L'offre GiveBack pour l'achat d'iPhone XR et XS est étendue à plusieurs pays

Florian Innocente |

Presque un mois après les États-Unis, c'est au tour des filiales chinoise et australienne d'Apple de proposer une offre de reprise plus généreuse en échange de l'achat d'un iPhone XS ou XR [MaJ : entre temps d'autres sites de filiales ont été mis à jour : France, Japon, Grande-Bretagne, Canada, Corée du Sud, Emirats Arabe unis).

Les pages d'accueil de leurs deux sites font miroiter des tarifs plus alléchants pour obtenir l'un des trois nouveaux modèles 2018, pour peu qu'on ramène un ancien iPhone. Mais pas n'importe quel iPhone, c'est là qu'est la ficelle (passablement grosse).

Les réductions données en exemple sont calculées sur la base d'un iPhone 7 Plus 32 Go pour lequel Apple gonfle l'offre de reprise. Pour d'autres iPhone elle sera calculée sur la grille classique du GiveBack (lire aussi iPhone, iPad, Apple Watch et Android : les tarifs de reprise en occasion chez Apple).

En Australie l'iPhone XR revient au minimum à 849 dollars au lieu de 1 229. Dans ce pays comme en Chine, ça ne marche qu'en se rendant en Apple Store, alors qu'aux États-Unis on peut le faire en ligne.

Enfin, dans les deux pays anglophones Apple parle d'une opération valable pour une « Durée limitée » alors qu'en Chine il est précisé que cela durera jusqu'au 31 janvier.


Tags
avatar iVador | 

Ça va mal côté ventes d’iPhone, on dirait bien ...

avatar shaba | 

@iVador

Ça va mal, ou alors ils tentent simplement de les renforcer. En l’absence de source fiable et de chiffres on n’est pas plus avancés. Rappelons que les mêmes rumeurs couraient l’an dernier avec les résultats que l’on sait. Attendons donc les résultats trimestriels pour être sûrs.

avatar ashurao | 

Si nous n’y avons pas droit en France, ça veut dire que les ventes se portent bien dans l’hexagone ?

avatar stemou75 | 

Les membres de la direction d’Apple n’ont pas fait l’ENA mais c’est tout comme quand il s’agit de prendre les clients pour de gros cons. On les voit les grosses ficelles de l’arnaque à 2 balles.

CONNEXION UTILISATEUR