Le premier iPad, 10 ans après

Stéphane Moussie |

On n'est pas bien, là, confortablement installé dans son fauteuil Le Corbusier, en tête à tête avec son iPad ? « Déverrouiller ». Je fais glisser la flèche. Hop, c'est fait. Ni capteur d'empreintes digitales, ni code à saisir, l'écran d'accueil apparaît. C'est comme Face ID, sans la reconnaissance faciale.

Safari. Allons consulter le New York Times. La page d'accueil est complètement en vrac, mais les pages des articles ne posent pas de problème. Si je veux lire un autre article, je peux juste le toucher. Time.com ? Les images ne se chargent pas. Fandango, pour acheter des billets de cinéma ? Inutilisable. National Geographic ? Un gros carré noir. Dans la paume de mes mains.

Mail. Je tourne l'iPad en mode paysage pour avoir sous les yeux ma boîte de réception et le message sélectionné. J'envoie un mail à Tim pour lui dire que je ne peux pas attacher de pièce jointe.

Photos. Quel plaisir de regarder mes clichés sur cet appareil débarrassé de clavier. Je joue avec les animations des albums : un pincement à deux doigts étale la pile de photos à l'écran. L'iPad fait même cadre photo avec son mode diaporama.

Je continue avec la musique. Grâce à l'iPod intégré, j'ai accès à toute ma bibliothèque musicale. Calendrier, Rappels et Contacts se synchronisent via iCloud, mais pas Notes. Plans affiche les nombreux points d'intérêt de Google Maps, sans ses autres fonctionnalités.


avatar pim | 

@Fanoo

Tu aurais pas dû la déballer, le soir de la noce !

avatar raoolito | 

« Même si elle gagne du terrain, l'informatique de bureau n'a pas totalement pris le pas sur l'informatique de canapé propre à l'iPad. »

C’est boooo
Mais je comprend pas le sens de cette phrase. Mais elle donne bien quand meme 👍

avatar Azurea | 

Au moins les apps avaient une présentation magnifique, maintenant c'est tout formaté, sans vie. Comme si on ne voulait plus savoir ce qu'est le beau !

avatar umrk | 

L'article insiste justement sur la caractéristique unique de l'iPad, mise en évidence dans la démo initiale de Steve : cet objet peut s'utiliser assis dans un fauteuil (ou allongé dans un lit/sur un canapé).

On n'insistera jamais assez sur ce point, car c'est ce qui ringardise le clavier physique et la souris, pour d'évidentes raisons ergonomiques (mais que certains persistent à ne pas voir).

MicroMou, dans son obsession du clavier, alpha et oméga de l'informatique (ainsi que d'autres ...) n'a jamais réussi à comprendre ceci.

J'ai donné mon iPad précédent à ma femme, qui l'a adopté. Elle ne s'est plus jamais servie du Mac !

avatar Derw | 

@umrk

« cet objet peut s'utiliser assis dans un fauteuil (ou allongé dans un lit/sur un canapé). »

Oui, c’est aussi à ça que sert mon iPad. Mais c’est limité. Ce matin encore j’ai voulu faire un truc impossible : renommer un album dans Musique ! il va falloir que je le fasse sur mon mac...

Et pour Apple, ne cibler que les personnes qui ont un usage « domestique » de la tablette, c’est se fermer des portes. D’où iPad OS, les claviers...

« J'ai donné mon iPad précédent à ma femme, qui l'a adopté. Elle ne s'est plus jamais servie du Mac ! »

Ma belle mère, c’est pareil. Du jour où elle a eu une tablette, elle a laissé tomber son Mac. Sauf que cela lui à jouer des tours : elle ne sait imprimer ses mails, ses documents tapés ni ses photos. Et quand sa tablette est morte elle a tout perdu. La simplicité d’usage des tablettes pousse à la « fainéantise » informatique. Avant, sur son Mac elle gérait les sauvegardes (mises en place par moi).

avatar umrk | 

Les choix technologiques de l'iPad (pas de clavier, pas de souris, pas de finder) le rendent utilisables par des gens qui n'auraient jamais accédé à l'informatique (ou qui ont jeté l'éponge devant Windows). On peut évaluer cette population à l'écrasante majorité des utilisateurs domestiques (sans doute 90%). Pour les autres, oui, il reste le Mac, mais les ventes montrent bien que cela va devenir marginal (mais j'aime bien mon Mac, et je fais avec des choses que je ne pourrai faire autrement, oui ...). En tout cas comme le prônent certains, complexifier l'iPad pour essayer de plaire à 10% des utilisateurs, en se mettant à dos tous les autres, est une voie sans issue ....

avatar Krysten2001 | 

@Derw

Renommer une playlist ?

avatar Derw | 

@Depret Lucas

Non. Un album.

avatar Krysten2001 | 

@Derw

Ah je n’ai jamais fait d’album mais des playlist 🤷‍♂️

avatar DavidAubery | 

Et les MàJ payantes (1 sur 2), on en parle ? 🤣

avatar pim | 

Cet article prouve par les images et par le texte qu'il ne faut jamais mettre à jour ses appareils. L'iPad fonctionnerait comme au premier jour, s'il avait conservé toutes ses apps, et si chaque site web était contraint de maintenir une version « accessible ».

D'ailleurs, concernant les sites web, c'est un moyen de reconnaître les gars qui bossent sous linux. Leurs pages sont épurées, c'est du fait main, formées que de texte, hyper léger. Et souvent bien plus rapide pour trouver une information !

avatar Derw | 

@pim

Oui, un peu comme en 96...

avatar Krysten2001 | 

@pim

Ben si justement il faut mettre à jour pour avoir les applications le plus longtemps possible

avatar Franckali | 

Le ibooks était vraiment beaucoup plus beau avec cette étagère !

Je comprend le flat design, mais apple aurait pu garder une sorte d’étagère épuré plutôt que leur fond blanc....

avatar trambion | 

Vous avez des fauteuils Le Corbusier à Macgé !!?? Classe!

avatar Mickaël Bazoge | 

@trambion

Merci le Kickstarter !

avatar pim | 

@MickaëlBazoge

Ah bon ça a pas été déjà dépensé en Mac Pro full option ?! 😹

avatar Mickaël Bazoge | 

@pim

C’est pas très confortable pour s’asseoir.

avatar JLG01 | 

Premier iPad, eMac, AppleWorks,
La nostalgie fout le cafard.
Chester d’ailleurs inquiétant de constater la vitesse à laquelle certains équipements vieillissent tout en restant fonctionnels.
Imaginez un instant d’avoir une voiture au garage et plus aucun carburant disponible.

avatar pim | 

@JLG01

Certains vieux moteurs essence ne sont pas loin de nécessiter un carburant autre que cette saleté de E10 (saleté car il incorpore des biocarburants, qui sont en l’état actuel des méthodes de production un non sens écologique !).

avatar PierreBondurant | 

L’iPad était quand même un des premiers appareils grand public à fusionner input (keyboard, pointing device) et output (écran).
Rien que pour ça, il mérite sa place au Panthéon de l’informatique!

avatar Silverscreen | 

Mes filles l’utilisent encore quotidiennement avec l’app Netflix d’origine. Pas mal pour un appareil qui a 10 ans et sympa de la part de Netflix. Les autres services de streaming n’auront pas assuré une telle retrocompatibilité au delà de 3-4 ans

avatar monsieurg33K | 

« Un MacBook de 2010 n'a pas ces problèmes. Un MacBook de 2010 permet encore de naviguer sur le web d'aujourd'hui et de profiter d'une myriade d'applications. Oui mais voilà, un MacBook n'est pas un iPad, et c'est bien pour ça que ce dernier a été créé. »

Pour moi c’est un vrai problème, et c’est pour ça que je n’ai jamais franchi le pas. Quand tu regardes le prix d’un iPad Pro, avec un Smart Keyboard et un Apple Pencil, on arrive au prix d’un Mac, et on sait lequel gagnera niveau longévité...

avatar Derw | 

@monsieurg33K

Si vous prenez tout ça, sans être graphiste, c’est que vous n’avez pas que besoin d’un appareil de consultation hautement mobile. Dans ce cas c’est effectivement plus pertinent de prendre un Mac...

Par contre il faut relativiser la durée de vie des iPad. Mon iPad 4 est toujours compatible avec internet, les mails et toutes les apps installées dessus.

CONNEXION UTILISATEUR