En 2020, l'Europe a laissé un meilleur souvenir à Apple et Xiaomi qu'à Samsung et Huawei

Florian Innocente |

Les fabricants de smartphones ne conserveront pas le même souvenir de l'année 2020 pour leurs ventes en Europe. Le marché a pris un coup dans le genou sur le Vieux continent mais certains (Xiaomi, Oppo, Apple) s'en sont nettement mieux tirés que d'autres (Samsung, Huawei).

Un centre de distribution d’Apple aux États-Unis. Image : Apple

Dans son bilan annuel, Counterpoint Research a trouvé un énorme nid de poule sur la route des ventes européennes en avril 2020 lorsque les mesures de confinement ont pris effet (-48 % face aux ventes d'avril 2019 !). Puis il y a eu une reprise à l'été avant un nouvel affaissement, plus contenu, les mois suivants. Une bonne illustration du grand huit émotionnel vécu par les gens l'année dernière…

Counterpoint

Les fêtes de fin d'année ont vu Apple s'arroger la première place sur ce dernier trimestre avec 15,7 millions d'iPhone vendus, suivi par Samsung avec 15,5 millions. Tous les deux ont fait moins que l'année précédente, mais l'américain s'en est mieux sorti que son concurrent avec une baisse de 4% contre -12%. Au niveau mondial aussi, Apple aurait plus aisément ravi cette première place à Samsung à l'occasion des fêtes, selon Gartner cette fois.

À l'inverse, Xiaomi, Oppo et Realme ont connu des croissances spectaculaires (+85%, +68% et +420%) mais leurs volumes de ventes sont bien inférieurs à ceux du duo de tête, ils ont oscillé entre 700 000 et 9,1 millions de téléphones. Quant à Huawei il s'est effondré, divisant ses ventes par trois du fait des sanctions américaines.

Sur toute la période 2020, Samsung a gardé une confortable avance sur Apple avec 59,8 millions de téléphones contre 41,3 millions. Toutefois c'est une baisse annuelle de 12% pour l'un et de seulement 1% pour l'autre.

Counterpoint estime que le lancement tardif des iPhone 12 a donné l'occasion de prolonger l'activité commerciale autour des iPhone 11 et SE dans plusieurs pays qui sont restés demandeurs de ces gammes tandis que l'impatience pour la nouvelle série s'en est trouvée également renforcée. Une fois cette famille sortie, l'iPhone 12 en particulier s'est avéré le modèle le plus populaire parmi tous les lancements de téléphones d'Apple.

S21, S21+ et le S21 Ultra dans son étui pour le S Pen. Source : Evan Blass

Samsung de son côté n'est pas arrivé à laisser une empreinte avec sa gamme de S20, concurrencée à la fois par d'autres Galaxy de milieu de gamme et par Apple et Xiaomi. Le sud-coréen n'a pas su occuper à plein l'espace vide laissé par Huawei. Counterpoint s'attend toutefois à de meilleures performances pour les S21 sur l'année 2021, tout en notant que sur la question de la 5G, les Galaxy sont désormais à égalité avec les offres de leurs concurrents.


avatar Adodane | 

Une croissance négative 😅

avatar fte | 

En Suisse, les achats se sont déplacés des téléphones mobiles vers les notebooks.

Les dépenses pour l’électronique ont en fait augmenté par foyer, mais en faveur d’informatique plus classique.

Sources : stats nationales diverses, dont RTS Info.

avatar Derw | 

@fte

Oui, c’est une évidence qu’il peut être bon de rappeler. En mode télétravail et confinement, les besoins en électronique mobile baissent et ceux en électronique plus « professionnelle » au sein du foyer augmentent…

CONNEXION UTILISATEUR