Le lancement de l’iPhone 12 pourrait être repoussé de plusieurs mois

Mickaël Bazoge |

Les consommateurs pourraient montrer moins d’appétit que prévu pour un iPhone 5G, craint-on du côté de Cupertino. C’est une des raisons qui expliquerait pourquoi Apple repousserait le lancement de ses premiers smartphones capables d’accrocher les nouveaux réseaux, croit savoir Nikkei sur la foi de plusieurs sources (soi-disant) bien informées.

Concept : @Ben Geskin

Apple surveille les marchés américain et européen comme le lait sur le feu. Et il est indéniable que les esprits sont ailleurs, occupés par les risques du coronavirus et les mesures de confinement. Pas question d’essuyer des ventes moins bonnes que prévu. L’iPhone 5G doit faire un carton : en début d’année, Apple aurait passé commande auprès de ses fournisseurs de suffisamment de composants pour produire 100 millions de smartphones compatibles 5G. Apple aurait en tête de lancer quatre modèles (lire : Ming Chi-Kuo : des iPhone 2020 complets sur la 5G).

Par ailleurs, la chaîne de production d’Apple est toujours perturbée : en Chine, les choses ont l’air de s’arranger, mais plusieurs pays qui fournissent des composants sont toujours en panne plus ou moins sèche, comme l’Italie et la France. Certains fournisseurs ne livreront leurs composants qu’en août au lieu de juin, indique la publication.

La conception des nouveaux iPhone a subi du retard, les ingénieurs d’Apple ne pouvant se rendre en Chine pour tester les prototypes (lire : L'iPhone 12 en retard à cause du coronavirus ?). Le constructeur prendra la décision de reporter le lancement des iPhone 5G en mai au plus tard, en fonction de la situation.

Le groupe décidera de la feuille de route lorsque le confinement de ses troupes en Californie sera terminé. Les sources évoquent plusieurs mois de délai, en prévenant qu’un lancement en 2021 serait « le scénario du pire ». La semaine dernière, Bloomberg jurait que l’iPhone 12 était toujours prévu pour le mois de septembre. Mais la situation est mouvante et les mêmes sources de Nikkei indiquent qu’un lancement cet automne n’est pas complètement à écarter.

avatar LeoCristal | 

Joli wallpaper (by @AR72014 sur Twitter) 😉

avatar ValeRoss46 | 

@LeoCristal

Ce sont les fonds d'écran du nouvel iPad Pro.
Mais oui, AR7 les a repris 😉

avatar GtnDns | 

Franchement même reporté d’une année ça ne me ferait ni chaud ni froid ._.

avatar roccoyop | 

@GtnDns

Heureusement qu’il n’y a que toi et toi seul qui compte dans l’univers (qui tourne tout entier autour de toi, bien évidemment) 🤦🏻

avatar armandgz123 | 

@GtnDns

Moi ça me tarde, je me suis fixé d’attendre un iPhone 5G avec un écran 120hz pour changer mon 6s, et comme je prends uniquement un modèle un an après, je suis pressé !

avatar Lestat1886 | 

Je l’avais dit dans un précédent article: il serait peut-être plus sage pour Apple de lancer des iphone 11s pour faire le dos rond et lancer les 12 en 2021...

avatar TomVar | 

@Lestat1886

Le problème reste le même. Y a des problèmes d’assemblage du à cette connerie de virus.

avatar Lestat1886 | 

@TomVar

Oui mais bon le design du 11 est déjà prouvé et testé, et puis sortir un nouveau design dans l’indifférence générale (à juste titre d’ailleurs vu la gravité de la situation...) serait une erreur marketing :)

Ou alors ne pas sortir de nouvel iphone cette année mais bon... Après tout ils viennent de sortir une mise à jour mineure de l’ipad pro, pour quoi ne pas faire la même chose pour l’iPhone

avatar lepoulpebaleine | 

@TomVar

Le plus gros problème étant le virus lui-même !

avatar JOHN³ | 

@TomVar

Prépares toi c’est le monde dans lequel tu vas vivre, le réchauffement climatique est intimement lié =)

avatar raoolito | 

@JOHN³

Dansle cas spécifique de ce coronavirus je pencherais plutot sur la déforestation et la surpopulation humaine...
ceci etant dit, le réchauffement général modifie les habitudes animales, du coup...

avatar Rifilou | 

Avec le dernier modem et les dernières antennes de Qualcomm ? Je préférerais largement

avatar olivier9275 | 

Avec les quelques (dizaines de) millions de chômeurs qui s’annoncent dans le monde après la crise du Coronavirus, la pression très probable à la baisse sur les rémunérations de ceux qui vont garder leur emploi, et plus généralement la morosité ambiante qui va s’installer pour quelque temps, ils ont bien raison de reporter un peu la sortie de leur produit.

Sans compter la (souhaitable) prise de conscience des consommateurs que les conneries, c’est fini. On va peut-être arrêter de surconsommer, de changer de téléphone toutes les trois semaines, de voyager à l’autre bout du monde en s’imaginant que c’est la panacée, etc. et de bien foutre en l’air notre planète.

avatar JohnS2B | 

@olivier9275

Je n’aurais pas dit mieux.
Ton second paragraphe est criant de vérité.

avatar olivier9275 | 

@JohnS2B

Et pourtant, je suis un gros consommateur de produits type Apple. Mais je suis en train de prendre pleinement conscience de certaines vérités (je le savais déjà avant, mais comme beaucoup, je me voilais la face).

avatar JohnS2B | 

@olivier9275

J’ai été comme ça. Jusqu’à l’iPhone 7. C’est là que j’ai eu ma prise de conscience, du moins vis à vis d’.

J’ai fait iPhone 4S, 5, 5S, 6, 6S, SE, encore 6S parce que SE me convenait pas. C’est surtout cette année que j’ai compris que j’abusais.

Le mec en une seule année il prend 3 téléphones.
C’est des caprices tout ça...

Puis enfin 7.
Et depuis la sortie du 7 j’y suis toujours.
Je fais toujours de très belles photos, de superbes films avec et il fonctionne encore très bien.
Il a juste bien morflé esthétiquement. Mais même ça j’en ai plus rien à foutre. Avant il fallait que ça reste neuf tout le temps. Aujourd’hui mon produit vit c’est normal.

J’suis un peu sorti de ce carcan de consommation  et j’en suis bien content.

avatar olivier9275 | 

@JohnS2B

Tu as raison. Je n’en suis pas encore là, mais ça va venir.

Quand j’achète un nouvel iPhone, franchement je n’ai même plus de plaisir. Ou disons le petit plaisir à l’achat, ça dure 30 minutes, après tu configures ton téléphone, tu commences à t’en servir, et tu te dis que tu es un peu con parce qu’il n’apporte presque rien de plus que l’ancien. Rien qui te changes la vie en tout cas. Et pour ces 30 minutes de plaisir, tu as contribué à l’émission de plusieurs tonnes de CO2, l’exploitation de terres rares, la pollution des océans, etc.

Bref, pour nos petits plaisirs futiles d’occidentaux gâtés, on détruit tout. On vit très largement au-dessus de nos besoins, et on est tellement habitués à ça qu’on a l’impression d’être malheureux si on n’a pas le dernier iPhone, qu’on n’a pas passé ses vacances à 8000 kms de chez soi, on qu’on n’a pas la grosse voiture puissante qui fait vroom vroom.

Mais j’en reviens vraiment. Et je vais arrêter. C’est décidé !

avatar JohnS2B | 

@olivier9275

👍👍😊

avatar shaba | 

@olivier9275

C’est simple : change de téléphone lorsque ton actuel ne peut plus être mis à jour ou réparé et tu feras à la fois un geste pour la planète, ton portefeuille et ton plaisir d’avoir un produit vraiment différent de ton ancien appareil. Changer tous les ans n’est clairement pas viable, surtout en cette période où les innovations entre deux générations ne sont pas vraiment marquantes.

avatar colossus928 | 

@shaba

Réparé, OK, cela signifie qu'il est cassé.

Mais ne peut plus être mis à jour ?
Pourquoi ?
Justement, il faut le garder tant qu'il fonctionne.

(Perso, j'ai un iPhone 6 sous 10.3.3, je change la batterie tous les deux ans et demi chez Apple, nickel).

avatar shaba | 

@colossus928

A partir du moment où les apps que tu utilises le plus ne pourront plus être installées si tu préfères. Pour certaines c’est concomitant avec la sortie d’une nouvelle version d’iOS.

avatar colossus928 | 

@shaba

Oui, c'est vrai que c'est un problème.

Ca m'arrive mais j'essaie de tenir autant que possible et de me dire, tant pis, je me passe de cette appli.

avatar ney | 

@colossus928

Personnellement j’ai encore mon 6s Plus, mais il commence à devenir vraiment lent et comme je l’utilise pas mal je pense que ça ne serait pas du luxe de changer au prochain modèle.
Dans tous les cas il ira à mon père, qui a mon ancien 5s toujours fonctionnel (et avec batterie d’origine 😳).

avatar TomVar | 

@colossus928

Ça c’est un avis personnel. Moi je change tout les ans pour avoir le nouveau, même si l’autre marche encore.

avatar colossus928 | 

@TomVar

T'as suivi la discussion ?

avatar shaba | 

@colossus928

Il a le droit aussi, son ancien va sûrement faire un heureux. Tant qu’il n’y a pas une collection dans le tiroir tout va bien !

avatar TomVar | 

@colossus928

Oui, tu dis qu’il faudrait garder un iPhone jusqu’à se qu’il fonctionne et n’en changer que quand il est hs et non réparable (vu que tu change la batterie régulièrement). Mais c’est qu’un avis personnel vu qu’il n’y a aucun mal à en changer tout les ans.

avatar colossus928 | 

@TomVar

La conversation, pas mon message.

La discussion globale à laquelle je participe et que je n'ai pas initié est à propos de la surconsommation (et il est justement là le problème de changer d'appareil chaque année).

Mais j'ai bien compris que pour toi il n'y en avait pas.

avatar Snoopy007 | 

@olivier9275

👍

avatar fousfous | 

@olivier9275

Oui enfin faut quand même qu'Apple sorte un iPhone tout les ans parce que mon 7 Plus aura bientôt 4 ans et je vais avoir envie de le changer, donc vu les prix je veux pas juste un iPhone 11s qui est serait juste une itération de l'iPhone X.

Personnellement si y a pas de 5G ça me va comme ça apporte rien, ça permettrait en plus d'avoir un iPhone plus fin et pas d'augmentation de prix!

avatar jazz678 | 

@olivier9275

« Sans compter la (souhaitable) prise de conscience des consommateurs que les conneries, c’est fini. »

Il y a eu 2 guerres mondiales autrement plus mortelles que le Covid-19 et dont l’impact était san commune mesure sur l’emploi sans que cela change quoi que ce soit sur les comportements consuméristes.

Je prends juste ces 2 exemples là.

C’est même l’inverse qui se produit. Après avoir été dans une situation de stress et de privation intense, le besoin de consommer revient de manière beaucoup plus forte.
Ça aide à la réinsertion sociale. Ça rassure. Ça renforce le sentiment d’existence dans cette société de consommation.

Bref je ne crois pas une seconde à ta théorie

avatar olivier9275 | 

@jazz678

Ce n’est pas une théorie, c’est un souhait ! Nuance !

Par contre, les futurs chômeurs et la crise économique, ce n’est pas un souhait, mais une réalité à venir.

Sinon, comparer les guerres et la crise actuelle n’a aucun intérêt car les circonstances n’ont rien à voir. Et note que si le Coronavirus fera beaucoup moins de morts que la guerre, c’est aussi parce qu’on fait tout (y compris détruire notre économie) pour en limiter les effets. Plusieurs études d’organismes scientifiques très sérieux ont indiqué que ce virus pourrait faire plusieurs dizaines de millions de morts (directes, sans compter les morts indirectes) dans le monde. Si nos dirigeants politiques prennent de tels risques sur le plan économique, ce n’est pas pour rien.

Mais bon, on verra, et tu as sans doute raison: la gabegie reprendra le dessus. Mais si au moins quelques personnes pouvaient changer, ce serait déjà un point positif !

avatar poulroudou | 

@olivier9275

avatar toto_tutute | 

@jazz678

Attention à ne pas comparer des périodes et des enjeux qui n'ont strictement rien à voir. Même s'il y aura beaucoup de résistance, je pense que cette pandémie va agir comme un accélérateur de conscience chez beaucoup de citoyens de la planète. Venise désertée de son surtourisme qui retrouve une eau limpide et poissonneuse, avec en prime, des dauphins. Pékin qui retrouve un air aussi pur que celui de l'Antarctique. Des canards s'appropriant les rues parisiennes vidées de ses habitants. Etc. L'impact souvent délétère de l'humain (ou plutôt son absence) sur son environnement s'est matérialisé à travers ces mesures de confinement.
Je pense vraiment qu'il y aura un avant/après Covid-19 tant cet événement entre en résonance avec le véritable enjeu de ce XXI ème siècle : le réchauffement climatique. J'irais même jusqu'à dire que l'Europe, la vieille Europe, sera le premier continent à tendre vers une forme de décroissance. Car non seulement nous n'arriverons plus à retrouver la croissance d'avant mais aussi parce que de plus en plus de citoyens choisiront cette voie alternative (en sachant que la croissance verte n'existe pas).

avatar shaba | 

@toto_tutute

Les changements étaient déjà en route avant cette crise, rien ne va réellement être modifié. Venise était déjà en réflexion avancée concernant la limitation de ses accès. Les métropoles envisageaient déjà de limiter la circulation en leur sein.
Alors oui, on constate concrètement les conséquences logiques de la diminution des activités humaines mais ça ne va pas accélérer les choses.
Les gouvernements vont vouloir relancer la machine au plus vite en sortie de crise. L’écologie va devoir attendre encore son heure.
Surtout que le rapport entre ce virus et le réchauffement est dur à établir.

avatar pagaupa | 

@toto_tutute

C’est compter sans nos très chers capitalistes et mondialistes convaincus...et qui ne sont pas des moindres...

avatar pagaupa | 

@jazz678

Pour un fois on est d’accord ! 😂

avatar sad me | 

@olivier9275

Entièrement d’accord 👍🏼 👏🏼+ 💯

avatar MacGruber | 

@olivier9275

J’aimerais tant que tu aies raison.
Je suis d’un naturel très positif.

Pourtant, je ne me fais guère d’illusion.
Les choses reprendront comme avant, voire pire.
Et en plus, cause récession économique, on nous la mettra bien profonde...

Je serai peut-être SDF au mois de juillet pour te dire...

avatar shaba | 

@olivier9275

De quelle prise de conscience parles-tu ? Tu vas être très déçu dans quelques semaines j’en ai peur...
Sitôt la fin du confinement annoncée les gens vont se ruer dans les magasins et leurs bagnoles. Ça repartira de plus belle.

avatar lepoulpebaleine | 

@olivier9275

Déjà, une prise de conscience sur l’état lamentable de notre hôpital public, ça serait pas mal.

avatar yoyo14 | 

@lepoulpebaleine

L’Etat de notre système de santé est loin d’être lamentable...

avatar pagaupa | 

@yoyo14

Va dire ça aux soignants...

avatar jazz678 | 

@lepoulpebaleine

« Déjà, une prise de conscience sur l’état lamentable de notre hôpital public, ça serait pas mal. »

Pourquoi cette auto flagellation perpétuelle ?
Quelle est la valeur de comparaison ?

Pour avoir pas mal voyagé dans le monde je peux me rendre compte que nos hôpitaux (et je connais le milieu hospitalier français) sont loin d’être dans un état lamentable.
En France, personne n’est laissé sans soins. Personne. Même ceux qui sont sans ressources. Et ces soins sont de qualité.

Qu’il y ait des progrès à faire (anticipation des crises, réseaux de soins, coopération européenne, salaires,...), j’en conviens.
Mais prétendre que nos hôpitaux sont délabrés est faux.

avatar yoyo14 | 

@olivier9275

Pour la première partie, je suis plutôt d’accord. Mais la question c’est surtout de savoir si cette pandémie ne va pas être le déclencheur d’un fin de cycle de croissance. Autrement, si ce n’est pas le cas, on aura un fort rattrapage économique. En gros juste un trou d’air.

Par conte, le second paragraphe... beaucoup d’idéologie... c’est clairement un nivellement par le bas. En développant ce type de raisonnement sur le long terme on finit par retourner à l’âge de pierre...

avatar Thms | 

@yoyo14

La décroissance ne signifie pas un retour à l’âge de pierre, mais un pas vers le futur. À nous de travailler à rendre ce futur désirable. De toutes façons, soit nous l’engageront, soit nous le subiront.

Le découplage de notre impact écologique avec notre croissance économique n’a jamais eu lieu, et nous n’en prenons absolument pas le chemin. Cette « théorie » du découplage relève de la croyance, elle ne s’appuie sur aucune preuve scientifique, aucun modèle. C’est un doux rêve malheureusement. On espère qu’un miracle arrive un jour (pas trop tard). Un miracle technologique ou un miracle dans les consciences. Ça, c’est de l’idéologie. Ça, c’est dangereux.

Les scientifiques, eux, préfèrent les faits aux croyances. Ils savent qu’on est parfaitement dans le scénario des +5°C. D’après les modèles, +5°C c’est de l’insécurité alimentaire à peu près partout dans le monde. Des guerres et tout ce qui va avec. Notre iPhone sera le dernier de nos soucis...

On fonce dans le mur, les scientifiques les plus éminents ne savent plus dans quelle langue nous le dire, et y’en a encore certains pour qui « Nan mAis C’esT le RetoUr à l’ÂgE de pierRe HaaAn iDéOlogie aTtentiOn » constitue un argument...

avatar appleadict | 

@Thms

le mérite principal de ce virus, c'est que le confinement qu'on subit actuellement nous force à une forme de décroissance : plus de magasins, moins de besoins futiles, ... on revient sur les basiques : se nourrir, bouger, échanger, se divertir , ... le tout sans avoir la possibilité de bouger de chez soi, ou très peu.

c'est assez stressant, parce que c'est obligatoire, c'est soudain, c'est brutal. et surtout, on n'a pas choisi, on n'a pas été invités à donner notre avis, ca nous est imposé.

du coup on réapprend à se divertir sans bouger, à bouger sans se déplacer, on redécouvre les gens autour ou sur les réseaux sociaux, ... bref, on doit se réinventer

par certains côtés, ca ressemble à une cure de désintoxication... donc pas très agréable, mais bénéfique à la fin

c'est donc probable qu'il y aura un avant et un après covid19, d'autant que le virus se développe à des moments différents dans les pays : même quand nous français on en sera sorti, d'autres pays seront encore dedans ... l'impact psychologique et économique sera long, les conséquences probablement désastreuses pour l'économie, à la fois du fait de la désorganisation actuelle, mais aussi et surtout des probables modifications de comportement... difficile d'être confinés aussi longtemps, d'imaginer d'autres manières de vivre pendant aussi longtemps, sans qu'il en sorte quelque chose, qui au sortir du confinement feront qu'on ne reviendra pas complètement sur les comportements antérieurs ...

qqn a parlé des 2 guerres mondiales qui n'ont pas supprimé la frénésie d'achats ... c'est vrai, et pas tout à fait en même temps. certes on a continué à consommer, mais il y a eu des modifications profondes sur nos sociétés : décolonisation à l'issue de la 1iere guerre mondiale, arrivée massive des femmes sur le marché du travail pour la 2nde.

quand on voit la différence de morts entre l'italie et la france d'un côté, et l'allemagne de l'autre, on se dit qu'il y a un truc. certains suggèrent que c'est le nombre de lits de réa par habitant qui explique que l'allemagne s'en sorte mieux que les autres ... ca dit quelque chose sur les politiques publiques à venir ...

quand on voit qu'après plus de 2 mois, il n'y a toujours pas de masques , les bras nous en tombent !!...

quand on voit qu'en 10j les chinois construisent un hopital de 1000 lits et que dans le même temps on arrive à peine à monter un hopital militaire de 30 places, ca en dit long sur les lourdeurs chez nous, sur le manque de pragmatisme...

donc il est probable qu'on continuera de consommer au sortir de la crise, et même qu'il y aura une sorte de frénésie les premiers temps ... c'est un peu comme quand on dépasse qqn en voiture : pendant et juste après le dépassement, on va beaucoup plus vite, et puis finalement on reprend un rythme plus normal ...

mais c'est probable aussi que, collectivement, on commence à regarder les choses autrement. ce ne serait pas logique que les semaines de confinement de toute une nation , pendant lesquelles des solutions sont trouvées, pendant lesquelles on vit (presque) normalement (on n'est pas en privation comme pendant une guerre), ne débouchent sur rien.

parce que pendant ces semaines, on aura pu constater , collectivement, 60 millions de personnes, que "c'est possible". et ca fait toute la différence avec le "avant covid19" où plein de cassandres se répandaient partout sur le thème "ca ne marchera jamais", "ce n'est pas possible"

donc on continuera de consommer, mais politiquement ca changera qq chose... enfin il faut l'espérer

de toutes manières, comme qqn l'a dit plus haut, soit nous changeons volontairement, et on peut espérer amortir le choc, soit la nature nous imposera le changement, à son rythme, qui sera brutal ... alors tant qu'à faire ...

avatar Pierre H | 

@Thms
"On fonce dans le mur, les scientifiques les plus éminents ne savent plus dans quelle langue nous le dire, et y’en a encore certains pour qui « Nan mAis C’esT le RetoUr à l’ÂgE de pierRe HaaAn iDéOlogie aTtentiOn » constitue un argument..."

Exactement. Comme si tout était si binaire : "je vois pas l'intérêt d'un iPhone à 1200€ chaque année = tu veux vivre dans une cave".
C'est devenu le nouveau "point Godwin" en version politiquement correct.

avatar pagaupa | 

@olivier9275

Je vous trouve bien optimiste !

avatar iPode | 

@olivier9275

👍🏼👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼

Pages

CONNEXION UTILISATEUR