Qualcomm Snapdragon 855 : à fond la 5G

Stéphane Moussie |

Après une fuite, Qualcomm a présenté officiellement la plateforme Snapdragon 855 qui équipera la plupart des smartphones Android haut de gamme en 2019. « Plateforme », car c’est bien plus qu’un simple processeur. Ce ne sont d’ailleurs pas les performances du CPU ou du GPU qui sont le plus mises en avant, mais la compatibilité 5G.

Modem

Le nouveau modem Snapdragon X50 responsable de la compatibilité 5G n’est pas intégré au Snapdragon 855, il s’agit d’une puce à part entière. Il faudra donc trouver un peu de place pour elle sur la carte mère.

Avec ses débits ultra-rapides et sa latence ultra-basse, la 5G va permettre de nouveaux usages, promet Qualcomm, qui cite la XR (terme qui englobe la réalité virtuelle et la réalité augmentée) en temps réel et le jeu en streaming. Le fabricant ne précise pas les débits précis supportés en 5G par son modem. Il vante simplement une vitesse jusqu’à 20 fois plus importante que la 4G.

Qualcomm et les constructeurs Android ont d’autant plus intérêt à communiquer sur la 5G que l’iPhone ne serait pas compatible avant 2020. Si cela se confirme, les concurrents d’Apple ne manqueront pas de pousser cet argument en leur faveur, quand bien même les réseaux sont embryonnaires. La 5G vient de faire ses premiers pas en Corée du Sud et devrait arriver au Royaume-Uni dès l’année prochaine (l’opérateur EE prévoit de couvrir 16 villes).

Le Snapdragon 855 n’oublie pas la 4G, qui ne va pas être remplacée du jour au lendemain. En 4G (LTE Cat. 20), le modem Snapdragon X24 intégré peut atteindre jusqu’à 2 Gbit/s en download et 316 Mbit/s en upload. Quant au Wi-Fi, la plateforme est « prête » pour le Wi-Fi 6 (802.11ax), quatre fois plus rapide que le Wi-Fi 5 (802.11ac).

CPU et GPU

À l’instar de l’A12 d’Apple, le Snapdragon 855 est gravé en 7 nm, contre 10 nm pour les anciens. Cette nouvelle finesse de gravure permet d’améliorer l’efficacité énergétique de la puce. Le CPU du Snapdragon 855 est constitué de 8 cœurs Kryo 485 cadencés jusqu’à 2,84 GHz (+ 40 MHz par rapport au Snapdragon 845). Qualcomm annonce des performances jusqu’à 45 % supérieures.

Le GPU Adreno 640 est quant à lui jusqu’à 20 % plus puissant que le précédent Adreno 630. Il prend en charge les dernières technologies graphiques : Vulkan 1.1, HDR10+, décodage HEVC et VP9…

Graphique Qualcomm

Cela va-t-il permettre de combler l’écart avec l’A12 des derniers iPhone qui a pris une bonne longueur d’avance ? Qualcomm a publié des graphiques montrant que le Snapdragon 855 ouvrait plus rapidement les applications et tenait mieux la charge que deux concurrents gravés en 7 nm, qui sont selon toute vraisemblance l’A12 et le Kirin 980 de Huawei. À vérifier.

Graphique Qualcomm

AI, photo, lecteur d’empreintes…

Le Snapdragon 855 embarque également un système neuronal dédié à l’intelligence artificielle (une première sur une puce Qualcomm). Ce moteur AI est capable d’effectuer plus de 7 000 milliards d’opérations à la seconde. Un chiffre certainement pas pris au hasard, puisqu’Apple communique de son côté sur 5 000 milliards d’opérations par seconde concernant l’A12 Bionic.

Côté image, le nouveau système sur puce sait notamment prendre des vidéos en HDR10+ et enregistrer les photos en HEIF (comme l’iPhone). Le processeur d’images est par ailleurs jusqu’à quatre fois plus économe que l’ancien, un gain important alors que les smartphones se reposent de plus en plus sur lui pour améliorer les photos.

Enfin, il faut retenir que le Snapdragon 855 prend en charge le Qualcomm 3D Sonic Sensor, un lecteur d’empreintes digitales qui fonctionne sous l’écran. Ce système biométrique est censé être plus performant que les capteurs optiques, comme en utilise le OnePlus 6T, par exemple.

En parlant de OnePlus, le fabricant chinois a profité de la conférence de presse de Qualcomm pour annoncer que son futur smartphone phare bénéficiera du Snapdragon 855 et de la 5G. Alors que OnePlus s'est fait connaître pour ses appareils puissants mais abordables, la 5G va entraîner un surcoût significatif. Le CEO Pete Lau a déclaré à The Verge que la facture pourrait augmenter de 200 à 300 $, soit pas moins de la moitié du prix du OnePlus 6T. C'est pour cette raison que la marque va également continuer à sortir des smartphones uniquement 4G.

avatar comboss | 

En attente des "Garçon ventilateur" : gneu gneu 5g inutile gneu gneu 4g c mieux c pa avant 2020

avatar romainB84 | 

@comboss

Je suis là 😁😁
Sauf que moi j’aurais même carrément pas dit que ça sera utile qu’en 2020, j’aurais dit que la 4G est suffisant tout court 😂😂

avatar zoubi2 | 

@comboss

gneu gneu... En effet... :-) C'est bien gentil, mais les fréquences qui ne passent pas à travers les murs ça limite un peu, non ?

Je manque manifestement d'imagination. D'autres trouveront des usages géniaux.

En attendant, j'aimerais de la bonne 4G partout... ce qui n'empêche pas évidemment de préparer l'avenir (et des antennes tous les 10m ?).

avatar falkerpe | 

« la 5G va entraîner un surcoût significatif. Le CEO Pete Lau a déclaré à The Verge que la facture pourrait augmenter de 200 à 300 $, soit pas moins de la moitié du prix du OnePlus 6T. »

La partie la plus intéressante de l’article! Donc on peut (évidemment) s’attendre à voir les prix gonfler. J’ai hâte de m’acheter le prochain iPhone 5G (et je m’en vais économiser dès maintenant)

avatar malcolmZ07 | 

@falkerpe

J'ai quand même du mal à y croire l'augmentation de 200$.
Concernant Apple , ils "font leur propre modem 5g"... Comment peut tu savoir l'impact sur le Prix du bouzin?

avatar Nixam | 

Techniquement, c'est Apple qui aurait un peu fouiné les plans de Qualcomm en profitant de leurs accords à très haut niveaux avec eux… Et qui auraient filés un peu gentillement les plans à Intel pour leur donner un coup de pouce et hop l'iPhone 5G est né

avatar R1x_Fr1x | 

Il ne donne pas de débit Max mais 20x plus que la 4G si on part sur une fourchette basse de 100 Mbps ça nous donne du 2Gbps ce qui reste impressionnant même pour du théorique

avatar Nesus | 

@R1x_Fr1x

Ils peuvent donner le chiffres qu’ils veulent. Pour le moment personne ne peut vérifier. C’est un peu comme leur annonce du 64-bits, mais qui les en fait pas encore totalement, mais la version suivante oui...

Enfin, c’est bien que quelqu’un commence. Et ça n’enlève pas les autres avancées, qui elles seront facilement vérifiables ;-)

avatar daxr1der | 

@R1x_Fr1x

fourchette basse a pleins d’endroits pour la 4g je dirai 15mb/s plutôt 😉

avatar seb4ever | 

Il fallait un nouvel argument aux marques pour vendre leurs nouveaux produits... comme dit avant dans les commentaires on est déjà loin des chiffres officiels pour la 4G donc la « 5 » ne sera clairement pas pour tout de suite. Sauf pour certains dans des conditions ultra favorables. Ça nous laisse juste présager pour le futur (8-10 ans) en ville.

CONNEXION UTILISATEUR