L'Argentine toujours privée d'iPhone

Anthony Nelzin-Santos |

ArgentineIl est toujours aussi difficile d'acheter un iPhone en Argentine rappelle le Wall Street Journal. Le gouvernement argentin restreint toujours très fortement l'importation du téléphone d'Apple, et interdit sa commercialisation dans le pays.

Cristina Kirchner, alors en pleine campagne pour sa réélection, avait fait renforcer les barrières protectionnistes du pays : comme son homologue brésilien, le gouvernement argentin favorise la relocalisation et la production locale pour freiner la baisse de l'excédent commercial, lutter contre l'inflation et stabiliser la parité peso/dollar. Les produits d'Alcatel, Nokia, LG, Motorola, ZTE et Sony Ericsson, fabriqués en Argentine, peuvent être librement commercialisés. Faute de « certificat d'origine », les produits d'Apple, eux, sont interdits de facto.

Apple refusant de produire en Argentine sous son nom ou celui d'un partenaire, elle doit passer par une procédure de certification où elle va devoir justifier de sa présence sur le marché argentin. Même s'ils ne peuvent plus commercialiser l'iPhone, plusieurs opérateurs argentins lui consacrent des sections de forum ou des pages d'assistance client ; Apple, elle, suggère à ses potentiels clients d'acheter dans les pays voisins. Les moins aisés bénéficient d'un vaste marché noir qui s'est mis en place tout au long de l'année 2011.

RIM, dans la même situation il y a quelques mois, produit désormais en Terre de Feu : les ventes de BlackBerry ont pu reprendre. Apple a contourné le blocage brésilien en faisant produire localement iPhone et iPad par son partenaire Foxconn, mais ne semble pas pressée d'en faire autant en Argentine. Si les ventes d'iPhone ont augmenté de 275 % entre 2009 et 2010 en Argentine, Apple est en effet un acteur mineur du marché : 30 000 iPhone ont été vendus en Argentine en 2010, et seulement 3 000 entre janvier et mars 2011, date de l'interdiction de vente. Samsung, qui a travaillé main dans la main avec le gouvernement argentin, produit quant à elle au moins 50 000 smartphones par mois, renforçant d'autant la présence d'Android en Argentine.

Sur le même sujet
- iPhone et BlackBerry boutés hors d'Argentine


Tags
avatar Pimousseu | 
Oui sauf que le citoyen et le consommateur qui sont en chacun de nous ne sont pas toujours d'accord... Les gens qui râlent qu'on ne fabrique plus rien en France sont les mêmes qui gueuleraient s'il fallait payer leur écran plat plus de 500 euros !
avatar napuconcture | 
Tu veux dire que quand on à donné du pouvoir d'achat aux Français pour qu'ils achètent Thomson, ils se sont précipité sur les produits high tech : caméscope, walkman et autres produits des japonais ?
avatar Pimousseu | 
Presque : ils ont gueulé que Thomson était trop cher, du coup Thomson est parti en Chine. Et maintenant ils râlent que Thomson a fermé toutes ses usines françaises...
avatar nemrod22 | 
Chaque pays de l'union européenne ne peut avoir sa propre politique protectionniste. Il n'existe qu'une seule politique protectionniste, à l'échelle de l'union européenne. (enfin c'est ce que j'ai compris, après je peux me tromper :) )
avatar PtitRital67 | 
en même temps toutes les civilisations ne se valent pas, heureusement nous on est tous des riches intelligent
avatar akaaw | 
A mon avis cette politique est contre le pouvoir d'achat de nos amis argentin. Vite fait j'ai regardé sur le site d'un opérateur mobile argentin (Claro) le prix d'un téléphone fabriqué las-bas, dans mon exemple un Blackberry cure 9360. Ce téléphone très haut de gamme et à la pointe de la modernité( lol ) coûte la bagatelle de 1799$ avec un abo à 119$ (1368€ et 90€) contre un prix de 1€ avec un abo a 45€/mois sur 2 ans chez bouygues ou 289€ sans rien (Et encore je vous passe les détails de l'abo en argentine...). Je suis pas certain que ça soit finalement une bonne chose finalement... Un expat pourrais nous le confirmer ? Ps: Finalement les 3 frères ne sont pas si cher que ça en fait...lol http://comprasonline.claro.com.ar/9360-apollo
avatar dagenais17 | 
[humour] ils ont de la chance en Argentine, pas d'iPhone = pas de fan boys qui vont avec ... encore qqls mois de tranquillité... qu'ils en profitent. [/humour]

CONNEXION UTILISATEUR