Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

La « maladie tactile » qui touche de plus en plus d'iPhone 6 et 6 Plus

Mickaël Bazoge

Tuesday 23 August 2016 à 20:54 • 183

iPhone

De plus en plus d’iPhone 6 et 6 Plus montrent de curieux symptômes : une barre grise apparait en haut de l’écran, tandis que la dalle est de moins en moins sensible au toucher. Cette « maladie tactile », comme l’a baptisée iFixit, commence à être très commune chez les réparateurs au fur et à mesure qu’on s’approche du deuxième anniversaire de ces smartphones. En plus des témoignages des réparateurs, le problème occupe aussi de nombreuses pages du forum d’assistance d’Apple.

Le problème touche un nombre toujours plus grand d’utilisateurs et malgré les visites qui se multiplient dans ses boutiques, Apple ne prend toujours pas en charge le souci. Le propriétaire d’un iPhone 6 Plus (un modèle qui semble plus touché que son petit frère) s’est ainsi entendu dire d’acheter un nouveau smartphone, le sien n’étant plus pris en charge par la garantie.

Après enquête, iFixit a constaté que remplacer l’écran tactile ne changeait rien à l’affaire : la barre grise réapparaissait en haut de la dalle. En fait, le souci est localisé au niveau des deux contrôleurs de l’écran tactile, placés sur la carte mère de l’iPhone (en rouge ci-dessous) :

Les Genius des boutiques Apple ne sont pas équipés pour réaliser le remplacement de ces composants, ce qui n’est pas le cas des réparateurs tiers. Cela commence d’ailleurs à se savoir, ces derniers recevant de plus en plus d’iPhone 6 et 6 Plus souffrant de la « maladie tactile ».

La source du problème serait à aller chercher du côté du… bendgate. Cette affliction, qui touche plus sévèrement l’iPhone 6 Plus que le modèle de 4,7 pouces en raison de sa grande taille, a été corrigée avec les iPhone 6s et 6s Plus par l’utilisation d’un nouveau matériau. Mais sans même aller jusqu’à tordre volontairement son smartphone, ces iPhone conservent une certaine tendance à la torsion, quand ils sont dans les poches par exemple.

Ces légers mouvements de torsion provoquent des craquelures entre les contrôleurs tactiles et la carte-mère. Petit à petit, ces composants finissent par se détacher, ce qui a pour effet de réduire l’efficacité tactile de l’écran… jusqu’à le supprimer complètement. On peut « forcer » de nouveau le bon contact entre les puces et la carte-mère en faisant pression sur l’écran, mais l’effet est temporaire. Et l’opération peut être dangereuse : gare à la casse si vous appuyez trop fort !

Sur les 6s et 6s Plus, le problème n’existe pas : non seulement ces terminaux ne souffrent pas du bendgate, mais encore Apple a déplacé les deux contrôleurs : ils ne sont plus sur la carte-mère, mais assemblés dans l’écran. D’ici à penser que le constructeur était au courant du problème et a voulu le corriger en toute discrétion sur la nouvelle gamme, il y a un pas… Le constructeur est semble-t-il bien au courant de cette malfonction, puisqu’il a par deux fois censuré des réparateurs qui expliquaient la situation sur ses forums Communauté, avant de leur interdire de poster.

Suite à la publicité de ce bug, il est possible qu’Apple décide de prendre en charge la réparation… surtout si une action de groupe commence à se former. Mais gare aux conséquences financières : il se vend toujours beaucoup d’iPhone 6 et 6 Plus.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner