Craig Federighi : Face ID c'est comme Touch ID, en mieux

Florian Innocente |

Comme Touch ID en son temps, Face ID suscite curiosité sur sa fiabilité et soupçons sur les risques de voir des données personnelles s'envoler quelque part et être exploitées à l'insu de son propriétaire. Hier c'était pour ses empreintes, aujourd'hui pour son visage.

Maintenant que Touch ID est entré dans les mœurs et que toute méfiance a pris le large, le discours s'est inversé, c'est sa disparition programmée qui inquiète. L'avènement de Face ID est accompagné à nouveau du refrain du "tous fliqués". En attendant que cette solution soit mise à l'épreuve et décortiquée par les spécialistes, Craig Federighi a abordé en long et en large cette nouvelle fonction chez TechCrunch.

Conception

Federighi confirme qu'Apple a amassé bien plus que le « milliard » de prises de vue, dont avait parlé Phil Schiller lors du keynote, une base constituée pour entrainer et tester la reconnaissance faciale. Des images de personnes — qui ont donné leur accord — venues des quatre coins du monde et présentant un large éventail de visage et couleurs de peau.

« Ce n'est pas quelque chose [ces informations] que vous pouvez juste prendre sur Internet », d'autant moins que ces scans de visages devaient être très détaillés, pris sous plusieurs angles, et en haute définition. Apple a conservé ces données de travail et entraine ses algorithmes dessus afin de les améliorer progressivement.

À l'image de Touch ID, Federighi réitère qu'Apple ne stocke rien des données récupérées par Face ID lorsqu'on configure son iPhone X. Tout est gardé en local sur le téléphone, dans la Secure Enclave du processeur de l'iPhone et rien n'est transmis dans le nuage. Le processus d'amélioration de la reconnaissance, qui va s'adapter à l'évolution de votre visage et de vos traits se déroule en local. Il n'y a pas de traitement déporté dans le nuage comme cela peut se faire chez d'autres pour la reconnaissance de textes (Microsoft) ou de visages dans les images (Google Photos).

Sécurité et confidentialité

Apple s'interdit de donner accès à ces données sur le téléphone, tout comme elle l'a démontré lors de son bras de fer avec le FBI. Sur ce point, la politique qui prévalait pour Touch ID vaut à l'identique pour Face ID. Et hier comme aujourd'hui, Apple n'a aucun moyen non plus d'accéder à la Secure Enclave pour y extraire le modèle mathématique généré à partir du visage. Un modèle qu'il est impossible aussi, insiste Federighi, de retransformer en un visage virtuel.

Federighi précise qu'une option supplémentaire est encore discutée en interne, celle de coupler la reconnaissance Face ID avec la saisie, dans la foulée, d'un mot de passe. Une double serrure en quelque sorte.

Si l'on ne veut pas être obligé d'utiliser Face ID sous la contrainte, Apple a prévu une nouvelle action qui consiste à presser quelques instants le bouton de démarrage et l'un des deux du volume de l'iPhone X (plutôt que de presser 5 fois le bouton de démarrage comme précédemment) de manière à désactiver Face ID (ou Touch ID sur les iPhone 8) et revenir à la saisie d'un code.

Autres réglages (déjà existants avec Touch ID) qui rendent plus compliqués les scénarios où l'on voudrait vous obliger à déverrouiller votre téléphone en le mettant face à votre visage :

  • au bout de 48h sans déverrouillage avec Face ID ou après un redémarrage, FaceID est désactivé, on doit taper son code. Après 5 essais infructueux, retour aussi au code.
  • après 6 jours et demi sans utilisation de son code pour déverrouiller l'iPhone et si l'on a pas utilisé Face ID durant les quatre dernières heures, le code est réclamé.
  • les développeurs n'ont pas accès aux données brutes récupérées par le système de scan de Face ID, uniquement à une représentation volumétrique du visage qui leur permet d'appliquer leurs traitements, comme les filtres SnapChat que l'on a vus pendant le keynote ou avec de futures apps de réalité augmentée. C'est un point important, Face ID ne se résume pas à un système de déverrouillage et de sécurité, même si c'est un aspect majeur, c'est un mécanisme qui promet quantité d'autres usages à travers des apps ludiques ou non.
  • Un peu avant la sortie de l'iPhone X début novembre, Apple publiera un document technique sur Face ID.

Fonctionnement de Face ID

Face ID devrait être beaucoup plus rapide dans la phase de détection qu'on ne le pense, explique TechCrunch. Avec Touch ID on peut déverrouiller son téléphone tout en le sortant de sa poche, avant même de l'avoir face à soi.

Avec Face ID, il faut d'abord présenter son visage et faire un geste vertical pour afficher l'écran d'accueil. Cependant, d'après différents témoignages de personnes qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif.

Les lunettes de soleil polarisantes ne poseront pas de problème — Federighi dit en utiliser lui-même — ni les lunettes de soleil dans leur ensemble. Il en existe cependant dont le traitement sur le verre bloque le passage des faisceaux infrarouge comme celui émis par l'un des capteurs logés dans l'encoche de l'iPhone X. Dans ce cas, Face ID est impuissant. Il faudra utiliser son code ou baisser ses lunettes.

Les malvoyants ou personnes aveugles, qui ne peuvent fixer précisément l'écran de leur iPhone X, pourront désactiver l'option "d'attention". Elle consiste, pour Face ID, à s'assurer que le sujet regarde bien l'écran avant de le déverrouiller. Cela évite des déverrouillages intempestifs, alors même que l'on était simplement près de son téléphone, son visage perceptible par ses capteurs mais sans volonté de l'utiliser. Résultat, ces personnes pourront déverrouiller leur téléphone sans avoir à le regarder fixement. Ce sera un peu moins sûr mais plus pratique pour elles. Sinon, on peut très bien désactiver complètement Face ID et s'en remettre à un déverrouillage par code (là, pour le coup, Touch ID était plus accessible).

Face ID a seulement besoin de voir les yeux, le nez et la bouche. S'ils sont masqués, ça ne marchera pas. Ainsi, explique Federighi, un chirurgien portant son masque ne sera pas reconnu, mais un sujet portant un foulard autour de la tête ou bien un casque sera identifié. Tout comme Touch ID avait besoin d'un contact tactile direct et net, et ne marchait pas en portant des gants ou marchait mal avec les doigts trempés.

Il n'y a pas de distance précise nécessaire entre son visage et son téléphone pour que Face ID fonctionne, pas besoin de coller son nez sur le téléphone « C'est de l'ordre de la distance habituelle lorsqu'on prend une photo de soi avec la caméra frontale ». Il faut juste que la zone allant des yeux à la bouche soit dans le champ de vision des capteurs et cela marche même selon des angles extrêmes, comme lorsqu'on tient son téléphone assez bas « En résumé, si vous tenez votre téléphone d'une façon naturelle il se déverrouillera ».

Il faut cependant bien porter son attention à cet écran, c'est en relation avec l'option du même nom. Ça évite un déverrouillage si l'on a les yeux fermés (pas de blague possible avec un copain qui dort) ou si l'on parle à quelqu'un sans accorder une attention particulière à son téléphone. Détail au passage, aucune lumière visible n'est émise par les capteurs durant la détection.

Sur Daring Fireball, John Gruber dit avoir vu fonctionner Face ID parfaitement dans une pièce particulièrement sombre. D'après les différents témoinages recueillis, après le keynote, auprès de ses contacts ingénieurs chez Apple qui utilisent quotidiennement leur iPhone X, le système « marche », tout simplement.

À Gruber comme à Matthew Panzarino de TechCrunch il a été raconté par plusieurs personnes qu'ils connaissent bien, notamment issues des rangs de l'ingénierie, qu'Apple avait pris la décision de tout focaliser sur Face ID pour l'iPhone X depuis un bon moment : « Il y a eu bien sûr des essais préliminaires pour intégrer un capteur Touch ID sous l'écran, à titre de plan B. Mais Apple a été convaincue que Face ID était la solution à adopter il y a plus d'un an. » écrit Gruber, « Ils ont arrêté de chercher à faire Touch ID sous l'écran, non pas parce qu'ils n'y arrivaient pas, mais parce qu'ils ont décidé qu'ils n'en avaient pas besoin ».

D'où une somme d'interrogations persistantes, chez ces personnes, quant aux rumeurs et photos qui ont plusieurs fois circulé, ces dernières semaines encore, à propos de Touch ID sous l'écran, ou au dos, ou encore de Face ID choisi à défaut d'un nouveau Touch ID. En résumé, le nouveau Touch ID existe bel et bien, il s'appelle Face ID, aujourd'hui et pour les années à venir.


avatar vlsf1 | 

Là on est dans du délire, un refus total de voir une nouveauté... Quand à la place folle de Face ID, c'est une blague j'espère ? C'est juste la place dingue que prenait Touch ID qui a mené à sa suppression !

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Là on est dans du délire, un refus total de voir une nouveauté... Quand à la place folle de Face ID, c'est une blague j'espère ? C'est juste la place dingue que prenait Touch ID qui a mené à sa suppression !"
------------------------------------
Retire tes oeillères. Je ne suis pas contre les nouveautés mais une nouveauté qui remplace quelque chose se doit impérativement d'être supérieure en tous points.
Or ici ce n'est pas le cas, la démonstration est suffisamment claire.
Dans le meilleur des cas FaceID fait exactement pareil, pas mieux.

avatar vlsf1 | 

Donc regarder son téléphone (ce qu'on allait de toute façon faire) est aussi contraignant que poser son doigt à un endroit précis sur un capteur ? Désolé mais non. C'est un fait, Face ID est mieux dans ce cas.

La seule chose identique, c'est que l'identification ne suffit pas, il faut toujours un geste pour délocker le téléphone. Là on peut débattre. Tu préfères appuyer sur un bouton, je préfère un swipe. Chacun ses goûts. Oui, on peut supprimer l'appui sur un bouton avec Touch ID, mais extrêmement peu de gens touchent à ces réglages.

Face ID prend moins de place que Touch ID, donc pour le design c'est mieux. Et il peut servir à d'autres choses, comme les Animojis qui sont un gadget mais qui sont surtout une démonstration des capacités. En photo, ça va permettre des tonnes de choses. On peut trouver ça inutile, mais ça apporte quand même quelque chose, alors que Touch ID n'apporte rien que la sécurité et le déverouillage.

Pour moi c'est une utilisation plus simple, avec moins d'actions, un système qui prend moins de place, et un système qui permettra d'autres utilisations.

Evidemment, je ne parle que de concepts, je n'ai pas testé Face ID, il faudra voir s'il est fiable, s'il marche si je suis barbu et que je me rase, s'il marche dans l'obscurité etc. Ca j'en sais rien, toi non plus, même si les tendances montrent que c'est plutot efficace dans ce domaine.

Apple n'est pas du genre à lancer des nouveautés juste pour le fun. Ils ont énormément tardé à mettre la recharge par induction... S'ils le lancent c'est qu'ils pensent que c'est mieux. Ils peuvent se planter, mais leur choix est réfléchi.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Oui, on peut supprimer l'appui sur un bouton avec Touch ID, mais extrêmement peu de gens touchent à ces réglages."
---------------------------
Voilà un argument en béton !
Pas la peine d'en rajouter.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Pour moi c'est une utilisation plus simple, avec moins d'actions"
---------------------------------
Je t'ai démontré par A+B que ce n'est ni plus simple et que le nombre d'actions est strictement identique mais tu continues à nier.
Ton problème vlsf1 c'est que tu as perdu tout sens critique.

avatar vlsf1 | 

C'est justement parce que j'ai un sens critique de Touch ID (contrairement à toi, qui refuse toute évolution) que je vois les avantages de Face ID...

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "C'est justement parce que j'ai un sens critique de Touch ID (contrairement à toi, qui refuse toute évolution) que je vois les avantages de Face ID..."
--------------------------------
Ton sens critique n'a pas su donner un seul argument valable. Que des contres vérités que je me suis attaché à démonter et que tu n'as pas invalidé.
J'attend toujours que tu me dises ce que tu fais avec ta paire de gants et FaceID par exemple...

avatar vlsf1 | 

Tu n'a absolument rien démontré... Tu as exprimé une conviction, basée sur une habitude et pas un fait.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Donc regarder son téléphone (ce qu'on allait de toute façon faire) est aussi contraignant que poser son doigt à un endroit précis sur un capteur ? Désolé mais non. C'est un fait, Face ID est mieux dans ce cas."
------------------------------------------
C'est exactement pareil avec TouchID mais tu refuses de l'entendre. C'est fou ça non ?
Dans les 2 cas il suffit de lever son téléphone pour voir l'écran de verrouillage. Pas de doigt à poser.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Face ID n'oblige à aucune action pour déverouiller (puisque de toute façon, si on veut le déverouiller, c'est pour le regarder)"
-------------------------------------
Désolé mais non.
Quand je veux regarder l'heure ou les notifs et je le fais plusieurs fois par jour, je leve mon iPhone ET C'EST TOUT. Dans cette situation qui se répète plusieurs fois par jour, je n'ai pas envie de déverrouiller mon téléphone, je ne fais que le regarder quelques secondes.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : " et une autre pour délocker, mais au lieu d'avoir le doigt sur un bouton à un endroit précis, on peut le faire à peu près partout sur l'écran, et potentiellement on aura le doigt déjà où il le faut : sur l'écran, vu qu'on va forcément vouloir accéder à quelque chose. Ca l'air de rien, mais parfois on n'a pas le smartphone bien placé pour mettre le doigt où il faut sur le capteur Touch ID"
---------------------------------------
Même pas la peine d'en discuter avec le triple champion du monde de la mauvaise foi qui va chercher des excuses bidons pour expliquer combien le FaceID qu'il n'a jamais vu de ses yeux est teeeeeeeellement plus pratique que le TouchID qui ne fonctionne presque jamais selon lui.
Bravo !

avatar vlsf1 | 

Si tu as besoin le déformer mes propos pour arriver à tes conclusions, ça ne crédibilise pas vraiment ton propos.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "s'il est sur une table il faut parfois se tordre le poigner, sinon il faut se saisir du téléphone... Le swipe pourra être fait dans plein de positions de main, avec tous les doigts..."
-------------------------------
Et ça continue dans le grand n'importe quoi...
Si tu dois te tordre le poignet pour atteindre le bouton TouchID, tu crois que FaceID fonctionnera mieux dans cette position ? Sans déconner....
Et si tu as du mal à atteindre le bouton TouchID, explique moi comment il serait plus facile de faire un swipe ?

Tu peux tenter de défendre une technologie que tu n'as même pas essayé toi même mais évite de sombrer dans le ridicule.

avatar vlsf1 | 

Face ID marchera dans toutes les positions, avec beaucoup d'angle.

"Et si tu as du mal à atteindre le bouton TouchID, explique moi comment il serait plus facile de faire un swipe ?"

Parce qu'on peut faire le swipe avec n'importe quel doigt dans n'importe quelle position, alors qu'on ne peut pas mettre le doigt sur le capteur dans toutes les positions. Va falloir bosser les bases de l'anatomie humaine à un moment.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Parce qu'on peut faire le swipe avec n'importe quel doigt dans n'importe quelle position, alors qu'on ne peut pas mettre le doigt sur le capteur dans toutes les positions. Va falloir bosser les bases de l'anatomie humaine à un moment."
--------------------------------------
Expliquez moi docteur. J'ai du mal à saisir.
Je peux mettre mon doigt à 180 degré dans n'importe quel sens et ça fonctionne toujours aussi bien.
Toi tu peux retourner le doigt et faire un swipe avec ton ongle c'est bien ça ?
Je ne vais pas me battre au championnat du monde de la connerie, désolé mais à court d'arguments tu en deviens pathétique.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Face ID marchera dans toutes les positions, avec beaucoup d'angle"
----------------------------------
TU N'EN SAIS RIEN.

avatar vlsf1 | 

Arrête de troller là, ça devient ridicule...

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Arrête de troller là, ça devient ridicule..."
----------------------------------------
Je trolle en affirmant que tu n'en sais rien ?
Ce qui voudrait dire que tu sais ?
Tu utilises FaceID depuis combien de temps dis moi ?
C'est pas un peu l'hôpital qui se foutrait de la charité ?

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "D'ailleurs, si on peut supprimer l'appui sur le bouton pour déverouiller avec Touch ID, peut-être qu'on pourra supprimer le swipe pour déverouiller avec Face ID... "
---------------------------------
Si tu supprimes le swipe, tu ne pourras plus accéder à l'écran verrouillé et donc aux notifications mais tu vas surement me dire que de toute façon c'est un écran inutile....

avatar vlsf1 | 

C'est toi qui veut enlever ce geste, pas moi. Je trouve le swipe très bien, et mieux que l'appui sur un bouton.

avatar XiliX | 

@Bassim

Je prends le pari...
Aucun intérêt de revenir en arrière sur une question de sécurité.

Perso il y aura un modèle avec FaceID et un modèle avec TouchID

avatar vlsf1 | 

Ca ce sont des rumeurs qu'ils n'ont pas réussi. Et même sans les capteurs pour Face ID, il reste le haut parleur, la caméra frontale etc... Donc toujours besoin d'une encoche.

avatar byte_order | 

Le haut parleur peut être sur la tranche, à la MBP.
Les 2 micros, pareil, on sait parfaitement faire des micros hyper sensibles désormais, et pour éviter le souffle, c'est même mieux.

La caméra frontale pourrait fonctionner à travers un OLED supportant la transparence localisée (pixels on, off ou transparent), elle n'a pas besoin comme un capteur d'empreinte de "voir" le relief de la peau.
Et cette caméra frontale n'a pas besoin d'être activée en permanence, mais seulement quand une application requiert son usage. Une zone transparente de l'écran apparait au dessus de l'emplacement du capteur optique juste le temps de l'utilisation.

Le détecteur de proximité qui, lui, c'est plus compliqué, par contre. Il faut effectivement qu'il soit orienté face avant et il ne doit pas avoir d'obstacle opaque devant lui.

avatar vlsf1 | 

Je pense qu'à terme, ils arriveront à réduire l'encoche puis la supprimer, avec certaines technologies de ce type, ou en plaçant les capteurs juste au dessus de l'écran.

Mais actuellement ça fait quand même pas mal de choses à miniaturiser, modifier, etc. Pour son écran "total", Xiaomi a mis la caméra en bas mais ce n'est pas très pratique comme angle.

avatar byte_order | 

C'est surtout un problème de coût.

On s'attendrait donc à voir ce type d'intégration couteuse en premier sur le flagship du constructeur de smartphones les moins bon marché au monde.

avatar Malum | 

Permettez-nous d'avoir plus confiance dans les propos d'Apple qu'en les vôtres. Votre crédibilité est à prouver. Et si vous suiviez l'actualité vous sauriez qu'Aplle a acheté une entreprise israélienne spécialisée dans la reconnaissance faciale il y a plus de trois ans, c'est donc qu'ils voulaient l'intégrer. Ensuite Apple a souvent développé plusieurs solutions en parallèle avant de choisir la plus efficiente. Et si Apple le dit il n'y a aucune raison de mettre en doute leur bonne foi et même si vous le super enquêteur nous le dit à moins que vous n'ayez des preuves à nous montrer.
Internet est bondé de personnes comme vous qui savent tout et doutent de tout. Une simple question est-ce parce que vous même seriez un mythomane que vous prendriez le monde à votre image ? et svp ne me sortez pas que je suis un naïf qui croit au monde des Bisounours, argument facile qui ne prouve rien.

avatar byte_order | 

> Et si Apple le dit il n'y a aucune raison de mettre en doute leur bonne foi

Ah, parce qu'une entreprise privée est automatiquement impartiale et systématiquement de bonne foi ? Depuis quand ?

Le doute est *toujours* permis. C'est un droit.

> à moins que vous n'ayez des preuves à nous montrer.

Étrangement, les affirmations de l'entreprise et d'un blogger rémunéré par cette même entreprise, elles, n'ont pas besoin d'être accompagner de preuves.

> argument facile qui ne prouve rien.

Tout comme celui de dire "s'ils le disent aucune raison de douter"
Dire quelque chose n'est pas prouver quelque chose.

Le doute est non seulement permis, mais c'est le fondement de toute démarche scientifique, où rien n'est acquis définitivement comme vrai, seulement comme n'ayant _pas encore_ pu être démontré définitivement comme faux.

avatar tchit | 

C'est assez incroyable la réticence des gens face au progrès. On leur propose un téléphone qui se déverrouille en vous reconnaissant, donc sans rien faire, et ils pleurnichent pour garder le truc où il faut poser son doigt sans gant, non mouillé, à un endroit précis...
Je trouve ça insensé.

avatar rikki finefleur | 

tchit
Et le hack électronique fait sur les vols de voitures, c’est du progrès ?
Comme si ce qui était nouveau était un progrès. pff franchement..

Le pb est de savoir si c'est un réel progrès et seule l'utilisation pourra le dire.
Et déjà ce n'est pas sans rien faire.. et ensuite il faut voir le milieu ambiant dans la nuit , avec un casque etc..
Et appuyer sur un bouton en face avant est a mon avis bien plus simple que les manips évoquées ici.
Un bouton, c'est rapide , simple, précis et évite bien des gesticulations comme on le voit avec Craig,
Et se moque si tu as une perruque, lunettes, de la barbe ou dans la nuit, avec ou sans maquillage.

avatar vlsf1 | 

"Et le hack électronique fait sur les vols de voitures, c’est du progrès ?"

Y'a-t-il un quelconque rapport avec la question ?

"Et appuyer sur un bouton en face avant est a mon avis bien plus simple que les manips évoquées ici."

Plus simple que... Regarder le téléphone qu'on allait de toute façon regarder ? C'est une plaisanterie ? Le geste vers le haut pour déverouiller, on peut le faire de 3000 façons. Avec Touch ID on était obligé d'appuyer sur le bon bouton au bon endroit.

"Un bouton, c'est rapide , simple, précis et évite bien des gesticulations comme on le voit avec Craig"

Ben oui, et vive les Nokia 3210 qui ont plein de boutons physiques et pas un écran tactile.

C'est fou de s'accrocher à des technologies obsolètes et moins pratique ! C'est la définition de la vieillesse ^^

avatar rikki finefleur | 

vlsf1
Le rapport c'est que tu confonds nouveauté et progrès..

Et il y bien des nouveautés qui sont passés a la trappe car elles n'apportaient pas le progrès.

avatar MarcMame | 

@tchit

"C'est assez incroyable la réticence des gens face au progrès. On leur propose un téléphone qui se déverrouille en vous reconnaissant, donc sans rien faire, et ils pleurnichent pour garder le truc où il faut poser son doigt sans gant, non mouillé, à un endroit précis...
Je trouve ça insensé."
----------
Tu sembles avoir oublié qu'il faut bien effectuer un geste pour sortir de l'écran de verrouillage. Geste inutile avec TouchID.

avatar vlsf1 | 

Faux, il faut aussi appuyer.

avatar MarcMame | 

@vlsf1

Non pas besoin.

avatar Vanton | 

@tchit

Ce n'est pas parce que c'est nouveau qu'il s'agit d'un progrès.
Comme d'autres l'ont dit plus haut, il fait de toute façon faire glisser l'écran pour déverrouiller le téléphone donc il faudra toujours poser son doigt dessus sans gants. Mais cette fois il faudra le faire sans rire, sans parler, en regardant bien le téléphone et en ne portant rien qui masque la bouche...

avatar vlsf1 | 

N'importe quoi... Sans rire, sans parler, d'où tu sors ces conneries ?

avatar byte_order | 

> C'est assez incroyable la réticence des gens face au progrès.

Un progrès est un changement apportant plus d’améliorations que de régressions.
Et c'est un jugement personnel. Un même changement peut être vu comme une amélioration (allez, au hasard, plus des bénéfices pour les actionnaires de votre entreprise) par les uns *et* vu comme une régression (de votre salaire ou de vos horaires de travail, toujours au hasard) par d'autres.

Quand les jugements personnels majoritaires convergent sur plus d'amélioration que de régression, alors là, et seulement là, peut-on parler de progrès.

Dans le cas de FaceID, il me semble encore trop tôt pour pouvoir affirmer péremptoirement que le changement apporté par FaceID est un progrès ou pas par rapport à TouchID.

> On leur propose un téléphone qui se déverrouille en vous reconnaissant, donc sans rien faire,

Non, pas sans rien faire.
Il faut *aussi* faire un geste tactile pour déverrouiller. Avec TouchID, la reconnaissance *et* le déverrouillage se font sur le même geste, qui est plus simple en plus (pas de swipe, juste poser le bon doigt sur une zone fixe).

Bref. Vous usez comme d'autres de l'argument changement = progrès.
Une confusion abusée souvent par des intérêts économiques ou politiques pour faire passer des vessies pour des lanternes, mais dans votre cas, c'est juste une confusion qu'on espère involontaire.

avatar Rom 1 | 

« En résumé, si vous tenez votre téléphone d'une façon naturelle il se déverrouillera ».

Je sens le retour des leçons de morale à la Steve Jobs lors de l'Antennagate.

« Si Face ID ne marche pas c'est parce que vous êtes trop bêtes pour bien tenir votre téléphone et l'utiliser de façon naturelle », ou plutôt de la manière que l'on souhaite vous imposer.

Bref, on verra à l'usage et aux premiers retours mais en décomposant les gestes comme on a pu déjà le faire, Face ID s'annonce moins pratique que Touch ID dans certains cas.

avatar vlsf1 | 

Et plus pratique dans 99% des cas.

Dans certains cas, c'était également plus pratique d'avoir un clavier physique qu'un écran tactile. Est-ce une raison pour refuser d'évoluer ?

avatar byte_order | 

> Dans certains cas, c'était également plus pratique d'avoir un clavier physique
> qu'un écran tactile.
> Est-ce une raison pour refuser d'évoluer ?

Oui, si vos usages nécessitent de beaucoup saisir de texte, assurément.
Une évolution qui n'est pas source de progrès dans vos usages à vous mais, au contraire, génère plus de régression que d'amélioration, oui oui oui, c'est une raison pour la refuser.

Et si vous pouviez cesser cette sorte de "dictature du changement déguisé en progrès automatique", cela ferait plaisir. Et accessoirement, cela vous permettrait de prendre du recul sur les conséquences plus larges de certaines évolutions et à qui vraiment elles profitent le plus...

avatar machou | 

Tous cas gens qui crachent sur Apple & FaceID alors qu'ils ne l'ont même pas essayé... effarant !

avatar byte_order | 

L'inverse est vrai aussi : l'immense majoritée qui assure ici que c'est forcément mieux ne l'ont même pas essayé non plus, hein.

avatar jean512 | 

@MarcMame

avec Touch ID il faut aussi faire un geste.....

avatar MarcMame | 

@jean512

"avec Touch ID il faut aussi faire un geste....."
---------
Oui, il faut poser son doigt. Pas vraiment un geste, juste une posture statique.
Mais il n'est pas nécessaire de le regarder, ni de l'avoir en face de soi.
Et surtout il n'y a pas besoin de toute cette débauche de technologies d'émetteurs et de capteurs.
Ca va juste être au mieux pareil mais mieux ou plus rapide ?
J'ai un gros doute.

avatar vlsf1 | 

"Mais il n'est pas nécessaire de le regarder, ni de l'avoir en face de soi."

Euh.. Tu veux dévérouiller ton téléphone mais ne pas le regarder ? Alors pourquoi le dévérouiller ?

C'est hallucinant cette mauvaise foi...

avatar byte_order | 

On peut vouloir le déverrouiller pour que quelqu'un d'autre s'en serve, oui.
On peut aussi vouloir le déverrouiller discrètement, donc en ne pouvant pas le regarder trop explicitement.

#jdcjdr

avatar vlsf1 | 

Ce sont des cas ultra spécifiques... C'est idiot d'en tirer une généralité.

avatar ft5777 | 

Merci MacGé, je viens enfin de comprendre pourquoi mon iPad ou iPhone me demande de temps en temps mon code alors que je ne viens pas de redémarrer l’appareil. Je ne connaissais pas cette règle des 6 jours et demi sans utiliser son code.

avatar andr3 | 

Bon, quand je suis en moto et que je dois déverrouiller mon iPhone 7, j'enlève un gant - pas en roulant - et je déverrouille l'iPhone.

Maintenant, je vais devoir enlever mon casque intégral.

Ah ben non ... je vais garder mon iPhone 7 :-)

avatar bobytron | 

Moi, ce qui m'embête aussi, ce sera la nombre d'app qui ne supporteront pas FaceID et se contenteront de TouchID. Les banques principalement, ça m'embêterait vraiment de devoir revenir aux codes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR