iTunes 9 : la synchronisation pour tous les baladeurs ?

Christophe Laporte |

Fudzilla confirme ce que montrait notre aperçu d'iTunes 9, à savoir que le logiciel d'Apple devrait permettre la synchronisation avec des baladeurs commercialisés par la concurrence.

Si cette rumeur était avérée, cela signifierait un véritable changement de stratégie d'Apple, qui chercherait à mettre plus en avant son logiciel et son disquaire que ses baladeurs. Au final, cette décision ne serait pas illogique : désormais, le potentiel de croissance (surtout avec l'abandon des DRM) est plus important du côté des disquaires en ligne que du côté des baladeurs.


avatar WebOliver | 
Ca peut aussi aider pour promouvoir un nouveau format par exemple.
avatar jefrey | 
C'est les possesseurs de Palm Pre qui vont être contents, non ?
avatar Liyad | 
...sûr, mais parmi celles & ceux qui seraient content, c'est absolument certain qu'ils ne constitueront pas une majorité à eux seuls ;) Maintenant, il n'est sûrement plus question de mettre la musique en avant, mais la vidéo... Suis curieux de voir comment va évoluer la gamme iPod (Exit le classic?) mais aussi, et surtout, le TV
avatar hellonearth | 
Il y a une autre raison possible à cette décision: avec les quasiment 80% de part de marché aux US et le lien exclusif iPod/iTunes, la crainte d'une action en justice pour abus de position dominante devient quand même réelle…
avatar gl3am | 
Ca peut aussi permettre à Apple de venir empieter sur Amazon MP3... Car si on est obligé d'utiliser un autre logiciel pour synchroniser ses mp3, autant ne pas utiliser l'apple store !
avatar nemrod | 
En tout cas, c'est une excellente chose, si cela s'avère vrai...
avatar mikrobauten | 
"le potentiel de croissance (surtout avec l'abandon des DRM) est plus important du côté des disquaires en ligne que du côté des baladeurs" … Mouai vous avez l'air bien sur de vous pour nous assener un truc pareil monsieur Laporte. Vous avez des chiffres ? Il est vrai que les ventes d'iPod diminue mais de la à dire que cela rapporte moins que de vendre quelques MP3 à 1$… Que je sache les ventes de MP3 ne décollent pas plus que ça et la stratégie d'Apple à toujours était de faire du blé sur le hardware en se servant du software, pas le contraire !
avatar Macbigmicmac | 
> la stratégie d'Apple à toujours était de faire du blé sur > le hardware en se servant du software, pas le contraire Mais ce n'est pas pour cela ne va pas changer ! Il y a des mecs qui voient très clair et très loin, Steve Jobs par exemple .... > Vendre quelques MP3 ... Si vendre 5 milliards de MP3 ce n'est rien pour toi, tu dois être sacrément ambitieux dans ton propre business ... tu fais quoi ? En tous cas, si j'avais des sous, je les miserais sur Steve , pas sur toi !!
avatar Caribours | 
J'espère qu'ils feront payer une licence
avatar popo69 | 
quelques liens pour mieux comprendre : Apple est en passe de changer de business-modèle pour faire davantage de services : https://www.macg.co/news/voir/135972/google-apple-l-avis-de-gassee La musique en ligne n'en est qu'à ses débuts. Même aux Etats-Unis, cela ne représente "encore' qu'un tiers des ventes de CD. Alors que le walkman CD existe plus lui… https://www.igen.fr/itunes/itunes-25-des-ventes-de-musique-aux-etats-unis-8683 Niveau matériel, la priorité d'Apple maintenant c'est de vendre le plus possible d'iPod touch et d'iPhone. Le fait de synchroniser sa musique avec iTunes est un argument secondaire pour Apple. C'est l'App Store qui importe. De plus, son disquaire est intégré à ses produits. Enfin, cela rendrait iTunes, le logiciel, encore plus populaire. Une nouvelle approche pour Apple pour les inciter ensuite à acheter des produits Apple à l'avenir : iPod, Mac… On en est qu'au stade de la rumeur, mais si cela était vrai, ce serait très bien joué. La relation exclusive iPod / iTunes avait un sens il y a quelques années et était un point vital de la stratégie d'Apple. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas
avatar mikrobauten | 
Je dis une seule chose : parlons de chiffres au lieu de dire " le potentiel de croissance (surtout avec l'abandon des DRM) est plus important du côté des disquaires en ligne que du côté des baladeurs." Maintenant si vous préférez vous fonder sur des impressions, c'est votre problème… Heureusement je pense que Steve Jobs, lui, travaille avec les chiffres en main.

CONNEXION UTILISATEUR