Bridage des performances : l’Italie condamne Apple à payer 10 millions d’euros [MàJ]

Nicolas Furno |

L’affaire du bridage de performances sur les appareils aux batteries usées ne cesse d’empoisonner Apple. Depuis que le constructeur a reconnu qu’iOS pouvait limiter ses performances pour préserver la batterie, plusieurs actions en justice ont été intentées, essentiellement aux États-Unis. Pourtant, la première condamnation vient du continent européen et plus particulièrement d’Italie, qui vient de condamner Apple à une amende de 10 millions d’euros.

Photo iFixit

Reuters explique que les autorités de la concurrence italiennes ont condamné Apple et Samsung à une amende de cinq millions d’euros pour avoir publié une mise à jour logicielle qui ralentissait leurs smartphones. À cette amende de base, Apple doit payer cinq millions supplémentaires pour ne pas avoir expliqué suffisamment à ses clients comment entretenir leur batterie et comment la changer en cas de besoin.

C’est la première fois qu’une mise à jour publiée par Samsung est critiquée pour avoir ralenti un smartphone et on ne sait pas de quoi il s’agit exactement. On ne sait pas encore si les deux entreprises comptent faire appel de cette décision.

[MàJ 24/10/2018 17h13] : le communiqué de presse (via, merci Carbonized) de l’autorité de la concurrence italienne précise le problème concernant Samsung. Le constructeur coréen a incité en 2016 les utilisateurs du Galaxy Note 4 à passer à Android Marshmallow alors que le matériel n’était pas capable d’encaisser le choc, d’après l’organisme.

[MàJ 26/10/2018 10h03] : Apple a communiqué à son tour, en soulignant que la mise à jour iOS 12 n’avait non seulement pas ralenti les iPhone et iPad, mais les avait au contraire accélérés. Cette version est par ailleurs compatible avec tous les iPhone depuis le 5s, ce qui permet à ce modèle sorti en 2013 de bénéficier de ces progrès.

Le constructeur nous a également envoyé cette communication :

Nous n’avons jamais — et nous ne ferions jamais — rien fait d’intentionnel pour réduire la durée de vie d’un produit Apple, ou dégrader l’expérience utilisateur pour inciter nos clients à mettre à jour. Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients aiment, et créer des iPhone qui tiennent aussi longtemps que possible est un élément important de cet objectif.

Version originale :

We have never — and would never — do anything to intentionally shorten the life of any Apple product, or degrade the user experience to drive customer upgrades. Our goal has always been to create products that our customers love, and making iPhones last as long as possible is an important part of that.

avatar letofzurichois | 

Samsung, entreprise américaine ?

avatar iVador | 

Et ça n’est qu’un début

avatar philiipe | 

Ce montant ? Une rigolade pour Apple. Leurs propres avocats ont possiblement été payés plus cher 😅

avatar iVador | 

@philiipe

Sauf que les procès vont se multiplier

avatar shaba | 

@iVador

Ce qui ne veut pas dire qu’ils vont être condamnés partout, il faut encore prouver l’obsolescence programmée.
Dans le cas présent ils vont forcément faire appel ne serait-ce que pour préserver leur image, ne pas le faire serait reconnaître leur faute.

avatar iVador | 

@shaba

Je suis d’accord

avatar jazz678 | 

@shaba

« Ce qui ne veut pas dire qu’ils vont être condamnés partout, il faut encore prouver l’obsolescence programmée. »

Le délit d’obsolescence programmée n’est inscrit dans la loi nulle part ailleurs qu’en France. Dans le cas italien, c’est un abus de langage

avatar jazz678 | 

« ...Apple et Samsung à une amende de cinq millions d’euros pour avoir publié une mise à jour logicielle qui ralentissait leurs smartphones.#

Samsung? Oh!...
@WebHAL1 a confirmé leur bonne foi
...et moi je le crois

avatar webHAL1 | 

@jazz678
« Samsung? Oh!...
@WebHAL1 a confirmé leur bonne foi
...et moi je le crois »

Hé, dommage, mais :
"Le constructeur coréen a incité en 2016 les utilisateurs du Galaxy Note 4 à passer à Android Marshmallow alors que le matériel n’était pas capable d’encaisser le choc, d’après l’organisme."

Dis donc, en se basant sur cette approche, combien Apple devrait-elle payer de centaines de millions de dollars pour iOS 11 qui a pourri l’expérience utilisateur de millions de personnes ?!

Bref, de toute manière rien à voir avec Apple qui a sorti une mise à jour pour volontairement brider les appareils.

avatar jazz678 | 

@webHAL1

"Le constructeur coréen a incité en 2016 les utilisateurs du Galaxy Note 4 à passer à Android Marshmallow alors que le matériel n’était pas capable d’encaisser le choc, d’après l’organisme."

Tu oublies un mot d’importance. « Avec insistance ». Les termes employés en anglais sont « insistently proposed » je crois...

Apple et Samsung sont condamnés pour les mêmes motifs en Italie (plus un truc de 5M$ en plus pour Apple) càd des pratiques douteuses ayant incité des clients à renouveler leurs appareils.

« Dis donc, en se basant sur cette approche, combien Apple devrait-elle payer de centaines de millions de dollars pour iOS 11 qui a pourri l’expérience utilisateur de millions de personnes ?! »

Je n’en sais rien. C’est la loi qui décide de ça. Pas toi. Ni moi.
Si Samsung est aussi condamné c’est bien aussi parce que des clients (combien?) ont été lésés et on porté plainte.

« Bref, de toute manière rien à voir avec Apple qui a sorti une mise à jour pour volontairement brider les appareils. »

Aahhh mais si justement. Préjudice clients similaires. Plaintes similaires. Condamnations similaires.
Pour toi Samsung aurait « proposé avec insistance » mais pas volontairement ?
Faudra que tu m’expliques ça

avatar armandgz123 | 

@webHAL1

On peut dire pareil d’iOS 3,4,7,8,9,10 et 11 !
Surtout iOS 4 et 8

avatar webHAL1 | 

@armandgz123
« On peut dire pareil d’iOS 3,4,7,8,9,10 et 11 !
Surtout iOS 4 et 8 »

Tout à fait. Je me souviens qu’iOS 4 avait flingué mon iPhone 3G. :-/

avatar armandgz123 | 

@webHAL1

Depuis iOS 4 sur mon 3G, je ne mets plus mes appareils à jour.

avatar webHAL1 | 

@armandgz123
« Depuis iOS 4 sur mon 3G, je ne mets plus mes appareils à jour. »

Le problème, ce que ne plus faire les mises à jour c’est s’exposer à des problèmes de sécurité, puis qu’Apple ne supporte que les dernières versions d’iOS.

avatar armandgz123 | 

@webHAL1

Je préfère prendre le risque honnêtement. iPhone 4 iOS 6, iPad 3 iOS 7 et iPhone 6s Plus iOS 12 jusqu’à la fin.

avatar Gueven | 

@webHAL1

"Tout à fait. Je me souviens qu’iOS 4 avait flingué mon iPhone 3G. :-/"

Il faut dire que la marge de puissance entre ce que demandait l’os et ce que permettait le téléphone était réduite.
Aujourd’hui un iPhone 6S sans bridage tourne à merveille sur iOS 12.

avatar webHAL1 | 

@Gueven
« Il faut dire que la marge de puissance entre ce que demandait l’os et ce que permettait le téléphone était réduite.»

Sur un iPhone 3G iOS 4 rendait le clavier limite inutilisable. Je ne crois pas une seule seconde que c’était dû à quoi que ce soit d’autre qu’une optimisation complètement pourrie de la part d’Apple sur les anciens appareils, et absolument pas à un besoin de puissance supérieur par rapport à iOS 3.

avatar ifabG | 

@webHAL1

Si on réfléchit bien
Apple devrait être condamné pour chaque version d’iOS alors ..

avatar webHAL1 | 

@ifabG
« Si on réfléchit bien Apple devrait être condamné pour chaque version d’iOS alors .. »

Oui, et ça me paraît dangereux. Si un fabricant est condamné en justice parce qu’il a proposé une mise à jour qui affecte les performances d’un appareil, ça crée un sacré précédent ! Potentiellement plus aucun constructeur ne va proposer de mise à jour.
Ça n’a rien à voir avec ce qu’Apple a fait, puisqu’elle a bridé volontairement un composant de l’appareil (le processeur) après sa vente sans en informer l’utilisateur et ce pour palier des problèmes de batteries dont elle était responsable.

avatar Gueven | 

@webHAL1

"puisqu’elle a bridé volontairement un composant de l’appareil (le processeur) après sa vente sans en informer l’utilisateur et ce pour palier des problèmes de batteries dont elle était responsable."

C’est même pire que ça ...
Le retro éclairage, le volume sonore des écouteurs, ... , ont aussi été bridé. Mon iPhone a du mal à driver mon casque audio, avec ce bridage c’était la catastrophe.

avatar Gueven | 

@ifabG

"Si on réfléchit bien
Apple devrait être condamné pour chaque version d’iOS alors .."

Réfléchis un peu plus alors :)
Apple est condamné pour avoir délibérément ralentit l’iPhone pour éviter un programme de remplacement de batteries et cacher un vice de fonctionnement (extinction de l’iPhone).
Le ralentissement lié aux ajouts de fonctionnalités n’est pas forcément volontaire mais souvent lié à une non volonté d’optimisation complémentaire.

avatar jazz678 | 

@Gueven

« Le ralentissement lié aux ajouts de fonctionnalités n’est pas forcément volontaire mais souvent lié à une non volonté d’optimisation complémentaire. »

Bon...la phrase est bizarrement construite mais on en comprend la substance.
Sur la 1ère partie je peux te rejoindre encore que cela ne soit pas systématique.
Sur la non-volonté d’optimisation il y a plusieurs choses :
- les machines les plus anciennes seront inévitablement ralenties ne serait-ce que parce que les ressources matérielles ne suivent plus.
- l’optimisation est continue. C’est pour ça que sont faites les beta et les versions incrémentales qui suivent les versions finales publiques d’IOS

avatar Gueven | 

@jazz678

"l’optimisation est continue. C’est pour ça que sont faites les beta et les versions incrémentales qui suivent les versions finales publiques d’IOS"

Tu parles uniquement de l'étape optimisation. Il existe aussi une étape de reconception qui est beaucoup plus efficace en gain de performance. Malheureusement, cette étape bien que parfois très efficace, ne peut se faire qu'en début de développement d'une version majeure (à cause du risque de régression plus importants).

Dire que l'optimisation est continue est erroné.
C'est une histoire de compromis, on optimise que lorsque cela est nécessaire.

avatar jazz678 | 

@Gueven

Ce que tu appelles reconception est aussi de l’optimisation. Il s’agit d’améliorer les performances sans avoir à remplacer son matériel. Comme par exemple en jouant sur la mémoire virtuelle ou le lancement d’applications.
Je suis d’accord que cela est plus prégnant lors de la sortie d’une version iOS majeure ou un travail de fond est réalisé mais je ne vois pas où cela est en contradiction avec l’optimisation continue que j’évoquais plus haut

avatar jazz678 | 

@Gueven

« Apple est condamné pour avoir délibérément ralentit l’iPhone pour éviter un programme de remplacement de batteries et cacher un vice de fonctionnement (extinction de l’iPhone). »

Non
Éviter le programme de remplacement de batteries ne fait pas partie des griefs portés contre Apple.
Cacher un vice de fonctionnement non plus

Les condamnations portent sur :
1- le ralentissement de certains iPhone suite à l’introduction d’un programme et le manque d’information des clients
2- le manque d’informations sur l’evolution des caractéristiques de la batterie au cours delà vie de l’iPhone, de manière à permettre au client de demander un remplacement de celle-ci si les performances ne sont plus au rdv.

avatar Gueven | 

@jazz678

L’AGCM reproche notamment à Apple d’avoir volontairement ralenti ses smartphones via une mise à jour logicielle (iOS 10.2.1) entre février et décembre 2017, sans en avertir préalablement les utilisateurs.

Tu traduis comment le volontairement ?
Certes j'ajoute mon interprétation (qui est fortement probable, mais que la justice ne peut complètement démontrer, bien que l'intention de ralentissement est prouvée et reproché par la justice), mais ce qui est le plus important ici c'est le VOLONTAIREMENT.

Si on analyse le déroulement de cette affaire :
+ Les iPhone s'éteignent quand leur batterie faiblit légèrement (apparition du problème à environ 250-300 cycles) et que la température frôle les 10%.
+ Apple communique avoir corrigé le problème sans réellement expliquer la solution (solution : bridage du processeur, de l'écran, de la sortie casque, ...).
+ Je constate un ralentissement de mon iPhone et contacte Apple qui prend acte (Preuve à l'appui les Benchmarks que je développe et ceux de GeekBench). Ici on est dans le déni.
+ Un gars fait le rapprochement entre le ralentissement et la version 10.2.1, et explique qu'Apple a bridé le téléphone quand la batterie "s'use".
+ GeekBench confirme les baissent de performances constatées.
+ Apple tente de s'expliquer, et propose un changement de batterie à 29€ et les médias relaient l'information sans aucune connaissance des problèmes techniques. Comme Apple est généreuse ...

Pourquoi proposer un changement de batterie à 29€ si on a rien à se reprocher ?
C'est admettre qu'il y a bien un problème de "batterie" (ici dimensionnement / rapport à la puissance demandée).
Apple a voulu éviter cette situation en réduisant la consommation d'énergie mais quand elle a été démasquée, il fallait "étouffer" l'affaire.

C'est pourtant limpide, mais tellement plus facile d'essayer de défendre l'indéfendable ...

avatar jazz678 | 

@Gueven

« L’AGCM reproche notamment à Apple d’avoir volontairement ralenti ses smartphones via une mise à jour logicielle (iOS 10.2.1) entre février et décembre 2017, sans en avertir préalablement les utilisateurs.
Tu traduis comment le volontairement ? »

J’en déduis que c’est délibéré. Voulu.
Et je n’ai pas remis ça en question

« Certes j'ajoute mon interprétation (qui est fortement probable, mais que la justice ne peut complètement démontrer, bien que l'intention de ralentissement est prouvée et reproché par la justice), mais ce qui est le plus important ici c'est le VOLONTAIREMENT. »

Cf plus haut
Ce que je conteste c’est ton interprétation des motifs de condamnation...qui ne sont justement pas sujet à interprétation

« Pourquoi proposer un changement de batterie à 29€ si on a rien à se reprocher ? »
C'est admettre qu'il y a bien un problème de "batterie" (ici dimensionnement / rapport à la puissance demandée).
Apple a voulu éviter cette situation en réduisant la consommation d'énergie mais quand elle a été démasquée, il fallait "étouffer" l'affaire. »

Voilà. Là tu interprètes et tu en as parfaitement le droit.
...mais ce ne sont pas les motifs pour lesquels Apple (et dans une moindre mesure Samsung) a été condamné

« C'est pourtant limpide, mais tellement plus facile d'essayer de défendre l'indéfendable ... »

Soyons clairs. Je ne remet absolument pas en cause cette condamnation. Ni ne conteste le fait qu’Apple ait pu merder
...Mais de grâce restons factuels. Ne faisons pas dire aux faits autre chose que ce qu’ils disent.

avatar Gueven | 

@jazz678

"...Mais de grâce restons factuels. Ne faisons pas dire aux faits autre chose que ce qu’ils disent."

Tu peux rester naïf et ne pas savoir que la justice reste "factuelle" pour éviter les erreurs de procédures, même si des présomptions existent.

Le temps va faire son travail, et crois moi, Apple n'a pas fini d'être comdamné sur le sujet. On en reparle dans quelques mois.

avatar jazz678 | 

@Gueven

« Tu peux rester naïf et ne pas savoir que la justice reste "factuelle" pour éviter les erreurs de procédures, même si des présomptions existent. »

???
Je n’ai pas bien saisi

« Le temps va faire son travail, et crois moi, Apple n'a pas fini d'être comdamné sur le sujet. On en reparle dans quelques mois. »

En l’occurrence c’est la justice qui fera son travail.
Et...non excuse moi de ne pas te croire sur parole. Apple sera condamné...ou pas
A ce stade on ne peut rien dire d’autre

avatar Gueven | 

@jazz678

Pas besoin d'être devin, travailler dans le domaine des technologies des batteries et des circuits d'alimentation permet de conclure qu'Apple a voulu cacher un défaut de conception.

Et bizarrement, l'iPhone XS corrige ces défauts ...

avatar fte | 

@Gueven

"Pas besoin d'être devin, travailler dans le domaine des technologies des batteries et des circuits d'alimentation permet de conclure qu'Apple a voulu cacher un défaut de conception."

Euh, non.

Conclusion trop expéditive.

Travailler dans l’électronique permet de cerner la cause première des extinctions inopinées : une résistance interne des batteries trop importante par rapport aux ampères nécessaires pour alimenter le téléphone lors des pics de consommation, passé un certain degré d’usure, résultant en une baisse de la tension en deçà de la valeur minimale nécessaire au CPU et peut-être d’autres composants encore.

Cette résistance interne trop importante peut découler d’un défaut de conception ou fabrication des batteries, ce qui ne serait pas une première dans cette industrie, ou d’un sous-dimensionnement d’icelles par rapport à la consommation crête de l’appareil, ou d’un défaut de conception des circuits de régulation de l’alimentation pour pallier à ces baisses de tension (solution pansement)...

De là à conclure à une volonté de cacher, il y a un grand saut. C’est plus facile à expliquer par de l’incompétence et une réalisation très tardive qu’il y avait un gros défaut de conception, que des ingénieurs logiciel ont tenté de contrôler sans savoir les raisons réelles du problème, raisons qui n’étaient peut-être pas connues du tout chez Apple à ce stade. L’incompétence est presque toujours une meilleure explication. Chez Apple aussi il y a de gros nullos, si si.

avatar Carbonized | 

Concernant la mise à jour de Samsung, je pense que c'est la modification de la capacité de la batterie déployée sur les Galaxy Note 7 pour éviter leur surchauffe en attendant d'être repris ou échangé.

EDIT : il s'agit en fait du Galaxy Note 4
En 2016, Samsung proposait d'installer la dernière version en date d'Android (Marshmallow), 2 ans après la sortie du smartphone.
Il semblerait que cette version d'Android était trop gourmande pour le hardware du Note, ce qui provoquait des ralentissements.

avatar bugman | 

@Carbonized

Ce n'est peut être pas un bridge volontaire alors ?
Sinon, je pensais aussi au Note 7.

avatar Carbonized | 

Ce n'est pas un bridage volontaire, mais ils ont reproché à Samsung de proposer de manière trop insistante la mise à jour d'Android Marshmallow, alors que KitKat et Lollipop fonctionnaient mieux.
Il y a le détail du jugement sur Phonearena.

avatar jazz678 | 

@Carbonized

Le problème concernant Samsung n’est pas tant qu’ils l’aient proposé avec insistance (ce qui à mon sens établi de facto le caractère volontaire contrairement à ce que tu dis) que le fait que des clients l’aient installé et aient eu des problèmes suite à cette insistance.

avatar Nicolas Furno | 

@Carbonized

Bien vu, j'ai ajouté à l'article. Merci !

avatar webHAL1 | 

@Carbonized
« Ce n'est pas un bridage volontaire, mais ils ont reproché à Samsung de proposer de manière trop insistante la mise à jour d'Android Marshmallow, alors que KitKat et Lollipop fonctionnaient mieux. »

Oui, rien à voir avec Apple qui a volontairement bridé les appareils des utilisateurs via une mise à jour totalement opaque.
Et je suis assez étonné que la Pomme, si la justice italienne part du principe que proposer une mise à niveau qui dégrade les performances mérite une amende, ne doivent pas verser de grosses sommes pour iOS 11... 😅

avatar jazz678 | 

@webHAL1

« Oui, rien à voir avec Apple qui a volontairement bridé les appareils des utilisateurs via une mise à jour totalement opaque. »

Samsung aurait proposé avec insistance mais pas volontairement ?

Uhumm..

avatar bugman | 

@jazz678

Après t'as proposer (je ne dis pas que c'est mieux... Limite c'est peut-être plus fourbe) et imposer.

avatar jazz678 | 

@bugman

Et il y a imposer sans informer le client correctement.
C’est pire
...et c’est ce qui personnellement m’a posé un problème concernant Apple

avatar bugman | 

@jazz678

Ah mais moi aussi. Mais tu parlais de Samsung. Encore une fois, je ne dis pas que c'est mieux, et ne pense pas que ce soit pire pour autant.

Apple a carrément dégrader les performances de ses bidules sans que son client en soit informé, sans que cet état ne puisse être shunter. Il a fallu une découverte.
Combien de clients ont changer de bidule au fait des performances dégradées ?

avatar Gueven | 

@bugman

"Combien de clients ont changer de bidule au fait des performances dégradées ?"

Probablement de nombreuses personnes.

avatar bugman | 

@Carbonized

Intéressant. Merci.

avatar mapiolca | 

Faut que Apple Paie, ils ont un pont à financer ;)

avatar frankm | 

C'est vrai que Apple explique très bien le phénomène physique dont sont victimes les batteries lithium. Et arrivés là, ils se plantent en mettant des batteries sous-dimensionnées. C'est à ce demander s'ils font exprès !
Il y a aussi iOS qui réduit les performances alors que la batterie était OK pour le Genuis. iOS se limite car il considère que la batterie n'est plus fraîche. Mais l'analyse technique du Genius refusait le changement parce que la batterie était OK. Ca sent le plantage de conception (volontaire, ou connement involontaire).
Pour finir, bah c'est l'utilisateur qui a droit à sa ristourne et qui paye les 29 € de remplacement.
En Italie, c'est la Mama, pâtes, pizza. Les iPhone anorexiques ils n'en veulent pas !

avatar JOHN³ | 

A 30€ le changement de batterie il n’y aurait plus de problèmes

avatar Gueven | 

Et dire que certaines personnes dans cet espace de discussion affirmaient qu’Apple ne serait condamné car ils n’étaient pas en faute ...

avatar webHAL1 | 

@Gueven
« Et dire que certaines personnes dans cet espace de discussion affirmaient qu’Apple ne serait condamné car ils n’étaient pas en faute ... »

Mais oui, et ne t’inquiète pas, elles vont continuer. Il suffit de voir le commentaire de jazz678 pour se rendre compte que ces personnes ne reculeront devant aucune manœuvre malhonnête. 😣

avatar jazz678 | 

@webHAL1

« Mais oui, et ne t’inquiète pas, elles vont continuer. Il suffit de voir le commentaire de jazz678 pour se rendre compte que ces personnes ne reculeront devant aucune manœuvre malhonnête »

Ma position a toujours été d’attendre l’issue des procès avant de condamner. Prendre un peu de recul. Ce que beaucoup ne savent pas faire sur ce forum. Tu en fais partie.

avatar webHAL1 | 

@jazz678
« Ma position a toujours été d’attendre l’issue des procès avant de condamner. Prendre un peu de recul. »

Non, ta position a toujours été "Apple est innocente, et je vais m’appuyer sur les éléments que j’ai à ma disposition pour m’en auto-convaincre encore davantage".
Phase 1 : Des témoignages s’accumulent sur Internet ? Selon toi on ne peut pas s’y fier.
Phase 2 : Un site spécialisé mène une enquête et arrive à la conclusion qu’Apple a des choses à se reprocher ? Selon toi le site n’est pas forcément fiable et il faut attendre d’en savoir plus.
Phase 3 : Apple reconnaît le problème et met en place un programme pour les utilisateurs ? Selon toi il faut féliciter l’entreprise et arrêter de parler du sujet.
Phase 4 : La Pomme est attaquée en justice ? Selon toi ça ne prouve rien.
Phase 5 : Apple est condamnée ? Selon toi il faut se focaliser sur le fait que Samsung l’est aussi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR