La machine grippée de la production d'écrans OLED

Florian Innocente |

Depuis le début, les rumeurs sur l’arrivée d’un iPhone 8 à écran OLED vont main dans la main avec celles sur les difficultés pressenties pour Apple à s’assurer une large disponibilité de ce composant.

Bloomberg offre une illustration concrète de ce challenge à travers un article sur Canon Tokki. Cette filiale de Canon, forte de seulement 343 employés, a le quasi-monopole sur les machines qui servent à fabriquer les dalles OLED. Elle s’en est fait une spécialité depuis 1993 et possède des technologies exclusives. C’est chez elle que se fournissent Samsung, Foxconn et tous ceux qui veulent produire des écrans OLED pour en équiper leurs appareils.

Problème, la fabrication de ces unités de production est longue et complexe. En 2016, il s’en est fabriqué deux fois plus. En dépit de cela, le carnet de commandes est rempli à bloc pour les deux années à venir. D’après des sources de Bloomberg, la production annuelle de Canon Tokki s’élève à… moins de 10 (dix) machines.

crédit : Canon Tokki

Une chaîne de production de dalles OLED s’allonge sur quasiment 100 mètres, ponctués de plusieurs étapes extrêmement précises pour éviter au maximum les impairs, les défauts de fabrication et in fine, la mise au rebut des écrans produits. En outre, chaque unité de production est d’une certaine manière réalisée sur mesure pour chaque client, explique un spécialiste du domaine.

crédit : Canon Tokki

Alors qu’Apple s’était tenue à l’écart de l’OLED, en ne le testant que récemment pour l’Apple Watch et la Touch Bar, sa probable utilisation pour l’iPhone va exercer une tension supplémentaire sur les capacités de production des sous-traitants. Ce n’est pas un client qui vient pour acheter quelques poignées de dalles, ses commandes se chiffrent immédiatement en millions de pièces. Un acteur comme Canon Tokki qui est en début de chaine (et qui a lui aussi ses propres fournisseurs) se retrouve aux avant-postes et peut se frotter les mains.

Samsung semble parti pour prendre en charge la fourniture de ces écrans dans un premier temps, mais d’autres fournisseurs tels que Japan Display mettent les bouchées doubles, avec l’aide du gouvernement japonais, pour se mettre à niveau. Même branle-bas de combat chez Sharp, propriété de Foxconn. Terry Gou, le patron de ce dernier, aurait assuré à ses employés au début de l’année qu’il était allé chez Canon Tokki pour signer un contrat d’acquisition de machines OLED.

avatar Vaudan | 

C'est simple pourtant si la production est inférieure on aura droit à deux modèles : celui "bas de gamme" et le "haut de gamme" qui aura le oled

avatar CNNN | 

Que vient faire Samsung alors dans la conception de ces dalles ?? Je ne comprends pas trop

avatar geo44270 | 

@CNNN

Canon tokki fabrique les machines. Mais il faut une usine pour les installer et des ouvriers pour les faire fonctionner.

avatar Mr.White | 

Tout l'hypocrisie de l'Apple Fanboy cette histoire d'écran OLED. On nous a expliqué que Samsung avait fait le mauvais choix technologique, quel es couleurs étaient horribles ... Finalement Apple suit. L'innovation sur le plan matériel est l'oeuvre de Samsung dans ce marché.
Quand Samsung suit Apple sur le paiement via smartphone par exemple, c'est de la copie, c'est scandaleux, c'est une honte.

Le manque de cohérence des Apple Fanboys type Wolf, shenmue et cie est ecriant.

avatar SebKyz | 

@Mr.White
J'ai entendu des critiques aussi c'était il y a quelques années. Les technos évoluent tu dois être au courant nan.
Selon les tests les écrans oled Samsung sont excellents alors pourquoi s'en priver?!

avatar malcolmZ07 | 

@Mr.White

C'est toi qui manque de discernment et exagère les choses. Les écrans oled n'étaient pas au point à l'époque. Ils sont devenu aussi bon voire meilleur que les dalles LCD sur beaucoup de point (Mais le LCD n'a pas encore dit son dernier mot).
Tu te sens bien après avoir poster ce genre de commentaire ?
Tu sais je me souviens aussi des fanboys Android qui disait que les AppStore ne servaient à rien à part pour les proutes-app, que le lecteur d'empreinte était un gadget, que le flash était primordiale pour avoir une bonne expérience web ...
Mais les gens évoluent à part les aigris qui se rendent malade pour des choses insignifiantes.

avatar SebKyz | 

@malcolmZ07

Bien dit!

avatar House M.D. | 

@Mr.White

Il y a OLED et OLED… autant les couleurs des téléphones Samsung sont criardes et assez faussées, autant regardez une image sur une TV LG 4K OLED, vous verrez qu'il n'y a pas photo… le souci n'est pas dans la technologie choisie, mais dans la façon de la mettre en œuvre.

avatar Ast2001 | 

C'était peut-être vrai il y a quelques années mais aujourd'hui les écrans AMOLED Samsung sont unanimement reconnus comme étant les meilleurs sur tous les aspects fidélité des couleurs etc...

avatar Hideyasu | 

@Mr.White

Enfin il y a quelques années l'oled n'était pas top non plus, et il y a des trucs prometteurs qui arrivent pour des écrans non oled. C'est peut être une technologie temporaire.
La durée de vie de l'oled pose beaucoup de soucis, avec le temps les couleurs deviennent pas super par exemple

avatar malcolmZ07 | 

Combien de dalle peut on produire avec une machine ? Car vous parlez d'une production de 10 machines par an ?⁉️

avatar kbdsr | 

Sans débattre de la palme de l'innovitude qui devrait revenir à Samsoule ou Magueule., je trouve que cet article bien documenté est presque un modèle de publireportage de rééducation consumériste.

Finalement tplutot classique.
1/ L'oled c'est bien mais c n'est compliqué , rare, techno de chez techno

2/ donc l'oled c'est cher et c'est justifié

3/Apple va va faire de l'oled, pour "magnifiquer" encore plus ses ziphones

4/ donc va falloir passer à la caisse...

5/ ...et rallonger encore plus que ce que la "logique" appeulienne faisait penser
Soit iPhone 8 = 800 boules

pour passer directement à 1keu le précieux !

That's Life !

avatar concretebubbles | 

@kbdsr

Joli procès d'intention. Qu'est ce que tu suggères alors? Ne pas en parler?
C'est un site dédié à Apple. Il est donc normal qu'ils parlent de cette technologie si comme le disent les rumeurs Apple se lance dans la bataille. Ce qu'il serait intéressant de savoir, c'est si cette pénurie est subie ou entretenue par Canon.
Cette pénurie en tous cas entretient fatalement des coups plus élevés et je vois mal Apple rogner sur sa marge. Alors oui il est possible qu'on ait un modèle Premium plus cher mais je vois vraiment pas le problème...
Rien n'oblige les gens à acheter le dernier modèle et de surcroit le plus cher. J'ai acheté l'iPhone SE à mon amie récemment et cela comble plus que largement ses besoins. Je pense que le vrai fond du problème est plutôt un problème de mentalité consumériste où il faudrait avoir le dernier joujou à la mode...
On vit très bien avec des iPhones d'anciennes générations moins chers. Les smartphones sont aujourd'hui de véritables ordinateurs. Acheter l'iPhone 7 quand on avait le 6S auparavant par exemple ne relève pas d'un besoin mais plutôt d'une envie de geek passionné qui est prêt à casser sa tirelire pour assouvir sa passion. Les gens normaux s'assurent d'avoir un rapport qualité prix satisfaisant. Ne pas acheter quand on trouve un produit trop cher me semble la meilleure des options ^^

avatar Bigdidou | 

@concretebubbles
"Cette pénurie en tous cas entretient fatalement des coups plus élevés"

Pénurie, le mot est un peu violent, quand même. Il a une notion de nécessité, qu'il n'y a pas vraiment ici...

avatar concretebubbles | 

Il serait intéressant d'avoir plus de détails avec un vrai article de fond sur le sujet. En tous cas, cela illustre bien le dilemme auquel est confrontée Apple. Elle ne peut plus être à la pointe de la technologie sur les iPhones tellement ses besoins en quantité sont énormes. On voit bien à travers cet exemple les limites d'une production à grande échelle pour une technologie apparemment difficile à maîtriser. Ce qu'il serait intéressant de savoir c'est pourquoi cette filiale de Canon ne peut pas ou ne veut pas produire plus de machines.
N'employer que quelques 300 personnes pour construire ces machines que tout le monde s'arrache semble étonnant. A moins que cela soit calculé mais dans ce cas je n'en perçois pas l'intérêt.

avatar conster | 

@concretebubbles

Parce qu'elle est elle même tributaire de fournisseurs qui fabriquent au compte goutte , c'est tout.

avatar EBLIS | 

@conster

Ou que la technologie et les machines demandent tellement de précision dans la fabrication que tripler ou quadrupler les effectifs augmenterait les marges d'erreur. Mieux vaut restreindre la production et les effectifs et très bien faire la chose plutôt que de voir des défauts apparaître sur des millions de produits.

avatar concretebubbles | 

@EBLIS

Oui c'est peut-être plutôt ça le fond du problème en effet.

avatar concretebubbles | 

@conster

Ok mais si c'est un marché hyper rentable ou la demande est très forte, je vois mal pourquoi ne pas embaucher plus de monde à tous les niveaux. C'est peut-être une technologie tellement difficile à maîtriser que les gens capables de produire ces machines se trouvent au compte goutte.

avatar MarcMame | 

@conster

À moins que tu ne disposes de sources confirmant tes affirmations, je te suggère l'utilisation du conditionnel...

avatar Lecorbubu | 

Ce qu'il ne faut pas oublier c'est les exigences de quantité de production que Apple se fixe désormais. Les échelles n'ont plus rien avoir avec celles d'y a quelques années et on constate que ça commence à leur poser des problèmes. Comment faire de l'innovation de masse si le produit présenté ne peut pas être distribués en millions d'exemplaires dans des dizaines pays simultanément ? Le passage à l'OLED illustre parfaitement cette problématique. Et peut-être que ça explique le fait que la marque soit resté si longtemps sur du LCD dont elle maitrise tout les aspects.

Donc en plus d'une hypothétique crise de vision en interne, d'une base clientèle à ne pas brusquer, Apple doit composer avec ce nouvel enjeu. Un vrai défi pour les dirigeants de la boite.

avatar Nesus | 

"Une chaîne de production de dalles OLED s’allonge sur quasiment 100 mètres, ponctués de plusieurs étapes extrêmement précises pour éviter au maximum les impairs, les défauts de fabrication et in fine, la mise au rebut des écrans produits. En outre, chaque unité de production est d’une certaine manière réalisée sur mesure pour chaque client, explique un spécialiste du domaine."

En fait ça s'appelle simplement une chaîne de production moderne. Toutes le machines doivent être fabriquées quasiment sur mesure et réglées pour l'usage spécifique de la chaîne de production. C'est malheureusement ou heureusement la réalité industrielle aujourd'hui. Si le produit final est standardisé pour baisser les voit de fabrication, les machines les fabriquant sont quasi impossible à standardiser. Trop de contraintes imposé dans une chaînes de production pour que cela soit autrement.
Maintenant il est évident que la micro production qu'implique ce genre d'industrie multiplie par 10 les contraintes et difficultés. Quoi que ? Chez moi, la moitié de la chaîne doit être faite sous vide et stérile ;-)

CONNEXION UTILISATEUR