Lorsque le premier iPod se cachait dans un boitier gros et moche

Florian Innocente |

Avant de sortir sous la forme du baladeur que l'on connaît, les prototypes du premier iPod ont connu plusieurs formes et celle-ci n'est pas piquée des vers.

iPod : 20 ans qu

iPod : 20 ans qu'on l'aime

En l'honneur des 20 ans du baladeur, l'éditeur Panic a sorti de son grenier ce boitier jaunasse aux lignes imposantes et grossières qui contenait toute l'électronique du futur iPod. L'intérieur de ce châssis de fortune était essentiellement rempli… de vide.

Images : Panic

Tony Fadell a expliqué dans un tweet que ce prototype, baptisé P68/Dulcimer, avait été fabriqué très rapidement — la roue marchait, mais assez mal — en attendant la finalisation du design.

Il ne s'agissait pas de faire quelque chose de ressemblant, l'objectif, comme souvent en pareille occasion, est de ne surtout pas donner d'indications sur l'aspect ou le rôle exact du produit.

Vingt ans de l

Vingt ans de l'iPod : quel a été votre modèle préféré ?

Pourtant, l'existence de ce prototype a déjà été documentée. En 2009, déjà, le site Make: présentait le même appareil, photographié sur un présentoir à l'entrée du siège de Panic software. Une étiquette précisait même que l'appareil était issu de la collection Holbrook, du nom d'un ancien membre de l'équipe iPod devenu ensuite salarié chez Panic.

Cabel Sasser, co-fondateur de Panic avec Steven Franck, l'avait raconté en 2004, au moment de mettre fin au développement d'Audion : Steve Jobs lui-même avait approché leur petite entreprise en décembre 2000, pour les inviter à travailler avec eux sur le sujet. Ils avaient refusé cette proposition, laissant Apple racheter SoundJam MP à Casady & Greene pour donner naissance à iTunes.


avatar YetOneOtherGit | 

C’est quand même autre chose que les design prétentieux de Ive, ça doit ravir la bande de haineux qui chasse le Ive en meute ici 😄

avatar dodomu | 

@YetOneOtherGit

Là au moins il y a de la couleur, ça change du blanc peut inspiré, et cette couleur jaune Destop est du plus bel effet… 😃
Et ces boutons imposants sont un vrai plus en mobilité, on sent vraiment les boutons sous les doigts quand on le manipule au fond du sac à dos (n’empêche on espère qu’Apple sortira une v2 plus grosse, là on risque encore de le perdre chez sois, encore un truc pour nous revendre le même produit tout les ans…)
Et ce câble, là on voit que c’est du sérieux, enfin plus de lightning, on va pouvoir le brancher directement sur les carte mère de nos PC, un atout indispensable pour éviter l’échec commercial, quoique je suis certains que ce produit restera malgré tout restreint aux fanatiques de la pomme, sortir un appareil comme ça sans écran couleur c’est impensable, Nintendo a déjà essayé avec le GameBoy, et on a bien vu l’échec monumental qui s’en est suivis… 🙃

avatar YetOneOtherGit | 

@dodomu

Une base solide hélas détruite par l’arrogance et la condescendance britannique 🤡

avatar oomu | 

@dodomu

ce monde alternatif du FormicaPunk !

avatar 0MiguelAnge0 | 

@YetOneOtherGit

C’est proto pour les devs: en quoi le design est prépondérant? Là c’est juste fonctionnel.

avatar YetOneOtherGit | 

@0MiguelAnge0

"C’est proto pour les devs: en quoi le design est prépondérant? Là c’est juste fonctionnel."

L’ironie du propos pourtant très outré t’aurait-elle échappée 😉😄

Ce qui fait peur puisque cela signifie hélas que de telles idioties outrées sont tellement fréquentes en ces lieux qu’elles semblent normales 🤢

avatar malos | 

Ca aurait pu faire Tupperware pour le repas des réparateurs dommage.

avatar Adodane | 

Ils ont fait mouler une boîte ? Pourquoi ils l'on pas fait en bois ?

avatar Sindanárië | 

@Adodane

A cause du tanin et des résines

avatar Shadow | 

N’oublions pas, quand même, que Steve a mis en place un format de non-qualité, avec son iPod, détruisant ainsi la qualité CDs (je n’ose pas parler du vinyl, bien sûr, même si Steve écoutait du vinyl chez lui…) et la compression audio.
Cette pseudo-Révolution, emmenant la boulimie, la gratuité, la possession de millions de titres (pour se rassurer, sûrement !!) à généré deux générations de sourds, d’ignorants et de satisfaits bon marché.
l’iPod, ok, mais il ne fait pas oublier que les chaînes hi-fi, c’était chouette quand même pour écouter de la musique sur des supports de qualité.
Ah oui, j’oubliais : le lossless? Une blague audio-numerique! Quant au niveau process de spécialisation proposé, c’est une ineptie.
Physiologiquement parlant, l’oreille humaine n’est pas capable d’analyser des flux audio multiplexées. Seule l’interprétation domine…
On est mal barré, les amis!
Restez lucides!
😉

avatar IceWizard | 

@Shadow

« même si Steve écoutait du vinyl chez lui…) et la compression audio. »

Les vrais riches n’écoutent pas de vinyl. Ils ont des musiciens humains chez eux, pour avoir de la vraie musique subtilement différente à chaque audition !

avatar JOHN³ | 

Moi j’aime bien. Mais la couleur du boîtier n’est pas ouf.

Ça aurait du charme dans mon meuble de salon, à droite de ma collection de tasses Kate et William.

avatar Labsyb | 

Et après on accuse Sir Jonathan Paul Ive d'être un obsédé de la finesse à tout prix.
On voit bien au travers de cette première mouture de sa réflexion sur le design de l'iPod, qu'il n'en est rien.
En revanche, il est indéniable qu'il s'est inspiré du carter d'huile de sa Peugeot 304 coupée.
Petit coquin...

avatar radeon | 

Du coup on peut voir l’iPod tel qu’il aurait été si c’était Steve Ballmer qui avait dirigé le projet

avatar Shadow | 

N’oublions pas, quand même, que Steve a mis en place un format de non-qualité, avec son iPod, détruisant ainsi la qualité CDs (je n’ose pas parler du vinyl, bien sûr…même si Steve écoutait du vinyl chez lui…) et la compression audio…
Cette pseudo-Révolution, emmenant la boulimie, la gratuité, la possession de millions de titres (pour se rassurer, sûrement…) à généré deux générations de sourds, d’ignorants et de satisfaits bon marché.
l’iPod, ok, mais il ne fait pas oublier que les chaînes hi-fi, c’était chouette quand même pour écouter de la musique sur des supports de qualité.
Ah oui, j’oubliais…le lossless? Une blague audio-numerique! Quant au niveau process de spécialisation proposé, c’est une ineptie.
Physiologiquement parlant, l’oreille humaine n’est pas capable d’analyser des flux audio multiplexées. Seule l’interprétation domine…
On est mal barré, les amis!
Restez lucides!
😉

CONNEXION UTILISATEUR