En attendant sa propre puce 5G, Apple verserait à Qualcomm de 8 à 9 $ sur chaque iPhone

Mickaël Bazoge |

Cela a été la surprise du début de semaine : Apple et Qualcomm enterraient une hache de guerre soulevée à l’origine par le constructeur de Cupertino en janvier 2017. Dans la foulée, les deux (nouveaux) partenaires mettaient fin à toutes les poursuites intentées l’un contre l’autre et inversement dans le monde.

Aucune des deux entreprises n’a bien sûr précisé le montant du chèque qui a permis d’éteindre le contentieux. UBS se risque à un pronostic : le paiement unique versé par Apple, qui couvre le montant des royalties en souffrance, serait compris entre 5 et 6 milliards de dollars.

L’accord porte également sur une entente de six ans concernant les licences de brevet. Autrement dit, Apple va verser un certain montant à Qualcomm pour chaque iPhone vendu ; UBS estime la dime entre 8 et 9 dollars par appareil. Au début de l’aventure iPhone, Qualcomm avait obtenu une commission de 7,50 dollars par unité (à l’époque, Tim Cook avait bataillé, sans succès, pour abaisser cette somme à 1,50 dollar seulement !). Dans un communiqué, Qualcomm ne confirme rien, si ce n’est que l’accord « reflète la valeur et la force de [sa] propriété intellectuelle ».

L’encre était à peine sèche sur le contrat entre Apple et Qualcomm qu’Intel annonça son retrait du marché des puces 5G pour smartphones. Ne laissant plus guère que Qualcomm comme seul fournisseur crédible de modems 5G pour l’iPhone (Apple aurait tout de même tenté de se fournir chez Samsung, voire MediaTek).

Cette entente entre Apple et Qualcomm comporte aussi un volet sur l’approvisionnement de puces. Depuis fin 2018, la rumeur veut que la Pomme développe son propre modem, sous la férule de Johny Srouji, le patron des puces Arm du constructeur. Mais ce type de composant ne se crée pas sur le coin d’une table ou en claquant des doigts : cela nécessite de lourds investissements et l’implication d’une équipe chevronnée.

Qualcomm propose aux constructeurs Android son Snapdragon X50, un modem 5G qui n’est pas intégré au Snapdragon 855.

Une telle puce doit permettre à un smartphone de se connecter à un réseau (forcément) partout dans le monde, en tenant compte de spécificités locales et des capacités des opérateurs. Sans oublier les contraintes d’autonomie et la complexité de la gestion de la 5G. Apple aurait démarré le développement de son propre modem l’an dernier, il faut deux ans environ pour obtenir quelque chose qui tienne la route, plus un an et demi pour les tests, selon le calendrier établi par Bloomberg.

On comprend mieux dès lors pourquoi Apple s’est engagée pour six ans avec Qualcomm, avec une option d’extension de deux années supplémentaires. Plusieurs centaines d’ingénieurs seraient sur le pied de guerre à Cupertino, mais aussi à San Diego et à Munich ; ces équipes sont également chargées de l’intégration de la puce 5G de Qualcomm dans l’iPhone (lire : Apple travaillerait déjà sur l’iPhone 5G équipé d’une puce Qualcomm).

avatar quentinmassondu57 | 

Ça va se répercuter sur le prix de l’iPhone encore ....

avatar Jerem06 | 

C'est vrai que 7,5€ c'est un écart très important sur des appareils qui seront vendus plus de 1200€ dans leur version 5G...

Bref si Apple a fait un beau chèque et doit 8 à 9$ par iPhone c'est qu'Apple était en tort.
Vous croyez que Qualcomm fait cadeau de ses puces aux autres constructeurs ?
Apple a voulu grappiller comme d'habitude pour améliorer sa marge déjà bien indécente.

avatar anonx | 

@quentinmassondu57

Oui du coup titre à changer ☺️

« En attendant sa propre puce 5g, ses 🐦 verseront à Qualcomm de 8 à 9$ (+ la marge Apple donc 150% en sus) sur chaque iPhone »

avatar SyMich | 

8 à 9$ par iPhone pour le modem 5G de Qualcomm. Vous pensez que le modem développé par Apple ou celui qu'ils auraient éventuellement pu acheter à Intel serait moins cher?
C'est loin d'être sûr!

avatar fousfous | 

Voilà ce qui se passe quand il n'y a pas de concurrence, les prix augmentent...

avatar j2c | 

@fousfous

On est dans l’innovation technologique...Qualcomm est le premier a avoir développé (et Intel sui abandonne ca aide)... ca se paye ... et Apple ne peut pas se permettre d’attendre son propre développement

avatar fousfous | 

@j2c

C'est surtout qu'ils ont tue les autres.

avatar Mamdadou | 

@fousfous

Pas de concurrence ? Il y a Samsung, Huawei, MediaTek,Broadcomm et j'en passe

avatar totoguile | 

Samsung seulement pour ses téléphones, Huawei idem.
Reste Mediatek et Broadcom, en retard...

avatar j2c | 

Qualcomm était vraiment en position de force et aurait pu faire prendre un retard de 2 a 3 ans a Apple...autrement dit un suicide technologique! Tim a du avaler son chapeau sur ce coup (et signer un P.... de chèque!)

avatar totoguile | 

S'il y a deal, c'est qu'il y a accord des 2 parties.
Donc, c'est que les 2 parties estiment avoir signé et payé de manière correcte.

avatar Ichigo-Roku | 

Oui, surtout qu'ils s'en foutent royal d'avec qui ils traitent du moment que ça sert leur business.

avatar R1x_Fr1x | 

*8 à 9$ sur chaque iPhone acheté par client iraient à Qualcomm

avatar totoguile | 

C'est raisonnable, et je suis à peu près sur qu'Apple paiera la meme chose ou un peu moins lorsqu'elle aura sa propre puce.
Pour moi, Apple et Qualcomm viennent de clouer la première planche du cercueil d'Intel:

Ce que l'on sait :
- Apple développe ses puces ARM
- Qualcomm développe aussi ses puces ARM
- Qualcomm est leader sur la 3/4/5G
- Apple serait en train de développer son modem
- On pense aussi qu'Apple serait sur le point d'abandonner le x86 pour migrer ses Ordinateurs sur ARM
- Qualcomm sait qu'ils ne fourniront pas Apple en puce ARM Snapdragon.
- Qualcomm essaie de developper le business PC ARM avec Microsoft.

On ne connait pas le contenu de l'accord Qualcomm / Apple mais il doit y avoir en gros:
- Apple achète des licences et des chipset à Qualcomm pour les X generations d'iPhone à venir
- Apple obtient un droit d'utilisation des licences à 8/9 USD pour faire son propre modem 3/4/5G
- Apple n'achète plus chez Intel de modem pour les X générations d'iPhone

Lorsque Apple sortira ses mac ARM, Qualcomm aura aussi une réponse sur PC avec Microsoft, et la mise en avant d'ARM par Apple servira Qualcomm sur ce marché. Peut-etre même que le deal Qualcomm/Apple contient un échange Apple vers Qualcomm sur les chipsets ARM multicore.

Le TRES grand perdant est Intel, qui perd un allié sur la 5G, et va se retrouver avec 2 compétiteurs sur les PC/Mac.
Je suis très curieux de voir à quoi va ressembler l'Intel de dans 5 ans...

avatar totoguile | 

Je crois que Qualcomm demandait environ 5% de fees par appareil soit 40$ sur un iPhone...

avatar iPop | 

@totoguile

Il y a des fées à Apple Park ?

avatar Seize | 

@iPop

La fée pachier

avatar totoguile | 

Dernier petit détail : Apple ayant qd meme bossé avec Intel sur le dev d'une puce 5G, et Intel ayant décidé d'arrêter le dev de sa puce 5G, on peut etre certain qu'Apple va aller recruter chez Intel les meilleurs ingés pour développer sa propre puce. D'autant plus qu'elle doit connaitre les noms ;-)

avatar raoolito | 

@totoguile

Pas faux
En gros l'aventure du modem intel se poursuit... chez apple :P

avatar Mickaël Bazoge | 

@totoguile

L’analyste Ben Bajarin pense qu’Apple pourrait acquérir les actifs d’Intel sur les puces 5G, ça aurait du sens.

avatar totoguile | 

C'est s'ils sont polis avec Intel : je pense qu'ils vont juste prendre les mecs ;)

avatar totoguile | 

Faut regarder LinkedIn, ca trompe pas :
https://www.linkedin.com/in/christian-drewes-72824/ passe d'Intel à Apple en ... Avril 2019
https://www.linkedin.com/in/stephanvossen/ à bougé en ... Fevrier 2019
Je pense qu'on peut en lister et on va en lister de plus en plus

avatar 33man | 

Ayant eu un iphone avec puce Qualcomm puis Intel, bah y a pas photo, comme google map vs apple map, bah Qualcomm sont les meilleurs point final.

Vitesse, consommation et tout...

Donc très bonne nouvelle de plus Intel à abandonné les puces de 5G ce qui veut tout dire...

avatar CLang | 

L’interdépendance des intérêts et des risques a comme souvent fini par accoucher d’un compromis acceptable pour les deux parties.

avatar occam | 

@CLang

"compromis acceptable pour les deux parties"

Quand l’une des deux partie se trouve contrainte d’abandonner tant ses prétentions que sa stratégie, qu’elle se trouve sans substitut, et que de surcroît c’est elle qui doit passer à la caisse au lieu d’encaisser, le compromis prend l’allure d’un échec et mat.

Napoléon, qui employait indifféremment, selon la duchesse d’Abrantès (épouse Junot), les notions d’armistice et d’amnistie, ne s’y trompait pas.

avatar CLang | 

@occam

Tu sous-estimes terriblement les risques pour l’autre partie 😎

Et tu as une vision absolument manichéenne de la situation ce qui ne te ressemble pas.

avatar MerkoRiko | 

Salaud de chinois, ils bouffent le pouvoir d'achat de Tim ! Ça me met le cul en larmes !!!

avatar Ducletho | 

Ça devient très compliqué pour Apple sur l’approvisionnement.
Apple ne peut pas concevoir tous les composants pour l’iPhone : il est difficile de rentabiliser la R&D quand on ne vend pas en masse.
Apple paie de plus en plus cher la techno : les écrans, les modem. A force de prendre les fournisseurs pour des cons.

Il ne faut pas se réjouir de la chute d’intel.
qualcomm prendra le lead : c’est mieux qu’intel ? Non Intel fera figure de gentil.
Apple a tout intérêt qu’Intel reste debout, un fournisseur en moins serait une catastrophe. Huawei et Samsung n’attendent que ça.

avatar malcolmZ07 | 

comment est-ce qu'il prenne les fournisseurs pour des cons exactement ?

avatar Ducletho | 

@malcolmZ07

Un exemple Imagine technologies

avatar Ducletho | 

@malcolmZ07

Un autre corning vs gt techno

Le même coup que qualcomm vs intel d’ailleurs

Apple revient la queue entre les jambes après avoir jouer au con.

avatar malcolmZ07 | 

Pour imagination technologie, c'est eux qui ont fait une priorité de tirer la majorité de leur bénéfice des ventes à Apple.
Apple leur a prévenu qu'il se passerait de leur service dans un délais de 2 ans. Ils ont eu le temps de s'organiser.

Pour corning et gt techno. Il faut remettre les choses en place, apple a investi énormément dans corning aux début de l'iphone pour leur permettre d'être compétitif et avoir plus de chaine de production. Apple voulait des écrans en saphir de crystal et du coup a aussi financé gt techno qui au final n'était pas capable de fournir ce qu'ils avaient promis à Apple.
Dans les deux situations, je ne vois pas où est-ce que apple joue au con. Ils auraient eu des modèles très hdg en saphyr et les mdg en gorilla glass

Ils font jouer la concurrence en diversifiant leur approvisionnement/fournisseur.
On ne peut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Si apple ne developpait ses propres proco par exemple , elle aurait été à la traine sur le 64bit, le finisse de gravure.
Elle aurait du se coltiner les snapdragon S810 qui surchauffait et qui ont plombé tout une génération de mobile sous android.

Pour les modems , on va encore avoir des modèles 4g de intel et dans qlq années les modèmes maison d'Apple 5G + ceux de qualcomm

avatar Ducletho | 

@malcolmZ07

imagine technologies : Apple a eu 2 ans pour aspirer une vingtaine d’ingénieurs. Choix stratégique ok, blabla, mais moralement discutable concernant le procédé. En tout cas un bon signal pour les autres.

Pour le modem, Intel a donné la raison : ce n’est pas rentable de le concevoir pour un seul client ( en plus qui n’est pas un partenaire fiable dans le temps : « prendre pour un con » ).
Tu es bien optimiste pour le modem : si ça coûte cher pour un fondeur, ça coûtera encore plus cher pour Apple.
Et tu me diras elle est bien arrivée avec les processeurs ? Oui parce c’est du ‘pre designé’ ARM avec licensed pour zero pb de brevet.
On en reparle dans 2 ans. Le temps de conception d’un mac pro

avatar malcolmZ07 | 

"Oui parce c’est du ‘pre designé’ ARM avec licensed pour zero pb de brevet."
Apple a une licence (comme samsung et qualcomm) pour modifier le design de base fourni par ARM.
Ce qu'ils font n'a rien avoir avec le design de base. ARM ne produit pas de processeur, mais le canvas pour les nouvelles architecture. Tu fais beaucoup de simplification grossière dans tes commentaires. On dirait que tu ignores comment fonctionne un business.

avatar Ducletho | 

@malcolmZ07

Designer un processeur : achete toi une culture générale informatique et tu feras pas d’amalgame et tu ne seras pas à côté de la plaque.
Ensuite quel est le jeu d’instructions des processeurs Apple ?

Ensuite pour le business et projection mdr.
Par contre, t’en est éloigné.
La stratégie d’achats c’est un domaine qui t’es inconnu. En france, les pratiques clients fournisseurs sont cadrées pour éviter le genre de mésaventures Imagine Tech. La grande distri avait la sale habitude de faire couler les fournisseurs

avatar NP | 

@Ducletho

"A force de prendre les fournisseurs pour des cons."

Si il n’y avait qu’avec eux qu’ils fassent ça....

avatar Ducletho | 

@NP

Non c’est pas le seul.
Un challenger peut se le permettre, par contre pour garder le lead, et assurer l’approvisionnment et les dernières techno c’est autre chose...
Le pb pour Apple, c’est que les principaux fournisseurs ( composants essentiels) sont aussi
Fabricants de smartphone.
Les écrans , les modem, les camera
Ils compensent par l’optimisation logicielle, mais ça fait de moins en moins la différence.
La concurrence Androïd va énormément toucher Apple : sa politique d’isolement est sa faiblesse. Pas d’ami, jedoisfairetouttoutseul, voulez-vous me vendre un composant essentiel, jefaismonstandarduniverseldansmoncoin, une faiblesse et le château de cartes s’effondre

avatar Gazous | 

Doit-on en déduire que finalement on aura bien un iPhone 5G cette année ?

avatar comboss | 

Enfin des iPhone avec des vrais puces réseaux

Mdr même les XS ont des puces réseaux cheap

Et je suis le premier à en pâtir quand je vois le Samsung de certains amis

Les garçons ventilateurs nieront

avatar mk3d | 

Sur 1300€ ça va..

avatar 0MiguelAnge0 | 

Apple a besoin de six ans pour siphonner la tech de Qualcomm et après ils vont les jetter comme Imagination...

CONNEXION UTILISATEUR