Un an après la lettre ouverte de Steve Jobs sur Flash

Anthony Nelzin-Santos |

skitchedIl y a un an, Steve Jobs publiait une lettre ouverte, « Thoughts on Flash » (« A propos de Flash »). Un an plus tard et bien que la prise de position ait fait couler beaucoup d'encre, rien n'a changé : les appareils iOS ne supportent toujours pas Flash, ce qui ne les a pas empêché de (très) bien se vendre. Jason Perlow de ZDNet, qui avait été un de ceux qui prédisaient un destin funeste à l'iPad à cause de l'absence de compatibilité Flash, l'admet aujourd'hui : « nous avions tort ».

« Les prédictions de Steve Jobs sur la manière dont Flash affecterait l'utilisation du mobile se sont révélées correctes » écrit Perlow, qui cite l'exemple d'Android. Steve Jobs a rappelé que la décision de ne pas supporter Flash a été prise dès lors qu'Adobe n'a pas été capable de proposer une version techniquement satisfaisante pour iOS. Adobe ne s'est pas découragé et a proposé Flash pour plusieurs plateformes, dont Android (Flash 10.2 pour Android 2.2, 2.3 et 3.0).

Las, pour le moment, le résultat n'est pas au rendez-vous. « Le logiciel sur Android n'est pas sans problèmes. Beaucoup des téléphones Android sur le marché […] ne sont pas assez puissants pour faire tourner correctement des pages Web contenant des éléments Flash » ; pire, « sur les tablettes double cœur plus puissantes comme la Motorola Xoom, Flash contribue à l'instabilité générale du système et ralentit de manière notable la navigation ».

Adobe n'est pas la seule fautive : Google ne faciliterait pas le développement de Flash sur Android et ralentirait donc son optimisation. Perlow note qu'Adobe sait arranger les choses quand elle a l'occasion : en travaillant main dans la main avec RIM, Adobe a co-développé un système entièrement dépendant de Flash et de AIR, BlackBerry Tablet OS, qui fonctionne plutôt bien. « Le point de vue technique de Jobs est donc à moitié vrai. Flash rame sur mobile et sur le Mac parce qu'Apple refuse de consacrer du temps et des efforts partagés avec Adobe pour l'optimiser. Malheureusement, […] Google en est aussi coupable à 100 % ».

Mais la vraie question, posée aussi par Steve Jobs, est celle de la pertinence de Flash à la fois comme conteneur vidéo et comme outil d'animation : « sans aucun doute, […] en tant qu'utilisateur d'iPad 2, Flash ne m'a jamais manqué ». Beaucoup de sites de streaming, si ce n'est quasiment tous, proposent désormais des flux H.264 QuickTime. Perlow ne voit qu'un seul domaine dans lequel Flash pertinent, celui des applications riches : Microsoft l'a bien compris et a réorienté Silverlight, son concurrent de Flash, vers les RIA.

Perlow conclut donc : « je ne suis pas convaincu que la compatibilité Flash sur les smartphones et tablettes, ni même sur les ordinateurs, est quelque chose dont on doive se préoccuper dans le futur. La plupart d'entre nous à l'air de très bien s'en sortir sans. Et cela doit sacrément inquiéter Adobe. »

Sur le même sujet
- Steve Jobs s’exprime sur Flash


avatar winstonsmith | 
@ arsinoe : Mais si tu as tant besoin de Flash que ça, n'achète pas d'iPad 2 ! Tu as eu un iPhone, tu as vu que Flash te manquait, et tu achètes un iPad 2, c'est ridicule !
avatar Ricky McLane | 
L'iPad 2 est une excellente tablette par ailleurs, le non support de flash est pratiquement son seul défaut. Les tablettes concurrentes n'ont peut-être pas ce défaut, mais elles en ont d'autres et pas des moindres. Je ne vois pas pourquoi on devrait se résigner à accepter cette limitation d'iOS qui est purement artificielle. Il n'y a aucun argument valable contre le flash sur iOS. La puissance est largement suffisante et si Apple était cohérente dans sa croisade, il interdirait également le flash sur OSX, hors ce n'est pas le cas. Bref la seul chose intelligente à faire ce serait d'autoriser flash sur iOS, mais ça bien sûr, ça mettrait à mal les déclaration fantaisistes et l'ego du gourou, ce n'est donc pas gagné.
avatar tigre2010 | 
@arsinoe Je ne suis pas tout a fait d'accord. En mettant les raison politique de coté. Il fut un temps ou je flânais sur le site Gametrailer qui fut une calamité avec tout son flash. J'ai laissé tomber pour m'y remettre que bien plus tard...en changeant de MacPro. Dire que lipad a les qualité pour naviguer sur des sites non optimiser pour le multitouch est absurde. Déjà que l'imac y arrive a peine.
avatar Ricky McLane | 
Il faut croire que les presque 10 millions de personnes qui ont téléchargé flash sur l'android market et qui l'on noté en moyenne plus de 4 étoiles et demi sur 5 ne sont pas de ton avis. Pourtant ils utilisent tous des machines moins performantes que celles équipées de l' A5.
avatar kasimodem | 
@arsinoe Et bien non, quand on voit la puissance des dernières tablettes android 3.0 (le processeur nvidia) et toute la débauche de puissance, et quand on voit le résultat avec le flash, je ne suis pas presser de le voir débarquer sur iOS !
avatar titistardust | 
@ arsinoe : Il est aussi possible d'écrire au gestionnaire du site en lui pointant le problème.
avatar Ricky McLane | 
Ben bien sûr, si le web ne me plait pas tel qu'il est, je n'ai qu'à le changer avec mes petits bras musclés.. Non mais on rêve là.
avatar titistardust | 
@ arsinoe : Eh bien oui ! Les développeurs sont généralement à l'écoute des retours qu'ils reçoivent et des indications d'erreur. Et c'est le cas pour un site qui ne propose pas d'alternative à Flash : c'est la base du développement Web.
avatar Ricky McLane | 
Quelle blague ! Je suis développeur web et je peux t'affirmer que ce sont les clients qui veulent absolument du flash sur leurs sites. je passe mes journées à les mettre en garde sur les problèmes de compatibilité mais je peux te dire que l'argument de dire qu'ils vont perdre 1 ou 2% des internautes ne pèse pas du tout. Leur concurent a un site avec du flash, ils veulent aussi un site avec du flash. tant qu'il ne sera pas possible de faire aussi bien aussi rapidement et compatible avec autant de machine ce sera comme ça. Le premier iPhone est sorti il a bientôt 4 ans et ça n'a en rien changé la position de flash et les techno alternative credibles, on les attends toujours. iOS n'est plus qu' un bastion de résistance dans un monde peuplé de smartphone et de tablettes qui supportent flash. Plus le temps passe, plus les pseudo arguments anti-flash tombent et l'entetement d'Apple devient de plus en plus ridicule. Le web est ce qu'il est et un seul appareil puisse t'il avoir beaucoup de succés ne peut le changer. C'est d'une arrogance incroyable qu'une marque puisse penser changer ce fait.
avatar titistardust | 
@ arsinoe : Je suis également dans le monde du web. Lorsque du Flash est installé alors il est nécessaire de proposer un contenu alternatif afin de le rendre accessible auprès de la majorité. Le problème se situe là et pas ailleurs. Si le site ne propose pas de contenu alternatif alors il ne peut être vu des systèmes ne possédant pas Flash quelques en soient les raisons : il y a de nombreuses raisons de ne pas avoir ce plugin dans son système. Et au contraire je remercie Apple de cette décision car maintenant lorsque j'indique à mes prospects que le Flash ne passent pas dans la sphère iPhone et iPad alors le flash est écarté tout de suite. Enfin si des clients t'imposent des mauvais choix technologiques il suffit de ne pas travailler avec eux. C'est difficile de faire comme cela mais ça marche.
avatar davmacgeneration | 
@jeanbrunet Non ca n'a jamais été le consommateur qui a librement décidé des technologies utilisées. Elles se sont imposées au consommateur
avatar jewan | 
Non. Le hardware en effet. Mais niveau software le choix est bien conséquent.
avatar bzian | 
Ce qui serait bien, c'est pas qu'Apple laisse le choix d'avoir Flash, mais plutôt que tout le monde rejette ce plugin foireux. Si tout le monde s'y mettait, au lieu de se servir de ça comme argument bêtement concurrentiel, le net serait plus agréable. Flash c'est pourri, ça l'a toujours été, bien avant que jobs en parle. D'ailleurs tout le monde était d'accord la dessus. Marrant que tout le monde se mette à kiffer Flash depuis. Il serait temps d'arreter de faire les moutons anti-jobs et d'ouvrir les yeux.
avatar winstonsmith | 
Mais on a toujours le choix. C'est quand même pas compliqué : si tu veux naviguer en utilisant Flash, tu achètes une tablette Android, ou tu prévois de jailbreaker. Si tu t'en fous, tu prends un iPad (enfin, dans le cas de Flash, on peut ne pas en vouloir et prendre Android quand même). Et le truc c'est qu'apparemment, les consommateurs, qui ont le choix d'acheter la tablette qu'ils veulent, préfèrent pour le moment l'iPad, et ne sont pas gênés par l'absence de Flash. J'ai JAMAIS été gêné par l'absence de Flash sur mon iPod et ça n'a pas l'air de déranger les gens que je connais qui ont un iPad.
avatar jewan | 
Choix tronqué. Car si ton os est IOS et que Flash est pour toi une condition devoir le JB est un peu chiant je trouve.....
avatar Mousse72 | 
@Un vrai type ravit d'asséner : "Mais quand ACCEPTEREZ vous que le type qui achète un iPhone FAIT LE CHOIX de ne pas avoir Flash ?" Quelle mauvaise foi ! Si encore tu avais précisé les lecteurs des sites Apple OK, mais dans la réalité de la vrai vie.... J'étais à la FNAC l'autre jour donnant plein d'explications aux gens sur l'iPad et les applications, faute de vendeur pour les guider... Eh bien, les acheteurs potentiels lambda ignorent absolument que Flash est absent de l'iPhone ou l'iPad... Il suffirait de mettre un gros sticker "No Flash inside" et le rappeler dans les pub TV pour que cela se sache.... Après ina.fr,un petit tour sur peugeot.fr... Ah mince, ça marche pas encore avec le iPad.... Il y même des vidéos que parfois je ne vois pas sur certains sites Mac.... Flûte !
avatar solea | 
Le consommateur qui n’est pas au courant est un consommateur qui n’a aucune idée de ce qu’est Flash, et qui s’en fout complètement. Mon père voulait s’acheter un iPad. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas Flash. Il m’a dit « euh… ouais mais moi c’est juste pour aller sur Internet, tu sais ». C’est pour ça aussi que la Fnac et les Apple Store c’est cool, parce que le produit est utilisable sur place, on voit tout de suite ce qui marche, ce qui ne marche pas. Et notamment, tous les sites automobiles, réalisés par les jacky du web, qui ne fonctionnent effectivement pas.
avatar m_enfin | 
Justement, aller sur Internet ça comprend tout y compris matter des vidéos sur le net en Flash, alors que le gars ne sait pas ce qu'est Flash. De la même façon il n'a pas à savoir ce qu'est le HTTP ni le SSL. C'est juste que ça fait parti de l'environnement du web aujourd'hui. Qu'on ne s'y trompe pas, Flash n'est pas PRIMORDIAL, ce qui est primordial pour moi c'est qu'on choisisse pas à ma place, je suis assez grand pour savoir ce que je veux. En tout cas, l'enjeu est trop gros pour que je demande à qu'on me l'interdise. Le problème, c'est que les gens qui achètent un iPad ne savent pas du tout qu'il y a des sites qu'ils ne pourront jamais visiter. Non c'est pas la mort car l'iPad est un excellent produit et que ça comble le manque, et non c'est pas la mort car Flash n'est pas sur tous les sites web du monde. Malgré ça, c'est un manque de choix indéniable et ça reste regrettable.
avatar jewan | 
Lol forcement des sites de Jacky.....
avatar Human-Fly | 
@Banquett Ironie, quand tu nous tiens.
avatar voodoo10 | 
C'est impossible d'implémenter flash de tel sorte que l'on puisse choisir quand on veux l'activer ou pas en cliquant sur du contenu flash sans pénaliser le système. Deux possibilités: - le "run-time" doit rester toujours en mémoire, et donc bouffe la mémoire précieuse de nos device. - on charge/décharge flash quand on souhaite l'utiliser, cela entrainerait le chargement/déchargement de 50Mo de mémoire vive, a chaque utilisation et chaque applet, ce qui bloque l'utilisation du CPU et reste une des opérations les plus gourmandes en énergie. (et en plus de la place que prend le contenu de l'applet en lui même...) Donc bon, si Adobe avait mobilisé plus de 3 ingénieurs pour essayer de faire le boulot il aurait pas raté le lancement de l'Internet mobile, maintenant, ils auront toujours un train de retard.
avatar an3k | 
Ce n'est peut-être pas possible mais c'est exactement ainsi que cela fonctionne avec Opera mobile sous Android.
avatar voodoo10 | 
@Ast2001 Je ne dis pas que c'est "pas possible", mais "impossible [...] sans pénaliser le système". iOS ne supporte pas la mémoire virtuelle, donc, non, ça ne fonctionne pas comme ça avec Opera Mobile sous Android.
avatar ElGringo13 | 
Encore une fois ces commentaires sont de commentaires de passionnes d informatique. L utilisateur moyen se fous de flash ou pas. Il veut pouvoir allez sur internet sans avoir a ce demander si il veut ou pas activer flash ou pas. Ou tel ou tel plugin... Un html qui sais tout faire le parait pertinent. Moi j ai pas flash sur mon iPhone ni sur mon Mac et très rare sont les sites avec lesquels je ne peux tout voir ou alors ils datent de 1992 et Ca indique la fraicheur de l info ... Apple a raison de faire des choix tranches parfois. Ca leur donne une identité et Ca simplifie la vie... Pour l utilisateur le plus courant... Yvan a marre d' avoir 15 000 connecticte différente et 250 000 protocole différent. Pour gagner quoi : 10 Mb ou 200mhz pendant 2 ans !!! Apple a les c....... De faire des choix. Et c est tant mieux!J ai pas l impression que les files d' attentes soient des gens Qui rammene leur matos parque il n y a pas de prise trucmuche x22rs....
avatar mackidan | 
Click to Flash et la vous comprendrez pourquoi on en a pas vraiment besoin.
avatar titistardust | 
C'est aussi ma liberté de choix qui est en jeu lorsqu'un site m'impose de charger un programme extérieur qui n'est pas optimisé pour ma machine, ouvre des brêches béantes de sécurité et détériore grandement la qualité de l'IHM. C'est aussi la liberté d'un constructeur qui est en jeu lorsque cela l'oblige à augmenter la puissance de ses machines, apporte des failles de sécurité dans sa mécanique et détériore l'expérience qu'il crée pour ses utilisateurs. Enfin cela fait depuis bien des années que les développeurs sont informés que l'utilisation de Flash est problématique parce qu'il ne s'agit pas d'un standard. Cela ne date pas d'un an.
avatar Sebasto | 
Bien que les arguments de jobs soient pas hors sujet, je suis moi aussi persuadé que flash a été bloqué car il offrait une véritable concurrence a l'app store. C'était comme accepter un parasite. Mais jobs a eu tord de nous imposer ce choix car ça nous montre ce qu'il pense de l'opinion de sa communauté mais également que ce genre de décisions totalement arbitraire pourraient se reproduire dans le futur, et ça c'est pas bon avec l'arrivée du cloud computing.
avatar Hol-Rukka | 
Vous citez toujours les sites de vidéos, qui se sont converties au HTML5. Moi je peux vous citer un contre exemple, les sites de constructeurs de voitures, qui sont fait en grande majorité en flash. C'est typiquement le genre de sites que l'on peut vouloir visiter sur un iPad, et on est bloqués à cause des choix de Jobs. Sur Android, ça ne tourne peut être pas parfaitement, c'est vrai, et on le désactive le plus souvent pour économiser la batterie. Mais en cas de besoin, on peut l'activer, et on ne se retrouve pas comme un con devant une icône de "Flash non supporté". Et contrairement à ce que vous pensez, les gens ne s'adaptent pas, l'intégralité des gens à qui j'ai fait essayer un iPad sont tombés en moins de 10 minutes sur des sites sur lesquels ils ne pouvaient pas naviguer car ils étaient fait au moins en partie en flash. Si ça vous fait plaisir de n'avoir accès qu'à une partie du web et pas à son intégralité, tant mieux pour vous, mais n'essayez pas de faire passer ça comme une chose à la fois normale et bonne pour le consommateur.
avatar bzian | 
C'est pas à cause des choix de Jobs que t'es bloqué, c'est à cause du choix des webmasters des sus-sites qui persistent à utiliser un plugin foireux. Maintenir un site en flash en 2011, c'est comme sortir un périphérique qui se branche sur un port série RS232... ça n'a pas de sens. Plus tôt les webmasters s'en rendront compte, mieux ça sera pour tout le monde.
avatar an3k | 
Bon en résumé. Un an après la lettre de Steve Jobs, flash est partout sauf sous iOS et WP7 (là cela devrait être pour bientôt). Les utilisateurs Android qui ont flash (dont je fais partie) sont heureux de l'avoir. Les utilisateurs iOS qui n'ont pas flash sont aussi contents de ne pas l'avoir. Pourquoi se prendre la tête ? Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ;-)
avatar GreyBob | 
Donc tlm est d'accord pour dire que Flash est de la daube mais veulent avoir le choix de l'utiliser ou pas. Avec sa position, ipapy a obligé les site à faire une version html5 si ils veulent être visible sur ios ce qui fait réfléchir les propriétaire de site vu le nombre d'appareils ios en circulation, ils ne peuvent pas se couper de millions d'utilisateurs. La décision d 'apple vous à donc donner le choix de ne plus utiliser flash, si Jobs n'avait pas fait se choix vous seriez obliger d'utiliser flash et donc aucun choix car les propriétaires de site n'aurait pas fais l'effort de développer leur site sans flash. Pour ceux qui se plaignent que certains site (constructeur de voiture) qui sont toujours en flash, ne vous inquiéter pas grâce à ios ils vont bientôt abandonner flash, ils n'on pas le choix si ils ne veulent pas se couper de millions de clients potentiel. Donc si un jour on ne sera plus dans l'obligation d'utiliser Flash , c'est grâce à cette décision . Ceux qui veulent avoir le choix ne comprennent pas que sans ios, ils n'aurait pas le choix est serait obliger de subir flash. Pourquoi les sites s'emmerderais à ne plus utiliser flash si tlm est dans l'obligation de le subir. Pour finir, je reviens sur un commentaire, si apple n'avait pas supprimer le lecteur de disquette sur le premier imac , il y aurait toujours des lecteurs de disquettes sur tout les ordis , si apple n'avait pas imposer l'usb sur les premiers imac les constructeurs de périphérique ne serais pas passer si vite à cette connectique (elle était là depuis un moments mais aucun assembleur ne la proposais car peu de périphérique l'utilisais et elle n'aurait sans doute pas le succès qu'elle à aujourd'hui peut - être même qu'elle serait morte née. Apple à toujours été la locomotive du monde informatique, sans les décisions parfois brute d'apple on serait toujours à l'âge de pierre de l'informatique.
avatar jewan | 
Tout a fait faux. L'informatique évolue aussi sans l'aide "des décisions" d'Apple. Pourquoi n'y a t'il pas de lecteur Blu Ray sur les Macs ? Pour Flash c'est la même. La techno.est pas parfaite. Mais est pour l'instant encore bien présente sur le net pour s'en "priver". Retirer le choix d'installation du plug in de cette manière est donc trop "abrupt" je trouve.
avatar an3k | 
@starbus "Tout le monde s'accorde à dire que flash c'est de la merde" Où as-tu va ça ? Flash est un outils génial pour construire des RIA. Et surtout avec un seul développement, on adresse une majorité de plate-formes (sauf iOS bien sûr) sans avoir à se préoccuper des merdes d'interprétation HTML de chaque navigateur.
avatar voodoo10 | 
- "Même si Flash est utilisé sur de nombreux sites Internet, il ne s'agit pas d'une norme du W3C, et donc en tant que tel, il ne fait pas partie du Web" - "Bien qu'Adobe ait publié les spécifications partielles de Flash, il n'existe pas d'application de référence, et donc il est impossible de l'utiliser « quelle que soit sa plate-forme »" - "De plus, l'intégration aux navigateurs par un plugin pose de nombreux problèmes d'accessibilité." - "De part son implémentation et même en n'affichant que de la vidéo, les lecteurs Flash utilisent plus de ressource qu'un lecteur vidéo classique. - "La majorité des experts en sécurité recommande de ne pas installer ou de bloquer l'exécution de Flash".
avatar JDrewX | 
Bon flash ok mais pourquoi? Depuis un an que je suis sur ipad je ne m'apercois quasiment jamais que flash est absent. Dans l'article on parle d'application riches pour flash mais pour ça on a les application sur l'appstore qui sont quand même beaucoup plus performantes
avatar Mousse72 | 
La position d'Apple sur Flash est iOS est ancienne. Elle mériterait d'être réactualisée à la lumière du nouvel iPad et du futur iPhone 5. La pub Apple nous parle bien de puissance processeur x2 et de puissance graohique x9 avec l'A5 de l'iPad 2. Si toute cette magnifique réserve de puissance n'est pas en mesure de tracter Flash sur lequel Adobe a retravaillé pour les OS mobiles, c'est quand même bien dommage, non ? Cette position mériterait donc d'être réactualisée avec démo à l'appui. Mais je crois que pour certains ici, le non choix comme idéal concernant Flash tient du dogme....
avatar JDrewX | 
mais qu'est ce que ça apporterai? car deja actuellement on ne rend même pas compte que flash est absent
avatar zvalley | 
Le seul truc pour lequel flash me manque, c'est megavideo
avatar RaZieL54 | 
Flash a ete un produit inventé pour la présentation et l'animation "desktop", son orientation Web n'a ete qu'une adaptation tardive et approximative pour répondre a une demande insatisfaite des graphistes pour leurs projets Web. De plus lors du rachat de Macromedia par Adobe, Flash n'a pas eu le développement qui était nécessaire, Adobe s'en servant juste pour asseoir sa position dominante dans tout le secteur de la chaîne graphique. Flash pour le Web était une nécessité amenée par l'orientation commerciale du Web. Helas Flash introduit une rupture avec la définition et les objectifs du Web aux bénéfices des intérêts du mercantilisme. L'autre problème avec Flash, hormis sa consommation de ressources inadaptée, c'est les problèmes de sécurité majeurs qu'il amène. Aujourd'hui, avec l'adoption par tous les navigateurs de l'HTML5, Flash n'a quasiment plus de raison d'être et va certainement disparaître du Web dans les années a venir. Il serait donc adapté qu'Adobe le ramène a son orientation initiale et en fasse un outil d'authoring, éventuellement en le fusionnant avec Director, car de ce coté les solutions sont peu présentes et ont que tres peu evoluées

Pages

CONNEXION UTILISATEUR