Apple, Samsung, Microsoft et Google s'engagent contre le vol de smartphones

Mickaël Bazoge |

Les smartphones sont l'une des causes principales de la montée des violences dans les grandes villes, du moins américaines. Les voleurs prennent pour cible les propriétaires d'iPhone et de mobiles Android les plus cotés, et tentent ensuite de les revendre au plus offrant même si les solutions antivol sont de plus en plus nombreuses. Avec iOS 7, Apple a mis au point la fonction de verrouillage d'activation, qui réclame l'identifiant et le mot de passe du propriétaire de l'iPhone, même si le smartphone volé a été restauré.

Ce verrouillage est secondé par le service Localiser mon iPhone, qui permet non seulement de repérer le terminal perdu ou volé, mais aussi d'en effacer les données à distance. Ces deux fonctions sont optionnelles, mais, semble-t-il, largement employées par les possesseurs d'iPhone (lire : Un procureur demande à Apple d'activer son Activation Lock par défaut).

Histoire d'enfoncer le clou et de prouver qu'Apple prend décidément l'affaire très au sérieux, le constructeur a signé un « engagement volontaire » contre le vol, en compagnie de plusieurs autres fabricants de smartphones. La cause va au-delà des bisbilles actuelles, puisqu'on trouve dans la liste des signataires Samsung, Motorola, Microsoft, Nokia, Google, HTC, ainsi que les principaux opérateurs américains. L'idée est de réduire l'épidémie de vols de smartphones qui plombe les statistiques de la police.

Cette entente engage ses membres à plusieurs obligations. La première est de pouvoir effacer à distance les données sur le smartphone volé ou perdu, avec l'assentiment de l'utilisateur légitime évidemment; de rendre le mobile inopérant en cas de vol; d'empêcher la réactivation sans l'autorisation du propriétaire; et enfin de réactiver un smartphone et d'en restaurer les données (via une sauvegarde dans le nuage) si celui-ci est récupéré par son utilisateur légitime.

La plupart de ces engagements sont déjà tenus par Apple, mais ça n'est pas nécessairement le cas des autres constructeurs (ça n'est que très récemment que Google a mis au point son propre service de localisation de mobile perdu). Si tout le monde s'y met, les voleurs à la tire n'auront plus aucun intérêt à subtiliser les smartphones, puisqu'ils sauront qu'ils n'ont plus aucune valeur à la revente.

S'il convient de saluer ce bel effort d'ensemble, certains demandent à l'industrie de la téléphonie d'aller encore plus loin. Le sénateur de Californie Mark Leno explique à Re/code que si cette volonté toute neuve est louable, elle reste insuffisante à ses yeux pour arrêter l'épidémie de vols. « Il y a seulement quelques semaines [l'industrie de la téléphonie] jurait que l'approche qu'elle prend aujourd'hui était infaisable et contre-productive. Même si je salue ce changement d'attitude si rapide, l'activation optionnelle n'est pas la bonne approche ». Comme d'autres législateurs, Leno réclame l'activation par défaut de ces solutions. Cela finira sans doute par arriver.


avatar gilzecat | 
Un téléphone volé est un téléphone racheté.
avatar Billytyper2 | 
@Ugooo Si "Localiser mon iPhone" est activé, tu ne peux pas réinitialiser l'iPhone sans saisir le mot de passe. En fait, plus exactement, il faut commencer par désactiver "Localiser mon iPhone" pour pouvoir réinitialiser l'iPhone.
avatar Billytyper2 | 
@Ugooo Justement, comment peut-on flasher l'iPhone quand on n'a pas la possibilité de passer en plus bas niveau. L'action qui se rapproche au flashage c'est la réinitialisation DFU. Or, même cette action nécessite la désactivation du Localiser mon iPhone. A l'heure actuelle je ne connais pas une méthode permettant d'attaquer l'iPhone plus bas que la réinitialisation DFU ???
avatar alinf34 | 
De toute façon, tant que ça ne sera pas activer par défaut ça ne servira pas a grand choses. Les voleurs ne peuvent pas savoir s'ils tombent sur quelqu'un qui les a activé ou pas et ils pourront donc toujours tenter leur chance ....
avatar alinf34 | 
Et puis de toute façon l'IMEI n'est pas inviolable, loin de la. D'ailleurs on trouve prêt de la Gare de l'Est des endroit ou faire modifier l'IMEI. Et même s'il était inviolable il est toujours possible de revendre un tel volée dans un pays ou les opérateurs ne participent pas a l'IMEI.
avatar winstonsmith | 
Dans quelques mois, quand tout ceci sera en place, les mêmes se plaindront qu'Apple et Google les localisent en permanence... "Monde de merde" comme dirait Georges Abitbol.

CONNEXION UTILISATEUR