Touch ID est bien parti pour rester, assure Greg Joswiak

Mickaël Bazoge |

Dans un article qui fleure bon le publi-reportage à la gloire de Face ID, l'Express britannique dresse le panégyrique de la fonction d'identification du visage inaugurée par Apple en 2017, avec l'iPhone X. C'est surtout l'occasion pour Greg Joswiak, vice-président du marketing produit, d'indiquer que la technologie va jouer un plus grand rôle à l'avenir et se déployer sur « plus d'appareils ».

Face ID est disponible sur tous les iPhone depuis l'an dernier, et sur l'iPad Pro lancé en 2018. Demain, peut-être que le Mac y aura droit ?

Joswiak a un mot sur l'encoche, un système qui permet à Apple d'offrir une reconnaissance du visage sécurisée — bien plus que ce que la concurrence peut proposer. « Nos concurrents pensent qu'ils peuvent créer quelque chose de similaire avec un capteur unique, et c'est souvent ce qu'ils veulent faire », tacle le dirigeant en ne visant personne.

« Malheureusement, il y a une raison pour laquelle [Face ID] coûte cher ; il y a une raison pour laquelle il y a tous ces composants, parce que la sécurité [de notre système] n'a rien à voir avec une image 2D ». Toute cette technologie doit bien se retrouver quelque part, et c'est là où l'encoche joue un rôle.

Joswiak : « Je donne crédit [aux constructeurs concurrents] de tenter de nouvelles choses », comme par exemple les « bulles » de Samsung ou les tiroirs coulissants. « La concurrence, c'est ce qui fait que le monde tourne et nous rend meilleurs, mais ce n'est pas quelque chose que je vois arriver [chez Apple] à terme ». L'encoche est donc là pour rester encore un moment…

En fin de semaine dernière, une rumeur annonçait une fois encore que les futurs iPhone (2020 ou 2021) pourraient bien intégrer les deux technologies de reconnaissance biométrique, Touch ID et Face ID.

Pas de Touch ID sur l'iPod touch, hélas.

Le dirigeant précise que Touch ID va continuer à jouer un rôle. « C'est une superbe technologie sur nos iPad [en dehors de la gamme Pro], et nous n'avons pas l'intention de nous en passer ».

Greg Joswiak se prend les pieds dans le tapis en évoquant la présence de Touch ID sur un appareil qui n'en a jamais été équipé : « C'est une solution qui demeure et nous l'utilisons toujours sur nos iPad, iPod touch et même les Mac ». Mais au grand dam de bien des utilisateurs, l'iPod touch — y compris la dernière génération lancée au printemps — n'embarque pas de lecteur d'empreintes digitales.

Malgré ce couac, cette interview confirme que Touch ID reste d'un grand intérêt pour Apple, qui reste très appréciée par les utilisateurs. Face ID est épatant, mais dans certaines situations, c'est parfois une contrainte. Les nouveaux iPhone qu'Apple lancera demain devraient intégrer un Face ID aux angles plus larges, capable de reconnaitre le visage même quand le smartphone est posé à plat.


avatar SyMich | 

La version de touchID qui va subsister, c'est celle qui équipe actuellement les iPod touch... c'est ça? 🥴

Donc ceux qui disent que touchID va disparaître ont raison également, non? 🤔

avatar geooooooooffrey | 

Même mes doigts ont commencé à disparaître, c'est pour dire.

avatar TheRV | 

Touch ID sous l’écran de l apple watch sera à mon sens l’avenir

avatar Osei Tutu | 

En quoi l’absence d’une encoche empêcherait l’intégration de la vingtaine de capteurs nécessaires à faceID ? Je ne comprends pas le raisonnement

avatar IOS14 | 

Peut-être un lapsus révélant la prochaine sortie d'ipod touch et de mac avec touch id ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR