Pourquoi l'iPhone pourrait se tenir à l'écart de la 5G en 2019

Stéphane Moussie |

Les annonces autour des premiers smartphones 5G se précisent. C’est tout sourire que Pete Lau a déclaré lors du Qualcomm Summit que OnePlus allait lancer le premier smartphone 5G en Europe au premier semestre 2019. Même promesse de la part de Samsung, mais aux États-Unis. Dans le même temps, Xiaomi a présenté en Chine une version spéciale du Mi Mix 3 compatible 5G.

Et l’iPhone dans tout ça ? D’après Mark Gurman de Bloomberg, généralement bien renseigné, la génération 2019 d’iPhone ne sera pas compatible avec les réseaux 5G, synonymes de débits ultra-rapides et de latence ultra-basse. Si cela se confirme, les concurrents d’Apple vont assurément dénigrer les futurs iPhone sur ce point. Cela étant, cette lacune présumée ne sera sûrement pas dramatique. Elle pourrait même être parfaitement justifiée.

Le CEO de OnePlus annonce un futur smartphone 5G lors du Qualcomm Summit. Image Pete Lau.

Des réseaux 5G embryonnaires

Plusieurs opérateurs de par le monde vont ouvrir leur réseau 5G en 2019. Mais comme pour toutes les nouvelles générations de technologies mobiles, la couverture sera minimale au début et il faudra des années pour que la majorité de la population soit couverte.

Lancement de la 5G ce mois-ci en Corée du Sud. Image SK Telecom.

L’opérateur EE, partenaire de OnePlus pour le lancement de son smartphone 5G en Europe, devrait activer la 5G dans 16 villes britanniques en 2019, dont les plus grandes. En France, la 5G ne deviendra pas une réalité avant 2020.

Dire que lancer un iPhone 5G en 2019 est inutile parce que les réseaux sont inexistants à ce moment-là serait idiot. La durée de vie des iPhone ne se limite pas à un, deux, ni même trois ans. Les utilisateurs actuels d’iPhone 4S — il y en a — aimeraient sans doute pouvoir se connecter en 4G plutôt qu’en 3G.

Une intégration compliquée

Si l’iPhone 4S n’est pas compatible avec la 4G alors que d’autres smartphones sortis la même année le sont, c’est parce que l’intégration de la technologie n’était pas satisfaisante du point de vue d’Apple. Il en est de même pour le tout premier iPhone, qui savait seulement se connecter aux réseaux 2G. Dans le cas présent, intégrer la 3G aurait eu un impact trop important sur l’autonomie.

Le CEO de OnePlus, qui s’apprête donc à lancer un smartphone 5G dans les prochains mois au Royaume-Uni, ne dit pas autre chose à The Verge :

[La 5G] est beaucoup plus complexe que la 4G au niveau du terminal, cela représente un défi beaucoup plus important, en particulier concernant les ondes millimétriques (des fréquences extrêmes, entre 30 et 300 GHz, qui peuvent être utilisées de manière ponctuelle en 5G, ndr). À l’heure actuelle, il semble impossible de créer un joli smartphone haut de gamme [pleinement compatible avec la 5G].

C’est pourquoi le futur smartphone de OnePlus, pensé pour le réseau 5G sub–6 (sous les 6 GHz) de l’opérateur EE, ne devrait pas prendre en charge les ondes millimétriques.

Moto Mod 5G. Image The Verge.

Le Moto Mod 5G qui est compatible avec ces ondes aux fréquences extrêmes ne fait effectivement pas envie. Cette coque 5G destinée au Moto Z est très épaisse et l’intégration des antennes nécessaires (les ronds sur les côtés) est disgracieuse.

De plus, Qualcomm a présenté conjointement le Snapdragon 855 et la 5G, mais le modem Snapdragon X50 compatible 5G n’est pas intégré au système-sur-puce. Contrairement au modem 4G, il s’agit d’une puce à part entière. Ce n’est pas négligeable dans un appareil où l’espace est compté, même si l’iPhone utilise déjà un modem séparé des puces Ax. Qualcomm a d’ailleurs dû repenser l’architecture du smartphone pour l’adapter à la 5G.

Architecture smartphone pensée pour la 5G. Image Qualcomm.

Autre souci soulevé par le patron de OnePlus, « la 5G va rendre particulièrement difficile la création d’un terminal qui couvre les réseaux du monde entier, ou même juste la majorité du monde entier. »

De la même manière que les capacités 4G des terminaux ont évolué au fil des ans, les capacités 5G vont commencer « bas » et se perfectionner progressivement. Alors que l’iPhone XS peut atteindre 1 Gb/s en 4G et qu’on n’est pas très loin d’un modèle universel, il faut se souvenir que l’iPhone 5 était limité à 100 Mbit/s… et qu’il était incompatible avec la 4G française à l’époque.

Un prix supérieur

Enfin, comme toute nouvelle technologie, la 5G va représenter un certain surcoût à ses débuts. Pete Lau a surpris son monde en indiquant à The Verge que le OnePlus 5G allait coûter 200 à 300 $ de plus que les modèles 4G. Cette augmentation équivaut à la moitié du prix de l’actuel OnePlus 6T.

Qualcomm, qui pousse de toutes ses forces la 5G avant que la concurrence ne le rattrape, relativise cette déclaration : « des fabricants essaieront peut-être de monétiser autant que possible leur clientèle existante. À l’inverse, d’autres tenteront de gagner des parts de marché et se serviront du prix pour ça. » Le président de Qualcomm Cristiano Amon assure que la facture ne va pas grimper de 200 ou 300 $ chez tous les constructeurs.

OnePlus, qui s’est fait connaître avec ses smartphones puissants mais abordables, travaille d’ailleurs toujours sur un ou plusieurs appareils 4G, preuve que la 5G n’est pas l’idéal pour le moment.

Un Moto Z connecté à un réseau 5G grâce à son accessoire Moto Mod 5G. Image The Verge.

La 5G en 2019 ne serait donc que de l’esbrouffe ? Non, cela va permettre aux ingénieurs de se familiariser tôt avec cette technologie qui est amenée à devenir prépondérante dans le futur, répond le dirigeant de OnePlus.

Les premières annonces des différents constructeurs laissent d’ailleurs plutôt entrevoir des modèles spéciaux pour la 5G, des vitrines technologiques réservées à certains marchés. Les futurs smartphones que Huawei, Samsung et compagnie veulent écouler à plusieurs dizaines de millions d’unités à travers le monde pourraient se contenter de la 4G.

En bref, cela n’aurait rien de surprenant que l’iPhone ne soit pas compatible avec la 5G dès l’année prochaine. Apple a toujours procédé comme cela, elle attend qu’une technologie soit un minimum mure pour l’intégrer. Sans oublier qu'Apple ne fait plus appel à Qualcomm pour les modems de ses nouveaux iPhone depuis leur brouille sur les royalties, et que le nouveau fournisseur, Intel, semble avoir un train de retard. « Faire les choses correctement nous importe beaucoup plus que de les faire en premier », soutient Tim Cook.

Pour aller plus loin :
avatar LittleBigFrancois | 

Ça va être compliqué de faire le tri entre les vrais 5G, les 5G sub 6... On revit l’histoire des H, H+, LTE, LTE-A... De quoi perdre le consommateur.
Sinon, dans la mesure où les débits de la 4G sont supérieurs à la connexion cuivre de monsieur tout le monde et donc bien suffisants pour le commun des mortels, je n’attends pas vraiment avec impatience cette 5G, qui sera de plus une bonne excuse d’augmentation des forfaits par les opérateurs.

avatar romainB84 | 

@LittleBigFrancois

100% d’accord avec toi!
Mais fais gaffe tu vas avoir des problèmes si tu dis ça 😂

avatar corben | 

Il y avait déjà un article sur les iPhone et la 5G il y a 4 jours sans compter 2 articles sur la dernière puce Qualcomm.

Si je peux me permettre une légère critique constructive...
vous dites manquer de sous et vous avez lancé une campagne de financement.
Vous devriez sans doute revoir vos doublons ou plus d’articles sur les mêmes sujets, ça nous donnerait moins’ l’impression de lire des choses redondantes la même semaine et pour vous de moins gâcher vos ressources financières, parce que mine de rien, le temps à écrire ces articles c’est de l’argent, de l’argent que vous galérez a gagner.

avatar anonx | 

@corben

C’est les commentaires le plus intéressant ici 😂

Les clash et les bash 🤤

avatar Tomtomrider | 

@corben

Sauf que plus il y’a d’articles, plus y’a de clics, et donc de revenu publicitaire.
De ce que j’ai compris macg a lancé ce Kickstarter justement pour éviter cela.

avatar Florian Innocente | 

@Tomtomrider

Ben non ça ne marche pas comme ça en fait. 😀 Si on te balance 50 articles dans la journée tu ne vas pas cliquer 50 fois. Il y a un moment où le temps n’est pas extensible chez les lecteurs et leur intérêt pour 50 sujets différents non plus.

Je ne dis pas que ça n’est pas comme ça ailleurs mais ça fait un moment déjà qu’on essaie d’étaler et d’espacer les publications. Je préfère 3 sujets en 1h qui seront lus que 8 qui seront à peine survolés ou la moitié ignorés.

avatar Florian Innocente | 

@corben

La prochaine fois on demandera à tous ceux qui ont un truc à dire sur un sujet en particulier de communiquer ou d’accorder des interviews le même jour, ça évitera en effet d’avoir à faire plusieurs articles au fil de l’actualité 😉

avatar bidibout | 

Ils me font doucement sourire chez Oneplus, l'intérêt c'était aussi leur tarif et apparemment l'arrivée de la 5G sur leur smartphone ferait grimper le tarif d'au moins 300€ si j'ai bien compris un article vu sur The Verge il me semble, ça fait cher la puce 😳

avatar reborn | 

@bidibout

300€, c’est pas le tarif de leur premier smartphone ?

avatar bidibout | 

@reborn

À peu de chose près oui.

avatar PixelPopz | 

Déjà que l’iPhone a un prix équivalent au SMiC, imaginez son prix avec la 5G compatible.
Il sera aussi cher qu’un MacBook entrée de gamme...
Ça prend quand même des proportions hallucinantes je trouve...

avatar JLG01 | 

@PixelPopz
Il faut tout de même relativiser, il est impossible de téléphoner avec un MacBook, et il est casi impossible de faire de l’informatique avec un iPhone.
Vous comparez donc une chèvre à un bouc, pour rester dans la même famille.

avatar IPICH | 

@JLG01

Dans tous les cas un smartphone qui coûte plus cher qu'un ordinateur portable qui est déjà bien plus cher que sa vraie valeur c'est grossier.

avatar IPICH | 

@PixelPopz

Des proportions hallucina t'es que bon nombre de personnes ici acceptent malheureusement

avatar lulubotine | 

Parce que c’est tout à fait raisonnable !
En 2020 déjà pas sûr que l’on dépasse 30 % de la population.
Au moins d’ici là les puces réseaux auront encore progressées..

avatar niclet | 

« ... parce que l’intégration n’est pas satisfaite selon Apple. »

En même temps, c’est pas comme si la 5G était sortie la semaine dernière. Ça fait des années qu’on en parle et Apple a certainement déjà réglé ces problèmes d’intégration dans leurs appareils. Ce n’est qu’une question de marché et de marketing. Apple va attendre que ce protocole soit bien mis en place par les fournisseurs cellulaires pour sortir leur nouveau bébé.

avatar CorbeilleNews | 

@niclet

Oui enfin quand il s'agit de nous imposer ses choix Apple ne se pose pas trop de question...

Mais là comme peut-être ils ne sont pas prêts où veulent encore grappiller quelques millions on va attendre encore un an hein les gars ?

Je ne vais pas énumérer mais il ne font pas longtemps pour soulever les dix doigt quand on connait la pomme depuis quelques années...

avatar Malouin | 

@niclet

La rhétorique classique... Vous me fatiguez déjà.

avatar niicoo76 | 

De toute façon la 5G en France en 2019 et même 2020 on est pas près d’en voir la couleur.

avatar oomu | 

ben comme la 4G a son lancement et la 3G aussi qu'apple avait lentement adopté.

LA 5G en 2019 sera encore embryonnaire

Mais vous allez laisser le temps à l'industrie de s'équiper, de se préparer, aux prestataires de fignoler les logiciels, aux puces d'êtres plus efficaces, etc ?

ho hé ho. minute !

-
pour aller plus loin que les réponses d'aigri cyniques "lol la 5G pour gonfler les forfaits"

l'enjeu de la 5G n'est pas de vous donner + de bande passant pour télécharger des images de pingouins, mais de faire baisser la latence (le temps pour établir une connexion et recevoir quelque chose) et éviter la congestion (avoir + d'utilisateurs simultanément sur un réseau 5G) afin de permettre de NOUVELLES applications.

unifier les iot, créer des applications temps réelles (un bien ambitieux objectifs) en sans fil, etC.

Bref: AUTRE CHOSE.

et oui, idéalement, propulser l'industrie vers de nouveaux usages et produits à vendre et aussi à revendre.

C'est pas un complot d'aliens machiavéliques, juste une ambition d'humains.

avatar BetterCallTim | 

@oomu

Des applications « temps reel » ?
Quezako ? Vous avez un exemple de concept ?

avatar wnhmasterchief | 

@BetterCallTim

1) live streaming 4K, d’événements sportifs par exemples (camera embarquée sur le bobsleigh par exemple). Ajout du stream up/down VR aussi par exemple.

2) applications industrielles, comme la vérification à distance de defaults le long de la ligne de production par exemple (1er cas lancé en Corée la semaine dernière).

3) connectivité temps-reel des voitures autonomes

Etc etc

avatar CorbeilleNews | 

@BetterCallTim

Pour vulgariser c'est une app dont le temps réaction (de prise en compte d'un événement) ne dépend pas de la partie du code qui s'exécute a l'instant t : pas besoin d'attendre la fin d'une boucle (même qui s'exécute très vite) pour prendre en charge quelque chose qui demande à être considéré immédiatement (d'où la notion de temps réel). Dans le cas contraire selon que l'on est au début ou en fin de boucle le temps de réaction à l'événement varie (sorte de jitter temporel)

Les processus vont tellement vite pour l'humain que l'on ne se rend pas compte mais dans certains car le temps réel est nécessaire car il conditionne le temps de réaction (ex : urgence de couper tel ou tel truc en 10ms alors que la boucle globale prend 1s)

avatar kaporal78 | 

HS : je ne sais pas si ça peut intéresser quelqu’un mais RED BY SFR fait des supers promo sur l’iphone Xs et Xs Max sur les 256 et 512 go ( exemple le Xs Max 512 à 1299 au lieu de 1649).

avatar nicky_rabbit | 

Sans compter que tant que les opérateurs n’auront pas basculé leur cœur de réseau vers les nouvelles générations la 5G ne sera pas pleinement utilisable. Longue vie à la 4G en attendant ...

avatar Nexon99 | 

On nous promettait des débits de ouf avec la 4G/4G+ et au final les débits sont ridicules, ils sont instables et très mal réparties... alors la 5G... c’est pour vendre, c’est du marketing, leur 5G n’est absolument pas utile pour le moment.

avatar sachouba | 

"Sans oublier qu'Apple ne fait plus appel à Qualcomm pour les modems de ses nouveaux iPhone depuis leur brouille sur les royalties, et que le nouveau fournisseur, Intel, semble avoir un train de retard"

Dommage que la vraie raison ne soit mentionnée que dans le dernier paragraphe !
Pas assez rentable pour Apple + retard du fournisseur le moins cher => pas d'intégration

avatar papa9999 | 

deja on a du mal a avoir la 4G partout alors la 5G !!!!!

avatar Malvik2 | 

La ou j’habite j’ai bien de la 4g, mais avec un débit dérisoire (à peine 15 mégas, dehors).

Les opérateurs ne devraient même pas avoir le droit de proposer de la 5g avant que la 4ème génération soit implanté partout

avatar victoireviclaux | 

@Malvik2

Dans cette logique, on serait encore à la 3G en 2018. C'est un peu bête. Il faut bien commencer quelque part...

avatar Malvik2 | 

Pas d’accord. Quand je vais au restaurant on m’amène le plat quand j’ai fini l’entrée. Le boulot sur la 4g est loin, très loin d’être finalisé. J’ajouterais même que dans plein d’endroit en France on a encore du Edge !

avatar romainB84 | 

@Malvik2

+100

avatar debione | 

Pas de panique, l'iPhone y viendra avec une fonction amazing 5G... Sauf que les smartphone vendu en 2019 ne seront pas compatible... Donc devront être changé pour supporter cette norme que tout le monde aura déjà intégré ( dans le hdg du moins).

Le calcul est facile, on ne met pas de 5 G dans l'iPhone 2019 ( de fait ce sera aussi pendant 8 mois le smartphone hdg d'Apple en 2020). Par contre d'ici trois quatre ans ( 2022-2023) toutes les grosses villes du monde seront 5G, et les smartphone d'Apple de 2 ans d'âge ne seront pas compatible = plus de vente... pourtant payé un rein...

avatar Florian Innocente | 

Test

CONNEXION UTILISATEUR