Le vol de produits Apple se porte toujours bien à New York

Florian Innocente |

Si les vols qualifiés repartent à la hausse à New York, c'est… grâce aux produits Apple. C'est ce qui ressort de chiffres produits par les services de police de la ville, repris par le Wall Street Journal. Ces vols comprennent des produits dont la valeur monétaire est importante (le seuil est différent selon les États, 1000$ par exemple à New York).

En 2013, 8465 vols ont impliqué des produits Apple, soit 18% du total, un volume en constante progression depuis dix ans. En 2002, seuls 25 vols pour un produit de la Pomme avaient été déclarés, une autre illustration du succès de l'entreprise depuis le début des années 2000… Alors que les autres formes de crimes ou violences ont baissé à New York (homicides, cambriolages, vols de voitures, etc), ce type de larcins n'a cessé de progresser.

En gris les vols qualifiés par an à New York, en rouge la part de produits Apple

« Vous observez un pic de criminalité lorsque quelque chose de nouveau arrive : de nouvelles baskets Michael Jordan, des vestes en cuir, les Walkmans, une nouvelle technologie » explique un ancien officier de police. La popularité des appareils d'Apple s'inscrit dans cette tendance, où certains voudront à tout prix le dernier article à la mode du voisin. Les risques sont multipliés par le fait que le nombre de gens pouvant posséder ces iPhone ou iPad n'a fait qu'augmenter ces dernières années, et que ces appareils mobiles que l'on utilise partout sont encore plus faciles à subtiliser.

Apple pour sa part a amélioré dans iOS les fonctions de blocage et de repérage d'un iPhone ou d'un iPad volé, avec comme corollaire, l'appui des services de police pour populariser ces fonctions auprès des utilisateurs (lire Des policiers de Brooklyn conseillent la mise à jour iOS 7). La police de New York qui enjoint également les utilisateurs à enregistrer leurs appareils auprès du commissariat de quartier pour les restituer plus facilement à leurs propriétaires.


avatar Steve Gosselin | 
C'est presque aussi débile que des faire des stats des vols impliquants les possesseurs de chaussures Fred Perry.
avatar pat3 | 
En quoi est-ce débile ? Vu le nombre de personnes que l'on connaît tous autour de soi qui se sont fait voler un iPhone en particulier, et vu que lorsqu'on déclare un vol d'iPhone au commissariat de police, la première réaction du policier c'est "encore un !", je pense qu'il est normal que la police s'intéresse particulièrement au problème et qu'on cherche à le résoudre, non ?
avatar igloo | 
Peut-être qu'en 2002 y avait pas ou peu de vols parce que pas ou peu de monde avait un produit Apple dans sa poche ? Je dis ça... je dis rien. Il me parait normal que le nombre de vols augmentent proportionnellement au nombre d'appareils Apple dans les poches des New-yorkais. (c'est dit dans l'article d'ailleurs XD)
avatar Steve Gosselin | 
faut peut être le temps aux voleurs de réaliser qu'ils pourront plus rien faire avec des iPhone volés ^^
avatar macin | 
@ djipsy5 Ça s'appelle la NSA!
avatar calotype | 
Y'a plus qu'à interdire les produits Apple pour potentiel trouble à l'ordre public...

CONNEXION UTILISATEUR