Le marché du smartphone a pris une claque au premier trimestre

Florian Innocente |

Les ventes mondiales de smartphones au premier trimestre ont été sérieusement grippées par la Covid-19, avec des chutes dans les résultats dépassant largement les 20%, détaille Gartner. Face aux 375 millions de smartphones vendus sur cette période en 2019, celle de 2020 en a enregistré un peu moins de 300 millions (-20 %).

Samsung, Huawei et Apple ont conservé leur place sur le podium tandis que Xiaomi et Oppo ont inversé les leur. Mais dans le lot, seul Xiaomi a affiché une petite croissance (+1,4 %) comparé à 2019, avec 27,8 millions d'unités contre 27,4 millions il y a un an.

Pour les autres ce ne sont que des glissades. Samsung a fait -22,7 % avec 55,3 millions de smartphones vendus, Huawei a fait pire, -27,3 %, avec 42,5 millions de mobiles. Le fabricant a son marché domestique mais l'absence de Google sur ses terminaux à l'étranger bloque ses ventes. Apple a pâli aussi mais dans des proportions moindres, -8,2 % tout de même, et 40,9 millions d'iPhone.

Les canaux de distribution en ligne de Samsung ont été inefficaces pendant cette période, estime Gartner qui note cependant qu'entre une présence en Chine très limitée à la base, et des sous-traitants situés dans d'autres pays, le fabricant sud-coréen a pu éviter une situation pire encore.

Pour Apple c'est quasiment l'inverse, la fermeture de tous ses magasins en Chine a pesé, tout comme le coup de frein sur la production de ses produits, mais ses ventes en ligne ont pu amortir l'impact. Une observation déjà faite par Tim Cook au début du mois de mai. Le patron d'Apple s'interrogeait cependant sur la pérennité de cette consommation en ligne lorsque les politiques de confinement cesseraient (lire Ce que la crise du Covid-19 a changé chez Apple).

Les ventes d'iPhone avaient le vent en poupe au début du trimestre, avant de fléchir au fur et à mesure que la crise sanitaire prenait de l'ampleur en Chine. Fin mars, alors que le pays commençait à se remettre en marche, la demande semblait repartir aussi, note aussi Gartner.

Apple entend bien en profiter et plus particulièrement au travers d'une période de shopping baptisée « 6.18 », qui démarre actuellement en Chine. Le 18 juin sera un jour de soldes et les remises ont commencé, a constaté CNBC. Des réductions d'une dizaine voire d'une vingtaine de pourcent ont été appliquées à tous les derniers modèles d'iPhone par des enseignes en ligne.

Entre un confinement terminé depuis déjà quelques semaines en Chine, une gamme d'iPhone renouvelée en entrée de gamme avec le nouveau SE et ces remises, Apple a une bonne carte à jouer, assure le cabinet Canalys.


avatar bureaun | 

Les 7,3 et 9,3 affichés dans le tableau pour Xiaomi sont les parts de marché, pas les volumes livrés, contrairement à ce que vous écrivez dans l’article.

avatar PierreBondurant | 

« Les ventes mondiales de smartphones au premier trimestre ont été sérieusement grippées par la Covid-19 »
On peut malheureusement remplacer « smartphone » par automobiles, billet d’avion, nuit d’hôtel, textile, immobilier, pétrole, joaillerie....
Enfin tout sauf l’alimentation et le material medical.
On va bientôt connaître le coût pharaonique de cette panique collective historique

avatar raoolito | 

"Des réductions d'une dizaine voire d'une VINGTAINE de pour-cents ont été appliquées à tous les derniers modèles d'iPhone par des enseignes en ligne."

je m'engage à acheter un iphone neuf s'ils font cela ici aussi :)

avatar Hoooti | 

La planète ne s’en portera que mieux.

avatar jazz678 | 

@Hoooti

Ah bon? Qu’est-ce qui permet d’affirmer ça ?

avatar Malouin | 

@jazz678

Ouh là ! Ça va pas toi ?
Je cours chercher les Pop-corn !

avatar Clément34000 | 

A voir si les personnes qui souhaitaient changées de téléphone il y a qq temps comptent toujours le faire aujourd’hui ou demain. Pas de raison en tout cas.
Suis je le seul à penser ça ?

CONNEXION UTILISATEUR