Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

iOS 7 : des doléances, des souhaits et des idées

Florian Innocente

Thursday 31 January 2013 à 07:56 • 146

iPhone

Quoi de neuf dans le prochain iOS ? À cette question encore en suspens, des lecteurs d'Ars ont répondu avec leurs doléances sur le système actuel et ce qu'ils aimeraient voir chez son remplaçant. Certaines répondent à des besoins peut-être trop personnels ou qui finiraient par agacer très vite si elles étaient mises en oeuvre, mais d'autres coulent de source. Revue non exhaustive…

Réglages

Aux réglages globaux, des utilisateurs préfèrent dans certains cas les réglages par application. L'un d'eux par exemple aimerait définir un niveau de luminosité pour chacun de ses logiciels les plus utilisés. Ce niveau est toujours au minimum chez lui et il en a assez, à chaque fois qu'il utilise Photos, d'être obligé d'aller le modifier manuellement. Apple ne donne guère le bon exemple. Dans iBooks par exemple, la valeur de luminosité choisie pour la lecture persiste dans iOS même après être sorti de l'application. Alors que ce réglage propre à l'activité dans iBooks devrait y être confiné. Un autre lecteur voudrait que l'autocorrection ne s'active pas partout. Dans Mail, oui, mais pas dans l'une de ses apps dédiées à la cuisine dont le vocabulaire spécifique n'est guère représenté dans le dico d'iOS.

Appels

Un autre veut pouvoir bloquer automatiquement certains numéros de téléphone. Lorsqu'il est régulièrement sollicité par un interlocuteur indésirable, son téléphone ignorerait ces appels ou les SMS reçus.

Siri

La pleine ouverture de Siri aux applications tierces est réclamée pour étendre ses possibilités. Ensuite, en cas de réseau trop faible, un lecteur suggère que Siri bascule automatiquement sur l'assistant précédent, Contrôle vocal, toujours là dans iOS. Au lieu de ça, Siri se confond en excuses pour l'absence de réseau et n'est pendant ce temps d'aucune utilité.

Interface

Des icônes dynamiques, réclame un utilisateur. Que celle de la météo reflète le temps à venir, que l'horloge indique l'heure (tant pis si elle y est déjà en haut de l'écran). Ou que les applications les plus utilisées se regroupent automatiquement sur le premier écran (à voir si ce serait vraiment pratique, on aurait un moyen plus pratique de réarranger ses icônes que ce serait déjà un progrès, ndr). Un lecteur assène avec exaspération qu'il veut un springboard enfin utilisable à l'horizontale. Dans le Centre de notifications une doléance évidente revient : les icônes pour supprimer une bordée de notifications sont beaucoup trop petites et laborieuses à actionner. Surtout qu'il faut sans cesse faire un ménage à la main. À cela, ajoute un utilisateur, il faudrait pouvoir définir des délais d'expirations pour les alertes de certaines applications, afin qu'elles disparaissent d'elles-même du Centre : « Je n'ai pas besoin que mon app de météo continue de me signaler un orage de la semaine dernière ». Évidemment, requête classique dès qu'il s'agit du Centre, qu'il propose plus de contenu et d'accès aux réglages (lui ou ailleurs, mais depuis l'écran d'accueil). Un autre aimerait le geste de rafraîchissement vertical appliqué aux pages de Safari et pouvoir supprimer plusieurs conversations de SMS en une fois au lieu d’une par une. Chose que Mail sait faire par exemple. Autres souhaits des uns et des autres : qu'Apple porte FaceTime sur d'autres plateformes que les siennes, puis qu'il gère une forme de messagerie vocale et des échanges et affichages de documents entre les correspondants. Une revendication porte sur les automatismes. Pouvoir déclencher des applications en fonction d'un lieu ou d'un contexte, chose déjà plus ou moins apparue dans Rappels ou Podcasts (par exemple que Spotify s'ouvre lorsqu'on branche son téléphone à sa voiture) ou que des apps mettent à jour leurs données de manière plus fréquente lorsque le téléphone est en Wi-Fi et sur recharge. Enfin, la gestion des documents est aussi mentionnée, avec cette volonté de pouvoir les sortir un minimum de ces "silos" que sont leurs applications d'origine et de les partager plus facilement entre elles. Par exemple d'éditer dans Pages un document stocké dans sa Dropbox. Ou tout simplement, que l'on puisse enfin décider quelle application doit être utilisée par défaut en lieu et place de celles d'Apple. Faisons un rêve…

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner