Les iPhone XS comparés à l’iPhone X

Nicolas Furno |

Vous aviez craqué pour un iPhone X et vous hésitez sur l’iPhone XS ou son grand frère, l’iPhone XS Max ? Pour vous aider, voici tout ce qui change entre les deux générations !

Sommaire

Prise en main

Extérieurement, rien ne distingue un iPhone X d’un iPhone XS, sauf si vous optez pour le nouveau coloris de ce dernier, l’or. Son dos, toujours recouvert de verre, et surtout ses tranches, toujours en acier, sont alors dorées. Au dos, l’or reste assez discret, il est plus marqué sur l’acier qui est très brillant sur tous les coloris, mais c’est peut-être plus le cas pour ce coloris.

Extrait de la vidéo de prise en main de MBKHD.

Pour le reste, les dimensions des deux modèles de 5,8 pouces sont identiques : 14,4 cm de haut, 7,1 cm de large et 7,7 mm d’épaisseur. Il y a bien une différence, le poids de l’iPhone XS est très légèrement plus élevé : 177 g contre 174. Cette différence de trois grammes est insignifiante toutefois.

L’iPhone XS Max est d’une tout autre catégorie en la matière. Il reprend grosso modo la taille d’un iPhone « Plus », de quoi caser un immense écran OLED de 6,5 pouces. Ses dimensions sont nettement plus grandes du coup : 15,8 cm de haut et 7,7 cm de large. L’épaisseur est identique sur les trois (7,7 mm), mais le poids est en hausse et avec 208 g sur la balance, c’est l’iPhone le plus lourd jamais proposé.

Extérieurement, l’autre différence entre les deux générations concerne les antennes visibles sur la tranche. L’iPhone X en a quatre, deux à gauche et deux à droite ; les iPhone XS en ont six, avec une en plus sur la tranche supérieure et une autre sur la tranche inférieure. La vitesse de connexion cellulaire est en hausse grâce à cela, on y reviendra, mais en contrepartie, le bas du téléphone n’est plus symétrique.

Pour le reste, rien ne change, les deux appareils photo au dos dépassent toujours, l’encoche pour Face ID a toujours la même taille… c’est une année « S » et le design extérieur ne varie pas.

Écran

L’iPhone XS hérite du même écran que l’iPhone X, une dalle OLED de 5,8 pouces, dotée d’une définition de 2 436 x 1 125 pixels, soit une résolution de 458 pixels par pouce. L’iPhone XS Max quant à lui monte à 6,5 pouces, avec une définition de 2 688 x 1 242 pixels et une résolution similaire. Ce sont des écrans HDR et compatibles avec l’espace colorimétrique P3 dans les deux cas, leur luminosité maximale est de 625 cd/m2 et ils sont compatibles True Tone.

La fiche technique ne le précise pas, mais les couleurs devraient être meilleures sur les iPhone XS. En tout cas, la dynamique des couleurs est 60 % plus importante sur ces modèles. Pas sûr que cela se remarque beaucoup, mais c’est toujours bon à prendre.

Performances

L’iPhone X était associé à l’Apple A11, les iPhone XS passent sans trop de surprise à l’Apple A12. Cette nouvelle puce conçue par Apple garde son surnom « Bionic », ce qui trahit des évolutions plus limitées que certaines années, même s’il y a des progrès malgré tout.

Le processeur de cette puce est toujours composé de six cœurs, deux très puissants et quatre plus économes. Les deux cœurs haute-performance sont jusqu’à 15 % plus rapides sur les iPhone XS que sur l’iPhone X, mais les quatre cœurs à haute efficacité énergétique ne voient pas leurs performances augmenter. À la place, ils utilisent jusqu’à 50 % d’énergie en moins, ce qui est certainement lié principalement au passage à la gravure à 7 nm.

L’Apple A12, en effet, est la première puce d’Apple gravée à 7 nm, contre 10 nm pour l’Apple A11. C’est aussi le premier processeur grand public gravé si finement, même si les concurrents sont sur les rangs pour atteindre ce palier dans les prochains mois. Concrètement, cette réduction de la gravure permet, au choix, d’améliorer les performances à consommation identique, ou de réduire la consommation à performances égales.

Apple a plutôt choisi cette piste pour ses nouveaux iPhone. Il faudra voir ce qu’ils donnent à l’usage, naturellement, mais les premières mesures théoriques montrent des gains de performance limités. L’autonomie a progressé en revanche, on y reviendra, et les iPhone XS chaufferont probablement moins que l’iPhone X.

Toujours d’après ces premiers tests, les deux iPhone XS devraient passer à 4 Go de mémoire vive, contre 3 Go pour l’iPhone X. Cela n’améliorera pas nécessairement les performances brutes, mais ce sera un confort supplémentaire au quotidien, surtout pour les apps les plus exigeantes.

La puce graphique, deuxième génération conçue entièrement par Apple, progresse de manière plus significative avec des gains « jusqu’à 50 % » d’après le constructeur. Il faut dire qu’elle gagne un cœur de plus, soit quatre au total. On ne sait pas si d’autres améliorations ont été apportées, cette puce est optimisée pour Metal 2 d’après sa fiche technique, mais le contraire aurait été étonnant et celle de l’iPhone X l’était tout autant.

La plus grosse différence en matière de performances d’une génération à l’autre, c’est le moteur neuronal (Neural Engine) qui est jusqu’à neuf fois plus rapide que celui de l’Apple A11. C’est un énorme bond en avant et on sent qu’Apple a concentré tous ses efforts sur ce processeur spécialisé de huit cœurs, capable de réaliser 5 000 milliards d’opérations par seconde. Il servira partout où l’intelligence artificielle est sollicitée, et il accélérera les traitements automatisés réalisés sur les iPhone XS.

Cela peut sembler abstrait, mais des opérations quotidiennes devraient être plus rapides, en particulier avec les photos. L’identification des visages et la reconnaissance des objets sera plus rapide. C’est aussi grâce à l’Apple A12 qu’Apple a pu ajouter des fonctions à l’appareil photo des iPhone XS, on y reviendra. Le moteur neuronal sera aussi très sollicité en matière de réalité augmentée, reste à savoir si cela sera visible à l’usage.

Appareil photo

Extérieurement, l’appareil photo n’a pas évolué entre l’iPhone X et les iPhone XS. Au dos, vous retrouverez toujours deux appareils de 12 mégapixels, avec comme toujours un grand angle et un téléobjectif, tous deux stabilisés. Les ouvertures n’ont pas changé : respectivement ƒ/1,8 et ƒ/2,4 et on retrouve toujours deux objectifs de six éléments.

Pourtant, il y a deux changements dans ce domaine, à commencer par un capteur de 12 mégapixels plus grand pour le grand angle. Chaque pixel mesure 1,4 micron, contre 1,2 micron pour l’iPhone X. Cette taille en hausse signifie que chaque pixel recevra davantage de lumière, ce qui veut dire que la qualité des photos sera en hausse, surtout quand la lumière vient à manquer. Malheureusement, le téléobjectif en aurait bien besoin aussi, mais il conserve le même capteur que l'année dernière.

Pour améliorer encore les choses, le mode HDR devient intelligent sur les nouveaux iPhone, en plus d’être automatique. Les iPhone XS prennent toujours plusieurs photos en même temps, et ils les assemblent toujours pour composer une image équilibrée, sans zone dans le noir, ni partie « brûlée », où tout est blanc. Par rapport à l’iPhone X, le processus est plus intelligent et complet, avec huit variations au lieu de quatre et un traitement annoncé comme meilleur.

Il faudra voir ce que cela donne à l’usage, naturellement, mais les photos présentées sur le site d’Apple sont souvent nettement supérieures à ce que l’on peut avoir avec un iPhone X. Apple les a évidemment choisies avec soin, il faudra voir ce que des photos de tous les jours peuvent donner.

Les vidéos s’améliorent sur deux points : jusqu’à 30 images par seconde, on bénéficiera d’une « gamme dynamique étendue », ce qui ressemble à un premier pas vers des vidéos HDR, sans atteindre vraiment ce niveau. On devrait obtenir de meilleurs résultats en vidéo qu’avec un iPhone X quand les conditions lumineuses se dégradent, et c’est d’ailleurs ce cadre qui a servi de démonstration pendant le special event. En revanche, pas de nouveauté pour la stabilisation optique, encore réservée au 1080p.

Par ailleurs, les iPhone XS sont les premiers à (enfin !) enregistrer du son stéréo pendant le tournage d’une vidéo. L’iPhone X et tous les autres modèles avant lui devaient se contenter d’un son mono et c’était clairement un point faible dans ce domaine. Au passage, les haut-parleurs stéréo des nouveaux smartphones sont plus puissants et ils séparent mieux les deux canaux.

Photo toujours, le mode portrait des iPhone XS s’améliore, avec un effet de « bokeh », c'est-à-dire le flou d’arrière-plan, plus naturel qu’avant. Mais surtout, vous pourrez contrôler la quantité de flou en changeant la profondeur après avoir pris une photo, une fonction réservée à ces nouveaux modèles.

À l’avant, la caméra reste à 7 mégapixels et c’est toujours un objectif grand-angle avec une ouverture de ƒ/2,2. Le capteur est nouveau et plus rapide que l'ancien. L’enregistrement vidéo a été amélioré sur deux points : on peut filmer à 60 images par seconde à l’avant, et l’image est également stabilisée dans ce cadre.

La caméra avant de meilleure qualité, associée au moteur neuronal plus puissant de l’Apple A12 présent dans les iPhone XS, devrait aussi améliorer Face ID. La reconnaissance faciale devrait être plus rapide et peut-être plus efficace que sur les iPhone X, mais on ne sait pas si la différence sera notable.

Autonomie

Les deux iPhone XS bénéficient d’une autonomie théorique supérieure à celle de l’iPhone X. D’ailleurs, Apple les compare directement : le « petit » modèle bénéficie de 30 minutes supplémentaires en moyenne, quand le modèle Max peut tenir une heure et demie de plus par jour.

Apple donne aussi des valeurs absolues qui facilitent les comparaisons et qui montrent que les gains ne sont pas toujours aussi nets et dépendent des catégories. Ainsi, en navigation sur internet, l’iPhone XS fait aussi bien que l’iPhone X : « jusqu’à 12 heures », et l’iPhone XS Max monte à 13 heures.

En appel téléphonique sans fil en revanche, l’iPhone X tient une heure de plus que le XS (21 heures contre 20 heures), mais le XS Max fait nettement mieux, avec 25 heures théoriques. En lecture vidéo, il y a une progression régulière : 13 heures pour l’iPhone X, 14 pour le XS et 15 heures pour l’iPhone XS Max. En audio, les deux modèles de 5,8 pouces sont à 60 heures, le Max à 65.

Enfin, tout le monde peut se charger à 50 % en 30 minutes… à condition d’acheter un autre adaptateur secteur que celui fourni dans la boîte. Sur ce point, hélas, rien ne change, vous aurez toujours un chargeur 5W en USB-A. Les trois modèles conservent aussi un unique connecteur Lightning, et Apple ne fournit plus l’adaptateur jack dans la boîte des XS, il faudra ajouter 10 € si vous en avez besoin.

À propos de recharge toujours, Apple indique que les iPhone XS bénéficient d’une recharge par induction plus rapide… sans donner plus d’informations. On ne sait pas si c’est très légèrement plus rapide que pour un iPhone X, ou si la charge pourra se faire à 10 W au lieu de 7,5 comme aujourd'hui… mystère.

Connexions sans fil

En matière de connexion cellulaire, les iPhone XS bénéficient d’une « LTE classe Gigabit », quand l’iPhone X se contentait d’une « 4G LTE Advanced ». Si votre opérateur le propose et si vous êtes dans une zone couverte, vous pourrez ainsi bénéficier d’une connexion gigabit en 4G, deux fois plus que le maximum théorique de l’année dernière. Dans certains cas, cela pourrait faire une différence très nette à l’usage, même si en France, aucun opérateur n’est capable de proposer un tel débit à l’heure actuelle.

Autre différence qui ne concernera pas les utilisateurs français dans l'immédiat : l’iPhone XS intègre une eSIM, en plus de la carte nano-SIM habituelle. L'eSIM n’est pas prise en charge par les opérateurs français pour le moment, mais Orange prévoit de le faire « prochainement » et SFR travaille sur le sujet. Et puis cette eSIM peut très bien servir si vous vous rendez à l’étranger, dans l’un des neuf pays qui la prennent en charge.

Enfin, les plus observateurs auront peut-être noté la mention d’une « Cartes Express avec réserve d’énergie » pour les iPhone XS, alors que l’iPhone X n’avait que des « Cartes Express ». C’est une nouveauté qui ne concernera qu’une minorité d’entre vous, puisqu’elle devrait servir dans les cas où vous utilisez votre iPhone pour payer les transports en commun. La réserve d’énergie permet d’utiliser la puce NFC de l’iPhone même si la batterie est vide. Des zones d'ombre, comme la compatibilité à travers les différents pays, entourent encore cette nouveauté.

Résistance

L’iPhone X était certifié IP67, c'est-à-dire qu’il pouvait être immergé pendant trente minutes au maximum, et jusqu’à un mètre de profondeur au maximum. Les deux iPhone XS passent à l’indice de protection IP68 : la limite est toujours de trente minutes, mais jusqu’à deux mètres de profondeur. C’est important, puisque c’est ce qui fera sans doute la différence si votre iPhone tombe au fond de la piscine.

Par ailleurs, Apple a indiqué s’être assuré que les iPhone XS ne résistaient pas seulement à l’eau claire, mais aussi aux éclaboussures de divers liquides, dont les sodas, l’eau salée et la bière. Ce n’est, a priori, pas nouveau et un iPhone X devait aussi s’en sortir dans ces cas-là. Quoi qu’il en soit, même s’ils ne seront pas immédiatement cassés, assurez-vous de les laver le plus rapidement possible à l’eau claire pour éviter les problèmes. C’est particulièrement le cas pour l’eau salée, vous ne voulez pas que l’eau s’évapore, ne laissant que le sel sur votre iPhone.

« Les dégâts causés par des liquides ne sont pas couverts par la garantie » : cette ligne est toujours présente en bas du site d’Apple et écrite en tout petits caractères. Une mention qui invite à la prudence : les mesures théoriques de résistance à l’eau ne sont pas forcément représentatives des conditions réelles.

En matière de résistance, Apple a aussi mentionné que le verre protecteur des iPhone XS était le plus solide jamais utilisé dans un smartphone. Cette nouvelle formule sera plus résistante que celle utilisée sur l’iPhone X, au moins pour protéger contre les rayures, comme l’a précisé le constructeur dans son communiqué de presse. Est-ce que cela veut dire qu’il n’est pas plus résistant en cas de choc ? La méfiance reste de mise…

avatar Linker | 

excellent article merci ! j’ai hâte d’avoir mon iPhone XS Max vendredi prochain :)

avatar Rorschach | 

Quand l’image passe avant le besoin...

Et dire que j’hésite à abandonner mon bon vieux (mais fonctionnel) 5s pour passer au Xs... ?

avatar lulubotine | 

Sinon l’an prochain j’imagine bien
L’iPhone Xrsmax

avatar JackOne | 

apple ne vise pas avec le xs ceux qui ont déjà le x
mais les renouvellements de subventions opérateurs de 2 ans

avatar Amaczing | 

Lol le @iVador bashing ici ?

avatar nicolier | 

J’ai gardé un IPhone 5s 4 ans et demi... j’ai un IPhone 7 depuis 2 ans... j’ai toujours fait quantité de choses avec mes iPhone, sans frustration ni envie de la nouveauté.
Ces nouveaux modèles sont très beaux, puissants... mais pourquoi changer tant que mon 7 tourne bien et fait ce que je lui demande ?

avatar SebKyz | 

@nicolier
Car tu peux le revendre assez pour avoir une belle ristourne sur le nouveau ?
Car pour ton plaisir.
Car pour l’envie de nouveauté ? Son écran et faceID.

avatar Dazoudaz | 

Impatient d’aller chercher mon XS Max !

avatar modoki | 

L’iPhone X a toujours une truc en plus que les iPhone XS/XS Max et XR, c’est l’adaptateur lightning/jack. ?

avatar Macadomia | 

Merci encore une fois pour vos excellents articles, comme celui-ci qui fait très bien la synthèse des nouveautés de ce nouvel iPhone et nous aide à faire notre choix ??

avatar PierreBondurant | 

En terme de ratio d’écran, l’iPhone 8 plus est 16:9

Est ce qqun connaît le ratio du XS Max ?

avatar mssinkro | 

Je suis étonné que vous ne parliez pas de l’écran 120Hz sur le XS Max.

avatar Jay69 | 

J’aimerai bien en apprendre plus sur la recharge par induction de l’iPhone XS Max si on passe enfin en 10w ça pourrait être top ! Dommage que se ne soit pas indiqué clairement , merci Apple ? d’ailleurs vous utilisez quoi vous comme chargeur ?

avatar julien2174 | 

L’iPhone xs a un chargement beaucoup plus rapide sans fil , ensuite un cœur de plus et plus de mémoire donc on va attendre les tests pour achète ou pas , une chose est sur si je l’achète ça sera pas en France car vu j’habite dans le Jura si j’achète autant le faire en suisse apple Store de Genève 100 euros de moins c’est pas négligeable et si le cours de l’euro remonte ça peut allé jusqu’à 170 euros d’économie tu peux achète le 256 go au prix du 64 pratiquement et ouibus le trajet est pas cher !

avatar manustyle | 

Il y a plus de pixels sur mon samsung S9+ qui a 1 an. lol

avatar gsf | 

ce qui est essentiel quand on aime passer une année à compter les pixels un par un...

avatar macbook60 | 

@manustyle

Waouh

avatar Bigdidou | 

@manustyle

"Il y a plus de pixels sur mon samsung S9+ qui a 1 an. lol"

On mesure l'âge des téléphone en comptant leurs pixels ?

Oups.
Pardons : megalol.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR