Apple au secours de la presse ?

Christophe Laporte |

Apple pourrait lancer prochainement un kiosque permettant aux possesseurs d'iPad de consulter la presse. Selon Roger Fidler, responsable de la division numérique au sein de l'institut de journalisme de Donald W. Reynolds de Colombia, le deal serait le suivant : Apple prendrait une commission de 30 % sur tous les abonnements vendus et de 40 % sur les revenus générés par les applications en question. Il ne serait pas étonnant que la firme de Cupertino profite de l'occasion pour imposer iAd, sa solution en matière de publicité.

En échange, Apple aurait cédé sur un certain nombre de points. Elle serait par exemple d'accord pour partager avec ses partenaires les données personnelles des abonnés à ce service. Les médias pourraient alors proposer de la publicité directement en lien avec leurs lecteurs et garnir leurs bases de données. À l'heure actuelle, lorsque vous achetez un journal sur l'App Store via le système de paiement d'Apple, aucune information n'est transmise à l'éditeur.

Comme souvent, les négociations sont très complexes. La plupart des éditeurs auraient préféré payer un forfait que de devoir partager leurs revenus publicitaires avec Apple. Certains ne seraient pas très chauds également à l'idée d'avoir Apple comme intermédiaire. Enfin, d'autres redouteraient que la transition s'effectue trop vite et craindraient une chute trop brutale des ventes issues du papier.

[via Mercury News]


Tags
avatar pgo | 
Finalement, l'information principale est qu'Apple commence à ouvrir les valves sur le partage de données personnelles collectés par tous les terminaux iOS. Chose tellement prévisible. Apple rattrape peu à peu les deux maîtres du secteur - Google et Facebook - dans un mutisme général.
avatar Switcher | 
+1. Rien à ajouter ...
avatar lgda | 
30% sur les abos, 40% sur les revenus générés, Cosa Nostra n'aurait pas rêvé pareil coup... Pour le (con)sommateur c'est tout bénef, en plus de balancer du fric à un intermédiaire dans des proportions scandaleuses il voit ses données personnelles s'éparpiller un peut plus pour sa plus grande joie de mouton bêlant à tondre... Think different disiez-vous ?
avatar drkiriko | 
@ Philactere : +1 Escroquerie légale...comme on les aime.
avatar Tibimac | 
Philactère, c'est vrai que les pourcentages prélevés par Apple semblent effarants... Mais un marchand de journaux touche dans les 30% du prix des journaux qu'il vend, non ? Et en rajoutant tous les autres intermédiaires supprimés, j'imagine que tout le monde doit s'y retrouver...
avatar lgda | 
@ Bigdidou : Un marchand de journaux sert de point de distribution, il a des frais, loyer, salaires, autres. Il y a un réel service qui permet à l'éditeur de diffuser ses publications. Que Apple touche une com sur la vente de l'application rien à redire c'est le rôle et le business de l'AppStore, sur les abonnements c'est déjà plus que limite mais en plus sur le contenu qui ne transite même pas sur ses infrastructures alors là j'appelle ça du racket.
avatar Switcher | 
@BigDidou "Mais un marchand de journaux touche dans les 30% du prix des journaux qu'il vend, non ?" Non, loin de là. Si c'était le cas les NMPP seraient millionnaires et les vendeurs de journaux rouleraient tous en Hummer. Un certain Cavanna, visionnaire de son état, avait émis l'hypothèse, dans les années 70, que le destin de la presse était de devenir gratuite pour le lecteur, et qu'elle serait financée par la pub. Il s'inquiétait alors du sort du vendeur de journaux. Et proposait que les journaux soit mis à disposition gratuitement, et que ce vendeur de journaux, lui, soit payé par les annonceurs. Tout le monde rigola à sa proposition : stupide ! idiot ! Il n'y connait rien ! Un vrai non-sens !! Puis en 2011, Apple arriva avec un modèle de distribution révolutionnaire ...
avatar lgda | 
Je tempère un tout petit peu ce que j'ai écrit ci-dessus après relecture de l'article puisque Apple ambitionne d'ouvrir un kiosque. Il n'empêche à l'heure de la dématérialisation, 40% sur les revenus c'est faire insulte au travail de ceux qui produisent l'info. Je préférerais nettement que les économies générées par la dématérialisation de la diffusion aillent chez le consommateur, voir même l'éditeur pour qu'il puisse améliorer ses publications.
avatar lgda | 
Oui oomu bien sûre qu'une distribution électronique à un coût, mais si l'énergie dépensée (humaine, électrique, fossile) pour maintenir quelque serveurs et un peut de bande passante est aussi importante que celle dépensée pour produire de l'encre, du papier, imprimer ce papier sur des rotatives, alimenter des centaines de véhicules de livraison, etc. alors l'industrie informatique a un très (très très) sérieux problème... Non là il se trouve que Apple veut simplement toucher la même part du gâteau alors que ses frais sont sans comparaison. J'appelle ça se foutre de la gueule du monde, de ses partenaires et de ses clients, bien sûre que les éditeurs n'ont pas besoin de mon coup de gueule pour négocier mais là c'est cette arrogance d'Apple qui commence sérieusement à m'indisposer. Et les forums dont là pour en parler, sinon autant les fermer.
avatar melaure | 
Ce serait bien qu'Apple ait une obligation d'indépendance vis-à-vis des titres vendus...
avatar Bounet | 
C'est marrant comment certains mélangent business et morale. Apple ne s'est jamais présentée comme un mécène, mais comme une entreprise qui veut gagner de l'argent. Si les marges prises par Apple sont trop importantes, ça ne marchera pas, c'est tout. Pas de quoi crier au loup.
avatar agerber | 
Je trouve que les revendeurs de presse sont des ignares, eux aussi devraient demander une part de 40 % faite dans les pubs des journaux.. ET encore en plus ils payent des charges de loyer ,salaire pour vendre quelques journaux avec une marge de 30 % alors qu'apple lui a quelques millions de clients pour cette meme marge.. C'est l'économie d'échelle made in california.. Cherchez le bug.. Bref les revendeurs de presse sont vraiment stupides. La presse aura le temps de mourrir vite fait a ce rythme si elle tombe dans ce panneau..

CONNEXION UTILISATEUR