Retest de l’iPhone 6s et de l’iPhone 6s Plus

Mickaël Bazoge |

Apple avait vu grand pour la présentation de sa nouvelle gamme d’iPhone en septembre dernier, en investissant le vaste Bill Graham Civic Auditorium. Mais les iPhone 6s et 6s Plus ont dû faire de la place pour les autres nouveautés de cette fin d’année, l’Apple TV et l’iPad Pro. La génération « s » de 2015 était-elle si peu intéressante pour qu’elle ait à partager le haut de l’affiche ?

Cliquer pour agrandir

Ce qui est bien

Ce serait aller un peu vite en besogne. Un peu plus de deux mois après le lancement du cru annuel, on peut en dresser les bons points qui améliorent sensiblement l’expérience par rapport aux générations précédentes.

Touch ID

Apple a sérieusement accéléré le traitement de calcul de son lecteur d’empreintes digitales. À tel point que l’écran de verrouillage laisse trop rapidement la place à l’écran d’accueil, sans qu’on ait eu le temps de jeter un œil sur les notifications ! La méthode la plus simple pour éviter de rater une notification est encore d’allumer l’écran via le bouton on/off, ce qui implique un changement de ses petites habitudes…

Ce capteur amélioré est tellement rapide qu’on regrette qu’il ne soit pas présent sur les autres terminaux iOS sortis cette année, tout particulièrement l’iPad mini 4 et l’iPad Pro qui ont été inexplicablement laissés sur le bas-côté.

3D Touch : Quick Actions et trackpad

Apple peut se vanter d’innovations qu’aucun autre constructeur n’est capable d’offrir. Il en va ainsi de l’écran 3D Touch sensible à la pression ; couplé avec le Taptic Engine venu tout droit de l’Apple Watch, cette technologie est une merveille d’ergonomie ouvrant des possibilités d’interaction qui restent encore à exploiter.

Cliquer pour agrandir

Parmi les utilisations de 3D Touch que seul un constructeur maîtrisant à la fois le matériel et le logiciel peut offrir, on trouve les Quick Actions (les tentatives de quelques fabricants chinois de se lancer sur ce créneau sont très limitées dans leurs usages). Un appui fort sur l’icône d’une application affiche un menu d’options : il devient possible, sans avoir à lancer l’app, d’appeler un contact (dans Téléphone), de composer un SMS pour un correspondant favori (dans Messages), de prendre un selfie (avec l’app Appareil photo), ou encore de composer un nouveau tweet.

Les Quick Actions ont été rapidement adoptées par les développeurs (y compris dans notre propre application !) car elles offrent souplesse et réactivité, sans oublier l’évidence de leur utilisation.

La fonction de trackpad demande elle un peu d’entraînement, mais une fois qu’on l’a en main (ou sous les doigts), il est impossible de s’en passer. En appuyant fort sur le clavier virtuel, celui-ci se transforme en trackpad afin de faciliter la navigation dans un texte.

Cliquer pour agrandir

Le curseur est bien plus simple à utiliser de cette manière, plutôt que la « bulle » à laquelle on avait fini par s’habituer tant bien que mal. La productivité grimpe en flèche avec cette fonction, que l’on retrouve aussi sur les iPad récents (mais en posant deux doigts sur le clavier).

Enregistrement vidéo 4K

Apple est arrivée un peu après la bataille de la 4K mobile : la plupart des smartphones haut de gamme concurrents permettent d’enregistrer en ultra haute-définition depuis un moment, quand l’iPhone s’est longtemps contenté du 1080p. C’est désormais du passé avec cette gamme « s », qui permet enfin de filmer en 4K (3 840 x 2 160 en 30 images/seconde). Le résultat est tout à fait satisfaisant, et encore plus sur l’iPhone 6s Plus qui bénéficie du stabilisateur optique pour la vidéo. Ce modèle est un cumulard dans ce domaine, puisque le 6 Plus de l’an dernier intégrait déjà un stabilisateur optique pour l’image.

Si Apple ne manque pas, dans sa communication officielle, de souligner l’apport de la 4K avec ses iPhone 6s, la démocratisation de cette définition reste handicapée par un certain nombre d’obstacles comme l’absence ou presque de contenus, la difficulté de partager des fichiers aussi lourds, ou tout simplement le renouvellement très lent sur le marché des téléviseurs (même si les modèles 4K sont de plus en plus populaires).

Apple ne s’y est d’ailleurs pas trompée : il faut aller farfouiller dans les réglages de l’app Appareil photo pour activer l’enregistrement 4K, qui n’est pas le mode par défaut. Rappelons aussi que le nouvel Apple TV ne prend pas en charge cette définition…

Or rose

La variété, c’est la vie. Avec l’Apple Watch, la Pomme a expérimenté les variations de matériaux et de couleurs, pour le plus grand bonheur de ceux qui aiment personnaliser leurs montres. Il en ira peut-être de même un jour pour l’iPhone, mais en attendant on ne peut que saluer l’arrivée d’une nouvelle teinte dans le cru 2015, l’or rose !

Cliquer pour agrandir

En fait de "rose", il faudrait d’ailleurs plutôt parler de "cuivre" tellement cette nouvelle teinte s’en rapproche, tout dépendant en fait de l’éclairage. Imaginé pour séduire un marché chinois qui, paraît-il, est très friand de cette couleur, l’or rose a aussi ravi bien des consommateurs un peu partout dans le monde (à tel point qu’un nouveau modèle d’Apple Watch Sport "or rose" a fait son apparition). Elle séduit d’ailleurs aussi bien les utilisateurs que les utilisatrices…

On peut lancer les paris pour la couleur 2016 : certains ici aimeraient voir du violet, pourquoi pas !

Valeur de revente

Il viendra bien un jour où la revente de votre iPhone 6s se posera, ne serait-ce que pour financer une partie de l’achat d’un nouveau modèle (et pourquoi pas sur iOccasion !). Traditionnellement, les iPhone se revendent toujours à bon prix sur le marché de l’occasion, et ce devrait être encore plus le cas avec la gamme 6s taillée pour le futur.

Les performances du processeur A9 accompagné de 2 Go de RAM, sont en effet à même d’assurer aux iPhone 6s une belle longévité : les applications qui réussiront à mettre à genoux le moteur des smartphones 2015 ne sont pas encore développées !

Ce qui est moins bien

Le cru 2015 est plein de surprises, bonnes comme moins bonnes. Plusieurs nouveautés introduites avec l’iPhone 6s et 6s Plus font simplement hausser les épaules. Exemples.

3D Touch : Peek & Pop, écran multitâche, jeux

Dans le chapitre précédent, nous faisions l’éloge de l’écran 3D Touch ; hélas, tout n’est pas aussi bien fichu que les Quick Actions ou le trackpad. Peek et Pop, qui permettent d’obtenir un aperçu d’un document ou d’un lien puis son ouverture, ont du mal à s’imposer dans la routine quotidienne. On oublie tout simplement que cette fonction existe.

Et il est vrai que Peek reste d’un intérêt assez limité. Obtenir l’aperçu d’une photo revient pratiquement à la même chose que l’ouvrir, quant à l’affichage d’un lien, il nécessite le chargement de la page web : autant lancer Safari, ce d’autant que la page est susceptible de se recharger lors de son ouverture dans le navigateur.

Peek dans Apple Music — Cliquer pour agrandir

Peek montre toutefois une facette plus intéressante quand il s’agit de dévoiler du contenu derrière le titre d’une dépêche (comme dans iGeneration), un aperçu des photos postées par un utilisateur d’Instagram, ou une idée du contenu d’une playlist Apple Music. Et il y a aussi le menu d’options que l’on fait apparaitre lorsque l’on glisse la « carte » de l’aperçu vers le haut. Il y a donc du potentiel pour le duo Peek & Pop, mais il reste à défricher.

Aux Quick Action et Peek & Pop, l’écran 3D Touch apporte deux autres fonctionnalités : la gestion de l’épaisseur du trait dans Notes, et la vue multitâche, censée s’activer lors d’un appui fort à gauche de l’écran. La première possibilité peut se montrer utile de temps à autre, mais en ce qui me concerne, je n’arrive jamais à lancer l’écran multitâche. Rien ne se passe, ou alors ce n’est pas la bonne action qui se produit. D’autres ont sans doute mieux pris le coup de main, j’en conviens.

Enfin, 3D Touch est aussi ouvert aux développeurs, ce qui est de nature à attirer les joueurs avides de nouvelles expériences. Apple ne s’était d’ailleurs pas fait prier pour faire la démonstration de Warhammer 40,000: Freeblade sur la scène du keynote de septembre. Hélas, le catalogue est toujours très réduit : à l’exception de ce jeu (disponible depuis quelques jours), les autres titres compatibles font un usage minimal de la pression sur l’écran (Breakneck, Monkey Force…). Comme le montre Warhammer, il est pourtant possible d’offrir aux joueurs une meilleure jouabilité en tirant profit de 3D Touch.

Appareil photo 12 mégapixels

Depuis l’iPhone 4S en 2011, le compteur aux mégapixels de l’appareil photo au dos des smartphones était bloqué sur 8. On sait que la valeur n’attend pas le nombre de mégapixels, et que la qualité des photos prises avec un iPhone n’a rien à envier aux smartphones dotés de capteurs 20 mégapixels. Il fallait néanmoins qu’Apple fasse un effort avec cette génération, au risque de vraiment décrocher sur la fiche technique, y compris en face des mobiles Android milieu de gamme.

Cliquer pour agrandir

Les photos prises avec un iPhone 6s sont logiquement plus grandes que celles réalisées avec les modèles précédentes. Sont-elles pour autant plus jolies ? Difficile d’être totalement conquis par le nouveau capteur, capable du meilleur comme du moins bien (lire : iPhone 6s : un excellent appareil photo quand il n'est pas frustrant).

Le rendu des couleurs est plus flatteur sur un iPhone 6s par rapport à un iPhone 6 et la mise au point est rapide même si l’autofocus patine parfois ; mais le traitement logiciel est susceptible d’accentuer les contours et forcer sur la réduction de bruit. Surtout, si la luminosité est basse, le capteur a tendance à supprimer des détails dans les images.

Live Photos

On est circonspect devant cette nouveauté. HTC avait tenté quelque chose d’équivalent en 2013, sur le One M7. Le constructeur de Taïwan n’est pas parvenu à imposer ces « photos en mouvement », et les Live Photos d’Apple semblent prendre le même chemin.

Confinées dans l’écosystème iOS (même OS X ne sait qu’en faire), les Live Photos ne peuvent pas non plus être partagées sur les réseaux sociaux : ni Facebook, ni Instagram ne prennent ce format en charge (Facebook a toutefois promis un support avant la fin de l’année).

Si on se contente de consulter les photos sur l’iPhone qui a servi à prendre le cliché, Live Photo peut effectivement se montrer amusant, surtout quand le sujet se prête au jeu.

On se demande toutefois ce qu’attend Apple pour livrer une fonction d’exportation en GIF ! Plusieurs apps tierces sont d’ailleurs sorties pour combler cette absence (comme Live GIF ou LiveToGIF).

Ce qui est vilain

Tout n’est pas (or) rose avec cette nouvelle gamme. Les irritants sont bien présents, qui ressortent surtout d’obsessions de moins en moins compréhensibles de la part d’Apple.

Autonomie

Cela commence à ressembler à une tendance : les produits mobiles d’Apple doivent tenir une journée. Apple Watch, MacBook, iPad… Après une rude journée à crapahuter, ces appareils doivent être rechargés une partie de la nuit pour répondre de nouveau présent le lendemain. Il en va de même pour l’iPhone 6s : soumis à un usage intensif durant une journée à travailler en mobilité loin du bureau (voyage en train, consultation à haute dose de Mail, de Slack et de Twitter, prise de photos…), la batterie a commencé à flirter avec le seuil des 20% au bout de cinq heures de ce traitement infernal. Si vraiment vous voulez un iPhone qui tienne réellement le coup une bonne journée, choisissez un 6s Plus.

Image iFixitCliquer pour agrandir

Il faut dire qu’Apple n’a pas gâté cette génération. La capacité des batteries des iPhone 6s et iPhone 6s Plus (respectivement de 1 715 mAh et 2 750 mAh) est moindre que sur les iPhone 6 et 6 Plus (1 810 mAh et 2 915 mAh). Si on peut reprocher à Apple son obstination de la minceur, on ne peut que saluer le travail d’optimisation accompli par les ingénieurs de Cupertino.

C’est presque un miracle que les nouveaux iPhone offrent une autonomie équivalente à celle de leurs prédécesseurs, avec des batteries plus petites et des technologies toujours plus nombreuses à alimenter (3D Touch, Dis Siri, APN 12 mégapixels…). Malgré tout, cette lubie de la finesse, qui pourrait bien se poursuivre avec la prochaine génération d’iPhone, risque de rogner encore sur la capacité de la batterie. Jusqu’à dégrader l’expérience utilisateur ?

Dis Siri

La fonction Dis Siri a obtenu sa pleine autonomie avec l’iPhone 6s. Il suffit de dire « Dis Siri » quand on est à côté de son smartphone pour réveiller l’assistant d’iOS. C’est le coprocesseur M9 qui prend en charge cette fonction, également disponible sur les iPhone et iPad plus anciens sous iOS 9, mais uniquement quand ils sont en charge, la prise dans le secteur.

Cette avancée est la bienvenue… si seulement sa fiabilité était au niveau des attentes ! L’iPhone rencontre en effet bien des difficultés à lancer Siri après l'énonciation de la requête. Quant à la fonction de reconnaissance de l’empreinte de la voix de l’utilisateur (une nouveauté introduite avec iOS 9), là aussi les résultats laissent à désirer. Bref, ce n’est pas encore avec ce type de fonctionnalité que Siri gagnera le cœur et les oreilles des utilisateurs.

16 Go

En 2015, avec un appareil photo 12 mégapixels, des Live Photos et l’enregistrement 4K, Apple se permet toujours de proposer une entrée de gamme dotée de 16 Go de stockage. Et même moins, puisque la capacité utile est d’environ 11 Go. Si on ajoute aux nouveautés citées (qui prennent de la place) des applications toujours plus lourdes, on comprend mieux pourquoi tout le monde conseille d’acheter le palier supérieur de 64 Go.

On sera bien plus confortable mais aussi bien moins fortuné : les Go supplémentaires sont en effet facturés au prix fort chez Apple (100 € plus cher). À tel point que cette tactique commerciale commence à être vraiment pesante : à quoi sert un appareil déjà très onéreux si on ne peut pas en tirer le meilleur profit ? Certes, pour pallier le stockage anémique, il y a bien les services dans le nuage… La limite des iCloud, Apple Music, Spotify et autre Dropbox, c’est que sans connexion au réseau, l’utilisateur est Gros-Jean comme devant, avec une brique sans contenus.

Design

N’en déplaise aux thuriféraires de Jony Ive, le design des iPhone 6 et 6 Plus n’a pas soulevé l’enthousiasme des foules avec ses bandes blanches au dos et ce fichu appareil photo qui déborde. Malheureusement, un design passe-partout une année devient un design fatigué quand on le ressert l’année suivante : c’est le cas pour cette génération « s » dont les lignes n’ont vraiment plus rien d’original.

Ça dépasse — Cliquer pour agrandir

On ne s’attendait pas à une révolution en la matière (ce sera plutôt le rôle de l’iPhone 7), mais au moins à la suppression de l’étrange bosse au dos des smartphones. Peine perdue, hélas…

Acheter ou pas ?

Deux mois plus tard, avec l’expérience de la vie de tous les jours, qu’apportent les nouveautés de ces iPhone 6s et 6s Plus ? Du confort, indéniablement. La puissance des terminaux fait des miracles dans bien des situations, que ce soit au lancement d’une app ou de la recharge moins systématique des onglets dans Safari. L’écran 3D Touch, bien exploité, est une avancée en matière d’ergonomie et d’interface. Et quand on a goûté à la vélocité de Touch ID, il est bien difficile de faire marche arrière.

Mais il est difficile de recommander cette génération aux possesseurs d’iPhone 6 ou de 6 Plus : les gains ne sont pas exceptionnels et les modèles de l’an dernier restent d’excellents smartphones. Les 12 mégapixels de l’appareil photo et l’enregistrement 4K n’offrent pas véritablement de progrès significatifs (ou alors à la marge pour ce qui concerne la très haute définition), l’autonomie est correcte sans plus, « Dis Siri » fonctionne au petit bonheur la chance…

Bref, ces 6s/6s Plus ont évidemment des atouts, mais rien qui pousse réellement à franchir le pas si l’on a dans sa poche un modèle de génération précédente. C’est d’ailleurs souvent le cas des générations « s » ; l’iPhone 7, qui reprendra à son compte les innovations de la cuvée 2015 avec un design revu (et peut-être même des choses… en moins), n’en est que plus attendu.

Pour aller plus loin :

avatar Malvik2 | 

"Retest" intéressant merci ! Perso je viens de recevoir mon 6S plus, depuis jeudi j ai du mal à décrocher je dois dire passant du 5 au 6S plus ! Dans l'ensemble je suis assez d'accord avec vous sur les qualités et défauts de ces modèls, 16go pour 750€ c'est limitée honteux, le design même si je l'apprécie manque un peu de classe, et la diminution des batteries n'est pas une bonne nouvelle...

Pour le reste en ce qui me concerne je trouve les photos et vidéos du 6s plus vraiment excellentes, 3D Touch et ses fonctions sont d'ors et déjà très agréables, la rapidité de l'ensemble de l'os est très appréciable...
Et quelques petits plus dont on parle moins : les iPhones qui résistent désormais au minimum aux projections d'eau, c'est quand même une sacrée bonne nouvelle.
L'alliage renforcé, le verre renforcé...
Bref beaucoup de positifs.

avatar gibey | 

@Malvik2 : idem : C'est vrai que passer du 5 au 6s Plus change la vie. J'espère que les photos dans un environnement sombre seront bonnes malgré l'ouverture de l'appareil inchangée alors même que le nombre de pixels ait augmenté.
Le 3D Touch est vraiment très utile après une petite phase d'adaptation. Je ne regrette pas mon achat du week end

avatar frankm | 

@Malvik2 :
Pour ma part. Habitué aux séries S. Je vais pour la première fois revendre le 6S pour passer au 7.
Rendez-vous compte. J'utilise mon 5S pour prendre des photos dans la pénombre. Le 6S en est tout simplement incapable. Ils auraient dû rester à 8 Mpx et ne pas céder au look de la fiche technique et avoir un appareil photo mitrailleur.
La photo est ma plus grosse déception. J'en attendais beaucoup. Je pensais voir la différence avec le 5S. Et bien non. Ca focalise pas vraiment. Il faut de splendides conditions de lumière pour avoir quelque chose qui boost

avatar Phoenixxu | 

Je vais être franc : je trouve 3D Touch plus que useless.
Merci de m'avoir lu

PS : c'est un avis personnel. Pas de stress

avatar Niark-niark | 

@Phoenixxu :
T'inquiètes tu n'es pas le seul à le penser, je ne l'utilise moi même jamais sur iPhone 6s plus.

avatar Flash | 

Je le pense aussi.
J'ai trouvé cette fonctionnalité useless dès la keynote de septembre dernier.

avatar Sostène Cambrut | 

@Phoenixxu

Je le trouve super utile pour les raccourcis d'apps, mais c'est vrai que j'ai encore jamais vu d'utilisation franchement pertinente au sein même d'une app. Après c'est une nouveauté que les développeurs doivent encore s'approprier.

avatar MacTHEgenius | 

@Phoenixxu :
Je suis d'accord, au début, il m'intéressait, mais finalement il n'a pas tant de plus à l'avoir ou non... Les "nouveautés" du 6s ne me le feront pas pas acheter (j'ai déjà un 6)

Mon prochain sera sûrement le iPhone 7s ou le 8

avatar Phoenixxu | 

@MacTHEgenius :
Logique !
Je ne l'aurais pas pris si je n'avais pas eu une affaire interessante !
Mais effectivement partir du 6 pour prendre le "s" voilà quoi…
:-)

avatar monsieurg33K | 

Je suis satisfait de mon 6S Plus. Ça n'est plus une révolution, mais un écran plus grand, une batterie plus confortable (que mon 5S), un Touch ID et un iPhone plus puissant sont ses atouts. Je regrette : la photo (pas exceptionnel), le prix, le poids (il est lourd à la longue) et le fait qu'Apple ne rogne pas les bords (la préhension pourrait être meilleure).

En fait le 6S démarre à 959€, soit le prix du 6S Plus 64Go : car le 6S a une autonomie moisie, et parce que 16Go c'est trop short.

avatar Noam | 

@monsieurg33K :
C'est totalement subjectif comme conclusion hâtive et tellement faux
Commencer à 16go c'est certes honteux mais ca se vend et certaines personnes s'en contentent d'autre part le 6s plus est bien trop grand pour moi j'ai pris un 6s 64go le premier jour bonne taille batterie qui tient la journée pour une utilisation normal c'est le meilleur pour moi
Je pourrai le revendre au bout d'un an prendre le nouveau modèle en réinvestissant 250€ je pense j'aurai une nouvelle batterie et tout ce qui va avec
À part Touch ID est vraiment excellent et je ne suis pas d'accord avec l'auteur de l'article concernant la vue multitâche grâce au 3D Touch pr moi ça marche très bien c'est même devenu indispensable je n'utilise plus le bouton home.

avatar Mickaël Bazoge | 
Je m'y prends clairement très mal, mais j'ai toujours un mal de chien avec ce 3D Touch pour la vue multitâche ;)
avatar Gilnelki | 

@MickaëlBazoge :
Moi je fais un appui à gauche (pas forcément très fort) et dans le même mouvement un glissé de la gauche vers la droite. Ça marche très bien. En plus le geste ressemble au sens de défilement amené par la vue multitâche

avatar pat3 | 

@MickaëlBazoge :
La durée de l'appui pour le multitâche est réglable dans les prefs et ça marche beaucoup mieux quand tu appuies du pouce gauche ou avec la pulpe du pouce droit… je l'utilise beaucoup plus que Peek et Pop, au quel je ne pense pas toujours.

avatar pepeye66 | 

C'est si simple: Tu repousses le bord gauche en métal de l'iphone vers le centre de l'écran en un glissé de doigt ni trop lent ni trop rapide jusqu'à ce que les écrans apparaissent...Et miracle: ils apparaissent !
Ceci dit, le double clic sur le bouton home est bien plus sur et rapide !

avatar Ajioss | 

@MickaëlBazoge :
C'est vraiment dommage car c'est justement 3D touch qui rend mon iPhone 6S Plus praticable à une main. Limite j'aurais tendance à dire que le multitâche iOS 9 a été pensé pour cette usage. Le maintien de l'appareil se faisant désormais sur la tranche ( il est plus aisé d'activer la fonction ainsi) je n'ai plus recourt au bouton d'accueil que pour déverrouiller l'iPhone. L'apport ergonomique sur la phablet d'Apple est indéniable, comment être passé a côté? Je me demande même comment les utilisateurs d'iPhone 6 Plus peuvent faire sans le multitâche 3D touch.

avatar Xap | 

Étant passé du 6 au 6s, c'est vraiment le nouveau Touch ID que je considère la killer feature de ce modèle.

À l'inverse, le truc qui m'énerve le plus, c'est la fonction Trackpad: elle fonctionne 1 fois sur 3 chez moi et c'est particulièrement frustrant.

avatar macbook60 | 

@Xap :
Touch ID est vraiment efficace

avatar lennydd | 

J'ai le 6 et je vais attendre le 7s voir le 8 ou le 8s ou le 9 ou .... :D bref je vais attendre.

avatar mdmdh | 

Je ne suis pas entièrement d'accord avec quelques points de votre test.
Lancer le multitâche avec 3D Touch est excrément pratique, avec les deux mains :)
Et les Live Photos je trouve cela très amusant. Avec l'appli "instant replay " cela peut créer de magnifique vidéo.

avatar Lestat1886 | 

@mdmdh :
Exact pour les live photos. C'est surtout utile pour certaines situations, donc à ne pas laisser tout le temps actif! Mais quand ca s'y prête c'est un régal !

avatar domelie | 

Je suis passé du 6 au 6s principalement pour la 4K, la 3dtouch et les 2 go de ram. Les vidéos sont magnifiques, elles passent très bien sur l'iMac 5k, le 3dtouch c est sympa, on prend vite l habitude des raccourcis. Il ne montre aucun ralentissement sur iOS 9 contrairement à l iPhone 6 de ma femme.
C est vrai que la partie photo aurait pu être mieux...

avatar iVador | 

@domelie :
Idem

avatar Flash | 

"Il ne montre aucun ralentissement sur iOS 9 contrairement à l iPhone 6 de ma femme"

Ah parce que iOS9 provoque déjà des ralentissements sur l'iPhone 6 ??

Cette daube putain, je suis content d'être passé sur Android.

avatar Phoenixxu | 

@Flash :
Oui je confirme qu'il provoque déjà des ralentissements sur iPhone 6 !
C'est à peu près à ce moment-là que j'ai réalisé que le "chez nous, tout est optimisé bla bla" commençait à être périmé...
Bref ça m'a un peu déçu on va dire…

avatar SebKyz | 

@Phoenixxu :
C'est pas plutôt des saccades? Comme à l'ouverture de Spotlight ? Car ralentissements j'en ai pas ...

avatar Lestat1886 | 

@SebKyz :
Pareil pas de ralentissements non plus quelques saccades occasionnelles. Je peux en dire autant (en pire) de mon Galaxy S5 après sa mise à jour donc...

avatar Phoenixxu | 

@SebKyz :
Je parle bien de ralentissements et de blocages parfois.
Redémarrages forcés augmentés pour ma part.
En tout cas, rien de tout ça sur mon 6s Plus étrangement.

Même Touch ID... Ne nous mentons pas.. Il n'était pas aussi lent sur iOS 8. Je ne dis pas qu'il est Ultra lent hein ! Mais quand je vois que l'un des arguments des 6s est la rapidité de Touch ID... Alors que sur iOS 8 avec mon 6, je n'avais pas à me plaindre, je me pose des questions voyez-vous.
Après, tout est question de ressenti mais en toute franchise, iOS 9 (même 9.1) sur mon iPhone 6, cela ne m'a pas donné l'impression d'avoir un iPhone vieux de seulement un an... Mais plus.
Après, ce n'est pas la mort hein !

Je dis ça surtout car j'ai le 6s Plus depuis maintenant 3 semaines, et ce n'est clairement pas le mm délire ni la même réactivité.

avatar SebKyz | 

@Phoenixxu :
Hésite pas a faire un restaure vite fait avec la sauvegarde ou sans. Ca règle bien souvent des choses même au bout de seulement 1 année.

avatar Phoenixxu | 

@SebKyz :
Yes !

avatar Jean Claude Dusse | 

Peut-être un peu HS mais je tiens à ajouter que depuis la b4 de la 9.2.
Je profite enfin de ma 4G avec le GPS sur Bouygues. Et cela sans aucun problème durant 8 hrs depuis ce matin. Reste encore 31 hrs de test...

Je profite enfin pleinement de mon 6S !

avatar Gladjessca | 

@Jean Claude Dusse :
Enfin le problème GPS résolu ? Il faut attendre 9.2 ?

avatar Jean Claude Dusse | 

@Gladjessca :

J'ai le regret de vous annoncer qu'après 9 hrs sur 2 jrs de navigation GpS en 4G Bouygues.

Le GPS gate est de retour et même pire.

Et cela malgré les grands espoirs que je plaçais en cette b4 de la 9.2.

avatar Phoenixxu | 

@Jean Claude Dusse :
Ça devient lourd ce bug

avatar Mehuneau | 

Tiens, les auteurs de iGeneration sont lecteurs de Ars ?

avatar Mickaël Bazoge | 
Oui… Mais je ne vois pas le problème ?
avatar alan1bangkok | 

5s taille maximale pour moi

avatar Lestat1886 | 

"je n’arrive jamais à lancer l’écran multitâche"

Aah je ne suis donc pas le seul! :)

avatar tonzman | 

Pareil que d'autre, le multi-tâche 3D Touch est génial ainsi que le trackpad… … quand il marche. L'utiliser deux fois de suites pour modifié deux passages ne marche presque jamais !

avatar pivert42 | 

Il y a plein de fonctions que je n'utilise pas au niveau de l'écran, vais mis mettre…
Vous êtes injuste avec le design, on sent nettement la solidité par rapport au 6, je le trouve très beau
Sosh me présente la facture aujourd'hui, alors que je l'ai depuis septembre, pourquoi n'ont ils pas prélevé le montant en septembre… mystère…

avatar Lestat1886 | 

"Si on se contente de consulter les photos sur l’iPhone qui a servi à prendre le cliché"

Ou sur n'importe suel iphone sur ios 9!

avatar tonzman | 

Je n'avais gardé mon 5C 8Gb en remplacement de mon 5 32 tombé du grand 8 (don't judge me) que 4 mois, mais retrouver un stockage décent est jouissif !
Aussi la taille d'écran plus agréable.
Je me surprend déjà à utiliser peek sans y penser…

avatar Lestat1886 | 

Enfin quant au design, personnellement j'aime beaucoup! Les bandes ne me dérangent pas du tout et l'APN qui déborde non plus (et c'est encore pire chez d'autres). D'ailleurs il a inspiré pas mal de concurrents

avatar tonzman | 

Et chez moi dis Siri fonctionne à merveille, je n'ai jamais autant fais appel à l'assistant que depuis que je peux le faire sans les mains…

avatar Kabrice | 

Passé du 6+ au 6s car je trouvais le 6+ trop grand, j'avais un peu peur pour l'autonomie sachant que la batterie était rognée d'une génération à l'autre.
A final je suis très satisfait de l'autonomie du 6s car même pour une journée (intensive comparé à une journée normale) d'utilisation avec 5h d'appels, une centaine de mails, quelques SMS et consultation internet il me reste 30% de batterie à 19h. De quoi tenir la soirée sans trop m'inquiéter.

avatar Jeff06am | 

Je suis vraiment fier de mon iPhone 6s Plus 64 Go. Avec ses 2 Go de RAM et une optimisation réglée comme du papier à musique je pense que c'est une bécane qui va me durer 4 ans. Cher à l'achat mais qui est amorti dans le temps !

avatar Sometime | 

@Jeff06am :
Fier carrément!

avatar Hasgarn | 

Passé de l'iPhone 4 à un Lumia 1020 (que je revends) pour un iPhone 6s Plus 64go, je dois avouer que je m'éclate. Plus précisément, je ne m'étais pas éclater comme ça depuis mon iPhone 3GS (le 4 n'a pas apporté mon et merveille par rapport à ce modèle, à posteriori, si ce n'est l'écran Retina qui est toujours aussi bon sur ce modèle).
Le 6s plus est formidable pour son appareil photo. Attention, je n'utilise que très peu les app Apple, plutôt 645 PRO Filmic PRO. Et les vidéos en 4K et tout, c'est du bonheur. La taille n'a pas été une barrière et les petits défauts notés par MacG ne me gêne pas.
Bref, j'aime mon iPhone, j'en ai laissé tomber ma tablette (Android) et presque mon Mac

avatar nicolellouche | 

C'est drôle parce que je trouve justement 3D Touch inutile sur les Quick Action, mais vraiment révolutionnaire pour le Peek&Pop et le multitâche. Je ne fonctionne qu'à ça dans Tweetbot notamment et multitâche en permanence (sauf quand il a une coque, assez mal foutu là dessus)

avatar pat3 | 

@nicolellouche :
Euh, dans Tweetbot j'aimerais vraiment que tu me dises comment …

Pages

CONNEXION UTILISATEUR