10 ans de l'iPad : la revue de presse de l'époque

Jean-Baptiste Leheup |

Difficile de commencer une revue de presse dédiée à l'iPad sans traverser l'Atlantique pour apprécier la une du Time Magazine du 12 avril 2010, quelques jours après la commercialisation effective du premier modèle. Une dernière couverture consacrée à Steve Jobs de son vivant, puisqu'il décédera l'année suivante. En janvier, l'iPad avait bien été présenté aux lecteurs de l'hebdomadaire, avec ce sous-titre : « Steve Jobs a-t-il vu — à nouveau — l'avenir ? ». Sans oublier un petit clin d'œil du journaliste Josh Quittner :

Steve Jobs arrive et les spectateurs se lèvent pour une standing ovation. Une foule pourtant composée majoritairement de journalistes. Et après tout, pourquoi pas ? Par l'actualité qu'il crée, cet homme permet à nombre d'entre-nous de conserver leur emploi.

La plus grosse surprise, pour le Time, c'est qu'il n'y a pas de surprise. L'iPad est exactement ce qu'on attendait de lui : iPhone géant, très fin et léger (peut-être un peu fragile, même, d'après The Guardian). Presque décevant. « Et qui a besoin d'un écran supplémentaire à la maison ? » s'interroge le journaliste, tout en reconnaissant que personne n'avait besoin d'un iPod, ce qui ne l'a pas empêché de connaître le succès que l'on sait.


avatar JLG01 | 

Comme presque chaque fois qu’Apple présente un vrai nouveau produit, c’est le cœur les pleureuses qui trouve qu’il n’y en a pas assez, qu’il l’a ceci où cela, mais conclue chaque fois que le produit est génialissimes comparé à l’offre en place.

avatar Silverscreen | 

J’adore ce genre d’articles avec les habituelles fulgurances de journalistes généralistes qui se posent en spécialistes du hi-tech : « pas de Flash ni, ni d’appareil photo, ni de téléphonie, mais alors à quoi ça va servir ? » « Ben à la même chose que ton ordi, utilisé à 95% comme appareil de consomption multimedia, avec des applis natives au lieu de pages web ralenties par du Flash, banane... »

Amusant que 3 ans après la sortie de l’iPhone, alors que l’app Store existait déjà, que le HTML 4 était mûr, il y ai encore tant de gens pour penser que le Flash était définitivement incontournable...

Comme quoi, plus on se proclame spécialiste, moins on a de recul ou d’imagination...

avatar zoubi2 | 

Cet article est perturbant. À le découvrir, on ne lirait plus aucun journal ! 🤔 😜 😉

CONNEXION UTILISATEUR