L'iPad, le plus bel échec d'Apple ?

Christophe Laporte |

Pendant toute une semaine, nous avons eu l’occasion de revenir sur la tablette d’Apple via notre série spéciale « 10 ans de l’iPad ». Mais il y manquait peut-être un bilan : 10 ans après, où en est exactement Apple avec cet appareil ?

Crédits : Matt Buchanan (CC BY 2.0)

La situation actuelle de l'iPad n'est pas simple, tout comme l'analyse de sa position sur le marché (et dans la gamme d'Apple !). Commençons donc par les chiffres, même si là aussi Apple se montre volontiers cachottière…

Ventes : un soufflé très vite retombé

Apple a très tôt complètement cadenassé le marché de la tablette, comme cela avait été le cas pour le baladeur audio, et à l'inverse de celui du smartphone. Selon IDC, l'iPad occupait 36,5 % du marché au quatrième trimestre 2019, un chiffre en progression de 6 points par rapport au même trimestre de l'année précédente. Avec près de 16 millions d’unités livrées, Apple distance nettement son dauphin, Samsung, qui se contente d’une part de marché de 16,1 %, en recul d'un point cette fois.


avatar PierreBondurant | 

Fusion de l’input et de l’output, je trouve l’idée géniale
Manque plus que le software à la hauteur: qui puisse faire de la consultation quand on en a envie (Netflix) où utiliser des logiciels spécialisés adaptés à l’iPad (LumaFusion ❤️) mais aussi toutes les taches qu’on avait l’habitude de faire sur PC (organiser ses fichiers, ouvrir un zip...)

avatar frankm | 

@PierreBondurant

En effet on dirait qu’ils font exprès de lui mettre le cul entre 2 chaises à cet appareil qui ne veut pas être un mac ni un iPhone.
La gestion des fichiers, des PDF, et de Time machine sur disque externe histoire de ne pas tout mettre chez Apple manquent beaucoup.
Sinon oui pour LumaFision, Affinity Photo c’est orgasmique

avatar PierreBondurant | 

@frankm
pour tout ce qui est retouche vidéo ou photo et qui demande un peu de précision, c’est génial le pencil

avatar umrk | 

L'iPad est un énorme succès. Le seul problème est qu'il est tellement abouti qu'on le renouvelle moins souvent qu'un smartphone.

avatar kardonn125 | 

Bonjour a tous

Pour moi ce n’est pas un échec au contraire un von produit c’est vrai que les prix son élevé mais très utile.

avatar kardonn125 | 

@kardonn125

"tous

Pour moi ce n’est pas un échec au contraire un bon produit c’est vrai que"

avatar John McClane | 

Même les témoins de Jéhovah, récemment venus toquer à ma porte, utilisent un iPad mini pour faire lire des passages de la bible !

avatar mmmathieu | 

@John McClane

Oui!
En même temps ils détiennent le site le plus traduit au monde ... (vu via YouTube une émission de nrj... — flem de retrouver le lien.. — a défaut; https://pangeanic.fr/centre_de_connaissances/quel-est-le-site-web-le-plus-traduit-au-monde/# )

avatar celebration | 

Il serait éclairant de connaître le temps d’utilisation de l’iPad pour un utilisateur utilisant également un iPhone et un Mac.

Dans mon cas l’iPad est presque totalement écrasé par les deux autres. Passé l’effet wow du début. J’oublierais presque qu’il est quelque part chez moi, mais où exactement ?

Si iPadOS permettait de faire autant que macOS il en serait certainement autrement.

Et un jour, un iPhone avec un écran « agrandissable » finirait de tuer l’iPad.

avatar raoolito | 

@celebration

j’en suis. je ne serais pas aussi dur que vous mais oui, c’est l’idée. je pensais l’utiliser un max et finalement il dépanne pour faire tablette graphique de (rare) moments..
sinon quand je suis sur lui c’est que j’ai la flemme d’allumer l’ordi, tres peu pour les email, plutôt lire igen par exemple. un 12 pouces, pour etre sous exploité comme ca…
(je l’ai rentabilisé en écriture durant plusieurs années, au café c’est top avec un clavier bluetooth, mais une fois que j’ai arrêté d’écrire le dimanche, ben pof.. il ne servit plus)
je ne crois absolument pas en la faculté de l’ipad de remplacer un mac, pas avec des trucs genre unity ou after effect comme je suis souvent dessus. Faut oublier tout de suite… C’est pas un soucis d’OS mais comme vous le dites tres bien, d'etre coincé entre un iphone et un mac)

avatar romainB84 | 

@celebration

Moi c’est complément l’inverse !
Mon MacBook Pro a été totalement relégué au rang de serveur, et ne le sers plus qu’à stocker de fichier vidéos depuis que j’ai mon Air3!
Comme quoi hein !! Les usages d’une personne a l’autre peuvent être radicalement différents 🙂

avatar Chris K | 

@romainB84

Idem dans mon cas...

avatar Malouin | 

@romainB84

Idem, mon MacBook ne me sert plus que je pour certaines taches qui restent impossibles ou laborieuse avec mon iPad. Je suis en mobilité et je vis avec mon iPad Pro !

avatar John McClane | 

@celebration

Dans mon cas le MacBook Pro me sert uniquement à visionner des films, et à écrire de longs textes. Sinon tout le reste de la journée je suis sur l’iPad. Et l’iPhone me sert à téléphoner et Apple Pay.

avatar jeremiecroupotin | 

Faut arrêter de voir des échecs partout.Vous n’avez que ça dans vos titres en ce moment...

Le progrès n’est pas une ligne droite montante. Il y a quelques grandes avancées, mais surtout un tas de petites.

Voyons l’iPad (que j’adore) comme une pierre de l’édifice qui continue de grandir. C’est une des nombreuses réussites d’Apple.

avatar romainB84 | 

@jeremiecroupotin

Et oui mais le rageux fait vendre malheureusement 😉
Il y’a un excellent sketch de François Rollin là dessus😁:
- un article montrant un pompier sauvant un chat d’un arbre... gentil... générosité.. verdict : 2 vues !!
- Lee même article parlant du pompier ayant ensuite abusé sexuellement de la pauvre bête : 347 269 vues 😅😅

avatar Rom 1 | 

Jamais pu trouver une place à l’iPad entre mon MacBook Pro et mon iPhone. Je n’arrive pas à lui trouver un usage pertinent qui me ferait oublier mes deux autres périphériques, mais je ne demande qu’à être convaincu.

avatar gwen | 

Merci pour ce rappel du Newton. Ce PDA était tellement avancé, je ne comprend pas pourquoi ses idées d’ergonomique et de fonctionnalités n’ont pas été reprise dans iPad Os. A commencer par un copier coller génial avec un simple déplacement en bord d’écran. Dommage, il y avait une carte à jouer mais j’ai l’impression que chez Apple on oublis bien vite les choses.

avatar rcorot | 

Pour info chez Deloitte on a fourni de l’iPad 2 à tous les grades de manager et plus, mais le projet a été très rapidement oublié. Beaucoup ne l’utilisaient pas mais le donnait à leurs enfants pour les jeux...

avatar zypic | 

Pour ma part, l’iPhone n’est plus utilisé que parce que certaines applications n’existent que sur iPhone (Santé, Wallet, …).
Je renouvelle moins mon iPhone (6 au 11) alors que j’ai eu un iPad 2 puis les 3 générations d’iPadPro 12,9.
Si l’Apple Watch était capable d’être totalement indépendante et que les apps réservées à l’iPhone étaient dispo sur iPad, je n’aurais plus d’iPhone.
La meilleure combinaison pour moi serait Apple Watch + AirPods Pro + iPadPro 12,9 cellular et la possibilité de téléphoner partir de mon iPad ou de l’Apple Watch avec ou sans AirPods Pro.
J’aurais comme ça le meilleur de la mobilité : Apple Watch + AirPods Pro
et le meilleur de la puissance : AirPods Pro + iPadPro 12,9 cellular

avatar DahuLArthropode | 

J’ai déjà acheté deux iPads, j’en ai offert deux autres et j’an ai fait acheter un à ma mère. Autant dire que je suis convaincu.
Je n’utilise jamais le stylet pour quoi que ce soit qui se fasse au doigt. C’est une super machine de jeu, de lecture, de navigation, de vision âge de vidéo...
J’utilise l’Apple Pencil, qui est bien plus qu’un stylet, pour dessiner (ProCreate, Affinity Designer...) ou parfois pour l’écriture manuscrite (Nebo, Notability, signer des PDF...)
Je trouve que la vision de Jobs n’était pas si mauvaise, et j’imagine que le stylet, pour cet usage, avec ces caractéristiques, qui n’est pas un dispositif de pointage mais un outil de créativité, aurait su le séduire. Avant, on n’avait rien vu de semblable, hors des tablettes graphiques professionnelles, et les premiers iPads étaient bien incapables de se connecter à un tel stylo (j’ai essayé les catastrophiques précurseurs).
J’ai du mal à comprendre le titre: la machine est bonne et se vend bien. Pour être déçu, il faut la comparer à ses rêves plutôt qu’à la concurrence, et il faut comparer ses ventes à celles d’autre produits (Mac, etc) plutôt qu’à d’autres tablettes.
Maintenant, je pars léger avec un iPad, et j’utilise un PC contraint par mes clients.
Il n’y a guère qu’Office qui me manque, car Microsoft l’a bridé sur iPad... et sur Mac.

avatar pacou | 

iPhone en main, iPad à côté car il me sert tout le temps pour lire, internet, notes, en réunion ou autres événements
Exemple : scanner la diapo d’une conférence professionnelle

Le MacBook Pro de 2013, non renouvelé pour l’instant, me sert à travailler sur les logiciels qui ne sont pas sur iPad, genre COGILOG (j’ai un métier moins glamour que la photo).

Mais pour moi iPad était un échec avant le iPad Pro, du point de vue de l’utilisateur moyen. Le mini, que j’adore, était pour moi « seulement » un livre, mais peut on considérer cela comme un échec quand son concepteur le voyait comme cela?

Les utilisateurs ont décidé que le iPad devait être autre chose. C’est pour cela que certains disent que c’est un échec, car ne correspondant pas à leur façon de vouloir l’utiliser. En fait l’échec de Apple est de deux ordres : Tim veut dès appareils vendu trop cher pour une « simple tablette », tout en n’en mesurant pas tout le potentiel. Mais la raison est simple : Apple veut vendre du Mac. Et il est vrai qu’il manque le tactile et le Pencil à un MacBook, mais qu’il manque un je ne sais quoi qui ferait du iPad un ordinateur à part entière, notamment l’usage de périphériques mais c’est en passe de devenir réalité, et surtout l’utilisation d’écrans externes autrement qu’en recopie d’écran.

Finalement l’iPad est un monstre qui tente d’échapper à son concepteur et cela n’en fait pas un échec, juste un esclave du marketing et de la politique de prix voulu par Tim. Tout devient trop cher chez Apple et si on veut voit du trompe l’œil chez Apple en voilà un: ils n’ont jamais aussi peu vendu tout en aillant jamais eu autant de chiffre d’affaires (j’exagère un peu pour l’exercice, mais il y a une part de vérité).

avatar webHAL1 | 

Je pense que l'iPad et l'Apple Watch sont deux produits au destin assez similaire. Si on se penche sur leur réussite commerciale, il serait aberrant de parler "d'échec". Tout deux ont permi à Apple de gagner des milliards de dollars et de prendre une part significative de leur marché respectif.

Par contre, si on s'attarde sur la "promesse" qui était faite à leur sortie, il est difficile de ne pas constater qu'ils ne sont pas devenus ce qu'ils "devaient être". En 2010 Apple annonçait l'iPad comme le replaçant du micro-ordinateur traditionnel. Usant d'une métaphore marquante, Steve Jobs avait prédit que ce dernier serait relégué au rang de "camionnette" et que la tablette d'Apple deviendrait la "voiture" de Madame et Monsieur Tout-le-monde. Plus de besoin de PC ou de Mac, ces machines "utilitaires", un iPad ferait l'affaire ! Près de 10 ans après, force est de constater que cette prédiction ne s'est pas du tout réalisée. Les ventes de la tablette pommée se sont effondrées ces 5 dernières années (là où celles du micro-ordinateur traditionnel ont légèrement décliné) et, si l'iPad a trouvé sa place dans un nombre non-négligeable de foyers et quelques entreprises, ce n'est presque jamais comme "replaçant", mais comme "complément".

Même chose pour l'Apple Watch qui, il y a 5 ans, avait été présentée par la Pomme comme un appareil "à tout faire" et "que chaque possesseur d'iPhone voudra avoir à son poignet". Finalement, des centaines de millions d'utilisateurs d'iPhone s'en passent sans problème, et c'est un produit qui aujourd'hui se concentre quasi-exclusivement sur les aspects "sport" et "notifications".

avatar Lelong | 

@Frankm
"pas le c.. entre deux chaises", mais sur un joli siège Le Corbusier, dessiné par Charlotte Perriand ... 😜

avatar e2x | 

L’iPad n’est vraiment pas un échec en soit, surtout depuis le air et la suite des Pros et en dessous mais ce qu’Apple en fait pour le moment je suis dubitatif 🙇🏽 Tant de temps perdu à attendre des fonctionnalités rejetées puis finalement intégrées puis que sur certains modèles mais pas d’autres selon certains iOs etc.. en passant sur stylet pas stylet ... arf comment dire ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes s’ils ont perdu des marchés ☝🏾

CONNEXION UTILISATEUR