après tout, c’est parce qu’elles ont été adaptées au Mac que les applications Bourse et Dictaphone ont enfin fait leur apparition sur iPad.

L’iPad Pro utilisé au fond du canapé avec l’Apple Pencil…

À l’inverse, on pourrait imaginer que certains développeurs « injectent » un peu d’UIKit dans leurs applications macOS, au point de finalement les adapter pour iOS. À commencer par Apple : l’embauche récente de Louis D’hauwe, développeur qui a repoussé les limites de l’iPad, pour travailler sur Xcode, agite les esprits. Sauf que la même Apple a bien dit qu’AppKit restait le framework applicatif par défaut de macOS.

UIKit est très prometteur, mais il a clairement été conçu pour porter des applications iOS, pas pour créer des applications macOS de zéro. Et puis certaines des applications Mac les plus populaires ne sont même pas des applications « natives », c’est-à-dire des applications utilisant AppKit, mais des applications web encapsulées avec Electron, qui sont déjà disponibles sur iOS… avec des interfaces parfois calamiteuses (lire : UIKit sur Mac : l’avis des développeurs sur le projet Marzipan).

Dans un premier temps au moins, la disponibilité d’UIKit sur Mac bénéficiera à l’iPad d’une manière subtile mais immédiate. Prendre en charge le Mac, c’est prendre en charge les grands écrans, donc celui — voire ceux — de l’iPad Pro en retour. Prendre en charge le Mac, c’est prendre en charge les claviers, donc le Smart Keyboard en retour. Ce n’est pas grand-chose, mais cela peut faire la différence au quotidien.

… et sur la petite tablette d’un siège d’avion avec le Smart Keyboard.

Ce mouvement d’iOS vers macOS n’est pas unidirectionnel. En éprouvant le framework UXKit, qui fait figure de précurseur du projet Marzipan, Photos a bien montré comme les deux systèmes pouvaient se rencontrer et dialoguer. Quatre ans plus tard pourtant, l’application iOS comporte un onglet Pour vous absent de la version macOS, qui possède toujours l’exclusivité de certains outils d’édition…

Et si, pour montrer la voie aux développeurs, Apple faisait « remonter » les fonctions de la version iOS et « redescendre » les fonctions de la version macOS, à la faveur de la finalisation prochaine d’UIKit pour Mac ? Ce serait une belle manière de mettre en pratique la réorganisation des équipes de Craig Federighi, qui rapprochent progressivement les fondations de macOS et d’iOS.

Apple n’a pas dévié un iota de son mantra : le logiciel répond au matériel, le matériel (in)forme le logiciel, différents usages appellent différents matériels utilisant différentes interfaces. L’unification passe par les services — tous les appareils communiquent de manière transparente, partagent les mêmes fichiers et les mêmes données.

L’iPad Pro connecté à un écran UltraFine 4K. Image Apple.

In fine, tous les appareils frappés d’une pomme utiliseront les mêmes composants frappés d’une pomme (lire : La longue liste à puces d’Apple). Mais ces composants prendront des formes différentes selon qu’ils doivent être portés sur le nez ou cachés sous le bureau. Le projet Marzipan, dont le portage d’UIKit sur Mac n’est que l’un des avatars, transfère cette logique au logiciel.

Les mêmes frameworks produiront une interface sur le petit écran de l’Apple Watch et une autre sur le grand écran de l’iMac, prendront en charge l’écran tactile de l’iPad et le trackpad du MacBook. De la même manière que le développement des processeurs Ax a produit des effets bien au-delà du seul iPhone, le développement du projet Marzipan aura des effets bien au-delà du seul Mac.

avatar fte | 

C’est je pense le projet de la dernière chance pour que l’écosystème applicatif de macOS ne décède pas. La création d’app mac est à l’arrêt quasi-complet, la plateforme vit sur ses acquis et des applications historiques.

Marzipan permettra peut-être de ranimer le mort. Mais on s’oriente vers un futur Frankenstein d’applications mobiles touch vaguement adaptées à une interface qui n’est pas touch, des applications mobile first... je ne me réjouis pas de voir le massacre.

A moins...

A moins qu’Apple sorte finalement une Surface.

Je doute. Mais si ça arrivait, je rirai, je rirai, à m’en péter la rate.

avatar lawappe | 

@fte

Je suis tout à fait du même avis.

avatar Bigdidou | 

@fte

« La création d’app mac est à l’arrêt quasi-complet, la plateforme vit sur ses acquis et des applications historiques. »

Oui, enfin cette base est mise à jour, et elle reste performante.
Qu’est-ce qu’il y a de si neuf dans le monde logiciel qui manque tant à macOS ?
J’entends en dehors d’applications pro très spécifiques. De toute façon, à moins de changements totalement radicaux, je ne pense pas que macOS soit destiné à ce monde là.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Oui, enfin cette base est mise à jour, et elle reste performante."

C’est ce que je disais.

"Qu’est-ce qu’il y a de si neuf dans le monde logiciel qui manque tant à macOS ?"

Plein de petits utilitaires de toutes sortes, productivité, de gestion de métadatas, de domotique, de GED, pour jeux et joueurs, etc. On en trouve à foison sur iOS, sur Windows, sur Android, sur macOS il y a le web et electron.

avatar Paul_M | 

@fte

Ce que tu dis me parait assez exagéré.
Windows (et je bosse autant sur Windows que sur Mac) c'est la jungle complète. Personne n'adopte les canons d'interface que Microsoft propose, tout le monde fait le truc à sa sauce - parfois les interfaces datent de Windows 7 !! Il n'y a par ailleurs rien de très concret pour tablettes Windows et rien sur mobile. A part sur les jeux où Windows est bien mieux pourvu, perso y'a rien qui me manque quand je suis sur Mac.
Android au delà des applis smartphones c'est le désert complet (normal, les tablettes sous Android...) et leur truc en Java ça reste un peu bancal par rapport à la "propreté" d'iOS.
Bien sûr le Mac a des défauts, par exemple le Mac App Store à très largement perdu de sa dynamique mais macos bénéficie encore d'une base ultra solide : non seulement les logiciels existants sont bons et tenus à jour mais en plus il y a un véritable respect des canons de design et des innovations proposées par Apple chaque année, aucune appli ne "jure" comme c'est le cas sur Windows. Chez les étudiants et les créatifs (notamment les nouveaux, ceux qu'on voit sur le chaîne YouTube) les Macs restent la référence malgré un prix qui augmente et un certain nombres de faux pas (les claviers, la touchbar...).
Je suis pas du tout aussi pessimiste que toi.

avatar fte | 

@Paul_M

"non seulement les logiciels existants sont bons et tenus à jour mais en plus il y a un véritable respect des canons de design et des innovations proposées par Apple chaque année"

Ah mais je n’ai pas dit le contraire. Encore qu’il y aurait de quoi papoter sur le sujet.

Mais la dynamique créative est à l’arrêt depuis des années. Marzipan n’arrive pas par hasard. Marzipan n’arrive pas pour faire plaisir aux développeurs. Marzipan arrive pour dynamiser macOS.

Quant au respect des guidelines, c’est moyen moyen avec la pléthore d’apps electron qui arrivent sur Mac. Qui sont à peu près les seules nouvelles apps sur Mac. Marzipan ne va pas améliorer la situation avec des apps à l’interface iOSienne qui vont débouler. Apple a déjà commencé dans Mojave.

Peut-être suis-je pessimiste. On verra. Mais je pense qu’il faut se préparer à une massive réduction de l’unité des interfaces sur Mac. Ça a déjà commencé.

avatar pocketalex | 

@fte

"Peut-être suis-je pessimiste"

voyons, ou vas-tu chercher tout cela 😂😂😂 ?

avatar fifounet | 

@fte

"A moins qu’Apple sorte finalement une Surface. »

La surface ne fera jamais rien évoluer.
C’est juste un appareil pour faire passe à la tablette et ses futures itérations ceux qui n’y sont pas prêts et qui ne le seront jamais.

« Je doute. Mais si ça arrivait, je rirai, je rirai, à m’en péter la rate."

Tu risques donc de pleurer à t’en faire peter les glandes lacrymales 😭

avatar fte | 

@fifounet

"La surface ne fera jamais rien évoluer."

Trop tard.

La Surface a déjà fait évoluer bien des usages. La Surface et les hybrides en général.

Et les nouveaux iPad ressemblent franchement à des Surface. À quelques mètres, la confusion est très facile.

avatar fifounet | 

@fte

"La Surface a déjà fait évoluer bien des usages. La Surface et les hybrides en général."

La surface n’est pas une tablette .
Les vraies tablettes , iPad ou android , continueront à évoluer et à proposer toujours plus et au plus grand nombre .

La surface restera pour un marché de niche.
Les Windows peine étaient de bons produits , j’en ai eu un , mais on voit où ils en sont .

Ta rate a de beaux jours devant elle

avatar fte | 

@fifounet

"La surface n’est pas une tablette ."

Je sais. Je n’ai jamais prétendu le contraire. Elle est même assez moyenne en tablette. Il y a quelques très bons trucs cependant, mais ça reste limité.

"Les vraies tablettes , iPad ou android , continueront à évoluer et à proposer toujours plus et au plus grand nombre ."

C’est quoi une fausse tablette ?

Au plus grand nombre ? Je ne sais pas. Les ventes ont chuté de pas loin de 50% en 5+ ans. Ça n’a pas l’air d’un marché en pleine croissance du plus grand nombre.

"La surface restera pour un marché de niche."

Oui. Mais la catégorie hybrides ne l’est plus totalement déjà. Qui sait comment ça évoluera ? En tout cas pour l’instant, les hybrides mangent des parts aux tablettes et aux ultrabooks.

"Ta rate a de beaux jours devant elle"

Comme je le disais, je serais surpris qu’Apple sorte un hybride maintenant. Mais selon l’évolution des productions Marzipan, Apple pourrait y être forcé, comme Marzipan est probablement forcé. Note l’usage multiple du conditionnel.

Je ne m’inquiète pas pour ma rate yet. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. On verra quand Apple changera d’avis.

avatar fifounet | 

@fte

"Et les nouveaux iPad ressemblent franchement à des Surface. À quelques mètres, la confusion est très facile"

Ma planche à pain en alu aussi ...

avatar fte | 

@fifounet

"Ma planche à pain en alu aussi ..."

Comme quoi le design Surface a largement influencé l’industrie, même en dehors de l’informatique. CQFD.

avatar macinoe | 

La dernière pub de l'iPad pro est assez edifiante de ce point de vue.
Avec le bord plat, le.stylet magnétique. La première fois que je l'ai vue, j'ai cru à une pub pour la surface de 2012.

avatar Ghaleon111 | 

@fifounet

La surface a déjà fait évoluer des choses par rapport aux usages et a aussi poussés les concurrents à sortir leurs propres modèles.

Le point de vue des utilisateurs globalement c’est « c’est à la fois ma machine principale par toutes ces possibilités et aussi de la consultation sur le canapé et le stylet est top même pour les Pro tout comme le surface dial »

En fait c’est actuellement la plus polyvalente des tablette, ça marche avec tout, c’est compatible avec tout, on peut l’utiliser aussi bien en tactile qu’en clavier souris/trackpad etc...

Apple n’a pas encore de concurrents direct à proposer, cette surface c’est à la fois un concurrent des Mac et iPad.

avatar fifounet | 

@Ghaleon111

"En fait c’est actuellement la plus polyvalente des tablette, ça marche avec tout, c’est compatible avec tout, on peut l’utiliser aussi bien en tactile qu’en clavier souris/trackpad etc..."

C’est ton avis mais un truc me chagrine :
Tu as dit plus haut que tu avais un iPad Pro (pas donné au demeurant)
Pourquoi ce choix ?

avatar Ghaleon111 | 

Je voulais remplacer ma air 1 et a ce moment la, l'ipad pro 9,7 128go était le plus approprié, la surface pro 4 qui a cette époque était une belle machine mais pour moi pas encore assez mure sur certains points comme l'autonomie y compris w10 qui avait des fonctionnalités tactiles en dessous de mes attentes. Les limitations de ios ne me posaient pas trop de problèmes a l'époque.

Depuis il y eu pas mal d'améliorations coté hard et soft sur les surfaces et pouvoir tout faire sans contrainte particulières avec la même machine, c'est quand même tentant.
Ce que je ressens, je remarque que de plus en plus de personne le ressentent aussi, avant ce n'était pas un drame que l'ipad ne pouvait pas faire certaines choses, on sait que c'est un complément d'une machine principale globalement mais dans les tests de l'ipad pro actuels et de ce que pensent pas mal de gens aujourd'hui, ça frustre pas mal de monde d'avoir un hardware aussi top mais que la partie logiciel l'handicape un peu.

Donc je ne regrette pas d'avoir pris l'ipad pro, je le trouve toujours excellant d'ailleurs mais il lui manque quelque chose, de la polyvalence, de la souplesse.
Si seulement on pouvait fusionner un ipad pro avec une surface pro, ça m’arrangerait.

avatar fifounet | 

@Ghaleon111

"y compris w10 qui avait des fonctionnalités tactiles en dessous de mes attentes"

Ça a changé ça ? Radicalement ?

avatar Ghaleon111 | 

@fifounet

Maintenant le clavier tactile est parfait vu que c’est swiftkey racheter par Microsoft en version clavier complet et avec tous les raccourcis claviers Windows en prime.
Pour sélectionner des pans de texte, c’est mieux que sur ios avec une case à cocher donc pas d’approximation.
Il y a des gros logiciels adaptés, pas mal d’améliorations ergonomique diverses etc...
Je testerai plus longuement à l’occasion mais on voit qu’il y a clairement du mieux.

avatar fte | 

@fifounet

"Radicalement ?"

Pas radicalement, mais ça progresse assez agréablement. Microsoft ne fait pas souvent les choses radicalement, ça c’est Apple, Microsoft est plus dans la continuité.

avatar fifounet | 

@fte

"Microsoft est plus dans la continuité."

Oui certes c’est une façon de voir et qui a ses avantages en entreprise mais qui est un énorme frein à l’innovation

avatar fte | 

@fifounet

"Oui certes c’est une façon de voir et qui a ses avantages en entreprise mais qui est un énorme frein à l’innovation"

Tu confonds innovation et disruption je pense.

avatar fifounet | 

@fte

« Tu confonds innovation et disruption je pense. »

Je confonds rien du tout.
Mais comme je suis pas têtu j’ai vérifié
Et tu es donc d’accord avec moi car sur wiki j’ai pour « disruption » :

Stratégie d’innovation par la remise en question des formes généralement pratiquées sur un marché, pour accoucher d’une « vision », créatrice de produits ou de services radicalement innovants.

La disruption est une rupture, une innovation radicale qui rebat totalement les cartes d’un marché établi. Sa recette commence à être connue : un astucieux mélange d’esprit entrepreneurial et de nouvelles technologies « de rupture ».

avatar fte | 

@fifounet

Ce que je voulais dire, c’est que l’innovation n’est pas nécessairement disruptive.

Après, je t’invite à jeter un coup d’oeil à l’histoire de la Surface et des hybrides, et de me dire ce que tu en penses. Pour moi, c’est de l’innovation, sans le moindre doute. Mais sans tout péter au passage. ;)

avatar fifounet | 

@fte

"Ce que je voulais dire, c’est que l’innovation n’est pas nécessairement disruptive."

Non non ce que tu voulais dire c’est que j’ai confondu 2 choses qui sont pourtant liées.

Mais c’est pas grave je m’appelle pas webHAL1

avatar fte | 

@fifounet

"Non non ce que tu voulais dire c’est que j’ai confondu 2 choses qui sont pourtant liées. "

Oui, c’est ça. Tu confonds deux choses liées mais pas identiques.

On peut confondre carré et rectangle. Un carré est bien un rectangle, mais ça ne veut pas dire qu’un rectangle est un carré.

Mais c’est pas grave, tu as le droit de confondre. Ce n’est pas illégal.

avatar fifounet | 

@fte

"Oui, c’est ça. Tu confonds deux choses liées mais pas identiques. »

Je confondrai si je parlais de quelque chose que quelqu’un d’autre a dit sans en avoir compris le sens.
En l’occurrence je dis ce que je pense et j’exprime donc ma pensée de la bonne manière avec un terme approprié à ce que je voulais dire

Toi tu me dis que je confonds sans doute et donc que je n’emploie pas le bon terme pour exprimer ma pensée.
Ta phrase était assez courte pour pas être interprétée autrement.

Après soit tu dis les choses de manière plus nuancées soit tu évites de remettre en place à tort. Mais je précise que ce n’est pas grave
Je ne parle pas à webHAL1

Je ne me vexe pas plus que ça mais des fois tu es assez pénible de ne jamais admettre que soit tu t’exprimes mal soit tu te trompes.
Tu essaies souvent de retomber sur tes pattes comme un chat qui tombe d’un balcon 😎

Moi j’ai souvent fait des mea culpa ça me pose aucun problème.

Que ne comprends tu pas dans cette phrase simple
« La disruption est une rupture, une innovation radicale »

« On peut confondre carré et rectangle. Un carré est bien un rectangle, mais ça ne veut pas dire qu’un rectangle est un carré »

Et là je sais pas à quoi tu joues

« Mais c’est pas grave, tu as le droit de confondre. Ce n’est pas illégal. »

Là par contre ça devient saoulant

avatar fte | 

@fifounet

"Mais je précise que ce n’est pas grave"

Sacrée tartine pour quelque chose de pas grave. Pourquoi tant d’insistance sur le fait que ce n’est pas grave ? En tout cas tu as l’air de sérieusement y tenir... c’est moi que tu essaies de convaincre ?

Ok, cool.

Ma phrase était en effet fort courte. J’aime bien les phrases courtes. Mais malgré sa courteur, tu as manqué la nuance apportée par le « je pense ». Il s’agissait d’une hypothèse.

Tu ne confondais pas. Cool.

Ce n’est pas grave. Ok.

Tu ne penses pas que c’est de l’innovation. Cool.

Moi si. Fin de l’histoire.

Quand à l’aspect saoulant... laisse webHAL1 hors de nos conversations. Tes petites rancunes personnelles ne m’intéressent ni ne me concernent.

avatar fifounet | 

@fte

Oui je sais bien que ce n’est pas grave
Mais je maintien aussi que tu es têtu et que tu ne reviens jamais que ce que tu dis.
Que tu aimes avoir toujours raison malgré qu’on te montre par a+b que, peut être? Tu t’es trompé.
Et c’est pas parce que j’en fait une tartine que du coup ça devient faut.
C’est marrant que dès qu’on veut se justifier précisément c’est pris comme une tare.
Et que sortie une seule phrase fausse c’est normal.

« tu as manqué la nuance apportée par le « je pense ». Il s’agissait d’une hypothèse. »

Ha donc c’est ta manière de pas avoir tort.
Ok cool.
Maintenant ç’était une supposition.
Si ça c’est pas se raccrocher aux branches 😂
C’est un peu la version light de « Saïd erreur de ma part »

"Moi si. Fin de l’histoire. »

Ok cool si c’est ta manière à toi d’avouer que tu as peut être tort.
Car oui je te la refait en ultra résumé
Je tu dis donc que c’est pas de l’INNOVATION
tu me dis que je confond innovation avec disruption donc que j’irai du dire DISRUPTION.
En te montrant la définition :
« La disruption est une rupture, une innovation radicale »
Donc je conclue que j’aurai du dire disruption alors que la définition la disruption est une innovation. Donc quoi au final je confond de dire le truc autrement que toi mais pour exprimer la même chose

Au final pour tout c’est de la disruption et pas de l’innovation ?
Mais le disruption est une innovation
J’en conclue quoi ?
Tu es d’accord avec moi sans l’être ?

Oui c’est lourd comme explication mais tu m’y obliges.

Dire que j’insiste est donc malhonnête de ta part.
Car sur une phrase à moi simple tu as pinaillé à tort avec plusieurs phrases et après tu me dis que c’est moi qui en fait trop.

« Quand à l’aspect saoulant... laisse webHAL1 hors de nos conversations. Tes petites rancunes personnelles ne m’intéressent ni ne me concernent »

Ben disons que c’est juste une comparaison pour te mettre nettement au dessus et nullement une rancune mal placée.
Et puis comme tu as participé à notre querelle l’autre fois en disant que tu trouvais ça divertissant je me suis permis de dire ça pour la petite blague.
Et puis tu risques du participer à nouveau quand il te prendra à partie pour t’expliquer que tu ne dois plus dialoguer avec moi car tu sembles d’accord avec lui en t’opposant à moi

Et ne confonds pas à nouveau
Je n’ai aucune rancune envers lui car je continue de lui parler. C’est lui qui a la rancune tenace et qui ne réponds plus.
Si y’a bien quelqu’un de pas rancunier c’est bien moi , je le regrette parfois.
Regardes avec toi on s’est opposé durement à tes débuts ici que je sache et pourtant 😎

avatar fte | 

@fifounet

Je suppose que je devrais répondre à plein de trucs là, mais franchement, wouh, quelle prise de tête. Non.

Je rebondis sur le sujet cependant.

Je disais donc qu’il me semble que Microsoft est dans une continuité alors que la méthode Apple est la disruption. Okaaay, le mot dangereux... innovation continue d’un côté, i.e. la gamme Surface, dont le Surface Studio assez délirant, disruptive de l’autre, avec des produits qui ne s’inscrivent pas dans les codes précédents.

Tu répondais en disant que Microsoft n’innove pas.

Tu me demande si je suis d’accord sans l’être. J’en sais rien. Oui, je suppose. Ou pas. Oui pour Apple non pour Microsoft.

Il y a d’autres facettes à Microsoft, en particulier au niveau outils de développement ou outils d’infrastructure, où ils bousculent parfois pas mal les choses. BizTalk il y a longtemps, .net il y a un peu moins longtemps, par exemple. Mais c’est moins visible, clairement. Domaine duquel Apple est totalement absent.

Suis-je têtu ? Absolument. Suis-je ironique ? Souvent. Tu as noté le premier. Essaie de repérer le second.

avatar fifounet | 

@fte

"Je suppose que je devrais répondre à plein de trucs là, mais franchement, wouh, quelle prise de tête. Non."

Tu as parfaitement raison 😎

« Je rebondis sur le sujet cependant. »

Là aussi

Je disais donc qu’il me semble que Microsoft est dans une continuité alors que la méthode Apple est la disruption. Okaaay, le mot dangereux... innovation continue d’un côté, i.e. la gamme Surface, dont le Surface Studio assez délirant, disruptive de l’autre, avec des produits qui ne s’inscrivent pas dans les codes précédents.

Pour ma part je disais que MS n’était pas dans l’évolution à mon sens.

Après je n’ai pas donner d’avis sur Apple.
En tout cas je vais pas dit qu’ils n’étaient pas dans la disruption.

« Tu répondais en disant que Microsoft n’innove pas. »

Je répondais surtout à ton commentaire qui disais que MS était dans la continuité et j’émettais en bémol.
Car pour moi maintenir une continuité freine (pas annule) l’innovation. Ha zut la disruption.
Ho puis non même l’innovation 🤪

« Il y a d’autres facettes à Microsoft, en particulier au niveau outils de développement ou outils d’infrastructure, où ils bousculent parfois pas mal les choses. BizTalk il y a longtemps, .net il y a un peu moins longtemps, par exemple. Mais c’est moins visible, clairement. Domaine duquel Apple est totalement absent »

C’est bien pour ça que je précise souvent (Mere ici) que l’innovation du côté de MS est très faible pour le grand public car elle veut surtout éviter le chamboulement (ok la disruption dans ce cas) chez ses clients
Elle est contrainte de faire ça je le conçois et c’est pour ça que je les place à part en ce qui concerne l’innovation générale pour le commun des mortels
Apple c’est l’inverse et ça me va bien.

avatar fte | 

@fifounet

"Tu as parfaitement raison"

Toujours. Je sais.

avatar fifounet | 

@fte

"Toujours. Je sais."

Zut j’ai oublié de dire « dans ce cas », exceptionnellement

avatar fifounet | 

@fte

"Suis-je têtu ? Absolument. Suis-je ironique ? Souvent. Tu as noté le premier. Essaie de repérer le second."

On est d’accord.
Mais pour repérer le second sur un forum avec juste de l’écrit c’est moins évident
Sauf quand on utilise des smileys mais c’est parfois critiqué par certains ici. 🤔

Ça me fait penser que sur ces forums où on ne discute qu’avec de l’écrit et sous anonymat j’ai souvent l’impression que ça ressemble souvent à un dialogue entre robots munies d’une nonne IA mais sans analyse émotionnelles ou autre qui font que le dialogue entre humain est plus riche que ça

avatar webHAL1 | 

@fte
« Quand à l’aspect saoulant... laisse webHAL1 hors de nos conversations. Tes petites rancunes personnelles ne m’intéressent ni ne me concernent. »

Ah ah, bien essayé ! :-D
Mais il est définitivement trop obnubilé par ma personne pour réussir à ne pas penser à moi à chaque message qu'il écrit ici. J'ai une telle importance dans sa vie que ça en devient presque grisant. 😎

avatar fifounet | 

@webHAL1

"Mais il est définitivement trop obnubilé par ma personne pour réussir à ne pas penser à moi"

Ben désolé mais pas un article ici sans un de tes commentaires avec au minimum 1 incohérence.
J’y peux rien moi.

Tu peux changer ton pseudo et te renommer @totolariflette je ferai pareil

avatar fifounet | 

@fte

"Après, je t’invite à jeter un coup d’oeil à l’histoire de la Surface et des hybrides, et de me dire ce que tu en pense. Pour moi, c’est de l’innovation, sans le moindre doute. Mais sans tout péter au passage. ;)"

Pour moi mixer 2 produits en un parce qu’on ne sait pas trop comment faire un nouveau produit et qu’on joue au normand ce n’est pas de l’innovation.

avatar pocketalex | 

@ fifounet

"Pour moi mixer 2 produits en un parce qu’on ne sait pas trop comment faire un nouveau produit et qu’on joue au normand ce n’est pas de l’innovation."

J'abonde dans ton sens quand on voit le résultat du bousin, mais tout de même, d'un point de vue hardware, je ne peux que saluer les initiatives prises par Microsoft, quand on voit le nombre d'acteur dans la marché du PC, qui font tous à 99% les mêmes machines sans aucune prise de risque, on est bien content de voir des ordinateurs comme la Surface Pro ou la surface Studio, ou même le surface laptop qui pousse le design dans un univers ou tous les laptops sont moches, hormis ceux d'Apple et quelques exceptions par ci par la, souvent de pures copies d'Apple (Asus zen et Cie)

Bref, d'un point de vue hardware, microsoft a proposé de belles innovations, le nier serait de mauvaise foi, maintenant, un ordinateur n'est pas que le hardware, et sur chaque modèle de la gamme surface il y a de quoi critiquer

- le surface laptop ou tout est collé soudé, indémontable, in-upgradable, irréparable
- le surface studio avec du matos de laptop dans une machine proposée au prix d'un station de travail haut de gamme
- la surface pro, avec son concept de tablette et ordinateur, mais qui au final n'est qu'un PC sous windows dans un boitier de tablette. Avec du tactile, certes, mais si on veut une vraie expérience tablette, l'ipad est loin devant, l'ipad est crédible, la surface non (même si ici nombreux sont ceux qui vont affirmer que si)

Voila, je ne cherche pas à ménager la chèvre et le chou entre toi et @fte et @webhal, mais la vérité est, de mon avis, entre les deux

avatar fte | 

@pocketalex

"Voila, je ne cherche pas à ménager la chèvre et le chou"

Moi je suis chou. Les chèvres, ce sont les autres.

avatar fte | 

@pocketalex

"mais si on veut une vraie expérience tablette, l'ipad est loin devant, l'ipad est crédible, la surface non (même si ici nombreux sont ceux qui vont affirmer que si)"

C’est juste je suppose.

Quoique si une Surface, c’est un PC enfilé de force dans une tablette, on pourrait aussi dire que l’iPad, c’est un téléphone enfilé de force dans une tablette.

J’en ai vu dire l’un, d’autres l’autre.

Je pense que personne n’a vraiment trouvé et libéré le potentiel de ce format d’appareil.

avatar fifounet | 

@fte

"Je pense que personne n’a vraiment trouvé et libéré le potentiel de ce format d’appareil."

Certes mais bon la Surface est pas sortie l’année dernière quand même et pour l’instant elle a pas libérée grand chose.
Et son store d’applications spécialement fait pour elle fait plutôt sourire qu’autre chose.

La logitheque Windows est juste la pour faire illusion , vaut mieux un PC portable pour ça

Après on peut toujours dire c’est pour l’année prochaine ....

avatar pocketalex | 

@fte

"Quoique si une Surface, c’est un PC enfilé de force dans une tablette, on pourrait aussi dire que l’iPad, c’est un téléphone enfilé de force dans une tablette."

Ah mais tout à fait, et les comparer est chose compliquée

Il faut vraiment jauger ses usages pour s'orienter vers le produit le plus adapté. Pour certains ce sera l'iPad, pour d'autres la Surface, je pense pas qu'il y ait de vérité (c'est bien de le dire, ça calme les excités ou les porteurs de telle ou telle foi)

L'iPad est la meilleure tablette du marché. C'est surement discutable, c'est mon point de vue. Mais le produit, dans cet exercice, est relativement abouti. Maintenant, travailler sur un tableur avec l'iPad, c'est faire preuve d'autoflagellation et d'envie d'en chier comme pas possible, après, on trouve toujours des gens qui prennent du plaisir dans la douleur.

La surface est un PC sous windows. Si on a des besoins de productivité, on peut difficilement faire mieux. Maintenant, il a la forme d'une tablette, et si on l'utilise comme tel ... ouch. Tout d'un coup c'est plus la joie. Alors certains vont m'expliquer que si si, c'est la joie, mais ... non non en fait.

Du coup, il faut VRAIMENT cibler ses usages, car comme tu le dis, de loin les appareils se ressemblent, mais à l'usage, on a le choix entre un gros iPhone ou un PS sous Windows.

Rien n'est parfait en ce bas monde

avatar webHAL1 | 

@pocketalex

Je te rejoins dans l'esprit, mais tes deux exemples ne sont pas spécialement bons/pertinents.
Tu parles d'abord de travailler sur un tableur avec l'iPad, ce qui en effet s'avère être une aberration. C'est un exemple très précis, et je pense que seuls les fanatiques inconditionnels de la Pomme ne seront pas d'accord.
Mais ensuite tu prends un cas beaucoup plus général : l'utilisation de la Surface en mode "tablette". Et tu dis que ce n'est pas la joie. Sauf que :
- Le visionnage de Netflix sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Le surf sur le Web sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- l'utilisation de OneNote sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- La consultation d'un document PDF sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Une partie d'un jeu vidéo tactile sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Etc.
Là où ce n'est clairement pas la joie, c'est lors de l'utilisation de logiciels pensés pour une souris à deux boutons et des raccourcis-clavier. Donc une très grande partie des applications disponibles sur Windows. L'expérience est identique à celle d'un tableur sur iPad : possible, mais frustrante à se damner !

avatar fifounet | 

@webHAL1

"C'est un exemple très précis, et je pense que seuls les fanatiques inconditionnels de la Pomme ne seront pas d'accord."

Toujours cet esprit pollué par ces conneries.
Impossible pour toi de tenir un discours sain

avatar fifounet | 

@webHAL1

"- Le visionnage de Netflix sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Le surf sur le Web sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- l'utilisation de OneNote sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- La consultation d'un document PDF sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Une partie d'un jeu vidéo tactile sur la Surface en mode "tablette" => c'est la joie.
- Etc."

En gros ce que fait sans problème une tablette Android a 200€

avatar Ghaleon111 | 

Niveau expérience tablette ça dépend, j'ai parler a certains qui préfèrent l’expérience tablette de w10 pour toute la souplesse, la polyvalence, la connectique, certains gros logiciels beaucoup plus puissant que sur ios qui exploitent bien le tactile de w10, la prise de note encore plus efficace, les accessoires, le multitâche etc... et pouvoir l'utiliser au choix avec une souris et utiliser une manette one, steam etc.... et pour eux l'ipad est bien inférieur en tablette malgré qu'elle a plus d'apps tactile. ça dépend des gens en fait, d'autres vont préférez l'ipad d'autres raisons.
Il ne faut pas oublier n’empêche qu'il y a eu beaucoup d'améliorations depuis 2015. Ne pas oublier non plus que w10 est conçu comme un os hybride avec logiciels et fonctionnalités, claviers etc... adapté a une ergonomie tactile. Ce n'est pas juste un os de bureau comme mac os.

Et dans le futur projet andromeda associer a core os va beaucoup amplifier cette usage tactile de w10.
Donc l'ipad a un os de smartphone en un peu améliorer et la surface pro a un os desktop qui devient beaucoup tactile friendly. Microsoft a le bon bout.

avatar fifounet | 

@Ghaleon111

"et la surface pro a un os desktop qui devient beaucoup tactile friendly. Microsoft a le bon bout."

Oui mais le problème c’est que ce n’est pas un desktop. Ça te pose pas un problème ?

Si c’est pour être obligé d’utiliser la souris c’est pas la peine, autant rester sur son PC portable.

Un utilisateur de tabeltte, un non technophile ou non Geek comme tu veux ne veux pas s’embarrasser avec l’apprentissage. Il veut un outil permettant d’utiliser des applications diverses et variés adaptées à la tablette.

Un utilisateur qui met plus de 30 s à trouver ce qu’il cherche sera un utilisateur qui va abandonner car ça va vite le gonfler.

Donc l’avantage sera du côté des tablettes iOS ou Android peu importe mais pas du côté de la Surface.

avatar Ghaleon111 | 

Justement, c'est pas obliger d'utiliser la souris tous le temps, ça dépend de ce que tu a envie de faire surtout. Justement j'ai vu pas mal d'utilisateurs dire qu'ils aiment pouvoir d'un coup être en clavier trackpad et l'instant d’après être en tactile a l'envie, ils aiment bien ne pas être bloqué aussi.
Je remarque que le neophyte est habituer a windows depuis un moment, a l'école déjà, c'est ce que les jeunes utilisent pas mal en général.
Faut dire aussi une chose, beaucoup de choses sont aussi plus facile a faire sur windows que sur ios, il y a aussi beaucoup de choses plus facile a faire a la souris qu'en tactile du fait que les logiciels sont plus complet et souple et la surface a l'avantage de faire les deux.

Il y a donc des choses qui mettent plus de 30s aussi a trouver sur ios qui gonflent les gens, combien j'en ai vu galérer mème des jeunes juste par ce qu'ils voulaient mettre des mp3 dans leurs iphones/ipad alors qu'il n'y a méme pas de transfert a faire sur une surface et si tu veux en faire un c'est un jeu d'enfant pour n'importe qui.

ça dépend vraiment des usages de chacun mais quant on y réfléchis vraiment, a part les jeux mobiles plus nombreux sur ios, que fait ios que ne peux pas faire w10 en tactile finalement ? Sur beaucoup d'usages principaux de monsieur tous le monde, tu te rend compte que la surface le fait très bien en tactile et parfois mieux pour certaines choses.
En plus tu a des sites internet qui adopte le pwa qui sont des apps encapsulées dans un site web, ça c'est l'avenir.

Je trouve que c'est une force de la surface qui navigue eaux troubles, on peut aller d'un coté puis de l'autre toujours avec beaucoup de souplesse et de liberté dans l'approche.
Au final l'approche Microsoft finis par devenir meilleur car la puissance de l'os est déjà acquise alors que ios a encore beaucoup de travail la dessus y compris niveaux bridages et limitations diverses qui vont gênées de futures services comme xcloud et utilisateurs par exemple.

avatar Ghaleon111 | 

Donc tout n'est pas blanc ou noir, il y a aussi cinquante nuances de gris.
Qu'importe le système, le néophyte a TOUJOURS un apprentissage a effectué plus ou moins long selon sa sensibilité a l'outil informatique quel qu'il soit.

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
« la surface pro, avec son concept de tablette et ordinateur, mais qui au final n'est qu'un PC sous windows dans un boitier de tablette. Avec du tactile, certes, mais si on veut une vraie expérience tablette, l'ipad est loin devant, l'ipad est crédible, la surface non (même si ici nombreux sont ceux qui vont affirmer que si). »

Je suis en partie de ton avis, mais je pense que ton affirmation mérite d'être nuancée. L'expérience tactile de la Surface Pro est tout à fait satisfaisante, même s'il est vrai que son registre d'applications "tablette" ne rivalise de loin pas avec celui de l'iPad.
Dans bien des cas avec une Surface Pro ça sera plus confortable d'utiliser le trackpad ou le stylet plutôt que le doigt, donc c'est ce que fera l'utilisateur. Sur l'iPad, la situation est différente : pas de pointeur, donc c'est le doigt dans tous les cas (le Pencil étant principalement utilisé pour dessiner). Les deux engendrent des frustrations, la différence c'est que la Surface laisse le choix, là où l'iPad impose des limitations.
Bref, pour une personne qui veut complémenter son micro-ordinateur qu'elle possède déjà avec une tablette, l'iPad est idéal. Pour quelqu'un qui a besoin d'un nouvel appareil et qui aimerait profiter des deux mondes, la Surface est la meilleure alternative. :-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR