Apple aurait confié le développement de sa puce réseau à Johny Srouji

Mickaël Bazoge |

Johny Srouji a ajouté une nouvelle puce à son tableau de chasse. Le vice-président aux technologies matérielles avait déjà sous sa coupe le développement de toutes les puces Arm d’Apple, et comme si cela ne suffisait pas il s’est vu confier la conception du modem « maison », selon Reuters. C’est en janvier que Srouji aurait pris en charge la future puce réseau, d’après l’agence de presse qui le tient de deux sources proches du dossier.

Johny Srouji. @Bloomberg.

Il y a une certaine logique pour Apple à vouloir développer ses propres modems. Le constructeur a fait appel à Qualcomm pour ce composant indispensable de ses produits mobiles, puis à Intel. C’est désormais le fondeur de Santa Clara qui fournit exclusivement le modem des derniers iPhone.

Les procédures judiciaires en cours concernant Qualcomm ont levé le voile sur les difficultés rencontrées par Apple avec ses fournisseurs de puces réseau ; le constructeur a même envisagé de faire appel à MediaTek voire à Samsung pour éviter d’être pris dans un goulot d’étrangement (lire : Apple/Qualcomm, les coulisses d'un contrat sous pression).

Le développement d’une puce réseau en interne n’est pas une découverte : à la fin de l’année dernière, une rumeur évoquait même le lancement d’un iPhone doté d’un tel composant en 2021 (lire : Apple développerait bien sa propre puce réseau). La conception de la puce était auparavant entre les mains de Rubén Caballero, qui travaille pour Dan Riccio le vice-président à l’ingénierie matérielle.

Le passage de flambeau vers Johny Srouji signifie peut-être que le développement s’est accéléré, dans un contexte où la 5G va commencer à déployer ses réseaux un peu partout dans le monde. Les nouveaux iPhone prévus cette année devraient toutefois se tenir à l’écart de cette révolution balbutiante.

avatar Akeru60 | 

Il fait de très bon processeur ARM je lui fait confiance pour la puce réseau 👍🏻

avatar vsi | 

Le type est vraiment très fort ! chapeau.

avatar totoguile | 

C’est plus complexe de développer un modem qu’un processeur. Gérer la compatibilité avec les vieilles techno n’est pas une mince affaire.

Mais c’est une étape logique pour Apple que de lancer ce programme. J’imagine que le wifi 6 et Bluetooth seront de la partie également.

avatar Olivier S | 

Heureusement qu’il n’est pas parti chez Intel. C’est un bon lui ! C’est le le taulier-:)
Allez Johny

avatar broketschnok | 

Ça doit être la soupe à la grimace chez qualcom 😭

avatar Maliik | 

La réalisation d’une puce réseau doit être un sacré chantier... si en plus il faut éviter les tas de brevet qui couvre certain aspect et astuce déjà protégé par des boites comme Qualcomm, oula ça se complique durement

avatar malcolmZ07 | 

Curieux de voir le produit final , les puces dintel sont déjà très satisfaisante.
Par contre , j'ai l'impression que la 5g a plus d'inconvénient qu'autre chose. Et tout le monde s'extasie sur des capacités théorique jamais atteintes (comme pour la 4g)

avatar corben | 

Il va y avoir un suicide collectif chez Qualcomm

Déjà que c’est mal parti pour que Apple continue à faire du business avec eux en privilégiant Intel

Si en plus Apple finit par concevoir sa puce réseau c’est la fin des haricots

avatar coucou | 

Quel % de propriété intellectuelle volé à Qualcomm dedans ?

avatar corben | 

@coucou

Pourquoi chercher le mal partout ?

Ils ont un spécialiste des puces aux commandes

avatar XiliX | 

@coucou

"Quel % de propriété intellectuelle volé à Qualcomm dedans ?"

Pourquoi voler ?
Apple vole les licences ARM pour faire ses puces Ax ?
Ce sera donc pareil pour toutes les technologies de communication.

CONNEXION UTILISATEUR