Apple et Qualcomm se retrouveront au tribunal en avril

Florian Innocente |

C'est le 15 avril qu'Apple et Qualcomm se retrouveront devant un tribunal de San Diego afin que la justice règle leur contentieux.

Apple avait attaqué la première en janvier 2017, estimant que les montants de royalties qu'elle verse à son fournisseur en modems étaient bien trop élevés. Depuis, l'affaire n'a été qu'une succession d'épisodes comme en a connu le dossier opposant Apple à Samsung. Avec son lot de contre-attaques et de nouvelles plaintes de part et d'autre.

Steven M. Mollenkopf, PDG de Qualcomm. Crédit : Qualcomm

Qualcomm a échoué par exemple à faire interdire la vente d'iPhone et, il y a quelques semaines, il a accusé Apple de fournir en douce des informations à Intel au mépris de son contrat de confidentialité.

Depuis l'arrivée des iPhone XS et XR, Qualcomm a vu Apple s'en remettre exclusivement à Intel pour l'achat de puces réseau.

À plusieurs reprises, Qualcomm a laissé entendre qu'un rabibochage était possible avec son client, en particulier alors que les besoins d'équipement vont s'orienter vers les puces 5G. La semaine dernière encore, Steve Mollenkopf le patron du fondeur, exprimait une certaine confiance pour un règlement possible d'ici le début 2019. Du coté d'Apple il n'y a eu aucune déclaration dans les médias.

Qualcomm n'a pas qu'Apple d'inscrite sur son agenda judiciaire. Le 4 janvier prochain, c'est la Federal Trade Commission qui doit instruire sa plainte déposée trois jours avant Apple.

La FTC a trois griefs contre le fondeur : une politique dite du « No licence, no chips » où la fourniture de modems est conditionnée par l'acceptation de royalties élevées et jugées anticompétitives de Qualcomm. Puis, le refus de donner l'accès à ses concurrents sur des brevets jugés essentiels à la fabrication de puces réseau. Enfin, le contrat d'exclusivité signé avec Apple où cette dernière payait moins pour obtenir des modems à la condition qu'elle n'aille pas voir d'autres fabricants.

Une décision de la FTC contraire aux intérêts de Qualcomm pourrait appuyer la démarche d'Apple. Son ancien fournisseur a d'ailleurs déjà été condamné par plusieurs instances nationales ou supranationales, pour des pratiques anticoncurrentielles. Ce fut le cas en Corée du Sud et à Taiwan. Autre exemple en janvier, avec l'amende de 997 millions d'euros infligée par Bruxelles et pour laquelle le fondeur a fait appel.

avatar malcolmZ07 | 

Ça sent pas très bon pour Qualcomm , ils aimerait être les seul sur le marché.
Et Apple est toujours prête à diminuer sa facture (pas celle des clients).
Les modems de intel/Apple seront bientôt plus performant que ceux de Qualcomm. Si d'autres fabriquant s'approvisionne chez eux, ça serait terrible pour leur cours en bourse.

avatar deltiox | 

Je t’aime moi non plus

Incroyable tout de même ces entreprises qui travaillent ensemble tout en se faisant des procès en permanence

Schizophrèniques

avatar oomu | 

pas schizophrénique, c'est juste du business.

L'industrie informatique est très "distribuée" (quantité de composants et logiciels de très nombreuses entreprises/associations/académies/organisations différentes intégrés en un produit) et repose très fortement sur la Propriété Intellectuelle.

La Propriété Intellectuelle n'est pas anecdotique. La totalité des entreprises informatiques, constructeurs compris, ont besoin d'un droit FORT pour fonctionner et maintenir leur spécificité.

Du coup, elles sont toutes agressives.

Les entreprises vont donc régulièrement défendre leur propriété intellectuelle.

Les entreprises font des contrats. Ces contrats peuvent être imparfaits, ou non respecté par l'une des deux sociétés ou mal interprétés. La justice est là pour répondre et démêler le vrai du faux. Une partie peut aussi s'estimer flouée et renégocier

-
Le conflit entre Apple et Qualcomm est complexe. Il tourne autour du fait que Qualcomm est un acteur central de la 4G et que par conséquent, elle doit fournir les éventuels brevets liés à ses produits sous une licence dite "FRAND" (Fair Reasonable and Non Discriminatory, un terme bien hypocrite).

Il est classique que ça se dispute. Le point étant que les clients d'un fournisseur vont arguer que c'est pas assez "FRAND" (en gros: baisser le prix ! voir commodiser les brevets et la techno) et le fournisseur va lui arguer qu'il en a déjà fait trop ("je veux plus de sous !, c'est du gros travail, on mérite que ça soit propriétaire.")

Ce que fait Apple est typique et classique et d'une gigantesque banalité
Ce que fait Qualcomm est typique et classique et d'une gigantesque banalité

Chacune des deux entreprises essaient de défendre leur intérêt.

Qualcomm a le soucis qu'elle est restée depuis longtemps presque incontournable et que plusieurs concurrents visent sa place (intel en tête) et que plusieurs de ses clients verraient bien de faire sans elle.

-
il n'y a pas d'amour, uniquement du commerce.

avatar pagaupa | 

Le monde d’Apple qui étrangle ses fournisseurs...c’est beau le monde des actionnaires!

avatar totoguile | 

@pagaupa

Non!

https://www.qualcomm.com/media/documents/files/examples-of-royalties-for...

Apple conteste la méthodologie de calcul des royalties de Qualcomm, et Apple est l’une des rare Sociétés à pouvoir le faire, car suffisamment gros et solide pour financer les frais de justice.

Qualcomm demande non pas un pourcentage du composant (modem) mais un pourcentage du prix de vente du produit, ce qui est totalement injuste.

Si tu vends un modem stick usb, tu peux supporter et comprendre cette license , si tu vends un smartphone haut de gamme avec des fonctions photos/vidéo , de la biométrie... tu peux contester le fait que Qualcomm perçoive un pourcentage sur ces fonctions qui ne sont pas lié à un quelconque composant Qualcomm.

avatar pechtoc | 

@totoguile

Très différent d'une ponction de 30% sur l'AppStore quelque soit le prix de l'application...
Vu les prix des iPhone actuels c'est certains que ce combat avec Qualcomm à tout son intérêt pour Apple. S'ils gagnent les marges vont exploser.
Ces un combat de requins, rien de bien intéressant pour un acheteur.

avatar pagaupa | 

@pechtoc

👍👏👏

avatar oomu | 

" Ces un combat de requins, rien de bien intéressant pour un acheteur."

c'est un conflit entre industriels.

Travaillant dans une société du secteur (logiciel réseau, linux, etc), c'est intéressant de voir ce qu'il va en sortir.

Mais oui, c'est industriel. C'est loin des priorités d'un client final : le PRIX et la QUALITÉ.

-
Notons que c'est la guerre, car les sociétés se préparent à la 5G et sa cohorte de nouveaux produits, brevets, licences, prestataires, etc. Les cartes vont être redistribuées.

avatar pagaupa | 

@totoguile

C’est ton point de vue...
Je le respecte. Respecte le mien.

avatar oomu | 

un point de vue ne se respecte pas par principe

il se défend. et il peut se faire démolir sans considération.

Il n'y a pas d'amour ou de respect: uniquement l'industrie.

avatar totoguile | 

@pagaupa

Ta remarque étais juste totalement hors sujet...

avatar reborn | 

Monsieur le gogo 🤪, ce qu’il y a de plus beau c’est te voir toi ici 😂

avatar pagaupa | 

@reborn

Merci

avatar zoubi2 | 

Je finis par me demander si pagaupa ne serait pas par hasard une réincarnation de Arlette Laguillier...

avatar Lu Canneberges | 

@zoubi2

Non pagaupa est juste un troll de bas étage qui dit de la merde pour dire de la merde et le plaisir qu’on parle de lui (oups)...

Arlette Laguillier, d’un tout autre niveau, n’irait pas cracher sur Apple pour encenser Samsung ou Google sur l’article suivant...

avatar pagaupa | 

@Lu Canneberges

Mdr...la merde comme tu dis est entrain d’éclabousser notre président...

avatar pagaupa | 

@zoubi2

Ah! Ce fameux discours droite/gauche...
Tu te gourres, je suis apolitique.

avatar oomu | 

ha, quand on dit qu'on est "apolitique", c'est que classiquement on est de droite. (refus de l'engagement, individualisme, réactionnaire car sans ligne idéologique personnelle).

Bien sur y a aussi que sur internet on peut mentir en permanence (enfin, en tout cas c'est mon cas, tout le temps) et que vous nous baratinez quand vous dites être "apolitique" :)

Oui, le FAMEUX (car FONDAMENTAL) discours Droite/Gauche.

#PasDeDroitePasPolitiséDuTout #HoEncoreMoinsDeGaucheNonMais

CONNEXION UTILISATEUR