Bridage des performances d'iPhone : des associations européennes exigent une compensation

Mickaël Bazoge |

Apple paie toujours le scandale des performances bridées pour sauvegarder la santé des batteries de l'iPhone. Euroconsumers, un groupement de plusieurs associations européennes de défense des consommateurs1, exige du constructeur une compensation à hauteur de 60 € pour chaque utilisateur d'iPhone 6/6 Plus et 6s/6s Plus affecté.

Image : iFixit.

Cette lettre de mise en demeure fait suite à un courrier envoyé le 11 juin par la même organisation, demandant à Apple de cesser « l'obsolescence programmée » de l'iPhone et de compenser les consommateurs européens. Début mars, Apple s'engageait au versement d'un minimum de 310 millions de dollars pour régler une action de groupe aux États-Unis.

Apple a extrêmement mal communiqué dans ce dossier, mais qualifier d'obsolescence programmée le bridage des performances suite à la mise à jour iOS 10.2.1 est sans doute exagéré. Il s'agissait d'abord et avant tout de protéger les batteries, un composant qui vieillit naturellement. D'ailleurs, si la justice française a condamné Apple à une amende de 25 millions d'euros dans un dossier similaire début février, c'est pour un défaut d'information des consommateurs, pas pour de l'obsolescence programmée.

Euroconsumers donne 15 jours à Apple pour répondre à sa demande. Si ce n'est pas le cas, le groupe agira en conséquence pour faire respecter les droits des consommateurs auprès des tribunaux nationaux compétents. Une volée de plaintes est manifestement en préparation.


  1. Euroconsumers compte dans ses rangs Test Achats (Belgique), OCU (Espagne), Deco-Proteste (Portugal), AltroConsumo (Italie), ainsi que Proteste (Brésil), qui malgré sa nationalité participe tout de même à l'action.  ↩︎


Source
avatar pagaupa | 

@helwave

On parle de batterie, pas de finesse...

avatar macinoe | 

La complaisance de l'article envers Apple...

C'est halucinant.

avatar alan1bangkok | 

@macinoe

non c'est le nouveau MacG

avatar macinoe | 

Etre fort avec les faibles et faible avec les forts est pour moi le comble de la lâcheté.

avatar Clément34000 | 

Encore cette histoire mdr. Ah, sacrées associations. A mon avis, on y aura encore droit dans quelques années avec de nouvelles associations réclamant elles aussi leur part

avatar Clément34000 | 

Aujourd’hui au moins, plus personne ne peut se plaindre mdr

avatar Clément34000 | 

Trop de personne reste bornées. On a beau leur dire que 2 et 2 font 4, et bien non, ce qui se dit dans les forums, du moment que ça conforte leur préjugé, leur paraît toujours plus « vrai »
Et alors pour le sujet de l’obsolescence et l’obsolescence programmée, alors, c’est la caricature du « je mélange tout, mais j’ai raison »

avatar en chanson | 

certains ici ont cru aux baliverne d'Apple?

avatar webHAL1 | 

C'est assez lamentable de constater qu'au cours des derniers mois MacG a constamment tenté de présenter le bridage introduit de façon furtive par Apple sur des dizaines de millions d'appareils, certains âgés d'environ 18 mois, comme une "erreur de communication" et non pas comme un problème de conception de ces produits, car c'est bien de ça qu'il s'agit. À en croire les articles de la rédaction, le bridage des performances du processeur des iPhone déjà vendus mis en place par la Pomme était "normal", puisque "les batteries vieillissent". Sauf que :
1. Un utilisateur d'un appareil doté d'une batterie s'attend à voir la capacité de celle-ci diminuer au fil du temps. ÇA c'est "normal". Que les performances du processeur connaissent une chute soudaine et inexpliquée, ça n'a rien de "normal".
2. Ça serait donc "normal" d'avoir un bridage des performances du processeur après un certain temps... mais il a été activé par une mise à jour furtive, et non prévu dès le départ. Étonnant pour quelque chose de "normal" auquel il faudrait apparemment s'attendre.
3. Aucun autre constructeur majeur de téléphone portable n'a dû recourir à une mise à jour furtive pour brider après coup les performances des appareils de ses clients, sans pour autant que ces produits connaissent des extinctions inopinées. Bizarre, alors qu'à en croire MacG cela est pourtant "normal".
4. Apple vend de nombreux autres appareils dotés de batterie : micro-ordinateurs portables, iPad, Apple Watch. Aucun d'entre eux n'a dû subir un bridage "normal" des performances de son processeur après quelques mois. Comment cela se fait-il ? Pire encore : les premiers modèles d'iPhone n'ont jamais connu un tel bridage, un point que MacG prend soin d'ignorer à chaque fois. On devrait donc croire que depuis quelques années, on a pas le choix : c'est soit une extinction inopinée soit un bridage des performances. Impossible de faire autrement. C'est ballot.

La mauvaise foi de ce site au sujet de cette affaire est regrettable. Il y a quelques années MacG traitait de l'actualité Apple avec objectivité et sérieux. Ça m'attriste de voir qu'il a choisi l'approche de Donald Trump : caresser sa base dure dans le sens du poil, quitte à prendre moultes libertés avec la vérité. On l'a également très bien vu dans les articles traitant des applications de traçage de la COVID-19. :-(

avatar r e m y | 

@webHAL1

Pour aller dans ton sens, les iPhones avant le 6S n'ont jamais connu ce problème, pas plus que les iPhones apres le 7...
Comme quoi il y a bien un problème de conception (dimensionnement de batterie?) sur quelques modèles.
Le problème c'est que personne n'a attaqué Apple sous cet angle du défaut de conception (qui aurait été bien plus dommageable pour Apple s'il avait été reconnu comme tel!)

Quant à la complaisance de ce site... elle me parait de plus en plus évidente 👎

avatar marenostrum | 

la complaisance est la moindre des choses pour quelqu'un qui a bâti son affaire sur le dos de Apple. ils vont pas cracher dans la soupe.
un site généraliste n'a pas besoin, même morale, d'être complaisant.

avatar webHAL1 | 

@r e m y

Je pense qu'il aurait été plus difficile de faire reconnaître le défaut de conception que la tromperie de la mise à jour furtive. J'imagine que c'est pour ça que c'est cet angle qui a été choisi dans les attaques en justice.

avatar Florent Morin | 

En réalité, les benchmarks sur l'iPhone 6 ont montré l'effet de ce système de préservation de la batterie qui consiste à ralentir certaines tâches. Sachant qu'un benchmark a pour but de forcer l'iPhone à aller dans ses derniers retranchements.

Il y a eu un correctif logiciel - qui aura dû arriver dès la mise en place du procédé - afin de pouvoir désactiver la préservation de la batterie et plutôt préserver les performances.

Rien à voir avec un défaut de conception matérielle : la conception est restée la même pour les iPhone suivant. D'ailleurs, le message est toujours présent dans les réglages de la batterie.

S'il y avait eu un défaut de conception, toutes les batteries d'iPhone auraient été remplacées automatiquement. De mémoire, sur iPhone 6, si une batterie n'était pas usée elle n'était pas remplacée par Apple.

Le sujet a été évoqué sur ce site il y a quelques années :
https://www.igen.fr/iphone/2017/12/pourquoi-apple-ralentit-les-iphone-aux-batteries-vieillissantes-102427

avatar r e m y | 

@FloMo

Le réglage existe toujours mais il ne s'active jamais sur les iPhones plus récents. Il n'y a que sur les 6S que lorsque la batterie a perdu un peu de capacité, on constate des extinctions inopinées si on utilise par exemple un jeu un peu exigeant et au redémarrage on a la boîte de dialogue proposant le bridage.
La batterie de ce modèle a été sous-dimensionnée.
Apple n'aurait pas pu changer la batterie car il n'y a pas la place d'en mettre une de plus grande capacité ! Donc changer la batterie "automatiquement", par une batterie identique ne règle rien.
Si le défaut de conception avait été reconnu officiellement, Apple aurait dû remplacer ces iPhones soit par des iPhones de conception revue (avec une batterie de plus grosse capacité) soit par des iPhones plus récent n'ayant plus ce souci.

Et arrêtez de parler de batterie usée! Pour Apple, une batterie est usée quand elle tombe à 50% de sa capacité initiale (ou elle est déclarée défaillante si elle tombe à moins de 80% au bout de moins de 500 cycles de charge). Là on n'est ni face à une batterie usée ni une batterie défaillante car le problème se produit avec des batteries ayant encore près de 90% de la capacité initiale.

avatar webHAL1 | 

@r e m y

Apple était en effet obligée de laisser le réglage, sinon ça aurait été un aveu que le souci ne touche que certains modèles d'iPhone (ce qui est la réalité) et aurait donné un sacré argument aux organisations et personnes souhaitant intenter une action en justice.
Afficher le réglage sur tous les appareils permet de faire croire à une situation"normale", même si au final il ne sert pas sur les modèles plus récents.

avatar bugman | 

@webHAL1

Pour ton point 3, en fait si, Samsung l’a fait aussi, il a dégradé volontairement les spécificités de son Note7 dans le but de voir les clients retourner le produit... mais lui, a été clair dès le départ.

avatar r e m y | 

@webHAL1

"La mauvaise foi de ce site au sujet de cette affaire est regrettable. Il y a quelques années MacG traitait de l'actualité Apple avec objectivité et sérieux."

Je fais malheureusement le même constat...
j'avais renoncé à venir lire les infos sur ce site et puis, confinement aidant, j'y suis revenu. Mais quelle déception!!! 🤦‍♂️

avatar fte | 

“Il s'agissait d'abord et avant tout de protéger les batteries”

Non. Ça ne protégeait en rien les batteries. L’extinction brutale protégeait involontairement les batteries.

Le bridage de performance protégeait image et finances d’Apple, rien d’autre, mais ils se sont un brin plantés.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Bien sûr que si cela protéger les batteries 🔋 enfin pour vous cela doit être dur à comprendre

avatar alan1bangkok | 

@Krysten2001
votre commentaire est typique d'un très jeune fanboy membre de la secte MacG , lequel MacG se spécialise de plus en plus dans les articles orientés a la complaisance douteuse

avatar Krysten2001 | 

@alan1bangkok

Oui oui bien sûr 😉 vous seul tenez la vérité ultime, seulement vous et les autres sont traités de Fanboy directement 😁 belle façon de raisonner ^^

avatar fte | 

@Krysten2001

"enfin pour vous cela doit être dur à comprendre"

Croyant et malotru. Va te laver la bouche avec du savon, ce qui en sort est nauséabond.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Je vous retourne le compliment 😉

avatar fte | 

@Krysten2001

Je n’attendais pas de réponse élégante ou originale, je ne suis même pas désappointé. Bon appétit 🧼.

avatar sachouba | 

"Il s'agissait d'abord et avant tout de protéger les batteries, un composant qui vieillit naturellement."

Tout à fait malhonnête. Il s'agissait de cacher le sous-dimensionnement des batteries par rapport au processeur, pour ne pas avoir à les remplacer gratuitement (sous garantie) pendant les 2 ans suivant l'achat.

avatar Krysten2001 | 

@sachouba

Malhonnête de quoi ? Quand une batterie vieillit, elle perd de son efficacité. Ils ont réglé le problème mais n’ont pas donné beaucoup d’explications par rapport à comment ils ont fait. C’était transparent pour l’utilisateur.

avatar alan1bangkok | 

@Krysten2001

tellement transparent que  se retrouve avec un procès au cul
bien mérité d'ailleurs
Mais bon pour l'iphone 4. la pomme nous avait déjà dit qu'on etait des handicapés nullards ne sachant pas tenir correctement un iphone
C'est vrai que tu ne peux t'en rappeler tu n'étais pas encore né
gloire à la secte

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Quand une batterie vieillit elle perd une partie de son autonomie. C'est normal et attendu. Par contre, sur aucun autre modèle de téléphone portable autre que certains iPhone, ni même d'ailleurs sur aucun autre produit doté d'une batterie que je connaisse, le vieillissement de la batterie (déjà à partir de 18 mois) entraîne l'extinction de l'appareil. Et je n'ai jamais entendu parler d'un autre constructeur ayant déployé une mise à jour furtive sur des appareils déjà vendus pour brider les performances de leur processeur afin de pallier un problème de batterie.
Tenter de faire croire que ces deux derniers points sont normaux est un joli déni de la réalité.

avatar Krysten2001 | 

@webHAL1

On n’a jamais entendu un autre constructeur ? Normal car Apple ça fait des clics, ça fait parlé,...

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Ah ? Si le premier fabricant mondial de téléphones portables, Samsung, avait bridé de façon furtive des millions d'appareils déjà vendus, ou si le deuxième, Huawei, avait fait cela, on en aura pas parlé ? Là ça a été médiatisé (et c'est un grand mot) car c'est Apple, troisième constructeur du marché seulement, et la raison c'est....? Que le monde de la presse et des médias détestent Apple ? Que certains ont un intérêt à s'acharner sur cette société en particulier ?

avatar Krysten2001 | 

Apple marque beaucoup plus lee esprits, elle fair passe une image de luxe,... elle mène elle-même le marché par ses choix( prise jack, lecteur DVD,...)

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Et Samsung ne marque pas les esprits sur le marchés des téléphones portables, c'est ça ? Premier vendeur au monde, précurseur sur les phablettes, sur les écrans OLED, sur les appareils pliables, ... on a évidemment jamais parlé de tout ça...

avatar Krysten2001 | 

Regardez le nombre d’articles sur Apple pour tel ou tel chose. Apple fait beaucoup de click,...

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

J'ai chaque jour plusieurs articles sur Samsung dans mon fil d'actualité. Il faut croire que Samsung fait aussi "beaucoup de clics".

Donc deux hypothèses :
1. On a pas parlé de bridage furtif des processeurs d'appareils Samsung pour cause de batterie "usée" car le constructeur coréen, qui est une société technologique très médiatisée, n'a jamais mis en place un tel bridage, ce qu'ils ont confirmé lorsqu'ils ont été interrogé à ce propos.
2. On a pas parlé de bridage furtif des processeurs d'appareils Samsung pour cause de batterie "usée" car Samsung, premier constructeur mondial et fabricant de téléphones portables depuis plus de 30 ans et innovateur important dans le domaine, ne fait pas assez de "clics", bien qu'ils aient mis en place un tel bridage.

Je me demande bien laquelle est la plus probable...

avatar Krysten2001 | 

1) vous êtes marrant vous... vous pensez vraiment qu’ils vont le dire ? Sérieusement ? Je n’ai jamais dit que Samsung n’était pas populaire mais comparé à Apple c’est Apple qui marque le plus les esprits. Ils se font critique le plus. Enfin voilà le débat ne sert à rien avec vous comme d’autres l’ont déjà souligné

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Parce que, rappelle-moi, Apple, elle, l'a dit ? Ou bien ça été découvert par un tiers, près d'un an après la mise à jour introduisant de façon furtive le bridage ?
Ah mais oui, pardon, Apple est "plus critiquée", c'est pour ça que ça s'est su ! J'adore ces affirmations à l'emporte-pièce qui ne reposent sur rien.
La réalité c'est que si un autre fabricant majeur de téléphone portable avait introduit un tel bridage ça se serait remarqué également, et la presse technologique en aurait également parlé. Et surtout, ils n'auraient jamais pris le risque de déclarer officiellement ne pas avoir mis en place un tel bridage, ce qui, si cela se révèle faux, est une porte ouverte gigantesque à des actions justices.
Mais bon, pour accepter la réalité il faut ne pas être totalement en adoration devant une marque et imaginer que seule celle-ci compte dans l'univers...

avatar Krysten2001 | 

@webHAL1

Vous le faites exprès ??? Vous ne voyez pas les centaines d’articles sur Apple à chaque fois qu’elle lance quelque chose ? Faut vous nettoyer les yeux....

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001

Tu le fais exprès ??? (Trois points d'interrogation, c'est important). Tu ne vois pas les centaines d'articles chaque fois que Samsung lance quelque chose ?

Hé. Tiens. Ça marche aussi.

avatar sachouba | 

@Krysten2001

Si bridage il y avait chez Samsung, les applications de benchmarks l'auraient remarqué depuis longtemps, surtout après le battery-gate d'Apple.

La réalité, c'est que les smartphones Android étaient/sont équipés de processeurs ayant une consommation maximale sensiblement inférieure à celle de l'iPhone, et de batteries autrement plus grosses (près de 2 fois plus grosses, à l'époque de l'iPhone 6s/7).

Donc les risques d'extinctions inopinées sont beaucoup plus faibles que sur ces iPhones, et n'apparaissent qu'après une très forte usure de la batterie (et non à 90% de la capacité maximale...).
Ça, c'est un comportement normal pour une batterie.

avatar webHAL1 | 

@sachouba

Mais non, voyons ! C'est uniquement dû au fait qu'Apple "marque les esprits" et se retrouve "plus critiquée" ! :-P

avatar francoismarty | 

Comment peut-on croire une seule seconde à la bonne foi d’Apple ?
Je suis étonné par la naïveté de tous ces lecteurs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR