iPhone 5G : Apple s'équiperait chez Qualcomm et Samsung

Florian Innocente |

Apple pourrait bien s'équiper simultanément auprès de Qualcomm et de Samsung pour ses iPhone compatibles 5G, estime l'analyste Ming-Chi Kuo.

Après le renoncement d'Intel sur ce marché et l'accord signé entre Apple et Qualcomm, on voyait la Pomme s'être résolue à ne traiter qu'avec son fournisseur américain.

Kuo s'attend plutôt à ce double approvisionnement qui correspond bien à la stratégie d'Apple. Cette dernière avait admis son intérêt pour les solutions 5G de Samsung et de Mediatek. Mais Samsung avait comme inconvénient d'être déjà un gros fournisseur sur les écrans.

L'analyste explique qu'Apple s'appuierait sur le modem de Qualcomm pour les marchés exploitant la 5G dans le spectre des 6 GHz (la plus rapide à mettre en œuvre) et celui de Samsung pour les marchés où la 5G utilise les ondes millimétriques, plus complexe à déployer (lire C’est quoi, la 5G ?).

Les premiers iPhone 5G sont donc attendus fin 2020, réitère Kuo. C'est l'année à partir de laquelle cette norme devrait véritablement prendre son envol (en France aussi).

Il faut rappeler que le bal des annonces de smartphones Android compatibles 5G, auquel on a assisté en début d'année, tournait autour du modem X50 de Qualcomm. Il est spécialisé dans la 5G et a besoin d'un autre modem pour la 2G/3G/4G. Son successeur, le X55 fait tout, tout seul (comme aurait dû le faire le modem d'Intel). Les premiers échantillons du X55 sont prévus fin 2019 pour une utilisation commerciale début 2020.

Kuo s'attend à 70/75 millions de ces nouveaux iPhone distribués sur la fin 2020 contre 65/70 millions pour ceux de l'automne prochain. Sur tout 2019 il table sur 188/192 millions d'iPhone au total et 195/200 millions en 2020.

La 5G étant l'une des prochaines grandes étapes dans l'évolution des smartphones, il faudra pour Apple jouer sur d'autres critères techniques pour la gamme 2019. Les transformations attendues sur les capteurs photos en seront certainement de très importants.

avatar vlsf1 | 

Pour qu’Apple se fournisse chez ses deux ennemis préférés, ça montre bien qu’Intel n’était pas dans les temps...

C’est dingue qu’en étant si puissante, Apple soit encore à la merci de certains fournisseurs.

avatar Mamdadou | 

@vlsf1

Dans 10 ans peut être, Apple sera indépendante. Ces fournisseurs ont des décennies de maîtrise et se savoir faire.

avatar vlsf1 | 

@Mamdadou

Sur la 5G ? Sur l’OLED ? 🤔

Je sais que maîtriser le développement et surtout la production en millions d’exemplaires ne s’improvise pas, mais ça fait 12 ans qu’Apple est sur le marché des smartphones... ils ont subi les retards sur l’OLED et ils le subissent sur la 5G.

avatar Kounkountchek | 

@vlsf1

Je comprend pas ta remarque . Oui ça prendra du temps , oui la 5G c’est compliqué et oui les écrans c’est compliqué. C’est pas parce que la 5G c’est nouveau qu’on part de 0. Il est quand même évident que qualcomm ou Samsung sont les mieux placés pour les concevoir non?

avatar Mamdadou | 

@vlsf1

Les constructeurs automobiles dépendent aussi des fournisseurs. Même la NASA a besoin de fournisseurs.
Et puis cela permet aussi aux entreprises de pivoter. Si un jour Apple décidé d'arrêter l'OLED il lui suffira de trouver un autre fournisseur au lieu de devoir réorganiser les usines et les centres de RD

avatar malcolmZ07 | 

@vlsf1

Ils sont partenaire avant tout. Et ce n'est qu'une question d'argent.
La vision des techos est vraiment puéril.

avatar doggzfather | 

Oullala vous n’êtes pas à jours , sa fait depuis une décennies que Apple vont acheter des composant chez Samsung et qualcomm

avatar Nexon99 | 

Vu les soucis avec la 5G du Samsung S10 5G, j’ai peur pour les iPhone...

avatar Arnaud33 | 

Tiens je pensais que le fait de multiplier les fournisseur permettait d’éviter les problèmes d’approvisionnement , imaginons que qualcom se plante aucune sortie de secours sur le 6ghz

avatar Puff32 | 

Avant 2020, les réseaux seront presque inexistants en France et en Europe. Vaut mieux laisser les pays asiatiques les tester, pour peaufiner les puces

avatar Osei Tutu | 

Écrans Samsung. Modem Samsung. Certains feront des urticaires au contact de ce smartphones. Eux qui jurent que Samsung c’est de la merde. La réalité des entreprises est différente des gamineries de certains consommateurs.

avatar anonx | 

Bon vu qu’ils sont copains de nouveau.. on peut me changer ma puce Intel par une qualcomm et débridée sur mon X svp?

Ah bah non moi je suis juste client le bon pigeon de combat...

avatar comboss | 

Sérieux a quoi bon la 5G ? Complètement useless pour les applications du communs des mortels.
Cessons la vague marketing autour de cette fausse innovation qui n’en sera pas tellement une dans nos utilisations respectives

avatar dujarrier | 

@comboss

D’accord avec comboss. Pour les années à venir, disons au moins jusqu’en 2022 / 2023, la 5G me semble avoir peu d’intérêt IMMEDIAT qui apporterait une amelioreration aux utilisateurs : les reseaux 5G ne sont et ne seront pas suffisamment développés pour pouvoir en tirer réellement parti...

Par contre, avoir de la mémoire type Storage Class Memory (SCM) sur le bus mémoire apporterait une amélioration réelle immediate en diminuant significativement les temps de latence en apportant une meilleure réactivité (temps d’attente moins long au lancement d’une application, au démarrage,...) : ce serait BEAUCOUP plus utile que la 5G...

avatar vespistico | 

Bon c’est pas encore à la rentrée 2019 que je claquerais un smic et demi dans un smartphone à la pomme croquée !

CONNEXION UTILISATEUR