Je raccroche l’iPhone : ai-je un téléphone, un smartphone, ou un ordinateur de poche ?

Anthony Nelzin-Santos |

Les différences entre iOS, Android, BlackBerry 10 et Windows Phone ne sont pas qu’esthétiques : chaque parti-pris influe directement sur l’utilisation. S’il est difficile de passer de l’un à l’autre, c’est aussi parce que chacun de ces OS s’adresse à un public légèrement différent.

L’iPhone a redéfini le smartphone en 2007 avec son interface simple adaptée à la manipulation directe. Alors que le multitouch était une technologie nouvelle, Apple a limité le « vocabulaire » du tactile à quelques gestes ; sur ce petit écran destiné à compléter l’ordinateur plus qu’à le remplacer, elle a laissé de côté le bureau et l’explorateur de fichier au profit d’un linéaire d’apps qui sont autant de tâches.

Ceux qui se plaignent qu’iOS n’a pas changé en cinq ans oublient qu’encore aujourd’hui, l’iPhone est souvent le premier smartphone de ses utilisateurs. Dit autrement, l’approche d’Apple n’est pas conservatrice, elle est responsable. Chaque changement apporté à iOS doit aussi être pensé en fonction des « débutants » — le « rest of us » qui anime la société depuis 1997 — ce qui limite forcément la latitude des têtes pensantes d’Apple.

Google a construit Android en opposition au modèle d’iOS : le HTC Dream, avait un clavier physique contre le clavier virtuel de l’iPhone, le Motorola Droid se voulait être un téléphone qui en avait dans le pantalon et non pas un jouet comme l’iPhone. Le côté « industriel » d’Android a certes été très arrondi, mais sa logique de base n’a été que renforcée avec les années.

L’écran d’accueil à proprement parler est ainsi dissocié de la liste des applications, qui est aussi une liste des widgets. Des widgets que l’on peut placer sur l’écran d’accueil à côté d’icônes qui ne représentent pas forcément toujours des apps, mais peuvent aussi être des raccourcis vers des fonctions ou des contenus. Cette complexité n’est pas vaine : certaines tâches peuvent être réalisées plus rapidement sur Android que sur iOS. Mais elle est indéniable.

BlackBerry 10 propose encore une autre approche, son écran d’accueil listant les huit dernières apps ouvertes — à droite la liste des apps installées, à gauche le « Hub » regroupant tous les messages. Alors qu’iOS fait un recours immodéré au bouton d’accueil, BB10 se repose sur des gestes tactiles, dont un en forme de L inversé qui permet d’ouvrir le « Hub » (lire : Test du BlackBerry Z10). Une fois que l’on a pris le coup de main, ce système se révèle particulièrement puissant et élégant.

Enfin, Windows Phone 8 relègue les apps au second plan pour mettre « les personnes en avant » avec ses tuiles dynamiques certes particulièrement utiles mais qui finissent par faire guirlande de Noël et ses « hubs » en forme de centrales de communication. Microsoft est très fière de cette approche, mais elle n’est finalement rien d’autre qu’une modernisation du fonctionnement des « bêtes » téléphones qui mettaient le carnet d’adresses au premier plan.

Et avec un peu de recul, Windows Phone m’apparaît de fait comme un excellent OS de téléphone, sans doute proche de la perfection pour ceux qui passent leur journée à appeler et envoyer des SMS. BlackBerry a débuté avec des pagers, et BlackBerry 10 est encore aujourd’hui entièrement centré sur la communication textuelle — utiliser un Z10 m’a fait retrouver mes réflexes de drogué de la diode rouge, de « crackberry ». Android est quant à lui le système qui mérite le plus l’appellation « ordinateur de poche », avec ce que cela évoque de positif, mais aussi de négatif.

Et iOS, dans tout ça ? La comparaison avec ces trois autres systèmes me laisse penser qu’il n’excelle réellement nulle part, mais est aussi plutôt bon sur tous les points. Bref, que c’est sans doute le système le plus équilibré et le plus cohérent, un système dont chaque composante est d’égale valeur — et une valeur assez élevée. On peut certes lui reprocher de nombreux manques, mais mieux vaut peut-être manquer bien que d’en avoir beaucoup mal.


avatar Raviol | 
Effectivement la fin résume bien IOS j'aime.....
avatar Arthur75 | 
@sheishei : iOS plante. Que celui qui n'a jamais eu une app qui quitte soudainement me jette la première pierre.
avatar gamac | 
arthurprchy12/04/13 20:49 @G4lover : Et vlan!!! ;) (bruit de pierre) Non sérieusement certaines app plantent dans arrêt mais ce problème ne vient que de la personne qui a fait l'application. Et non Apple :) Car SMS ou bien Safari ne plantent que très rarement (bon safari souvent en fait... ) ??? quatre ans que j'utilise iOS, jamais vu un plantage de Safari ni de SMS. Dans quelles circonstances tu l'as planté? Et, par hasard, t'es sur un iPhone Jailbreaké ?
avatar drkiriko | 
@pat3 : 'uatre ans que j'utilise iOS, jamais vu un plantage de Safari ni de SMS' Oui mais combien de fois par jour ? Si tu fait 50 SMS / MMS tu verras que ça plante un peu. Pour safari, ça plante beaucoup plus souvent mais là encore ça dépend de l'utilisation.
avatar drkiriko | 
@Steve Jobs : 'Car si il plante autant que tu le prétends il doit y en avoir des centaines ?' C'est le cas et en plus tout n'est pas, semble-t-il, répertorié. Les crashs système ou des app Apple me semble ne pas apparaître (en même temps cliquer sur chaque crash pour voir qui en est l'origine, c'est un peu ...)
avatar drkiriko | 
@Steve Jobs : 'Les choses ne se passent pas toujours comme elle devraient se passer et certaines apps (surtout celles contenant de la pub !) buggent et ne rendent pas toute la mémoire même quand le système les y forcent, et le système reste en "Low memory" (avec entre 7 et 15 Mo de libre) et les crash continuent car le système ne récupère pas toute la mémoire tant que ces apps ne sont pas enlevées du multi-tâche. ' D'un côté tu dis que j'ai tord et ensuite tu explique pourquoi j'ai raison... T'es vraiment trop fort ! Alors ta conclusion si j'ai bien lu tous tes conseils c'est : 1. Quitter les app avec pub (quasi toutes), via la barre multitâches, 2. Faire des clean install, avec sauvegardes et si ça ne marche pas avec rien donc en partant de zéro, 3. Ne pas (ou trop) utiliser les maj ota En gros tu préconises de faire tout l'inverse d'une utilisation simple et prévue par Apple. Dans le cas contraire iOS plante allègrement ce qui est notre conclusion commune ! ;=))
avatar drkiriko | 
@Steve Jobs : iPhone 4, 4S et iPad v3, aucun jealbreaké, toutes maj ota. Pour la sauvegarde, restauration après init, beaucoup de pb avec l'emplacement des icônes, les groupes d'icônes, les app qui n'existent plus sur le store, les SMS perdus, etc... Je le fais à chaque changement de type d'iPhone et ça suffit. Et pour ceux qui me disent qu'un init/restaure c'est bien, je pense que ce doit être les mêmes personnes qui hurlaient, lorsque seul un format-réinstall de windows était la solution. Je suis parti chez Apple pour éviter ça et si ça continu je vais bientôt quitter Apple pour éviter ça !
avatar lgda | 
@arthurprchy : 'Et les crashs dans safari, si tu ouvres 5 onglets avec de "grosses" pages, il se peut, que ça plantouille :p!' Je te crois volontiers sur ce point mais en même temps il faut peut être aussi recarder les choses, un iPhone reste un smartphone, ce n'est pas un Mac Pro.
avatar drkiriko | 
@sheishei : 'Et surtout iOS ne plante pas' Ah première nouvelle, parce que moi si windows ne plantait que 10 % des fois qu'IOS plante, je crois qu'il serait déjà passé par la fenêtre, donc pour te résumer et sur la base de la dernière maj (la meilleure en théorie) : - téléphone qui coupe à tous bouts de champs notamment lors de la commutation 3G vers un wifi connu. - appel : plus de son, puis retour du son. - caméra qui se lance et crash le système et redémarre l'iPhone. - batterie qui s'écroule en 10 min, qui éteint le système et redémarre à 25 %. - clavier qui répond plus ou très lentement jusqu'à imposer un reset hard. - app maj (les dernières) qui crash (au moins 5 à 10 crash par jour) et pb idem sur d'autres appareils iOS et parfois avec des app Apple ! Donc non, IOS est très instable (peut être pas le plus mauvais) mais pour un produit à 700 euros ou plus...
avatar lgda | 
@liocec : Dis-donc, tu l'as trouvé dans un cimetière indien ton iPhone ou alors on lui a jeté un sors vaudou ! Je ne nie pas que certaines appli plantent parfois (rarement dans non cas mais quelquefois quand même), tout comme le clavier à qui il arrive d'avoir un certain lag au démarrage d'une saisie de texte. Mais ton cas ressemble soit à de la sorcellerie soit à un problème hardware majeur et exceptionnel auquel le SAV d'Apple devrai remédier.
avatar drkiriko | 
@patrick86 : '@liocec : Les problèmes que tu décris sont évidement dus à un problème logiciel et/ou matériau important, une panne quoi.' Non, non et non : 1 c'est reproductible, 2 plusieurs appareils ont les mêmes soucis. Ex : tu téléphones hors de chez toi, tu rentres à la maison et l'iPhone bascule la 3G sur le wifi alors que le signal wifi est encore très faible... Ça plante régulièrement et la communication est coupée. C'est un bug IOS et rien d'autre.
avatar drkiriko | 
@patrick86 : Va dans les paramètres voir les crashs. Moi dans les 2 derniers jours j'ai du : macg (et oui), liberation (le journal), Gizmodo (évidement), gotomeeting (bien utile quand ça marche), une multitude d'over memory pour differentes autres app. Mes gosses ont iPad et iPhone (donc je ne crache pas sur les produits Apple) et ça crash en permanence. Le seul avantage, c'est que tu clic et ça repart.
avatar drkiriko | 
@FJSonin : '@liocec : Alors je t'explique un truc : la drogue il faut pas trop en prendre sinon tu finis par imaginer des choses.' Évidement, du coup moi qui parcourais à l'instant l'app Gizmodo qui vient de crasher après le 20 ieme article (comme tous les soirs et comme sur tous les iPhones / iPad de ma femme et de mes gamins) je me demande si il t'en faudrait pas un peu pour ouvrir tes yeux (humour bien entendu). Mais bon un fan ne voit que ce qu'il veut bien voir et je ne m'en offusquerai pas !
avatar arthurquillot | 
Je ne vois pas trop le but de cette article?
avatar mat8834 | 
@-TiX- : Idem.....
avatar denisfr | 
Je pense qu'il n'y a pas vraiment de but à cet article. Ils n'ont pas très bien saisi le but du système iOS, mais je ne les critique pas, on peux pas être bon dans tous les domaine.
avatar max68lola22 | 
Un peu de changement peut pas faire de mal . La routine , beaucoup par contre
avatar tigre2010 | 
@eastsider eastsider12/04/13 19:51 @alan63 : 'Un peu de changement peut pas faire de mal . La routine , beaucoup par contre' Ouai une petite refonte s impose. Mais bien sur, et aux moindres retouches d'OSX c'est le scandale.
avatar cadou | 
Je pense que l'auteur va rapidement réviser son jugement sur Windows Phone avec les différents mise à jour qui vont unifier Windows et Windows Phone beaucoup plus vite que Ios et OSX. BB10 est un excellent OS aussi mais ça va être dur de remonter.
avatar Mousse72 | 
Ah enfin, cette fameuse conclusion à laquelle on s'attendait depuis le lancement de l'opération. Sans surprise donc...
avatar PachaColbert | 
Quand je vous disais d'avoir confiance en Anthony, que ceux qui doutaient s'excusent sur le champ…
avatar mhausherr | 
J'étais justement en train de vouloir switcher. Votre analyse impartiale et très claire ma convaincu. Je reste sur iOS ! Merci
avatar Psylo | 
L'article fait complètement abstraction du hardware. C'est normal pour un article sur le software mais je suis convaincu que les consommateurs s'accommodent du OS et choisissent aujourd'hui un téléphone qui leur plaît. Or, sur ce plan l'iPhone ne séduit plus. Soit iPhone se réforme, soit iOS se démarque mais en ce moment c'est la pire de combinaison : un éléphant qui ne plaît plus et un IOS qui lasse !
avatar alxxandre | 
iOs c'est comme OSX, je ne m'en lasserai jamais. J'ai testé une tablette sous windows. Au premier abord c'est séduisant et ça devient très vite complexe. Ce qui me séduit chez Apple, c'est avant tout la simplicité associé à la performance. Le maître mot est la convivialité et dans ce domaine, aucun autre ne leur arrive à la cheville.
avatar oliv-et-pomme | 
« Ceux qui se plaignent qu’iOS n’a pas changé en cinq ans oublient qu’encore aujourd’hui, l’iPhone est souvent le premier smartphone de ses utilisateurs. » Je ne suis absolument pas d'accord. Beaucoup de gens commencent par acheter un smartphone d'entrée de gamme à bas prix et, insatisfaits, économisent pour s'offrir un iPhone. Dommage car l'analyse d'iOS au travers de cette hypothèse est séduisante. Après peut-être que c'est effectivement ce que se dit Apple mais à mon avis c'est faux.
avatar KillerX | 
Ça n'a rien à voir mais l'information en vaut la peine : REPORTAGE sur APPLE sur LCP actuellement : Apple, la tyrannie du cool. Un excellent reportage ! Je suis agréablement surpris comparé à ce que j'ai pu voir ! Une petite news pour avertir les lecteurs, ce serait cool ;-) !
avatar gamac | 
@Frodor C'est un reportage d'Arte de 2011 (le titre me disait quelque chose): http://www.arte.tv/fr/apple-la-tyrannie-du-cool/4283756,CmC=4285416.html
avatar oliv-et-pomme | 
@jeje680 : Sauf quand on a une connexion de merde et qu'on n'a pas envie de passer 8h à télécharger une mise à jour pour 2 corrections de bugs... Non mais u_û
avatar iguan | 
Excellente analyse, que je partage pleinement sur iOS et Android. Par contre n'ayant pas de smartphones BB10 ou Windows Phone 8, donc je ne peux pas juger de leurs qualités et defauts. Bravo en tous cas pour cet excellent article.
avatar winstonsmith | 
@Steve Jobs Tu plaisantes, là ? Pour transférer un fichier de l'ordi à l'iPad est probablement un des aspects les plus merdiques d'iOS. Il faut, au choix : - ouvrir iTunes et tranférer le fichier grâce à l'onglet Apps qui soit dit en passant rame lamentablement sur PC. - utiliser une appli type Downloader/Files/iFile et passer par une interface web (il faut donc être en wifi) - se l'envoyer par mail ou passer par Dropbox/iCloud Autrement dit, que des manips relativement chiantes voire impossibles dans certains cas pour faire un truc qui aurait pu être réglé par simple glisser-déposer. Deuxièment, tu as TORT concernant l'utilisation du multitâche. Des développeurs ont étudié la question, Apple fournit une doc très claire et l'a dit à la WWDC, le système se charge de tuer les applis qui utilisent trop de mémoire inutilement. Donc ce serait sympa que tu passes sur un ton un tout petit peu moins méprisant.
avatar kmerckx | 
Certains confondent quand même les bugs des applications et le bug de l'OS! Si le mec qui développe son appli code avec les pieds ba il y aura des bugs et ça peu importe l'OS ;) Personnellement, petit retour d'expérience, j'ai un iPhone 5 et tous mes collègues sont équipés de Galaxy S2 et S3, et ba je ne changerai vraiment pour rien au monde! Entre les bugs de l'UI qui obligent à retirer la batterie pour faire repartir l'OS, le téléphone qui reboot tout seul plusieurs fois par jour ou le téléphone qui se met à chauffer puis vide la batterie en une heure, ça ne fait pas du tout envie! Je ne dit pas qu'il n'y a pas de bug sur iOS mais ils me semblent mineurs comparé à ce que j'ai vu... Du point de vue sécurité, un point qui n'est pas (encore?) abordé dans cette série d'articles, Android est quand même un cran en dessous, mais BlackBerry sans doute au dessus d'iOS.
avatar Ellipse | 
"Du point de vue sécurité, un point qui n'est pas (encore?) abordé dans cette série d'articles, Android est quand même un cran en dessous, mais BlackBerry sans doute au dessus d'iOS. BB10 a été recalé par l'UK concernant la sécurité, jugé impropre à une utilisation gouvernementale. Android, au contraire, est utilisé par le gouvernement US, la NASA, Boeing, etc... cf http://selinuxproject.org/page/SEAndroid pour avoir une distrib "military grade". Aussi, le problème avec les S2 ou S3, ce n'est PAS Android, mais cette merde infâme de Touchwiz. Avec un Nexus (4 ou 7), je n'ai jamais eu besoin d'enlever la batterie ... (:o)
avatar Kevelian | 
@Chip Comme toi j'ai la chance d'avoir plusieurs plateforme a ma disposition, un des gros défauts qu'on retrouve sur les iPhone 5 (j'en suis a mon 3eme) c'est qu'en cas de mauvais réseau tu est sans arrêt coupé alors qu'avec le Z10 au même endroit ça ne m'arrive jamais , mon 4 tenais bien mieux le réseau que le 5. Donc j'utilise quasiment plus que le Z10 , j'accroche vraiment pas avec les autres plateforme.
avatar Mr Chen | 
Tout a fait ok avec l'analyse. J'ai pu tester assez longuement windows phone et android et pour le moment je reste sur iPhone notamment pour les raisons évoquées. Par contre jamais testé je dois l'avouer BlackBerry
avatar FabienR. | 
iOS 7 sera une des conditions pour que je reste chez Apple a l'avenir. Entre la deception d'iOS 6, la longue et ennuyeuse attente du jailbreak (6 mois) et les capteurs photos qui merdent a coup de tâches violettes sur les deux iPhone 5 que j'ai eu m'ont très vite gonflé. En 2012 je me suis beaucoup intéressé au Galaxy S3 et Note 2 mais en 2013 le Galaxy S4 me plaît assez...
avatar funsystem74 | 
"??? quatre ans que j'utilise iOS, jamais vu un plantage de Safari" C'est pourtant très facile à faire et à reproduire. Il suffit d'avoir très peu d'espace libre, genre 10 Mo. on lance Safari, on ouvre quelques pages et hop, ce n'est même pas Safari qui plante, mais tout iOS. Plus de tactile, plus de boutons, un écran figé et obligé de faire un hard reboot. Dans d'autre cas, des bug safari, j'en ai à la pelle. Des fermeture inopinées, mais aussi de gros problèmes d'affichage comme une moitié d'écran qui ne scrolle pas.. Heureusement il y a chrome pour ios qui est beaucoup plus stable.
avatar iguan | 
Le scénario que tu décrit se reproduit aussi sous Android (je l'ai moi même constaté), et probablement n'importe quel OS.
avatar Mollaret | 
J'ai beaucoup apprécié cet article qui essaie de repositionner chaque OS dans ses cahiers des charges. J'adhère notamment à ce qui est dit sur winphone : je me demandais ce qui faisait que je n'y accrochais pas. Je viens de comprendre que ne mettant pas en priorité 1 le côté téléphone d'un smart, je ne suis pas le client cible. J'ai eu 2 tablettes sous android, je ne peux donc être taxé de sectaire. La gestion de fichiers est plus facile sous android, mais on arrive très bien à y remédier avec iOS, d'autant plus facilement que l'on a iWork sauvegardé par iCloud. J'ai longtemps hésité entre les deux ; Win 8 a certainement contribué, par son côté inadapté et peu pratique, à me rallier complètement à iOS et mac.

CONNEXION UTILISATEUR