Les iPhone XR et 11 ont relancé Apple en Inde

Florian Innocente |

Apple n'a pas une assise suffisamment solide en Inde pour se glisser dans le top 5 des vendeurs mais son iPhone XR a cartonné, indique Counterpoint Research, et les 11 ont reçu un bon accueil.

Dans le segment dit de l'ultra premium, l'iPhone XR s'est imposé devant le Galaxy S10 Plus et le OnePlus 7 Pro. Notamment grâce à de multiples remises appliquées au fil de l'année. Apple a connu une croissance annuelle de 41% sur ce segment des téléphones haut de gamme, c'est la marque qui a le plus progressé.

Sur ce segment de ces smartphones aux prix plus élevés que la moyenne, c'est OnePlus qui a emporté la timbale en 2019 pour Counterpoint, en vendant le plus de modèles et délogeant ainsi Samsung de la première place.

Les iPhone 11 et 11 Pro ont très bien démarré, poursuit Counterpoint. Un prix de départ, pour le 11, moins élevé que le XR à son lancement, a été un facteur important, en plus des améliorations sur la partie photo.

Au dernier trimestre 2019, Apple aurait vendu quasiment 925 000 iPhone, selon Canalys, soit 200% de progression d'une année sur l'autre.

Les promos sur le XR et le renouvellement de la gamme ont permis à Apple d'enrayer sa chute dans les ventes et de reprendre du poil de la bête. Il faut remonter au troisième trimestre 2017 pour le précédent record, qui était alors de 890 000 iPhone.

Estimations des ventes d'iPhone en Inde

En tout et pour tout, Apple aurait vendu 2 millions de smartphones en Inde, contre 1,6 million en 2018. Ce qui place la marque américaine en 6e position derrière Oppo, Realme, Vivo, Samsung et Xiaomi. Avec environ 1,3 % de part de marché (148 millions de smartphones vendus en 2019) la marge de progression est encore grande pour la Pomme…

Made in India

L'Inde est devenu un pays de production d'iPhone, pas seulement de vente. Ces dernières années les fournisseurs d'Apple y ont développé des unités de production pour s'exempter de taxes douanières. Foxconn y assemble des XR depuis l'an dernier. Son concurrent Wistron y a fabriqué des SE, des 6s et des 7 et l'iPhone 8 est prévu sur les chaînes. Wistron entend aussi assembler sur place les composants des cartes-mères d'iPhone.

Apple de son côté pourrait ouvrir l'Apple Store en ligne au troisième trimestre et sa première boutique en Inde l'année suivante. Un retard apparement de plusieurs mois sur le planning.

Pour aller plus loin :
avatar raoolito | 

finalement Trump roule pour l’inde :)

avatar SyMich | 

Ce n'est pas (pas uniquement...) pour éviter les taxes douanières sur les importations chinoises qu'Apple fait fabriquer certains iPhone en Inde, mais parce que c'est un préalable qui lui a été imposé pour le gouvernement indien pour être autorisé à ouvrir des Apple Store.
La loi indienne impose que 30% des composants du téléphone soient produits localement pour qu'Apple puisse y ouvrir des boutiques.

avatar JLG01 | 

Et c’est comment là-bas les tarifs.
On aimerait se sentir indien parfois.

avatar SyMich | 

Les iPhone y sont fortement taxés et vendus en moyenne 40 % plus cher qu'aux États-Unis.

avatar david66 | 

@JLG01

Tu aimerais te sentir indien pour quoi ? Vivre avec moins d’un euro par jour comme beaucoup d’entre-eux ?

Quelle connerie il ne faut pas lire... pauvre petit occidental égocentré...

https://blogs.mediapart.fr/sergeescale/blog/180817/inde-600-millions-de-...

avatar marveyhumus | 

@david66

Les indiens qui achètent des iPhone ne gagnent pas 1€ par jour.. ils sont sûrement plus riches que toi

avatar david66 | 

@marveyhumus

1) qu’est-ce que vous et savez ?
2) au regard de l’effroyable taux de pauvreté en Inde, lire des inepties de la sorte... cela relève de la bêtise crasse.

avatar marveyhumus | 

@david66

1) L’utilisation du « sûrement » sous entend que c’est une supposition..

2) Une bêtise crasse c’est de penser qu’en gagnant 1€ par jour on peut s’acheter un iPhone.
Donc même si 600 millions d’indiens vivent dans la pauvreté là en l’occurrence on s’en fou pcq dans ce contexte de vente d’iPhone ils ne sont pas concernés

avatar romainB84 | 

@marveyhumus

Étymologiquement parlant, « sûrement » ça vient de « sûr » qui justement implique une certitude 😁
Mais c’était juste pour remettre une pièce dans le bouzin parce que vous aviez arrêté de vous battre 🤣🤣

Allez ROUND 2 !!!

avatar pommier | 

@david66

Il y a environ 600000 millionnaires et une centaine de milliardaires en Inde, à peu près autant qu’en Allemagne et plus qu’en France.

De plus, on assiste à l’émergence d’une classe moyenne solide depuis quelques années.

Les millions de personnes qui vivent à moins d’1€ existent, mais elles sont la cible des constructeurs de smartphones d’Android, pas iOS, tout comme ceux qui sont sous le seuil de pauvreté en France ne sont pas dans le viseur non plus, à moins d’avoir une réduction, des économies de longue date faites de manière obsessionnelle, de la chance ou des marchandises tombées du camion.

L’Inde est juste après la Chine le pays au régime stable qui connaît la plus forte croissance en termes de personnes fortunées, Apple prend un risque calculé -tu vois bien qu’il n’y a pas d’ouverture d’Apple Store prévue en Afrique, ils savent bien que ce serait un investissement plus risqué là bas...

avatar fte | 

@pommier

Etrange ce plaidoyer pour les inégalités sociales.

avatar pommier | 

@fte

C’est pas un plaidoyer, je mets juste en garde contre la vision tronquée qui ne consiste à voir l’Inde QUE comme un pays de pauvres.
Je me souviens de l’époque où à l’école on nous parlait des pays développés, des pays en voie de développement et des pays sous-développés: la France et les USA faisaient« évidemment » partie de la 1ère catégorie, la Chine et l’Inde étaient dans la 2e.
Des années plus tard, les gens qui avaient grandi avec cette idée n’ont pas compris comment la Chine est parvenue à être garante des dettes des pays soi-disant les plus développés.
Je suis aussi un occidental, donc je ne prétends pas avoir la réponse, mais je pense que les visions totalement biaisées et simplistes comme « c’est l’eldorado des entreprises » ou « c’est un pays de pauvres », ça ne suffit pas à décrire des pays aux cultures si éloignées de la nôtre. Elles ont une part de vérité, mais ce serait comme dire que toute la France est pleine de connards parce que certains expats/immigrés ou vacanciers agissent de façon insupportable et irrespectueuse à l’étranger. Montaigne disait « il faut garder le froc d’où l’on vient, et porter celui d’où l’on va » ou quelque chose du genre en parlant des mentalités que l’on devait prendre lors de voyages.
Donc oui il y a BEAUCOUP de pauvres en Inde et c’est insupportable. Mais il n’y a pas QUE ça, et l’ouverture d’Apple Store sur place par exemple permettrait d’avoir un employeur solide qui contribue à l’entretien d’employés de classe moyenne (parce que oui, les articles passés de McG ont montré que les salaires étaient dans la moyenne hautes des salaires fixes en retail).
Mais j’ai une autre question qui est: comment aider au mieux la transition d’une classe pauvre vers une classe moyenne autrement que par le développement économique? L’Inde a plus de pauvres que la France, la Suisse et la Belgique réunis n’ont d’habitants, la charité ne fonctionnerait pas. La religion et l’abus de pouvoir non plus, les Anglais ont essayé sans succès.

avatar armandgz123 | 

@pommier

C’est minable je trouve... un pays avec moins de millionnaires/milliardaires et moins de pauvre ne peut que mieux ce porter...

avatar pommier | 

@armandgz123

À titre purement personnel, je trouve aussi. Partout. Pas uniquement en Inde.

Là, j’essaie de prendre du recul et considérer l’histoire et le folklore du pays:
tradition d’une culture à la forte vie spirituelle ET matérielle, où les mariages et fêtes de famille pouvaient durer plusieurs jours, où un maharadjah pouvait construire un palais en guise de mausolée, où les castes étaient solidement ancrées dans le système du pays, au point que la société entière fonctionnait sur ce principe sans que les gens ne se barrent en masse.

Il se font coloniser par une Angleterre qui est à ce moment la plus puissante nation du monde, et qui fonctionne grâce à une vision capitaliste très pragmatique. Depuis, l’Inde est indépendante, mais le complexe d’infériorité ou le sentiment de rejet envers l’Angleterre est longtemps resté prégnant. Quel choix avait l’Inde pour ne pas tomber dans une relation telle que la Françafrique?
1-Miser sur ses richesses et la possibilité pour les entrepreneurs indiens de faire fortune. Utiliser les particularités de la culture indienne pour en faire une force et imposer un certain protectionnisme pour que l’implantation d’entreprises étrangères profite à TOUTES les classes du pays. À terme, pouvoir peser dans les décisions prises au niveau global et ne plus devoir dépendre de quelqu’un d’autre.
2-Partager les richesses de façon égale avec le milliard et demi d’habitants et ensemble, ce que des pays dits plus développés n’ont jamais pu ni voulu faire et qui risquerait de menacer un certain équilibre obtenu après des tonnes de concessions et négociations entre tous les pouvoirs en place.

Mon cœur balance vers la 2, mais en prenant du recul, je comprends pourquoi l’Inde vise la 1 et donc pourquoi Apple la voit comme un marché viable MALGRÉ les 400 millions de pauvres...

avatar oomu | 

@marveyhumus

peu probable. Il y a émergence d'une classe moyenne indienne similaire à la française. Ce n'est pas nécessairement un "milliardaire indien".

avatar Nexon99 | 

Imaginez un iphone 12 Pro moins cher d'une cinquantaine d'euros 🤤 (On va pas trop en demander non plus)

CONNEXION UTILISATEUR