Quand Steve Jobs demandait urgemment à Jeff Williams du verre pour le premier iPhone

Aymeric Geoffre-Rouland |

Souvenez-vous : janvier 2007, Steve Jobs présentait le tout premier iPhone, doté d’un écran en plastique de 3,5 pouces. L’écran du téléphone mis en vente un peu plus tard, en juin, était pourtant en verre.

À l’époque, ce changement radical était simplement apparu en note de bas de page dans un communiqué de presse d’Apple. The Loop a dépoussiéré une vidéo de 2017 où le directeur des opérations Jeff Williams — qui chapeautera bientôt l’équipe design après le départ de Jony Ive — rappelle les circonstances de ce changement de matériau. L'anecdote avait été déjà évoquée par le biographe de Jobs, mais du point de vue du PDG de Corning, lorsque ce dernier avait rencontré le patron d'Apple.

Williams raconte que Jobs s’était plaint de rayures apparaissant sur l’écran (en plastique donc) de son iPhone dès le lendemain de la présentation. « Nous avons besoin de verre » a déclaré Jobs. Problème : Jeff Williams n’était absolument pas pour cette idée, le verre « durable » n’étant pas disponible avant « trois ou quatre ans », selon lui.

Le premier iPhone

Jobs a alors insisté, expliquant que l’iPhone sortirait bel et bien avec du verre en juin. Wendell Weeks, le PDG du fabricant de verre Corning, appela Williams deux jours plus tard pour lui dire que Jobs n’aimait pas du tout le verre qu’il produisait. Weeks a alors suggéré de partir sur une technologie « rangée sur les étagères » de sa section R&D. Corning a alors travaillé aussi vite que possible, dans un climat de « pure terreur », pour trouver une solution de verre anti-rayures. Cette solution, nous la connaissons tous : le Gorilla Glass.

Corning a annoncé au début de l’année travailler sur du verre pliable pour les smartphones et une rumeur d’iPad à écran pliable est récemment apparue.

Pour aller plus loin :
avatar quentinmassondu57 | 

Extraordinaire quand même de voir que Steve Jobs savait ce qu’il voulait et il l’obtenait.
Le plastique ça raye donc je veux du verre et que ça soit prêt pour la sortie 🥰
J’adore

avatar Alberto8 | 

@quentinmassondu57

Dans un climat de terreur tout de même 😂

avatar occam | 

@quentinmassondu57

"Extraordinaire quand même de voir que Steve Jobs savait ce qu’il voulait et il l’obtenait. "

Extraordinaire surtout de voir la profondeur des réserves technologiques et la capacité productive d’une entreprise comme Corning.

Sans cette capacité et ces réserves « on the shelf », sans cette profondeur technologique, sans les techniciens et les scientifiques de Corning, Jobs aurait pu sauter mille fois comme un cabri (pour reprendre une expression gaullienne) et demander du verre pour son iPhone, du ketchup pour son hamburger ou du gazolin’ pour son chopper, il n’aurait pas eu droit à une queue de cerise.

Le public est conditionné pour admirer les patrons du genre Jobs pour leur impériosité, leurs « mille Non pour un Oui », leur outsourcing svelte et leur logistique just-in-time.

Mais derrière, il faut des grandes entreprises à l’ancienne. Et ce sont elles qui font survivre nos sociétés industrielles. Si la faille San Andreas s’ouvrait assez large pour engloutir tout Cupertino, les retombées seraient désagréables, mais point catastrophiques. Si Corning venait à disparaître du jour au lendemain, avec tout son savoir-faire et ses centres de production, les répercussions seraient massives. Dans certains secteurs, planétaires.

avatar Wolf | 

@occam sauf que cette technologie était "rangée sur les étagères" donc comme pour la souris et l'interface graphique, c'est iPapy qui s'est chargé de faire avancer l'histoire!

avatar occam | 

@Wolf

Je crois que vous mésestimez l’importance des étagères dans l’évolution de l’industrie, surtout américaine.

Du circuit électronique au missile balistique, un grand nombre de produits n’ont pu être réalisés que grâce à la disponibilité de composants adéquats ou adaptables « off-the-shelf ».
Ce qui présuppose une industrie disposant de la profondeur technologique — j’insiste sur cet aspect — capable de les placer d’abord « on the shelf », même si une utilité immédiate ne saute pas aux yeux.

Dans le cas concret, ce n’est pas Jobs qui a apporté la solution au problème du verre. Ce sont les cadres de chez Corning qui ont réalisé détenir déjà, en principe, la clé de ce problème. Il ne suffit pas qu’un visionnaire impérieux indique la direction et proclame « l’intendance suivra ! », il faut le travail minutieux et de longue haleine de nombreuses équipes pour que les solutions soient à l’appel. Et de préférence en amont.

avatar pn10000 | 

Jobs est clairement le chainon manquant d’Apple aujourd’hui.

avatar iBaby | 

@pn10000

Pourtant la Pomme ne manque pas de verre aujourd'hui.

avatar abioninho | 

@iBaby

Joli !

avatar iBaby | 

@abioninho

Merci😌

avatar Seedlers | 

Jeff Williams serai un meneur comme Steve Jobs. Faites nous rêver 🍿

avatar Vanton | 

@Seedlers

L’article dit exactement l’inverse... 😏

avatar romainB84 | 

@Vanton

Exactement!
🙂

avatar Nexon99 | 

Apple sans steve, c’est plus Apple.. et cook ne remplacera jamais steve.

avatar gwen | 

@Nexon99

Il ne le remplacera jamais mais il aurai pu tenir les rennes comme il faut. L’histoire nous montre que ce n’est malheureusement pas le cas.

avatar Terragon | 

@gwen

Remarque... c’est avec Steve Jobs que MobileMe a été lancé et c’était tout sauf fiable... il a même fallu que Jobs fasse une blague sur lui-même et change le nom pour iCloud pour se reprendre avec un tout nouveau service. Et juste pour vous rappeler que le service pourrit était facturé 100$ US par année pour un espace de stockage anémique. Il a fallu créditer les clients tellement c’était mauvais... donc Steve n’avait pas que des bons coups!

avatar gwen | 

@Terragon

Oh Steve a aussi valider de nombreux produits non finis. Il a fait de nombreuses erreurs que l’on a immédiatement repérées juste parce qu’il fallait sortir à la date que le patron avait décidé sans se soucier du reste.

Il savait mener ses hommes ce que ne semble pas faire la direction actuelle.

Néanmoins, je pense que ça s’est vu et que cela est en train de changer

avatar iPop | 

@Terragon

Question de point de vue :
J’arrivais au boulot et je m’installais sur n’importe quel mac, jamais mon répertoire de contacts. Qui lui ne se perdait pas au contraire de mon calepin, carte SIM, etc...
Avec Back to my Mac on pouvait consulter son mac à distance et même insérer un CD à Marseille pour l’écouter à Paris.
Le trousseau était une merveille.
Et à l’époque le stockage était de 20 go (énorme pour l’époque)
J’ai aussi redécouvert mes photos en famille au coin du feu avec la Galerie.
...bref

avatar lendormi | 

Jobs est effectivement un personnage qui me manque, comme d’autres dans d’autres domaines.
Son absence ne m’empêche pas toujours trouver du plaisir en voyant certains produits Apple mais Cook, c’est pas la même chose.
Jobs était ombre et lumière, Cook est trop « lisse » pour moi mais il fait le job...

avatar JokeyezFX | 

@lendormi

... sans faire le Jobs 🤗

avatar Bigdidou | 

L’histoire est bien plus romantique.
Steve avait entr’aperçu Tim qu’il ne connaissait pas dans une des fameuses soirées orgiaques d’Apple.
Il a immédiatement vu en lui son successeur.
Hélas, pour des raisons que personne ne sait, Tim a disparu à minuit sans laisser de trace.
Mais il avait oublié son smartphone, un prototype en verre moulé à sa main.
Grace à Williams, Steve a fait fabriquer des répliques en verre et a envoyé Ie staff d’Apple dans toute la Californie pour retrouver celui qui possédait la main correspondant à l’objet.
La fin, on la connaît.

avatar The Joker WSS | 

Vous avez choisi votre camp à la rédaction? Le Madagascar pour la CAN 2019? 👍🏼

avatar pim | 

@ The Joker :

J'ai vu ça aussi, le petit drapeau de Madagascar !

avatar misterbrown | 

Oui ça c’était du Jobs.

Tout le monde se pissait dessus, mais il savait ce qu’il voulait! Pas d’ersatz.

Pas de V1 bof, v2 mouais, v4 pas mal...
( Apple Watch)

avatar Depret Lucas | 

@misterbrown

Je ne vois pas en quoi l’Apple Watch est nul depuis le début ?

avatar Vanton | 

@Depret Lucas

Pourtant pour qui a eu la Series 0 ça saute facilement aux yeux... 😏

avatar ValentBay | 

@Vanton

J’ultra valide.

avatar malcolmZ07 | 

@misterbrown

MacBook Air plus que bof ... l'iPhone n'était pas parfait non plus , mais il a été sorti dans un contexte différent.
Maintenant c'est marquage à la culotte de la part des concurrents d'Apple. Ils leur coupent l'herbe sous le pieds souvent, avec plus ou moins de réussite.

avatar Malvik2 | 

Ah Steve, c’était le genre de bonhomme pour lequel toute l’industrie aurait pu passer des nuits banches entières uniquement pour le satisfaire...et parce que chacun savait qu’avec ce genre de personne, ils construisaient aussi une partie de l’histoire informatique.

C’est sur Cook n’est pas aussi sexy mais bon, chacun sa nature.
Des mecs comme Jobs il y en a 1 ou 2 par siècle, guère plus.

avatar UraniumB | 

@Malvik2

Je suis le second Steve Jobs.

avatar iPop | 

@Malvik2
C’est sur Cook n’est pas aussi sexy mais bon, chacun sa nature.
Des mecs comme Jobs il y en a 1 ou 2 par siècle, guère plus.

Je ne pense pas mais afficher un caractère tel que Jobs lors d’un entretien d’embauche, ça aide pas.

avatar Yves SG | 

Ce que j’adore avec les « c’était mieux avant » (dans tous les domaines), c’est qu’en grande majorité ils disaient déjà ça ya 10 ans et qu’ils diront aussi ça dans 10 ans. Heureusement pour l’avenir de l’humanité, « La vie ne marche pas à reculons, ni ne s'attarde avec hier. » 😊

avatar Link1993 | 

@Yves SG

Le chargement des extensions, c'était tellement mieux avant de Mac OS X n'arrive... 😇

avatar Vanton | 

@Yves SG

Honnêtement en 2009 tu croisais vraiment pas grand monde ici pour dire que c’était mieux avant... La transition vers Intel était déjà du passé, les machines étaient brillantes, toutes plus désirables les unes que les autres... On croisait bien quelques déçus nostalgiques mais c’était à la marge.

avatar reborn | 

@Vanton

L’an dernier j’ai fait une recherche sur les commentaires macg à ce sujet justement. Il y en a encore en 2009 qui espéraient un retour à l’architecture PPC..

avatar Ajioss | 

Quand on voit la débâcle AirPower et en lisant cette anecdote , oui c’est sûr que l’on peut déduire que cela ne serait jamais arrivé sous l’ère Jobs ...

avatar reborn | 

@Ajioss

Ils n’ont pas réussi à faire l’iPhone sans le cache en plastique noir pour l’antenne ;)

Ive et Jobs ont tapé du point sur la table, mais pour les ingénieurs d’Apple c’était encore physiquement impossible de se passer de ce cache en plastique.

avatar Vanton | 

Cet article est génial... Il nous explique donc que le mec en charge du design aujourd’hui disait en 2007 que c’était impossible d’obtenir telle ou telle caractéristique et que son boss les a obtenues en 6 mois... Ça promet !

avatar 0MiguelAnge0 | 

Le verre est par définition beaucoup plus résistant aux rayures. Donc le challenge était plutôt d’arriver à le produire dans la défition voulue et dans de bonnes quantités.

avatar en ballade | 

WoW super je vais devenir fan de Wendell weeks🤪🤪🤪

Ç est impressionnant de s’extasier devant une pdg ....en séminaire au moins on fait semblant 😳😳😔😔

avatar AlexG | 

Je lis souvent dans les commentaires que Tim Cook ne fait pas le poids face à feu Steve Jobs. C'est pourtant Tim Cook qui a hissé Apple au rang qu'elle occupe aujourd'hui. J'aimerais bien savoir ce que certains reprochent à Tim Cook aujourd'hui, OBJECTIVEMENT. Car ceux qui disent que ce sont ses erreurs ne se souviennent pas des erreurs énormes de l'ère Jobs (comme l'iPhone 4).

Est-ce le manque de rupture technologique ? Ça je peux comprendre. Ceci dit, l'iPad pro (et son Pencil) est un produit extraordinaire, je trouve Face ID révolutionnaire, le paiement ultra-sécurisé via son portable est fou, les AirPods sont magiques (bien qu'ils restent perfectibles, notamment sur la réduction du bruit), l'iPad est mégapuissant, les iPhone X OLED sont superbes, l'arrivée de iPad OS qui n'est qu'un début…

Bien sûr, qu'il y a des choses qui m'ont déçues : je ne suis pas un défenseur de l'Apple watch bien que ça reste une rupture technologique, le prix clairement surévalué de certains produits dont certains contiennent des éléments obsolètes, le manque d'anticipation des problèmes du clavier papillon, un manque de lisibilité des différentes gammes selon les années, la validation des apps qui semble parfois aléatoire, …

Les ères Jobs et Cook ont eu leurs défauts. Sauf que Cook est là depuis 8 ans. Jobs, 23 ans si mes calculs sont bons, et sur des volumes de vente largement inférieurs.

Alors, que reprochez-vous à Cook ?

avatar reborn | 

@AlexG

Alors, que reprochez-vous à Cook ?

Il n’est pas Steve Jobs tout simplement. Et pour cette raison ce génie de l’exploitation sera détesté à tout jamais. 🤣

Mais ils oublient que Jobs l’a mis en place alors qu’il savait pertinemment que Cook n’était pas orienté design.

Je ne sais plus qui avait posté ce lien ici, mais cette ancienne du design de chez Apple du temps de Jobs et Ive y explique sa vision. Je pense que cela a plus de crédit que tout ce que nous pouvons raconter ici 🙃

avatar AlexG | 

@reborn

Merci, c'est très constructif 😌

avatar malcolmZ07 | 

C'était un des éléments les plus différenciant par rapport à la concurrence.

avatar Mike Mac | 

On s'étonne qu'avec cette capacité à obtenir ce qu'il voulait dans un délai ultra-court - ici la façade en verre de l'iPhone pour le lancement du modèle V1 - Steve Jobs n'ai pas obtenu le processeur PowerPC qu'il voulait d'IBM pour s'affranchir de plonger dans les bras d'Intel.

Le Magic Jobs est comme la potion des gaulois d'Astérix, les effets sont provisoires. Et sans les bonnes herbes sur la bonne étagère de l'épicerie Corning (ou d'une autre), la recette ne marche pas.

CONNEXION UTILISATEUR