Le nouveau capteur photo de Sony atteint 48 mégapixels

Nicolas Furno |

Sony ne se contente pas de créer des capteurs pour ses appareils photo et pour ses smartphones, le constructeur nippon fournit également une bonne partie de l’industrie et notamment Apple. Les iPhone utilisent des capteurs conçus par Sony, ce qui rend cette annonce particulièrement intéressante pour les futurs smartphones de la Pomme.

Le dernier capteur photo dédié aux smartphones de Sony affiche un nombre record : pas moins de 48 mégapixels au compteur. Cela fait quelques années maintenant que ce nombre a cessé d’augmenter et il s’est stabilisé à 12 mégapixels chez Apple, rarement plus de 20 mégapixels pour ses concurrents. Et surtout, Sony propose de les utiliser tous, pas comme sur certains smartphones où un tel capteur produisait des images plus petites.

Démonstration fournie par Sony du principal intérêt de passer de 12 à 43 mégapixels : la meilleure qualité en cas de zoom.

Un tel bond en avant est impressionnant, d’autant que le capteur reste toujours aussi petit : 8 mm de diagonale. Naturellement, rentrer autant de pixels dans un capteur aussi petit a un coût : la taille de chaque photosite est extrêmement petite. Sony revendique même les plus petits pixels de l’industrie avec 0,8 micromètre de côté, à comparer au 1,22 micromètre des iPhone récents. Cette taille réduite signifie que moins de lumière atteint chaque pixel, ce qui conduit normalement à une réduction de la qualité de l’image, surtout quand les conditions lumineuses se dégradent.

Une scène sombre est déjà aujourd'hui l’ennemi numéro un d’un appareil photo de smartphone, mais Sony a prévu la parade. Quand les conditions lumineuses sont trop mauvaises pour utiliser tous ces pixels indépendamment, le capteur sait automatiquement les combiner quatre par quatre. Cela donne une définition de 12 mégapixels environ, la même qu’aujourd'hui, mais avec des photosites encore plus grands, puisqu’ils font alors l’équivalent de 1,6 micromètre de côté.

En fonction des besoins, le capteur peut utiliser les 48 millions de pixels indépendamment s’il y a suffisamment de lumière (droite) ou bien les combiner automatiquement par quatre quand l’éclairage devient faiblard (gauche). Image Sony.

Sur le papier, c’est donc une excellente solution proposée par Sony, d’autant que le constructeur annonce une plage dynamique quatre fois supérieure sur ce nouveau modèle. C’est un élément clé pour obtenir de bons résultats en photo, sans avoir la moitié de l’image dans le noir ou au contraire totalement brûlée.

Reste maintenant à savoir ce que vaut ce capteur à l’usage. Pour cela, il ne faudra pas attendre beaucoup puisque Sony compte proposer l’IMX586, c’est son petit nom, dès le mois de septembre 2018. Est-ce que ce sera suffisamment tôt pour les nouveaux iPhone ? On le saura si le haut de gamme 2018 est équipé d’un capteur 48 mégapixels !

Source
avatar LolYangccool | 

Fabriquer des millions d'unités d'iPhone ça ne se fait pas en 3 jours ! Donc si Sony commercialise son capteur en septembre, les nouveaux iPhone, s'ils sortent eux aussi en septembre comme d'habitude, ne pourront pas en bénéficier.

La production de masse doit déjà être commencée côté Apple, et un nouveau capteur ça veut dire de nouveau de la R&D, à minima, pour l'intégrer et le tester sur les iPhone prototype.
En clair, impossible que les iPhone de septembre 2018 en profitent.

avatar Nicolas Furno | 

@LolYangccool

Peut-être, mais en même temps, Sony travaille probablement sur ce capteur depuis plusieurs années. Sachant qu'Apple doit être leur plus gros client, ou pas loin, ils ont sûrement partagé l'info depuis toutes ces années.

En tout cas, je serais extrêmement surpris qu'Apple découvre ce capteur aujourd'hui. Sinon ce serait probablement pour les iPhone de 2020, même pas ceux de 2019.

avatar LolYangccool | 

D'accord, mais Sony n'a de toutes façon à mon avis pas fournis des proto de ce capteurs à Apple.
Donc même si Apple connait depuis longtemps son existence, le fait est qu'il n'était pas finalisé, ce capteur, et qu'Apple doit attendre sa finalisation pour en profiter comme tout le monde.

Une solution possible, serait que Sony ait déjà du stock finalisé depuis quelques semaines/mois réservé à Apple, en avant première et que la sortie de septembre ne concerne que le reste de l'industrie.

avatar Bounty23 | 

@LolYangccool

Qu’est ce que t’en sais que Sony communique pas avec Apple ?

C’est ridicule les commentaires ici ? genre les mecs tu les écoutes ils sont tous dans les petits papiers des multinationales ??

Si il sort en Septembre il y a de fortes chances qu’il soit dispo c’est pas comme si c’était juste l’annonce d’une découverte pas commercialisée avant des années ?

avatar LolYangccool | 

T'as besoin d'être condescendant ?
Avant de t'en prendre aux autres comme si tu les connaissais il faudrait déjà comprendre ce que tu lis !
C'est pas une questions d'être dans les petits papiers, c'est une question de logique.
Que d'agressivité ici, c'est incroyable. On peut pas dire un truc sans qu'un gars pas d'accord avec nous nous mette la misère en nous faisant passer pour un imbécile. C'est incroyable.

Je n'ai pas dit qu'Apple ne communiquait pas avec Sony mais que les iPhone de 2018 était déjà finalisés et en cours de production à grande échelle : trop tard pour les intégrer les capteurs de Sony. Sauf si Sony à prévu du stock pour Apple avec de l'avance.

"Si il sort en Septembre il y a de fortes chances qu’il soit dispo"
Tu crois qu'Apple va faire démonter les 100 aine de milliers d'iPhone, si ce n'est plus, déjà prêt dans les usines pour faire remplacer tous les capteurs par les nouveaux, sans faire de tests au préalable, et en jetant par la même occasion tous les capteurs remplacés à la poubelle ? Pfff.

avatar maxrav | 

@nicolasf
Comment tu fais pour savoir ce qui se passe chez Sony et Apple ?

avatar Nicolas Furno | 

@maxrav

Je n'ai aucune idée de ce qui se passe entre Sony et Apple.

Je sais en revanche qu'un iPhone est prêt beaucoup plus tôt qu'on le croit, parfois 24 mois avant sa sortie. Et aussi qu'Apple est un énorme client pour Sony, et que le premier n'attend sans doute pas les communiqués de presse du second pour découvrir ses nouveautés de l'année.

avatar reborn | 

@nicolasf

Je sais en revanche qu'un iPhone est prêt beaucoup plus tôt qu'on le croit, parfois 24 mois avant sa sortie

Vraiment ? ?

avatar maxrav | 

@nicolasf

C’était pour répondre à ton message @nicolaf excuse-moi .

avatar MacGruber | 

@nicolasf

Tout à fait (même si 12 mois s’avère plus raisonnable) ?

avatar SebKyz | 

@MacGruber

C’est Cook qui disait qu’ils travaillaient sur leurs nouveaux produits déjà à la sortie d’un modèle. Et même parfois le suivant encore. Donc 12-24 mois yes.
Là on peut dire qu’ils taffent sur le modele 2020

avatar SebKyz | 

Ça m’a l’air bien prometteur et jspr sur le nouvel iPhone 2018. Mais ce sera sans doute pour 2019 vu le mois de livraison apparemment.
Reste à voir ce que les constructeurs font faire niveau logiciel car le post traitement devra être important.

avatar lepoulpebaleine | 

@SebKyz

Au niveau logiciel, en effet, mais aussi en terme de mémoire. Là je crois qu’il faudra 1 To !
Ah oui, il y a le cloud... Mais encore faut-il avoir une connexion béton.
Avec la 5G dans les grandes villes ? Mais ailleurs j’ai un petit doute.
On verra. En tout cas, ces booms technologiques sont palpitants à suivre.

avatar 0lf | 

Déjà, c’est pas la même taille de capteur : en se basant juste sur la taille du pixel, on passe de 1,2um à 1,6um en 12Mpixel, ce qui à l’échelle du capteur donne 1/2.3” au lieu des 1/3” de l’iPhone. On gagne donc déjà 80% de lumière en plus.

Autre chose : le gain en définition sera en pratique moins que 2x :
- il faut une optique capable de résoudre les 48Mpixels
- 4pixels adjacents ont la même couleur de filtre. Donc la définition de l’information colorée reste à 12Mpixel
- la diffraction...

Mais globalement, ça peut être prometteur.

avatar calotype | 

@0lf

Tu m'évites un commentaire !
Ça commence à me donner la gerbe ces photos comparatives bidons.
Admettons que c'est 100% vrai, comme tu dis faut voir l'optique qu'il faut pour l'exploiter. Quand je vois que cela ne fait que 3/4 ans qu'on est passé à plus de 40 Mpx sur les boîtiers full frame demi Pro... Où la problématique des optiques est la même, que l'avancée visible du piqué est surtout dû au retrait du filtre passe bas du capteur ( et encore en vrai il y en a toujours un) et enfin qu'ils sont très sensible au flou de bougé qui ramène souvent la netteté globale à ce qu'elle était avant mais avec des fichiers deux ou trois fois plus lourd car les octets eux c'est sûr qu'ils sont là !
Enfin à bon entendeur, sur un smartphone, l'optique très petite est souvent tres sale, gras de trace de doigt qui dégrade très vite la qualité photo et rajoute du voile. Donc la nettoyer avant est déjà un bon début et c'est gratuit !

avatar anonx | 

Tu m'étonnes qu'un iphone coûte cher... ils font rien qu'assembler les innovations des autres ?

avatar maxrav | 

Tu as entièrement raison, cela revient à dire que Samsung ou Apple pour ne citer qu’eux ont sûrement déjà finalisé leur phones pour le début des années 2020...
Du coup ici personne ne sait rien, on ne fait qu’espérer et tout est déjà prévu...
J’aimerai tellement être surpris encore une fois.

avatar JOHN³ | 

Faut pas rêver c’est pour l’iPhone XVIII

avatar pagaupa | 

La course aux pixels! Pour faire des selfies...pfuuu

avatar adixya | 

C’est bien nos photos de bites, nos selfies et nos plats au restaurant vont prendre 10 ou 20 Mo a la place de 1 ou 2 maintenant, c’est pratique pour vendre du cloud.

avatar Seedlers | 

Le nombre de pixel ne garantie pas une belle photo.
C'est pour cela qu'Apple est rester sur du 12megapixel maîtrisé plutôt que sur du 48mpx instable.

avatar SebKyz | 

@Seedlers

Ca viendra ??

avatar chtiblues | 

C'est bien ça, bien sur je n'ai pas tout saisi entièrement, je n'y connais que dalle en photo mais je sais lire et je sais du coup que la course au pixel n'est pas uniquement ce qu'il faut pour faire de bonne photo histoire de taille de pixel tout ça.

J'ai lu un jour un superbe article surement sur ce site qui expliquait très bien pourquoi on peut faire plus facilement de belle photo avec l'iPhone 5s que le 6 ou le SE. La course au pixel n'est pas du tout le seul élément à prendre en compte en gros

Sur ce capteur le problème de taille des pixel est réglé sur le papier

avatar chtiblues | 

@chtiblues

Voila l'article c'est même mieux que le 6s en fait

https://www.igen.fr/iphone/2015/10/iphone-6s-un-excellent-appareil-photo...

Faut arrêter la course parfois, Steve Jobs le savait mais le client lambda lui regarde les spéc sans se soucier de ces problème la.

C'est pareil pour un écran et la c'est vrai que ça m'énerve, c'est vrai aussi qu'il y a maintenant la RV mais avant la RV ça sert à quoi la course à la 8k (j'exagère) sur un smartphone si c'est pour tuer son autonomie.

Du 720p c'est suffisant et on a un tél qui tient 2 jours ET des meilleurs perf

avatar 0lf | 

@chtiblues
Sur les capteurs modernes où presque toute la surface est utile (micro lentilles, capteur rétro éclairé et empilé), avoir plus de pixels plus petit a moins d’impact sur le bruit.

avatar Paquito06 | 

On peut avoir 12M, 48M, ou 200M de pixels, si y a pas de lumiere, c’est pourri, dès qu’on passe sur un zoom numerique, c’est moche ? Beaucoup de lumiere et du mecanique svp ??

avatar gillesb14 | 

Amusant ces querelles, je suis passé d’un reflex APSC a un Full frame avec peu ou prou le même nombre de pixels 24Mp
Et c’est le jour et le nuit en termes de résultats... Nikon des deux côtés et même en utilisant les optiques du FF sur l’APSC l’écart rest énorme en terme de résultat !!!

avatar 0lf | 

@gillesb14
Apple avait annoncé à tord en septembre dernier un capteur plus grand et 80% de lumière en plus. J’aimerais bien que ça se réalise cette année.

avatar greggorynque | 

Alors soyons clair, je comprend les sceptiques, mais il y a 90% de chances que ce capteur soit celui du prochain iPhone !

1- Sony fournit tous les capteurs des iPhones de puis des années et Apple a toujours eu ou presque le meilleur modèle à date de sortie.

2- Sony annonce vendre son modèle à partir de Septembre, ce qui autorise un lancement des iPhone qui en profiteraient en primeur, sinon drôle de coïncidence.

3- Apple a chuté de la plus haute place du podium malgré les capteurs Sony dernière gen.
Pour revenir au top, il leur FAUT le dernier né

4- Si Apple se passe de ce capteur, de nouveaux concurrents pourront les doubler dans la course au meilleur photophone, cela semble peu probable !

Enfin, ce capteur offre justement un compromis intéressant à la montée en résolution qu’Apple à toujours fuit.

Moi qui souhaite surtout l’amélioration des photos en Zoom, je serais servi si c’est bien le capteur du prochain iPhone.

avatar tantpis | 

Un choix pertinent serait de rester sur un capteur avec un nombre raisonnable de pixels (12 Mpx est largement suffisant pour de nombreux usages) mais surtout d’intégrer un capteur pour smartphone à la surface plus grande comme le Sony Exmor IMX377 par exemple.

Une taille de photosite à 1,22um sur le iPhone X/8 quand le Huawei P20 propose 1,55um sur son capteur principal, le futur Pixel 3 aussi ou le Samsung S9 1,4um pour ne citer que ces trois-là est regrettable pour un produit qui se veut haut de gamme et référent y compris en photo.

Apple est dépassé sur la photo depuis un moment à cause de choix techniques contestables (ou économiques pour garder la marge la plus élevée possible en intégrant un capteur sensiblement moins cher).

Garder 12 Mpx au détriment d’un montée en pixels purement marketing est une bonne option mais encore faudrait-il y adjoindre les meilleurs capteurs de Sony en la matière comme le font certains concurrents du monde Android.

Sony qui propose sur ses smartphones des résolutions de 21 ou 23 Mpx depuis des années pour des raisons purement marketing est régulièrement critiqué, voir descendu dans les tests comparatifs et c’est normal. Mes propres essais confirment cette différence de qualité frappante et logique. Il suffit de comparer un Pixel 2 actuel vs. IPhone X vs. Sony XZ2 pour le realiser de manière brutale. Le premier excelle pour un smartphone (textures, basse luminosité, rendu colorimétrique), le second est homogène et équilibré mais les textures sont dégradées en zoomant à 100% dans l’image ou sur écran d’ordinateur, surtout en prise de vue basse luminosité, le troisième fait illusion sur écran de smartphone mais compense les limites physiques de la taille des photosites trop nombreux par un traitement du signal caricatural et très médiocre.

En photo, le capteur, la taille des photosites et leur nombre relatif à la surface du capteur, les qualités de l’optique et du traitement du signal sont les éléments clés à considérer. A fortiori sur un smartphone dont les capteurs sont par contrainte physique de très petite taille.

avatar greggorynque | 

Ce capteur permet justement de proposer des photos à 12 Mpx avec des quadruples photosites de taille 8um proposant du 16um par pixel.

En gros c'est soit :
48 Mpx à 8um par pixel
12 Mpx à 16um par pixel

Cela devrait permettre sur les photo en plein jour de gagner beaucoup en netteté ET d'améliorer les photos de nuit par rapport aux iphones actuels (de la à battre la concurrence sur les photos en nocturnes, j'attends de voir)

avatar SIMOMAX1512 | 

Trop de pixel pour Apple , délai entre commercialisation du capteur et sortie de l’iPhone trop juste , on verra en 2019.

avatar ovea | 

pixels++ mais pour moins d'appareils photos (un devant, un derrière sur les téléphones de la préhistoire)

pixels++ pour une prise de vue plus du tout perpendiculaire à l'écran.

pixels++ pour sélectionner (zoomer) sur une zone de la prise de vue plus vaste et, quelque soit le mouvement de l'écran, la cible reste affichée dans une visée stable.

avatar Crespi | 

Super. On attend tous avec impatience des optiques en plastique de 2 grammes qui ont le pouvoir résolvant d'une optique d'un kilo pour déguster en haute définition la vie des uns et des autres.

CONNEXION UTILISATEUR