Netflix diffusera un film français partout… sauf en France

Nicolas Furno | | 11:30 |  40

Divines a été récompensé au dernier festival de Cannes de la Caméra d’Or, un prix prestigieux réservé aux premiers films et qui reconnaît le talent prometteur d’un réalisateur. En l’occurrence, celui d’une réalisatrice française, Houda Benyamina, qui signe un long-métrage largement salué lors du festival. À tel point que Netflix a acheté les droits de distribution et diffusera le film en streaming d’ici la fin de l’année.

Une diffusion globale, comme Netflix sait si bien les faire sauf… en France bien sûr ! Chronologie des médias oblige, le service de streaming ne pourra pas le proposer dans le pays d’origine du film avant 2019. Rappelons la règle : toute œuvre diffusée au cinéma est privée de SVOD pendant trois ans, pour permettre une exploitation commerciale en salles, puis en DVD et Blu-Ray, puis à la télévision.

Dans son communiqué, Netflix n’a pas manqué de bien souligner cet écart entre la diffusion internationale et la diffusion en France. Le service a naturellement tout intérêt à ce que la législation française évolue, et c’est un bon moyen de s’expliquer et en même temps de faire pression sur le monde politique.

En attendant 2019, Divines sortira dans les salles françaises le 31 août 2016.

[MàJ 10/06/2016 14h31] : la date de sortie dans les cinémas français est désormais connue.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


40 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Florian Innocente macG 07/06/2016 - 11:34

Perso j'attends plutôt Zootopie sur Netflix, l'absence de ce Divines ne pourrait me laisser plus indifférent.

avatar Paquito06 07/06/2016 - 11:37 via iGeneration pour iOS

@innocente :
J'ai vu Zootopia avant hier et c'est bien sympa, je le recommande.

avatar iVador 07/06/2016 - 13:05 via iGeneration pour iOS

@innocente :
Dans le genre films pas comparables ^^

avatar samsneed86 07/06/2016 - 11:40 via iGeneration pour iOS

Y'a des personnes qui regardent des films français en dehors de la France (à part les français qui vivent a l'étranger bien sur)?

avatar ijimax 07/06/2016 - 13:44 via iGeneration pour iOS

@samsneed86 :
Ma femme n'est pas française, et elle regardait des films français bien avant de me rencontrer.
J'admets que mon cas n'est pas une généralité, mais je connais beaucoup de personnes étrangères qui s'intéressent au cinéma français.

avatar frankm 07/06/2016 - 11:44

Une diffusion globale, comme Netflix sait si bien les faire...
...comme l'administration sait bien les faire...

avatar lillegubben 07/06/2016 - 11:48

Franchement, la diffusion sur Netflix ne fera pas de tord à la sortie internationale du film, les amateurs de films français à l'étranger iront le voir en salle comme tout bon cinéphile. Quant à la France, je pense que la réalisatrice préfère nettement le voir en salle que sur Netflix, on ne fait pas des films de cinema pour être vu sur Netflix.
Et oui il y a des personnes qui vont voir des films français (et iraniens, libanais, palestiniens ou turque) parmi les lecteurs de mac4ever même si parfois la déception est de mise (ex.ma loute).

avatar Mickaël Bazoge macG 07/06/2016 - 12:03

Je pense que tu t'es trompé de site ;)

avatar loupsolitaire97 07/06/2016 - 12:15 via iGeneration pour iOS

@lillegubben :
Effectivement tu t'es un peu tromper ^^

avatar colossus928 07/06/2016 - 13:49

Au final, le sens de ton commentaire c'est :
On peut faire confiance et compter sur les étrangers, mais pas sur les Français...

Ce n'est pas comme ça qu'on va faire avancer notre pays.

avatar macosZ 07/06/2016 - 13:57

La realisatrice je ense qu'elle preférère que son film soit vu tout simplement... au cinema ou sur netflix.

Le problème c'est que son film sera distribué de manière confidentielles en salle, alors que sur Netflix il aurait peut etre pu avoir une meilleure audience.

Bref encore un non sens des réglementations françaises qui entravent non seulement l'économie mais aussi la créativité et la promotion d'un savoir faire français.

avatar Giloup92 07/06/2016 - 12:21 via iGeneration pour iOS

Est-il sur Popcorn Time ?

avatar dumas75 07/06/2016 - 12:38

C'est d'autant plus stupide cette Loi Française qu'elle encourage le piratage ! :(

avatar lll 07/06/2016 - 13:46 (edité)

Netflix n'encourage pas le piratage mais quand on voit ce que ce genre de solutions rapportent aux créateurs, il y a de quoi se poser des questions sur qui cherche à protéger le cinéma.

avatar cheif34 07/06/2016 - 13:00

"Chronologie des médias oblige, le service de streaming ne pourra pas le proposer dans le pays d’origine du film avant 2019."

Et après, ils se plaignent du piratage...

avatar ibabar 07/06/2016 - 13:17

Cette loi est géniale... elle pousse tout droit les internautes vers le piratage!
Que les services de streaming puissent au moins proposer les films en même temps que les sorties DVD.
Le catalogue Netflix est risible, la même impression que si on pénetrait dans un vieux vidéo-club avec des films pourraves. Si on moins on pouvait regarder de vieux films pour se faire une culture cinéphile mais... rien non plus!!
Je comprends mieux pourquoi beaucoup de satisfont de la médiocrité des séries, c'est la chose à mater sur Netflix :(

avatar MarcMame 07/06/2016 - 13:32 via iGeneration pour iOS

C'est marrant cette propension à ne jamais voir plus loin que le petit bout de son nez, son intérêt personnel et à ne surtout pas réfléchir.
Cette loi sur la chronologie des médias n'est certainement pas parfaite (loin de là) et oui elle favorise le piratage mais c'est oublier le plus important : elle fait partie des mesures qui font que le cinéma français existe encore aujourd'hui et qu'il est financé !
Regardez partout ailleurs dans le monde. A part les spécifiques Anglais et Indiens, la production locale n'existe plus et a été défoncé par les USA. Notre système, aussi mal foutu qu'il soit à permis de le préserver et de le faire exister. Essayez donc d'en prendre conscience.

avatar Jack 07/06/2016 - 13:50

Même si ce que tu dis est vrai, c'est un mauvais argument.

Au final, seul le résultat (-> l'impact sur les ventes et le piratage) compte. Dire aux gens que, pour protéger le cinéma Français, il faut patienter 3 ans, c'est de la stupidité en barre.

Faut pas se leurrer, le commun des mortels, qu'il soit Français ou pas, s'en tape de l'impact sur le cinéma Français. Si le film est dispo facilement dans le pays voisin, c'est de la qu'il sera stréamé ou téléchargé, voire acheté sur un support pas vendu en France.

Protégér le cinéma national, c'est une bonne idée, mais le faire d'une manière qui pousse les gens a contourner la loi, c'est complètement stupide. Quant à la réponse "mais on n'a pas trouvé mieux", même topo. Une mauvaise solution est pire que pas de solution du tout.

Et pour finir, juste pour rigoler, combien le cinéma Français pond-il de perles par an comparativement aux wagons de daubes bêtifiantes (et françaises) qui inondent les cinémas? Je pose la question, parce que protéger le cinéma Français, c'est bien, mais en vaut il vraiment la peine? Quelque chose me dit que les projets cinématographiques de qualité trouveront toujours un financement, et ça ne nécessiterait pas de pourrir la vie des amateurs de ciné qui souffrent d'une chronologie des médias totalement imbécile et contre-productive.

avatar Paquito06 07/06/2016 - 15:54 via iGeneration pour iOS

@blackops :
Tout bien resume. Deja que le systeme en place francais n'aide pas, mais si on commencait par produire/realiser des bons films autre que les comedies dramatique basees sur le social, on n'en peut plus.
Aussi, le cinema Fr s'exporte plutot bien en amerique (US, j'arrive a suivre), mais alors en asie (Inde, la misere).

avatar frankm 07/06/2016 - 21:09

Sinon pour protéger les droits d'auteurs, il y a peut-être moyen de rendre HADOPI carrément plus fatal !?

avatar Jack 08/06/2016 - 08:26

Ben oui, parce qu'au lieu de faire les choses intelligemment, d'une manière qui bénéficierait à la fois aux studios et aux amateurs de cinéma, augmentons la pression légale avec des méthodes foireuses et hors de prix qui violent les droits civiques (une adresse IP n'étant pas un indicateur fiable de l'identité d'un internaute).

Vous aimez le cinéma? Passez par le tribunal, ça va vous calmer.

avatar macosZ 07/06/2016 - 14:00

Comment peut on dire qu'on protège le cinéma en empêchant des gens de voir ce film ?

Ce film sera exploité en salle deux mois grand max et certainement de manière confidentielle.

Et il faudra attendre 3 ans, le temps que tout le monde ait oublié ce film, pour pouvoir le voir en svod.

avatar Jack 08/06/2016 - 08:30

>Comment peut on dire qu'on protège le cinéma en empêchant des gens de voir ce film ?

C'est exactement ça. A la rigueur, en poussant le raisonnement jusqu'a bout, ils auraient interdit toute diffusion/VOD, etc. partout pendant 3 ans, ok, passe encore. Mais rendre le film disponible PARTOUT, sauf en France, pays ou il a été produit (et financé, en grande partie par nous, les contribuables), c'est l'épitome du crétinisme.

Et ça, c'est juste le cinéma. Nos gouvernements successifs gèrent le pays avec de genre de brillante logique depuis des décennies. Pas étonnant que rien ne fonctionne.

avatar warmac33 07/06/2016 - 17:10

@ MarcMame
si le cinéma français reste aussi productif c'est surtout parce qu'il est sous perfusion d'aides publiques.
Encore un de ces systèmes moyen-ageux dont on a le secret et qui coutent une fortune aux rares contribuables de ce pays : des taxes et des impôts pour financer les organismes du cinéma, des taxes et des impôts pour combler les pertes quand un film se plante, des taxes pour aller voir le film et pour l'acheter par la suite, une chronologie qui fait qu'en plus de financer les films on est les derniers au monde à les voir en VOD, et en plus il faudrait qu'on soit content ?
La france est vraiment devenu un pays de crétins : les crétins qui défendent l'indéfendable et les crétins que ça indiffère. Parmi les nombreux exemples actuels toute allusion au mouvement de la SNCF est totalement volontaire : 8% de fous furieux qui paralysent tout le monde pour leur petit confort pendant que d'autres ont perdu leur baraque et/ou ne trouvent pas de boulot. Y'a des licenciements qui se perdent...

avatar frankm 07/06/2016 - 21:25 (edité)

Les grands là haut savent depuis bien avant la dernière élection présidentielle que le chômage va reculé naturellement (papy boum). Le chômage étant un moyen de faire dire amen aux employés et voilà que la reprise sera de mise quoique fasse le gouvernement actuel. C'est intolérable il faut mettre en place une loi travail avant que ce soit trop tard pour faire dire amen à ces enculés d'employés. Il faut demander aux italiens qui ont bénéficié de cette loi, les pauvres ils ont vu leur salaire moyen (il était supérieur au salaire moyen français) baissé de 8% en moins d'un an. En moins d'un an. Ils disent qu'ils veulent mettre la concurrence (tout le monde se dit que les prix vont baissés) et qu'on va virer du fonctionnaires (tout le monde se dit que logiquement les impôts vont baissés). Pourquoi les impôts augmentent, pourquoi le train coûte 2x plus cher, pourquoi EDF n'est plus le fournisseur d'électricité le moins cher et le plus fiable au monde (au passage ils gèrent des centrales nucléaires), etc. Un service public ne fait pas de marge, il est facturé au prix coûtant aux français. Le système privé fait une marge et cette marge est facturés aux français. Par dessus on met le système financier qui par on ne sait quel miracle fait du pognon en faisant couler des boîtes, et même des pays (Grèce). Le cheminot qui fait grève m'exaspère et me fait chier, mais finalement je lui dis merci.

avatar warmac33 08/06/2016 - 00:07

"pourquoi le train coûte 2x plus cher,"
parce que le système est basé sur une gestion publique obsolète avec des primes dans tous les sens et des retraites scandaleuses, sans compter les très nombreux jours de grève par an qu'il faut bien renflouer ? Tu oublies d'ajouter au prix du billet de train tout l'argent de tes impôts qui part à la SNCF tous les ans.

"pourquoi EDF n'est plus le fournisseur d'électricité le moins cher et le plus fiable au monde"
là aussi j'ai envie d'évoquer jusqu'à 31 jours de congés supplémentaires, les primes, intéressement ou participation, self, complémentaire retraite, mutuelle, prévoyance, parking, chèques vacances, tickets cinéma, chèques cadeaux, culture et sport, CE... hérités du public !
Mais ta question est juste après tout, pourquoi mon fournisseur actuel (direct energie) me fournit la même chose pour moins cher ?? pourquoi celui issu d'un service public et dont les employés font de la résistance contre l'alignement sur les autres entreprises est-il aussi onéreux ?

pourquoi cette fameuse catastrophe liée aux privatisations (télécom, énergie, etc.) est-elle tjs annoncée par nos gentils fonctionnaires mais jamais constatée ?

"Un service public ne fait pas de marge, il est facturé au prix coûtant aux français. Le système privé fait une marge et cette marge est facturés aux français."
sauf que bien souvent le privé coûte moins cher malgré tes grandes vérités, parce qu'il est bcp mieux géré et moins dispendieux. Rien que dans mon domaine (la santé) c'est hallucinant de constater la différence entre les hôpitaux publics et les cliniques (par exemple en termes d'arrêt maladie ou temps de travail effectif). Et encore on ne parle que du coût visible, mais n'oublie jamais que dans le domaine public tu payes également par le biais de tes impôts.

La grèce s'est coulée toute seule par ses services publiques dispendieux, ses impôts non réclamés et la corruption.
Le service public est 1 plaie, seuls ses profiteurs le défendent

avatar frankm 08/06/2016 - 09:36

Aller-retour Paris Nantes 300 F (1999), aller 76 € aujourd'hui.
Les légumes à 5F/kg c'est 5€ aujourd'hui.
Dans la santé le privé fait uniquement les interventions qui l'arrange qui sont rentables (et subventionnées par le système de santé). Un accouchement devient risqué, la cliente est envoyée au public (trop cher et non rentable).
Etc.
Pour le moment cette plaie de service public, tout le monde en profite c'est toujours gratuit de se faire soigner, d'appeler les pompiers, quoique il faut commencer à payer à certains endroits... à suivre donc mais certains traitements ou opérations se chiffrent à plusieurs milliers d'euros. Il faudra remplacer la sécu par une très bonne mutuelle privée qui répercutera sur ceux qui peuvent encore la payer les tarifs de ces traitements (où exclura les traitements en question ou ils mettront des franchises).
Les services publics offres (maintiennent) des services que personne ne veut car non rentable.
Oui, on peut imaginer que le public doit disparaître, mais pas au détriment de L'égalité, la Fraternité et de la Liberté.

avatar warmac33 08/06/2016 - 16:15

EN fait je pense qu'on est pas forcément en désaccord mais que je suis bcp plus désabusé que toi ;-)

La SNCF c'est 44 milliards de déficit en 2014 et 4.9 milliards de travaux sur le réseau en 2015. Il faut rajouter tout cela au prix de ton billet si comme moi tu payes des impôts.

Dans la santé le privé ne fait pas que ce qui l'arrange, il fait aussi ce qu'il est autorisé à faire : lorsqu'un accouchement est à risque élevé, il faut disposer idéalement d'une maternité niveau 3, ce que les maternités privées n'ont pas. Sache qu'à lyon les maternités publiques renvoient un maximum de patientes dans le privé car elle sont débordées.

Je ne considère pas que ce soit gratuit de se faire soigner : la CSG coûte une blinde, il y a le ticket modérateur, las part mutuelle avec cotisations à la clé, et de moins en moins de choses sont prises en charge (coût de la chambre, traitement...). D'ailleurs de + en + de professions libérales quittent à juste titre le régime de sécu pour des assurances privées étrangères comme la loi européenne le permet : ça leur coûte bcp moins cher en cotisations et ils sont bien mieux remboursés !

Le public est financé par les impôts : lorsque 10 % des français payent 90 % de ces impôts je ne considère pas ça comme de l'égalité, surtout quand ils ont moins en retour (cf l'ajustement des allocs familiales en fonction des revenus par exemple).

avatar Jack 07/06/2016 - 13:38

C'est vraiment tendre le bâton pour se faire taper sur la tronche. Et après, les éditeurs s'étonnent que les gens piratent.

avatar ibabar 07/06/2016 - 14:07

@MarcMame:
Faudrait voir à ne pas raconter n'importe quoi non plus!
Il y a tout un tas de dispositifs qui effectivement favorisent "l'exception culturelle française" (on peut être pour ou contre, là n'est pas le débat).
Imposer aux films de ne pouvoir sortir en VOD et streaming que 3 ans plus tard est un de ces dispositifs, mais aucunement majeur pour la défense de cette aide déguisée aux productions françaises.

Au lieu de coller des rustines: on veut promouvoir le cinéma français qui n'est pas assez bon pour se vendre sans béquille financière étatique => on crée un arsenal de lois pour contraindre les spectateurs à s'insérer dans le canal voulu (perso je n'ai pas envie d'aller au ciné, pas envie d'attendre une plombe pour le voir à la TV avec ma redevance, pas envie non plus d'attendre trop longtemps pour en disposer en VOD) => les spectateurs cherchent d'autres canaux (dans un autre registre, on parlait de regarder Netflix avec un VPN quand c'était encore possible), notamment le piratage (hormis le prix "gratuit", c'est finalement le canal le plus simple, le plus direct et le plus rapide pour disposer d'un film!) => on crée d'autres lois pour réprimer le comportement (Hadopi).
Le CNC (par exemple) pourrait très bien organiser sa propre plateforme (payante) d'accès aux films récents moyennant abonnement. Le piratage pour beaucoup n'est pas une fin en soi, c'est la moins mauvaise solution pour consommer. Depuis que Spotify existe, je ne pirate plus un seul titre de musique, sauf que je ne dois pas attendre 3 ans avant d'écouter un album qui vient de sortir...

avatar MarcMame 07/06/2016 - 15:51

@ibabar : Tu ne peux pas à la fois infirmer et confirmer ce que je dis. Il faut choisir.

avatar cecemf 07/06/2016 - 14:44 via iGeneration pour iOS

Vive le système Français !

Ils ce sont tromper dans la chronologie:

Diffusion salle cinéma
Sortie DVD/BLU-RAY
Sortie Torrent due à la sortie support physique
Donc le VOD ne décollera jamais car les gens vont pas attendre 9ans pour voire un film.

avatar lou1987 07/06/2016 - 15:50

@samsneed86 :

Au Québec, oui regardons des films en Francais sur Netflix :)

avatar jerry75 07/06/2016 - 15:54 via iGeneration pour iOS

Cette chronologie des médias est étrange et malvenue à mon avis. Elle a peut-être été, a une époque, utile, mais les moyens de consomations ont évolués et nous avons aujourd'hui accès très facilement a tout type de contenus. Ce n'est plus d'actualité, et ce le sera de moins en moins, du fait que les nouvelles générations savent dès leur plus jeune âge contourner ce genre de barrière. Du coup ils s'habituent à télécharger et n'achètent même plus les DVD ou BR. Alors finalement cette loi faite pour protéger à l'époque notre ciné est en train de le détruire plus q'autre chose à mon sens.

Je suis vraiment déçu que les VPN ne fonctionnent plus avec Neflix mais j'ai eu tôt fait de découvrir des sites pour télécharger ce que l'on veut m'empêcher de voir, alors qu'avant en allant sur le Netflix US ou Canadien j'y trouvais mon compte ...

avatar zearnal 07/06/2016 - 16:00

Une hérésie, en 2016, zapper de la sorte les plateformes de streaming au profit du DVD ou Blueray c'est faire montre que la France est vraiment un pays ancré dans le siècle passé (il suffit de voir l'actualité).
Et tout cela pour financer la médiocrité de nos production par nos impôts.

Je pense que c'est plus dommageable pour les ayants des films, enfin je veux dire des films qui vont marcher.

avatar TyrellWellick 07/06/2016 - 16:24 via iGeneration pour iOS

Le cinéma français est globalement mauvais. Coincé dans mes même gênées, très peu d'ouverture d'esprit, un milieu des acteurs où l'on retrouve toujours les mêmes, système de pistons et écoles hors de prix.
Un cinéma qui soit te sort des bouses façon Aladdin, soit des films où tu assisté simplement à la masturbation du réalisateur en filmant en gros plan un mec qui dit rien à part un regard vise et les mains autour du visage tout ça car Refn a filmer Gosling de cette façon dans Drive.
Le jour où le cinéma français s'ouvrira, où l'on retrouvera des auteurs non frileux de s'ouvrir à d'autres genres, des acteurs venant d'autre milieux que le fils de, peut être il pourra prétendre d'être au niveau du cinéma espagnol ou anglais. Quand l'on sait les artistes très doués que comptes les sociétés visuels français, surtout dans le domaine des SFX c'est rageant. Même Cameron à débaucher une société française pour les effets 3D d'Avatar.

avatar tweedynamite 07/06/2016 - 18:20 via iGeneration pour iOS

"Divines" sort en salles le 31 août. Et c'est un excellent film.

avatar ibabar 08/06/2016 - 02:33

@MarcMame:
Tu as raison, c'est un des dispositifs de cette exception culturelle française (et comme beaucoup d'autres intervenants, j'aimerais un peu plus de libéralisme, mais là n'est pas le débat).
Je te disais juste que tu pointais un seul arbre alors qu'il y en a une forêt entière ;)
L'Etat pourrait supprimer ce verrou des 3 ans que le système d'assistance forcée à notre cinéma national ne s'effondrerait pas.

Perso ça me fait quand même bien chier de télécharger, je préfère regarder des films en streaming sur Netflix d'autant que leur service est tout de même bien foutu, bien compressé et avec une interface plutôt pas mal. MAIS... rien dans leur catalogue. Je suis encore dans mon mois d'essai (oui j'ai tardé...) mais 2j ont suffi pour virer l'appli.

avatar MarcMame 09/06/2016 - 04:31 via iGeneration pour iOS

@ibabar :Je te disais juste que tu pointais un seul arbre alors qu'il y en a une forêt entière ;)
L'Etat pourrait supprimer ce verrou des 3 ans que le système d'assistance forcée à notre cinéma national ne s'effondrerait pas.
-------------------
Pas du tout ! Tout ce que je dis c'est qu'il ne faudrait pas jeter bébé avec l'eau du bain. Ce que tout le monde s'empresse de faire ici.
Encore une fois je ne dis pas que le système est parfait, loin de là.
Supprimer ce verrou n'est sans doute pas aussi simple.
Vous semblez oublier qui sont les plus grands contributeurs de cette industrie : les chaines de TV. Certes elles ne le font pas par plaisir mais par obligation légale. Il n'empêche que si on fait sauter cette chronologie comment les chaines de tv peuvent-elles conserver une exclusivité sur la fenêtre de diffusion ??
Si elles n'ont plus d'exclusivité alors elles n'ont plus de raisons d'avoir des obligations de financement et alors qui payent à leur place ?
Vous avez des réponses à toutes les questions qui peuvent se poser ?
Moi pas. En tout cas, la première des choses c'est peut-être de savoir de quoi on parle avant de condamner définitivement.

avatar ibabar 08/06/2016 - 02:37

@TyrellWellick:
+1, très bonne analyse même si un peu extrême (tout n'est pas à jeter dans le cinéma d'auteur, au niveau du contenu j'entends, car effectivement le système de copinage a lieu à tous les niveaux).