Les petites batteries des iPhone 12 n’aiment pas la 5G 🆕

Nicolas Furno |

En présentant ses iPhone 12, Apple a (beaucoup) insisté sur la 5G, nouveauté majeure de la gamme 2020. Le constructeur a pris le soin de souligner qu’il avait mis à jour iOS 14 pour offrir la meilleure expérience possible en 5G. En particulier, le système détermine automatiquement par défaut si vous allez bénéficier ou pas d’une connexion 5G. Si vous n’avez pas besoin de débits plus rapides, les iPhone 12 resteront en 4G.

Ce n’est pas un hasard si cette gestion automatisée existe : la 5G consomme nettement plus d’énergie que la 4G, comme on avait pu le constater sur les smartphones Android qui géraient déjà cette fonction. Et comme les journalistes de Tom’s Guide ont pu à nouveau le mettre en avant avec leur test d’autonomie, qui consiste à visiter plusieurs sites avec le smartphone jusqu’à vider entièrement sa batterie. En forçant la 5G puis la 4G, ils ont pu comparer l’effet de la nouvelle technologie sans fil sur l’autonomie des nouveaux iPhone.

Leurs chiffres sont sans appel : alors que les iPhone 12 maintiennent une autonomie comparable en 4G par rapport à leurs prédécesseurs, entre 10h23 pour le 12 et 11h24 pour le 12 Pro, basculer en 5G et rester sur ce réseau enlève environ deux heures d’autonomie. L’iPhone 12 s’est éteint au bout de 8h25 et le Pro après 9h06. C’est en gros 20 % d’autonomie en moins, toutes choses égales par ailleurs.

Les utilisateurs d’iPhone 12 avec un forfait 5G auront ainsi tout intérêt à laisser le système gérer automatiquement l’accès aux deux réseaux. Et encore, Tom’s Guide a testé le réseau 5G « classique », chez AT&T d’ailleurs, et pas la version avec ondes millimétriques que Verizon a déployé aux États-Unis. Dans ce dernier cas de figure, l’autonomie s’effondre à vue d’œil, comme a pu le constater Joanna Stern du Wall Street Journal en la testant dans un stade équipé de la technologie.

En téléchargeant 4 Go de contenus en 5G, la batterie de son iPhone 12 avait perdu 15 % de charge et le téléphone était devenu très chaud. La 5G sur ondes millimétriques sera réservée aux clients américains de toute manière, mais même en 5G classique comme on en verra en Europe, l’autonomie devrait en prendre un coup. Sur ce point, le choix d’Apple d’utiliser des batteries plus petites que ses concurrents sous Android et plus petites aussi que l’iPhone 11 se fait sentir.

Tom’s Guide compare les deux nouveaux smartphones d’Apple à plusieurs smartphones Android, tous en 5G et tous à 60 images par seconde pour ne pas favoriser artificiellement les iPhone bloqués cette année encore à cette fréquence. L’iPhone 12 est le pire du lot, suivi de l’iPhone 12 Pro qui se fait devancer de peu par le Galaxy S20 de Samsung. Le Pixel 5 de Google et surtout le 8T de OnePlus font nettement mieux : jusqu’à 10h49 d’autonomie pour ce dernier.

Il n’y a pas de mystère dans ce domaine : OnePlus a équipé son smartphone d’une batterie de 4 500 mAh, à comparer aux 2 815 mAh de l’iPhone 12 et de l’iPhone 12 Pro. La corrélation entre l’autonomie en 5G et la capacité de la batterie est quasiment parfaite : le smartphone de Samsung intègre une batterie de 3 880 mAh et la capacité de la batterie intégrée à celui de Google est de 4 080 mAh.

Comme le rappelle le site, ces tests standardisés sont utiles pour comparer les smartphones entre eux, mais ils restent théoriques. La majorité des utilisateurs d’iPhone 12 laisseront le réglage par défaut et iOS basculera ainsi automatiquement d’un réseau à l’autre, offrant une meilleure autonomie. Et puis, personne n'utilise son smartphone uniquement pour regarder des sites web pendant plus de dix heures d’affilée… Malgré tout, les iPhone 12 ont une petite batterie et cela se ressent face à la concurrence.

Mise à jour — La carte-mère d'un iPhone 12 fraîchement démonté montre qu'Apple utilise un modem Qualcomm X55, comme l'avait annoncé la rumeur dès… octobre 2019 !

La puce, gravée en 7 nm (contre 5 nm pour le SoC A14), permet d'accéder aux réseaux cellulaires 4G et 5G mmWave et sous les fréquences 6 Ghz. En février dernier, Qualcomm lançait le X60, gravé en 5 nm et plus économe, mais Apple a préféré s'en tenir à son prédécesseur au vu du cycle de développement de l'iPhone.

Pour aller plus loin :
avatar Lutak | 

A beaucoup insisté sur la 5G au lieu de la 4G non ? :)

avatar Scooby-Doo | 

@Lutak,

« A beaucoup insisté sur la 5G au lieu de la 4G non ? »

👍😁

C'est exactement cela !

« Les petites batteries des iPhone 12 n’aiment pas la 5G »

C'est ballot. Surtout quand on communique à fond sur la 5G !

Allez on va dire qu'Apple est prête pour la 4.5G !

😘

avatar apaisant | 

Dans la première phrase de l'article, tu as dit 4G au lieu de 5G. Bisous

avatar vikehp | 

Je dirais plutôt que la 5G reste la nouveauté majeure et non la 4G 🤓

avatar thxusb | 

Faute de frappe au début 4G au lieu de 5G j’imagine.

avatar simnico971 | 

Interêt quasiment nul. La 4G consomme un peu moins que la 3G, de mon expérience. Sans compter le fait que la 5G va avoir du mal à pénétrer dans les bâtiments.

avatar Link1993 | 

@simnico971

C'était l'inverse au début, la 4G consommait plus, mais avec de l'optimisation, la consommation a bien baissé. On aura la même chose plus tard avec la 5G ensuite.

C'est plus sur l'infrastructure que la 5G devient économe en énergie pour l'instant.

avatar jean_claude_duss | 

c'est sur de doubler toutes les antennes 4G (et bien plus vue la portée moins bonne) c'est économe.

avatar Link1993 | 

@jean_claude_duss

La 5G utilise les mêmes fréquences en partie que la 4G (pas la fréquence 3.5 et 5Ghz bien sûr), et une partie de l'équipement est déjà compatible. Donc y'a pas un gros remplacement non plus :)

Free est d'ailleurs en bonne position pour faire sa conversion !

avatar jean_claude_duss | 

@Link1993

Ils vont pas supprimer les antennes 4G, ils vont en ajouter des 5G, peu importe si c’est les mêmes fréquences

avatar Link1993 | 

@jean_claude_duss

Non, ça sera une simple mise à jour pour une partie des antennes :

https://partipirate.org/5g-elevons-le-debat/

avatar Tech | 

J’achèterai un smartphone 5G dans 4-5 ans.
Ça sert à rien aujourd’hui, surtout en France.

avatar Nonome77 | 

@Tech

Désormais la majorité des smartphones seront en 5G. Hormis peut-être les entrées de gamme dans un premier temps. Donc tu risques fort d'avoir un tel 5G avant à moins que tu gardes ton iPhone jusque là (ce qui n'est pas une mauvaise idée en soit ;))

avatar Tech | 

@Nonome77

Je garde mon iPhone Touch ID encore des bonnes années.
Un ami qui utilise un 5, il est toujours content : aucun souci, téléphone, internet, mail, etc.
Chacun avec son usage.
Par contre, une grande majorité des gens qui achètent le dernier modèle ne l’achète pas pour l’utilité mais tout simplement pour être pour facilement reconnus dans la société consumériste dans laquelle nous vivons.

avatar sebasto72 | 

@Tech

« Par contre, une grande majorité des gens... »
Bof. Quelles statistiques te permettent d’affirmer cela ? Et sur quelles géographies ?

avatar Tech | 

@sebasto72

Ahh les statistics for french!!!
Il est tellement visible et claire, qu’on demandent plus des statistiques pour ce genre de trucs.

avatar sebasto72 | 

@Tech

La démarche scientifique est universelle, c’est cool non ?
Et ça commence par s’assurer de l’état de nos connaissances (=corpus de connaissances établies ne faisant pas ou peu débat) 😉

Alors j’ai cherché, vite fait, sans trop d’efforts, et cet article https://www.jechange.fr/telecom/mobile/news/relation-francais-smartphone..., même s’il commence à dater, indique pour la France une fréquence moyenne de renouvellement d’environ 3 ans.

Ça me semble assez loin de ton hypothèse de départ, sur laquelle tu as basé ton raisonnement.

C’est tout ce que je dis.

avatar koko256 | 

@Tech

Lol. D'après vous, plus de 50% des gens qui achètent le dernier modèle l'achète pour être reconnus dans la société consumériste ; vu qu'à mon avis (je n'ai trouvé que des stat en 2018) la majorité achète le dernier iPhone quand il le change, cela fait un sacré paquet de beaufs. Il est temps de se reclure dans une grotte, la vue des autres doit être insupportable 🤣

avatar bebi27 | 

@Nonome77
"mais tout simplement pour être pour facilement reconnus dans la société consumériste dans laquelle nous vivons"

Et si personne n'achète les nouveautés parfois par simple curiosité ou besoin l'évolution serait extrêmement lente... et comment ferait ceux qui attendent d'acheter en occasion ...

C'est pareil qu'un collègue qui dit que c'est débile d'acheter une voiture neuve, va trouver une voiture d'occasion sans ca.

avatar Scooby-Doo | 

@Tech,

« J’achèterai un smartphone 5G dans 4-5 ans. »

On en sera à la 6G ou à la GG (gaga) !

« Ça sert à rien aujourd’hui, surtout en France. »

Mais bien sûr que cela va servir et surtout en France...

Pour l'espacement et la gestion des trains par exemple.

Faut juste les antennes !

😘

avatar reddevilsX | 

Comment ça se fait que l’iPhone 12 PRO a une meilleure autonomie que le 12 tout court ? C’est pas censé être les même téléphones à ce niveau ?

avatar Tech | 

@reddevilsX

L’une des arnaques pour acheter un iPhone 12. En te faisant croire que il très peu de différences.

avatar R-APPLE-R | 

@reddevilsX

Les premiers Bench donnent aussi un avantage à l’iPhone 12 Pro...

iPhone 12 : single core : 1591 - multi : 3713
iPhone 12 Pro : single core : 1604 - multi : 4187

Ajoutez aussi 2 giga de RAM pour l’iPhone 12 Pro , se qui n’est pas dit...

avatar JOHN³ | 

@R-APPLE-R

Apple vend des produits sur-puissants, certes, mais cela ne reflète en rien leur longévité.

Ça m’a toujours fait rire ces arguments, A10, A15, A23, Apple et les développeurs n’assurent plus les mises à jours après 5-6 versions. Aujourd’hui il est impossible d’utiliser pleinement son smartphone sous iOS 8 ou 9.

L’argument de choisir le « Pro » en justifiant la RAM où un facteur de puissance sur son iPhone, j’ai toujours trouvé ça bancale.

L’argument tient bien plus la route sur Mac ou iPad, si tantôt on justifie que des professionnels utilisent vraiment l’iPad.

L’argument du Pro c’est surtout que ça brille, voila. L’argument photo c’est quasi pareil. Grand-mère Nicole et les mioches n’apparaîtront pas sous leur plus beaux jours uniquement grâce au téléobjectif.
En tout cas pas sûr la gamme présente.

Chacun se justifie comme il veut, mais quand on parle d’iPhone... le pire est la justification de son achat.

avatar R-APPLE-R | 

@JOHN³

Ma réponse était juste à titre indicatif...

avatar Krysten2001 | 

@JOHN³

On verra à ce moment-là mais c’est toujours mieux quandroid sur la longévité.

avatar JOHN³ | 

@Krysten2001

Cet argument est pauvre malheureusement. C’est encore une justification bancale pour acheter un iPhone. Si vous acceptez qu’on bride intentionnellement votre téléphone, soit. Sur Android il est malgré tout possible de sur-passer le système, c’est là où vous faites erreur.

Votre utilisation du téléphone dépend évidemment du bon vouloir des développeurs. Mais c’est aussi dans leurs intérêts que vous renouveliez votre smartphone régulièrement.

Que ce passerait-il si votre frigo, votre voiture, votre pacemaker, votre télé, votre rasoir, étaient inévitablement bridés au bout de 5 ans ? Chez apple ce n’est pas très clairement inscrit, mais c’est ce qui se passe. Car on ne peut passer par des stores alternatifs.

Sur ce coup je n’accuse pas spécialement apple, je suis sur que mon iPhone Edge est encore capable de téléphoner. Mon iPod Classic de 2005 fonctionne toujours lui aussi.

Bref... vous m’avez compris.

Je mets juste la lumière sur l’argument qui tend à justifier l’achat du modèle le plus puissant en prétendant que cela va induire sur sa longévité est une connerie sans nom.

L’iPhone 12 Pro a déjà une date de péremption, aux alentours de 2025. Triste.

avatar chamo | 

@JOHN³

@JOHN³

« Ça m’a toujours fait rire ces arguments, A10, A15, A23, Apple et les développeurs n’assurent plus les mises à jours après 5-6 versions. Aujourd’hui il est impossible d’utiliser pleinement son smartphone sous iOS 8 ou 9. »

Pour des iPhone qui ne savent pas aller au-delà de iOS 8 ou 9, il faut remonter à l'iPhone 4S, c'est-à-dire 2011, c'est-à-dire 9 ans.

« L’iPhone 12 Pro a déjà une date de péremption, aux alentours de 2025. Triste. »

2020 + 9 = 2029. Nettement moins percutant que 2025.

Et dans les faits, je suis absolument convaincu que la durée d'utilisation moyenne d'un Android, même haut de gamme, est nettement inférieure à celle d'un iPhone. La faute au faible nombre de mises à jour proposées. Je n'ai pas trouvé de statistiques à ce sujet, malheureusement.

avatar sachouba | 

@chamo

Un iPhone qui n'est pas sous iOS 12/13 ne peut pas installer une grande partie des apps du store, en réalité...

Pour installer Fortnite (RIP), Audible... il faut iOS 13.
Pour installer Outlook, Glassdoor, Adobe Scan, CamScanner, Kayak, The Guardian, The New York Times, Shazam, Amazon Prime Video... il faut iOS 12.
Pour installer la suite Google (Docs, Duo, Maps...), Uber, Instagram, Twitter, Reddit, Twitch, Tinder, YouTube, Spotify... il faut iOS 11.

Alors les 9 ans de support, il faut les regarder de loin, et seulement en écrivant des mails (dans l'application Mail).

avatar chamo | 

@sachouba

Exemples très bien choisis, mais bon ça laisse quand même pas mal de compatibilité :

iOS 13 : l'iPhone le plus récent qui ne supporte pas iOS 13 est l'iPhone 6, sorti en 2014. 6 ans.
iOS 11 et 12 : l'iPhone le plus récent qui ne supporte pas iOS 11 est l'iPhone 5c, sorti en 2013. Et si l'on considère le haut de gamme (car JOHN³ parlait de l'obsolescence prochaine de l'iPhone 12 Pro, donc l'ultra haut de gamme), c'est l'iPhone 5, 2012. 8 ans.

Donc si l'avenir ressemble à ces exemples du passé, avant d'être *un peu* limité par cet iPhone 12 Pro, il faudra attendre fin 2026, et avant d'être *beaucoup* limité, ce sera fin 2028. Ça laisse du temps. Je crains d'ailleurs que les utilisateurs ne gardent pas aussi longtemps leur téléphone, même iPhone.

avatar sachouba | 

@chamo

Tous les utilisateurs d'iPhone ne l'achètent pas à la sortie.
Les iPhone d'occasion ou reconditionnés sont très prisés, et même en 2020, on trouve encore des utilisateurs d'iPhone 6, qui n'ont leur smartphone que depuis environ 3 ans.

Et ils sont déjà limités dans leur choix d'applications.
La situation est moins critique pour un utilisateur d'un smartphone Android de 2014 (Galaxy S5/Note 4 par exemple) bien qu'il tourne sous une vieille version d'Android (6).

avatar chamo | 

@sachouba

Heu, je ne suis pas sûr que toutes les applications tournent sur Android 6 — et je pense qu'il reste très peu de S5 ou de Note 4 en circulation (probablement bien moins que des utilisateurs d'iPhone 6). Et en ce qui concerne l'iPhone 6 (sous iOS 13, donc), le nombre d'applications incompatibles est très faibles. Il faut aller chercher l'iPhone 5 pour être vraiment limité.

Par ailleurs, je répondais à la phrase de JOHN³ qui déclarait : « L’iPhone 12 Pro a déjà une date de péremption, aux alentours de 2025. Triste. » On voit bien que c'est faux et que la péremption d'un iPhone 12 Pro sera plutôt autour de fin 2028 que de 2025. Ça laisse le temps de l'acheter en fin de cycle de vie (d'ici deux ans il sortira du catalogue), de le revendre d'occasion, d'en profiter une seconde vie, avant d'être réellement limité.

avatar sachouba | 

@chamo

La très grande majorité des applications Android sont compatibles avec Android 6.
Les dernières versions de la plupart des applications (Google, Microsoft, Nintendo, Amazon, Adobe Scan, CamScanner, Shazam...) nécessitent Android 5.0+, parfois Android 6.0+.
Du côté des apps plus populaires (WhatsApp, Twitter, Facebook, Messenger, Instagram, Snapchat, TikTok, Pinterest, Netflix...), c'est en général Android 4.4+ ou 5.0+, parfois Android 4.1+.

Il faut chercher des apps de niche pour trouver des incompatibilités avec Android 6.0.
Comme Adobe Photoshop Camera (je ne savais même pas que ça existait).

avatar GilbertoA | 

@chamo

Bah si, voir mon com plus haut...

avatar GilbertoA | 

@sachouba

A mettre en lumière avec le vieux Galaxy S3 de 2012 qui traine dans un tiroir et sur lequel je sais encore installer 90% des applis que j'utilise sur mon téléphone actuel... Donc avant de parler de durée de vie due aux mises à jour, il faut bien comparer ce qui est comparable

avatar jcp25 | 

@JOHN³

Hélas, tu as tout à fait raison.

avatar kristopheman | 

@reddevilsX

La RAM certainement

avatar reddevilsX | 

@kristopheman

+ de RAM permet une meilleur autonomie ? 👀

Apple annonce exactement les mêmes autonomie c’est ça qui me paraît bizarre !

avatar redchou | 

@reddevilsX

Ça permet de recharger moins souvent les applications en les conservant en mémoire... Et la batterie du Pro a une plus grande capacité il me semble...

avatar oboulot | 

@reddevilsX

Non car c’est la gamme pro et il me semble que le châssis soit légèrement plus grand donc de fait une batterie qui doit l’être aussi

avatar reddevilsX | 

@oboulot

Non les châssis sont identiques ! (Les coques étant 12/12 Pro compatible également)

avatar koko256 | 

@reddevilsX

dans l'article : "aux 2 815 mAh de l’iPhone 12 et 3 687 mAh de l’iPhone 12 Pro"
oui plus de RAM consomme moins car il y a besoin moins souvent de charger des données depuis le ssd

avatar reddevilsX | 

@koko256

L’article à jour «  à comparer aux 2 815 mAh de l’iPhone 12 et de l’iPhone 12 Pro » ce qui me paraît + logique.

Bien vu pour la RAM moins souvent rechargée !

avatar adixya | 

Ouais, ben je reste avec mon XR et sa batterie stellaire, aucune raison de passer à un iphone 5G avec OLED et batteries plus petites pour revenir en arrière et vérifier la batterie à longueur de journée pour ne pas se retrouver en rade, ou bien transporter une power bank. Tellement content de ne plus avoir ces deux aspects congénitaux des anciens iphone, aucune envie d'y revenir.

Je commence à comprendre pourquoi ils n'ont pas introduit le 120 Hz en même temps que la 5G...

avatar Nonome77 | 

@Tech

Entièrement d'accord avec toi !!! Mon XS fonctionne à merveille (hormis la batterie que je changerai d'ici le printemps) et ce n'est pas la 5G qui me poussera à changer.
Avant je changeai mes iPhone et mes iPad tous les ans et je n'étais pas plus heureux. Maintenant je garde mes appareils un max de temps, ou du moins tant qu'ils peuvent être mis à jour.

avatar Fids0769 | 

On va pas se mentir. La 5G sert à rien pour des utilisateurs lambdas. On a le wifi partout et on télécharge les gros contenus avec. La 4g suffit largement pour le streaming. La 5G apportera dans le domaine pro surtout. D’où le système d’Apple pour basculer vers la 5g quand le besoin s’en fait vraiment ressentir.
Perso je resterai en en 4G des que je peux. D’ailleurs que les débits 4G soient déjà au max partout avant de penser à la 5G...

avatar Link1993 | 

@Fids0769

La 5G apporte en terme d'infrastructures aussi. Meilleur support de connexion multiple que la 4G, dont certaines antennes sont déjà saturées. La 5G a plus de capacité à tenir ça, quand à la place, faut reconstruire une autre antenne 4G.
(Sans parler de la baisse en consommation d'énergie aussi)

avatar sachouba | 

@Link1993

Il n'y a pas de baisse de la consommation d'énergie en 5G, seulement une augmentation.
Une antenne 5G (3.5 GHz en mMIMO 64 antennes) consomme 3.5 fois plus qu'une antenne 4G.
De plus, l'infrastructure 5G ne va pas remplacer l'infrastructure 4G, mais s'y ajouter.

avatar Link1993 | 

@sachouba

Je ne parles pas des fréquences élevées (qui me paraissent être assez stupide de part sa courte portée), mais des fréquences plus standard.
Ensuite il est possible de mettre à jour des antennes 4G déjà existantes...

Une bonne analyse de la 5G :

https://partipirate.org/5g-elevons-le-debat/

avatar sachouba | 

@Link1993

3.5 GHz, ce ne sont pas les fréquences élevées, mais les fréquences intermédiaires (qui viennent d'être attribuées en France).

Les fréquences élevées, c'est >6 GHz.

Si une station de base à 3.5 GHz consomme autant, je te laisse imaginer en ajoutant des antennes à 26 GHz...

La 5G basse fréquence (en 700 MHz par exemple) utilise exactement les mêmes technologies que la 4G. Elle ne consomme ni plus, ni moins, elle a la même portée et propose des débits similaires.
Elle n'a aucun intérêt par rapport à la 4G à 700 MHz (surtout en non-standalone comme actuellement). Au contraire, déployer la 5G 700 MHz là où la 4G 700 MHz est déjà présente obligera les opérateurs à partager la bande passante (faible) entre les 2 ou supprimer la 4G à 700 MHz.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR